Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Féria d'Automne à Palavas les Flots (34)

Visualiser l'album

Féria d'Automne à Palavas les Flots (34)

Et bien voilà, ce week-end se termine la Féria d'Automne à Palavas-les-Flots, tous les ans elle clôture notre saison estivale, elle est axée sur l'ambiance de fête dans les rues et les lâchers de taureaux.

C'est une véritable journée de fête, ensoleillée et joyeuse... elle est rythmée par la musique des bandas, c'est une ambiance inexplicable si on ne la vit pas en vrai.

J'adore assister à ces spectacles car on y voit les gardians (il y a des filles aussi) des manades beaux et fiers dans leurs costumes nous montrer leur dextérité sur la plage avec leurs magnifiques chevaux. Ils essayent de tenir les taureaux entre eux avec les Attrapaïres qui leur courent après.

Les ATTRAPAÏRES sont des jeunes gens, parfois ils sont en petites bandes tous habillés de la même manière qui essayent de faire sortir les taureaux en leur courant après.

Parfois il y arrivent en les tenant par les cornes ils essayent de les faire tomber, alors une vent de panique souffle sur la plage car on doit rester derrière des barrières mais, les imprudents sortent et se mettent au plus près pour bien les voir, il arrive parfois des accidents.

L'ABRIVADO trouve ses origines à l'époque à laquelle les taureaux étaient amenés des pâturages aux arènes. Pour minimiser les risques d'incidents durant ce trajet, le troupeau était entouré par une dizaine de cavaliers. Lors des traversés des villages, les valets de ferme tentaient par tous les moyens de faire échapper quelques taureaux de la surveillance des gardians afin de leur sauver la vie. Devant ces perturbateurs, les gardians lançaient leurs chevaux au galop afin de traverser les villages à vive allure et ainsi décourager toute perturbation. En Provençal, le verbe ABRIVA signifie accélérer, exciter, c'est ce qui arrive encore de nos jours mais pour garder les traditions vivantes.

Cette tradition a gardé toute son authenticité et reste avant tout un jeu taurin qui rassemble de nombreux villageois, touristes et amateurs de courses taurines.

Cette année encore, la Féria d’automne a revêtu un programme aussi riche que varié mettant la Camargue à l’honneur, en attendant la saison prochaine ou tout recommence.

A l'Année prochaine,
Olè...

Voir note sur Palavas les Flots :
http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/12/14/note-blog-palavas-les-flots.html