Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Notre Dame du Bon Voyage à Leucate (11)

Visualiser l'album

Notre Dame du Bon Voyage à Leucate (11)

La petite chapelle de Notre Dame du Bon Voyage.

Avant l'entrée de Leucate-Plage, perdue au milieu des nouveaux lotissements, il existe une très jolie chapelle à l'architecture sobre et harmonieuse que quelques cyprès tentent de protéger du soleil.

A l'origine, elle se trouvait exactement au bord de l'étang, dont les eaux venaient mourir à ses pieds, au fond d'une petite crique toute proche du "Mourral de ville", l'ancien port des pêcheurs du lieu.

Les travaux d'aménagement de la route du littoral, au début des années soixante, on repoussé la chapelle loin de l'eau et ce sont maintenant les automobiles qui ont remplacé les barques de pêche devant ses grilles.

Elle porte le même nom, "Notre Dame du Bon Voyage", depuis sa construction qui n'est pas vraiment ancienne.

Elle remonte à 1864 et résulte de l'initiative d'un propriétaire privé qui souhaitait ainsi accomplir un vœu.

Le contrat établi alors, revêtu du timbre impérial en vigueur à cette époque, commence ainsi :

"entre nous soussignés, conte Célestin, maitre maçon demeurant à Leucate, d'une part, et Charles Sartre, propriétaire, demeurant aussi à Leucate, d'autre part, ont été faites les conventions suivantes : moi, conte Célestin, m'engage à construire une chapelle pour le compte du susdit Sartre qui accepte, sur un terrain qui lui appartient, situé au tènement de St-Pierre, terroir dudit Leucate".

Laquelle chapelle aura extérieurement du Nord au Sud, sept mètres, et de l'Est à l'Ouest, quatre mètres.

Sa hauteur aux versants sera de trois mètres au-dessus du sol. Elle sera carrelée en pans carrés.

Les murs seront crépis. Son édification coûta 650 Francs de l'époque. On y disait traditionnellement une messe chaque année le 8 septembre (à 6 h 30 du matin pour ne pas trop couper la journée des vendangeurs) et on procédait alors à la bénédiction de l'étang qui marquait la campagne d'automne.

Notre Dame du Bon Voyage était aussi utilisée, encore au début de notre siècle, pendant les trois jours de Rogation, qui précédent le jeudi de l'Ascension.

Aujourd'hui la chapelle est toujours une propriété privée. Gardienne de la tradition, une bougie y brule encore jour et nuit, comme si le temps n'avait pas prise sur elle.

(Source : Jacques Hiron)


L'Ave Maria de Schubert que j'adore et qui sied à cette note.

http://youtu.be/2bosouX_d8Y?list=RD2bosouX_d8Y

L'Ave Maria chanté en langue Sarde par notre magnifique Maria Carta, aujourd'hui disparue, je l'adore et tout les sardes avec moi la regrettent

http://youtu.be/djcsBACzIZs