Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

La Tour du Castellas à Gignac (34)

Visualiser l'album

La Tour du Castellas à Gignac (34)

Malgré l’aspect strictement médiéval du village, Gignac semble porter le nom d’un propriétaire d’une villa gallo-romaine : "Gennius".

Située à la croisée des chemins, au point de convergence des deux principales voies de transhumance et de la route du sel entre la plaine littorale, le Causse du Larzac et le massif de la Séranne, la ville de Gignac connaît une première agglomération, à quelques centaines de mètres de la ville actuelle.

Le centre historique est un aménagement du XIIIe siècle, en contrebas d’un Castrum connu depuis 1094 et dont il ne subsiste qu’une tour carrée.

Impressionnant vestige médiéval, visible à des kilomètres depuis la plaine, "la Tour de Gignac" est l’un des éléments d’architecture militaire des plus importants du canton.

Située sur un promontoire abrupt dominant le site, elle fit partie d’un ensemble fortifié, occupé par une citadelle protestante au XVIe siècle.

A chaque fois que je passait dans le coin je la voyais de loin, imposante et fière, dressée comme un phare au milieu de la mer qui regarde au loin et qu'on voit de loin...

J'ai souvent essayé d'aller la voir de plus près, mais à chaque fois je me perdais sans l'avoir vue. Puis un jour vraiment par le plus grand des hasards, j'y suis tombée juste à côté et j'ai pu enfin aller l'admirer d'un peu plus près.

Je la voyais de loin, parfois entourée d'échafaudages métalliques (voir photos), elle était en cours de restauration, c'est un édifice fortifié du Moyen Age, caractéristique du type de tour-donjon de fort d’agglomération d'époque médiévale.

On monte par un petit chemin qui nous emmène sur l'aire du Castellas, on aperçoit la tour parmi les hauts pins avec sa fontaine. En regardant vers le haut on aperçoit un pigeonnier (je pense...), en faisant le tour on peut admirer un autre pigeonnier et une petite porte qui devait être l'entrée principale certainement.

Quelque chose de particulier dans différents endroits des carrées avec des morceaux de tessons (je ne sait pas pourquoi, je n'ait rien trouvé sur la tour-donjon pour en savoir plus).

En effet une plaque sur la Tour du Castellas elle-même, nous apprend qu'elle a été inauguré le 27 septembre 2013 par le Maire Jean-Marcel Jover et ses Adjoints ainsi que ses Conseillers Municipaux.

L'ensemble formé par la tour médiévale (carrée) et l'aire du Castellas sont inscrits aux Monuments Historiques le 28 juillet 1999.

Voir article sur le Midi Libre du 27 septembre 2013 :

http://www.midilibre.fr/2013/09/27/la-tour-du-castellas-temoin-extraordinaire-de-900-ans-d-histoire-de-gignac,762809.php

En tout cas une très belle balade, on se sent toute petite à ses pieds elle est vraiment très bien restaurée, on peut aussi avoir une belle vue sur la Plaine de L’Hérault.

Juste en face on peut apercevoir la magnifique église de Notre-Dame des Grâces (le Chemin de Croix ne se voit pas) dont je vous parlerais dans une autre note.

Je vous invite à aller visiter l'important Patrimoine que possède la ville de Gignac, comme par exemple :

- la Fontaine Carrière,

- le Château Laures du 17e siècle,

- la Maison de Navas du 17e siècle,

- l'Ancien Couvent des Sœurs de Nevers du 16e et 17e siècle,

- la Porte du Couvent du 17e siècle,

- l'Ancien Couvent des Sœurs de Notre-Dame du 17e et 18e siècle,

- l'Ancien Hospice du 17e siècle,

- le Tribunal et Prison du 18e siècle,

- l'église Paroissiale Saint Pierre aux Liens du 17e siècle avec le clocher et la façade du 18e siècle,

- l'Ancien Hôtel de Ville du 17e siècle,

- la Tour de l'Horloge dernier vestige de défense médiévale de la ville.

Voir le site de la ville de Gignac et son Patrimoine, vous pourrez y lire plus de précisions sur la Tour de Gignac et autres monuments dans la ville :

http://www.ville-gignac.com/rub_decouvr_patrimoi.shtml

Je vous ferais des albums sur tous ces monuments et diverses e magnifiques façades singulières que j'ai pu voir dans les rues de la ville, mais je crois qu'il doit en rester encore dans le vieux Gignac.

Je vous souhaite une bonne balade parmi ces petites ruelles qui invitent à la découverte de ces merveilleuses façades, des portes et heurtoirs de portes, j'en ait toute une très belle collection dont je vous les montrerais un de ces jours dans une note...

A très bientôt... pour un autre album.