Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Bonifacio en Corse "la Caserne Montlaur et Reza"

Visualiser l'album

Bonifacio en Corse "la Caserne Montlaur et Reza"

L'année 2013, lors de mon séjour en Corse, nous sommes allés par une belle journée ensoleillée à la ré-découverte de Bonifacio.

En effet lorsque nous résidions à Ajaccio, à environ 140 km de Bonifacio nous allions embarquer sur le ferry pour aller en Sardaigne, le port d'arrivée est Santa Teresa di Gallura qu'on aperçoit par temps clair juste en face.

Nous sommes à la pointe la plus au sud de l'île dans un endroit paradisiaque, je suis toujours ravie de m'y retrouver.

Nous nous sommes rendus dans la ville haute, la Citadelle est juchée tout en haut des falaises.

Fondée au IXe siècle sur ces falaises abruptes, la ville fut colonisée par les Génois qui imposèrent à la ville des modifications militaires importantes, c'est eux qui créèrent la citadelle actuelle (je vous en parlerais dans une note).

Nous pouvons admirer la mer à perte de vue avec les magnifiques falaises de calcaire d'un blanc immaculée, elles sont hautes de 60 mètres, une lumière exceptionnelle y règne.

C'est tellement beau que j'en suis émue, me reviennent en mémoire pleins de souvenirs d'il y a bien des années en arrière, j'ai hâte d'y retourner.

On peut voir la Sardaigne juste en face, si près (20 km environ à vol d'oiseau) de nos yeux et de notre cœur. Je me suis mise sur la pointe des pieds, j'ai allongé mon bras j'aurais presque pu la toucher...

Sur la Citadelle on peut voir deux portraits géants qu'on aperçoit de loin, ils captent notre attention par l’intensité de leurs regards.

Il s’agit d’une petite fille afghane de Tora Bora et Laëtitia Casta en Salomé.

L'exposition s'appelle :

"Fenêtres de l’Âme"

exposition du photo-journaliste "Reza Deghati" (photographe engagé) proposé en partenariat avec la Collectivité Territoriale de Corse.

A Bonifacio, sur le bâtiment militaire désaffecté et emblématique du quartier Montlaur, les 60 fenêtres de la Caserne Génoise sont toutes habillées par des portraits qui révèlent la diversité de notre famille humaine. Une série de portraits d’hommes et de femmes, célèbres ou non.

La caserne Montlaur, témoigne de la vie militaire qui a animé le quotidien de la cité jusqu’aux années 1980.

Voir le site web qui parle du "Patrimoine Militaire qui est classé" et de sa réhabilitation.

http://www.corsenetinfos.fr/Bonifacio-La-caserne-Montlaur-sur-la-voie-du-renouveau_a2321.html

Certains visages qu'on reconnait comme le "Commandant Massoud (Ahmed Shah Massoud 2/09/1953 - 9/09/2001, qu'on appelait le "Lion du Panjshir'', avec son Chitrali (béret), ses yeux perçants et son sourire.

Il incarnait la résistance afghane au régime des talibans, quelle perte... pour la Paix et pour son peuple.

Voir la chanson du groupe VOCE VENTU qui lui rendent hommage :

Massoud voce ventu rughju di vita

https://youtu.be/QDMC68HY1PE

Deux jours plus tard, le 11 septembre 2001 eurent lieu les attentats meurtriers aux États-Unis dont tout le monde se souvient ou il se trouvait à cet instant.

Par-delà les visages et leurs sillons de vie, apparaît un kaléidoscope des citoyens du monde, prêts à partager en toute confiance une partie de leur âme à travers leurs yeux.

Je vous parlerais de Bonifacio et son important Patrimoine, de ses magnifiques paysages, de son excellente gastronomie (on s'est vraiment re - ga - lés...).

Classée au titre des Monuments historiques en 1862 par Prosper Mérimée, l'église Saint Dominique est l’un des rares monuments de style gothique identifié comme tel en Corse.

L'église Saint-Dominique a été édifiée entre 1270 et 1343 à l'initiative des frères dominicains, sur l’emplacement présumé de l'église des Templiers.

Simple d'allure, l'édifice est surmonté d'un clocher assez particulier. Élevé à partir d’une base carrée, il passe à un plan octogonal et est surmonté d'un couronnement crénelé à double pointe.

Hélas les églises sont souvent fermées à cause des pilleurs qui nous privent parfois de voir l’intérieur de très beaux édifices, mais bon, je vous en reparlerais lors de notes de mes voyages suivants.

I LOVE CORSICA