Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Espoir, nouvelle statue à Palavas les Flots (34)

Visualiser l'album

Espoir, nouvelle statue à Palavas les Flots (34)

Nous avions la magnifique statue monumentale du pêcheur remontant son filet de pêche sur la rive droite du canal, à Palavas les Flots, en hommage aux pêcheurs de Palavas les Flots.

Une sculpture de Gil ORENGO inaugurée le 6 juillet 2003 lors de la fête de la mer, l’œuvre mesure 4 m de haut et pèse 3 tonnes.


Maintenant une très belle et imposante sculpture est venue s'ajouter, elle se trouve sur la rive gauche, inauguré le 23 décembre 2014.

Cette fois-ci c'est une sculptrice qui s’appelle Nella BUSCOT qui l'a crée, elle s'appelle "l'Espoir", elle a vu le jour grâce au mécénat du Groupe ANGELLOTTI.


Site avec des informations, des photos de la sculptrice :

http://www.nella-buscot.com/palavas_espoir.php


Pour monter voir la statue et la toucher, pourquoi pas, on monte 10 marches, puis 3 marches de 30 cm de haut nous conduisent à un carrée de 4,20 mètres de côté où est posée la sculpture. L'ensemble pèse plus de 40 tonnes, elle est vraiment très belle, les détails sont exceptionnels de réalisme.

Ces géants représentant l'espoir, regardent vers Palavas les Flots comme s'ils avaient vu un mirage, ou lorsqu'on voit des films et que les gens en mer depuis des semaines et des semaines découvrent la terre, n'en croyant pas leurs yeux, ils sont heureux.


C'est la même réaction que j'ai eu en voyant les côtes Corses, les Îles Sanguinaires, le port et la très belle ville d'Ajaccio quitté plus de 30 ans auparavant.

Une immense émotion de revoir cette terre que j'adore et qui resteras à jamais gravée dans mon cœur et dans ma tète.

J'ai versé quelques larmes tant j'étais émue et heureuse, pleins de souvenirs se bousculaient dans ma tète et dans mon cœur, mes parents, ma famille, mes amis et cette belle ville Impériale.

L'Empereur Napoléon et la famille impériale sont partout dans la ville.

Je suis fière d'avoir vécu dans la ville qui a vu naître et grandir Napoléon futur Empereur, l'un des plus grands noms de l'Histoire de France que j'ai toujours admiré et que j'admire encore.

Si j'étais descendue du bateau à pied et non en voiture comme ce fut le cas, je me serais agenouillée et j'aurais embrassé cette terre que j'aime, elle m'a tellement manqué et me manque tant encore aujourd’hui.

Je n'ait pas honte de montrer et d'écrire mes sentiments, car cela veut dire que Je suis vivante !


Une plaque présente l’œuvre, à la fin une phrase y est inscrite :

Heureux qui sur ces bords peut longtemps s’arrêter.

Heureux qui les revoit s'il a pu les quitter.

(Alexandre Guiraud, Académicien, 1788 - 1847)


Oui je suis d'accord avec lui car, heureux ceux qui quittent un port mais, heureux ceux qui y reviennent !


En tout cas je suis heureuse de vivre dans cette si belle région, de pouvoir aller quand je veux me promener à la plage, admirer la mer, voir ses changements de couleur en fonction du temps.

J'adore la voir scintiller lorsque le soleil est haut dans le ciel.

Mais j'aime aussi la voir déchaînée lorsque la tempête gronde, impétueuse, j'aime sentir les embruns sur mon visage, le vent qui souffle et nous amène les odeurs de la mer.

A ce moment là... je suis heureuse, oui je suis heureuse, il faut vivre le moment présent toujours !


Voir ma note sur Palavas les Flots :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/12/14/note-blog-palavas-les-flots.html


Bon vent à tous !

Bonu ventu ai Corsicani !