Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Balade au Cœur du Site Naturel Protégé du Méjean à Lattes (34)

Visualiser l'album

Balade au Cœur du Site Naturel Protégé du Méjean à Lattes (34)

Prendre un grand bol d'air dans une grande ville comme Montpellier (au 1er janvier 2015 nous étions presque 300 000 habitants), ou dans ses environs les plus proches est facile et très agréable.

Nous avons la mer avec de belles plages à une dizaine de kilomètres, la montagne à 80 km environ, la campagne pas très loin non plus et puis divers endroits vraiment très proches de Montpellier.

En effet nous avons plusieurs beaux parcs arborés, le zoo qui est gratuit mais aussi aux alentours proches des domaines ou châteaux avec des parcs ouverts au public.

Nous pouvons nous dépayser totalement dans des endroits comme le Site Naturel Protégé du Méjean à Lattes qui se trouve à peine à moins de 10 km de la ville.

Plaquette du Site Naturel Protégé du Méjean :

http://www.ville-lattes.fr/PDF%20%C3%A0%20modifs/nature/plaquette.pdf

C'est un endroit magnifique, j'adore me promener dans ce lieu ou la faune et la flore est vraiment typique des régions humides de notre littoral.

On peut y voir l'étang du Méjean, les roselières, marais, sansouires, on peut y voir des taureaux, des chevaux et bien sur des oiseaux.

On y retrouve la végétation caractéristique des milieux salés : salicorne, soude, obione, saladelle… et des ripisylves frênes, ormes, peupliers blancs qui bordent les roubines aux côtés des narcisses tazet, iris des marais et glaïeuls communs, c'est magnifique au printemps.

De plus c'est un endroit ou l'on peut se promener en famille, faire s'écarquiller les yeux des enfants (mais aussi des adultes) j'y ait amené des amis voir les magnifiques cigognes sur leurs nids et les flamants roses.

Tout le monde me dit : mais je croyais qu'elles étaient seulement en Alsace... et non nous sommes vraiment gâtés dans notre belle région.

Ils sont restés ébahis en les voyant juchées sur leurs nids, magnifiques, certaines restent toute l'année sur le site du Méjean aménagé avec de grands nids, ce sont des cigognes blanches.

Un nid est même filmé en direct avec un écran ou l'on peut les admirer couver les œufs, on peut suivre la naissance des cigogneaux dés le mois d'avril.

L’écran se trouve dans la Maison de la Nature (l'entrée y est gratuite), voir site Internet :

http://www.ville-lattes.fr/nature.html

Nous avons eu la chance de pouvoir admirer (moi je l'avais déjà vu de plus prés) le rituel de la parade nuptiale des flamants, très jolie à voir.

Voir la vidéo de la parade nuptiale dans le Parc Ornithologique de Pont-de-Gau, près des Saintes-Maries-de-la-Mer, c'est un lieu à voir très intéressant et très reposant aussi :

https://youtu.be/YbVLymYgXAk

Dans la Maison de la Nature on peut découvrir une exposition avec des objets, des activités pour les enfants, on y voit aussi des informations sur les oiseaux et le site du Méjean.

Nous avons eu la chance de voir de très près, d'abord un ragondin qui mangeait de l'herbe sur le chemin, pas effarouché du tout.

Nous avons pu le regarder longtemps puis, un autre sortir des talus et le faire repartir vers l'eau à toute vitesse.

Description du Ragondin :

Le ragondin est un mammifère trapu d’assez grande taille, dont le corps recouvert d’une épaisse fourrure imperméable, est terminé par une queue cylindrique qui s’effile à son extrémité.

La couleur du pelage varie du gris clair au marron avec des nuances brunes sous les oreilles, les joues et sur la poitrine.

La toison est constituée de deux couches distinctes de poils : la sous-couche très dense et courte assurant l’imperméabilité, et les jarres plus longues formant la couche supérieure qui isole du froid.

L’animal possède deux petits yeux et des narines placés très haut sur la tête qui lui permettent de voir et de respirer dans l’eau.

Les narines possèdent la faculté de s’obturer lorsque l’animal plonge sous l’eau. Les oreilles sont rondes et petites.

Le museau est équipé de longues vibrisses grises (les vibrisses correspondent aux moustaches des mammifères) et ses mâchoires de quatre longues incisives de teinte orangée.

Les poils du museau sont grisonnants également.

Les pattes antérieures sont munies de longues griffes servant à creuser et à tenir les aliments, tandis que les pattes postérieures palmées sont destinées à la propulsion dans l’eau.

Vidéo de l'arrivée des cigognes à Montpellier terre d'accueil en septembre 2015 :

https://youtu.be/Vei-Q9XHtlI

Je vous invite à aller vous y promener, surtout au printemps, c'est un lieu qui nous fait oublier tout le reste, on se promène en papotant on peut y rester 3 - 4 heures sans s'en apercevoir facilement.

Visiteurs malvoyants et non-voyants, découvrez le parcours en audiodescription avec l’application pour smartphone “Grains de Méjean en audiodescription”