Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Etang de la Marette Camargue Gardoise (30)

Visualiser l'album

Etang de la Marette Camargue Gardoise (30)

Lors de mes balades dans la nature que j'adore, je m’arrête parfois pour admirer les paysages, ils valent toujours la peine de prendre le temps de les admirer.

Parfois de jolies rencontres, ce jour là c'est paisible, le ciel est bleu avec quelques nuages blancs, le soleil haut, il fait chaud et un étang est toujours habité par de jolis oiseaux.

Cette fois ci je découvre une maman cygne et ses trois petits qui chahutent, c'est trop mignon de les voir.

Ils s’ébattent, jouent entre eux, puis viennent vers la maman cygne se frotter contre elle, la suivre en file indienne. Une petite famille adorable, on voit le duvet gris-brun des poussins, un an après il deviendra blanc et leur petit bec.

Quelques flamands roses cherchent leur nourriture, ils sont très beaux, on ne se lasse jamais de les regarder évoluer.

Le Grand Site de la Camargue Gardoise.

Site Classée aux abords des remparts d'Aigues Mortes.

Étang de la Marette

L'étang de la Marette, propriété de la commune d'Aigues Mortes, forme une vaste étendue d'eau saumâtre d'une superficie de 138 ha et de moins d'un mètre de profondeur.

C'est un Site Naturel Protégé par la loi du 3 janvier 1991.

La Gestion

La gestion des ouvrages hydrauliques de l'étang est assurée par la commune en accord avec les utilisateurs : pêcheurs, chasseurs et agriculteurs riverains.

Des suivis de la qualité de l'eau sont réalisés régulièrement sur cet étang qui a tendance à s'enrichir en nutriments responsables de la formation d'algues.

L'histoire

Avant la construction du chenal maritime (fin XVIIIe siècle) cet étang faisait partie de la lagune du Roi qui s'étendait jusqu'au pieds de la cité d'Aigues Mortes.

A la fin du XIXe siècle à la création de la Compagnie des Salins du Midi, la Marette faisait partie du schéma de circulation de l'eau pour la fabrication de sel.

Progressivement, des changements dans le processus de concentration et des niveaux d'eau ont entraîné l'abandon de cette lagune dans le circuit salinier.

Les remparts d'Aigues Mortes

Du site de la Marette il faut admirer les remparts de la Cité dans toute leur puissance, posés entre terre et eau, mais aussi faire la relation, tant physique qu'historique, entre l'ensemble fortifié et les zones humides qui lui dont face.

La localisation de la Cité n'est pas neutre : elle s'ouvrait sur un port.

Son enceinte, d'une homogénéité remarquable, constitue un exemple de tout premier plan d'architecture militaire.

La qualité des fortifications, leur excellent état de conservation, mais aussi leur place dans l'histoire de France (Saint-Louis et les Croisades) font qu'Aigues Mortes est aujourd’hui une des premières destinations touristiques de la région, avec près d'un million et demi de visiteurs par an.

La Camargue Gardoise c'est : 8 communes, 46 000 habitants, 55 000 ha dont 38 000 ha de zones humides.