Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Ferronnier d'Art à Pezenas

Visualiser l'album

Ferronnier d'Art à Pezenas

Pézenas est une ville florissante depuis le XIIIe siècle.

L'importance des routes, la présence de l'eau - l'Hérault et la Peyne, la richesse des terres alluviales, sont des atouts majeurs. Devenue ville royale en 1261, carrefour naturel entre la région toulousaine, le Languedoc oriental et l'intérieur.

Pézenas joue un rôle économique et politique important grâce à la possibilité offerte par Louis IX d'organiser des "foires générales".

La perception des taxes levées en foire lui valent la sollicitude royale.

La ville regorge de marchandises et attire, trois fois par an, une foule nombreuse venue des environs mais aussi de l'étranger.

Pézenas est une ville que j'aime beaucoup, par rapport à Molière que j'ai toujours aimé et admiré.

En effet lorsque je résidais en Corse à Ajaccio, avec l'école nous jouions des pièces de théâtre de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière dont le Malade Imaginaire.

J'ai toujours gardé en tète Molière et Pézenas est sa ville qui lui rends hommage.

Molière est l’enfant chéri de Pézenas : c’est là qu’au XIXe siècle se rallume la flamme du souvenir à la faveur du grand courant moliériste.

C’est là qu’on érige à sa gloire un monument financé par la souscription nationale.

C’est là que l’on commémore sa mort et que la Comédie-Française vient lui rendre hommage.

Aujourd’hui encore, cette mémoire cultivée par les Piscénois demeure vivace et l’esprit de Molière hante toujours la ville.

Jean-Baptiste Poquelin est en effet né à Paris en janvier 1622 qui est donc le lieu de naissance de celui qui deviendra Molière. Pézenas est le lieu qui a consacré l'homme de théâtre.

Il meurt le 17 février 1673 lors de la quatrième représentation du Malade Imaginaire au Palais Royal à Paris.

La légende du théâtre veut qu'il soit mort sur scène.

Dans la réalité des faits, il a eu un malaise sur scène puis a été transporté chez lui sur sa chaise de scène où il est décédé.

www.scenovisionmoliere.com

En me promenant dans les ruelles de Pézenas, j'ai visité plusieurs hôtels particuliers de toute beauté.

Le Musée de la Porte ainsi que la Maison des Arts et le Musée Vulliod Saint-Germain de Pézenas étaient fermés pour la journée, dommage mais nous avons prévu d'y retourner.

Nous sommes passés sur la butte ou se trouvait le Château, le Ghetto, et différentes ruelles aux portes, aux butoirs de portes (je ferais une note plus tard, c'est une de mes passions, j'ai des centaines de photos de plusieurs villages).

Puis, en passant dans une rue, j'ai vu une arche avec l'entrée d'une impasse.

Comme je suis toujours très curieuse... j'aime les découvertes d'endroits spéciaux, je suis entrée jusqu'au fond et là j'ai vu un atelier de ferronnier au 10 Impasse Simon Ducros, 34120 Pézenas.

J'ai été très étonnée de trouver cet atelier en plein centre de Pézenas.

Ça m'as rappelée lorsque j'étais gamine en Sardaigne il y avait un ferronnier, j'entendais ses coups de marteau réguliers, le bruit du soufflet qui alimentait le feu, le feu qui étincelait, un sceau d'eau ou il plongeait les pièces brûlantes qui faisaient de la buée avec un bruit bizarre, c'était extraordinaire.

J'ai un peu discuté avec le ferronier qui à côté de son atélier avait une petite pièce avec quelques pièces fabriquées par lui et des catalogues que j'ai regardé. Ses travaux sont vraiment extraordinaires, certaines pièces je les aurais bien vues chez moi.

N'hésitez pas à aller découvrir ses œuvres.

Je vous parlerais plus longuement de Pézenas et mettrais mes photos.