Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Une belle balade sur la plage, le bonheur...

Visualiser l'album

Une belle balade sur la plage, le bonheur...

Après toutes ces journées grises et humides, voici une très belle journée ensoleillée, je vais aller en profiter.

Malgré le vent froid, j'avais envie d'aller voir la mer, envie de me promener sur la plage, me ressourcer, prendra ma dose de soleil, de bon air car l'hiver n'est encore fini.

Bien emmitouflée dans mon parka bien chaud, mon écharpe autour du cou et me voilà partie pour ma belle balade en bord de mer.

Quel bonheur de profiter de ces longues plages, de ce beau ciel bleu avec le soleil qui me réchauffe.

Il n'y avait pas foule, juste quelques coureurs, des personnes qui se baladaient avec leurs chiens, on se regarde, on se dit bonjour, certains engagent la conversation, c'est la vie et c'est sympa.

Dés que je vois la mer, je suis heureuse, j'oublie tout, je suis là à l'instant présent et je profite de ces rayons de soleil qui caressent mon visage et me tiennent chaud au cœur.

J'en ait profité pour ramasser des coquillages que la mer avait amené sur la plage, il y en avait à perte de vue.

Moi j'ai ramassé des praires (je crois) magnifiques aux couleurs chaudes, pour en faire un carillon de coquillages pour une personne qui aime la mer comme moi et que j'aime.

Je vous mettrais la photo lorsque je l'aurais terminée, pas de suite car j'ai pas mal à faire et puis il me manque du bois flottée que je n'ait pas encore trouvé.

Je me souviendrais toujours de ces voyages avec ma famille lorsqu'on descendait depuis la région parisienne, prendre le bateau pour retrouver notre belle île qu'est la Sardaigne.

Nous étions heureux de retrouver Burcei en Sardaigne, le village ou mes parents se sont mariés. On allait retrouver toute notre grande famille avec mes grands-parents, aller à la campagne avec mes nombreuses tantes, oncles, cousins, cousines, que de merveilleux souvenirs.

Hélas beaucoup sont partis sans que nous n'ayons pu leur dire un dernier au-revoir ou assister à leur obsèques, mais beaucoup ne peuvent pas comprendre...

Lorsque nous résidions en région parisienne, après plus de 1 000 km en voiture, en arrivant presque à Gênes en Italie, nous sentions que la mer était proche par l’atmosphère.

Puis nous allions vers le port embarquer et là, dés que nous apercevions la mer nous crions, nous ne tenions plus en place, nous étions tous simplement heureux.

Les souvenirs nous collent à la peau, je ressens encore les odeurs, les bruits de la ville, du port, l'embarquement des voitures, notre installation au salon ou les sièges étaient bleus.

Une fois installés, nous montions sur le pont voir le bateau larguer les amarres et les quais s'éloigner. Le bruit du moteur qui vrombit sous nos pieds, la couleur si bleue de la mer, le ciel sans nuages avec le soleil haut dans le ciel, les vacances quoi la joie !

J'aime la mer, je l'ait toujours aimée, je suis une fille de la mer, j'ai besoin de la voir le plus souvent possible, la sentir, la toucher.

J'ai presque toujours vécu près de la mer, nous étions et je suis heureuse de résider si près, de pouvoir m'y rendre juste quelques minutes, boire un café face à la mer, voilà mon bonheur, je n'ait besoin de rien d'autre.

La mer est mon élément et le seras pour toujours, lorsque je la verrais mes plus beaux souvenirs referont toujours surface avec les images, les bruits, les odeurs etc...

Je m'assois et regarde au loin à l'horizon, je pars dans mon île qu'est la Sardaigne ou en Corse ou j'y ait mes plus beaux souvenirs.

Le cœur est comme la mer
C'est dans ses profondeurs
Qu'on trouve les plus grandes richesses.