Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2017

La Procession de U Catenacciu à Sartène en Corse

IMG_9179.JPG

LA CROIX ET LA CHAÎNE DE LA PROCESSION DU CATENACCIU

(elles se trouvent dans l'église Santa Maria Assunta,

la croix pèse 35 kg - la chaîne aux pieds 15 kg)

A une cinquantaine de kilomètres de Bonifacio, en Corse du Sud se trouve Sartène, grâce à son patrimoine préhistorique, archéologique, architectural, religieux, militaire, rural et paysager, elle a été labellisée en janvier 2008 "Ville d'Art et d'Histoire". C'est une ville aux grandes maisons en granit, aux ruelles étroites et sombres, elle m'a toujours fascinée et en même temps je la trouvais un peu lugubre, lorsque avec ma famille nous la traversions pour nous rendre à Ajaccio (ou nous résidions) en venant de Bonifacio ou nous arrivions depuis la Sardaigne Porto-Torres en ferry.

IMG_4852.jpg

Nous arrivions à Sartène à la nuit tombée et traversions les rues désertes et sombres... car très peu d'éclairage à l'époque. Il y avait quelque chose de presque irréel, de mystérieux que je ressentais mais, j'attendais toujours avec impatience de traverser Sartène et les divers villages Corses que j'aimais beaucoup, mes frères et ma sœur dormaient fatigués, moi jamais pour tout regarder le nez collé à la vitre.

Depuis mon plus jeune âge, je me suis toujours plongée dans les livres d'aventures donc, il ne me fallait pas grand chose pour que mon imagination vagabonde lors de nos longs voyages que j'attendais chaque année avec beaucoup d'impatience. Chaque village, château, maison à l'architecture étrange, monument, une route de montagne, des rochers aux formes étranges, des hautes montagnes parfois enneigées m'ont toujours (et continuent encore à ce jour) à me fasciner. Je me sens toute petite face à toutes ces beautés qu'il nous est donné d'admirer je ne suis jamais blasée, tout est beau si on sait regarder et apprécier.

LE CLOCHER DE L'EGLISE SANTA MARIA ASSUNTA

SAM_7278.jpg

Lors de notre dernier séjour, nous avons passée une journée entière à nous balader dans le village en y découvrant son immense et riche patrimoine très intéressant. En repartant à la nuit tombée (décidément... toujours à la nuit tombé... ha ha ha) pour Ajaccio, j'ai eu la chance de voir, depuis la route à flanc de colline, des lumières éparses comme des petites étoiles qui seraient descendues sur la montagne et s'y rassembler.

LES CIMETIÈRES CORSES POUR LA TOUSSAINT ET DÉFUNTS

(les voir sur la route en partant c'est magique...)

IMG_9357.JPG

C'était la semaine ou l'on fêtait la "TOUSSAINT ET LES DÉFUNTS" les tombes dans les cimetière étaient illuminées pour chasser les ténèbres et ouvrir la voie aux disparus... Car les morts sont supposés revenir dans les lieux où il vécurent, encore une tradition qui est respectée dans tous les villages Corses, c'est très beau et magique à voir.

 

Depuis Sartène jusqu'à Ajaccio dans tous les cimetières et même dans le cimetière d'Ajaccio, ces lumières sont vraiment quelque chose de fantastique et d'émouvant à voir, c'est une ambiance vraiment particulière. Les cimetières Corses sont entourés de mystères.

J'ai pu admirer ces petites lumières par centaines et centaines dans tous les cimetières, c'est très beau, j'ai ramenée 3 grands lumignons qui restent allumées en continu 30 jours pour les mettre sur la tombe à ma mère.

L'HOTEL DE VILLE A SARTENE

IMG_9339.jpg

La procession du CATENACCIU

Le soir du Vendredi-Saint à 20 h 30, dans la cité médiévale de SARTENE, "la plus Corse des villes Corse..." comme le disait Mérimée, se déroule la procession du "LE CATENACCIU - L'ENCHAÎNÉ" vocable en langue corse qui décrit "un homme enchaîné ou porteur de chaînes", ils feront toute la procession pieds nus.

Le Vendredi-Saint est la fête religieuse célébrée par les Chrétiens le vendredi précédant le dimanche de Pâques. Il marque le jour de la crucifixion et la mort de Jésus-Christ.

LE CATENACCIU - L'ENCHAÎNÉ EN ROUGE

LE PÉNITENT BLANC VA L'AIDER A PORTER LA CROIX 

4.jpg

C'est assurément l'une des plus anciennes traditions religieuses de l'île de Corse, un peu comme en Sardaigne mon île, ou se dessinent quelques similitudes avec à peu près les mêmes rites et traditions dans toute l'île, voir le site Internet sur la Sardaigne à Iglesias ci-dessous :

http://www.arciconfraternitasantomonteiglesias.org/

Sardegna settimana santa.jpg

Son origine, qui se perdrait dans la nuit des temps et les méandres de l'Histoire, apparaît quelque peu controversée. Par recoupements, on peut dire que les racines de cette tradition prennent force dans la complémentarité d’événements issus du haut moyen-âge Corse, à savoir :

  • L'arrivée des moines franciscains aux XIIIe et XIXe siècles dans l'île (apparition des chemins de croix).
  • L'influence aragonaise des XIVe et XVe siècles (ils bâtirent les remparts actuels de la vieille ville).
  • L'apparition au XVIe siècle des confréries des pénitents (flagellants, battuti).

DANS LES RUES DE SARTENE LES CLOUS

MATÉRIALISENT LE CHEMIN DE LA PROCESSION

IMG_9302.JPG

Le parcours de la procession du CATENACCIU :

Le parcours de la procession du "CATENACCIU" a sans aucun doute varié au cours des siècles, il est certain que les processions anciennes empruntaient un parcours diffèrent de celui d'aujourd'hui.

LE CATENACCIU PORTE LA CROIX ET VA DÉBUTER LA PROCESSION

5.jpg

Les "pérégrinations" des premiers "Catenacci" se sont déroulés tout d'abord, autour de la première église de Sartène dédiée aux Saints Côme et Damien (Saints Patrons de la Cité), puis à l'intérieur des remparts de la vieille ville (castrum) où était érigée une église dédiée à "Santa Maria delle grazie" (XVIe). Au XVIIe siècle fut bâtie la première "chiesa parrochiale di Sartene", il doit s'agir de l'église qui a précédé l'actuelle.

La longueur du parcours est de 1 800 mètres (hors distances parcourues à l'intérieur des églises de "Santa Maria Assunta" et de "San Bastianu". Suite à la construction du quartier du "Borgu" et de l'église de "San Bastianu" (fin XVIIIe - début XIXe), le parcours a définitivement été adopté jusqu'à aujourd'hui.

LA PROCESSION SE FAIT PIEDS NUS

(à sa cheville droite, la chaîne qui pèse 15 kg) 

catenacciu7-d6c502.jpg

Partant de l'église paroissiale "Santa Maria Assunta", la procession s'engouffre dans la rue Sainte Anne, où a lieu la 1ère chute du "Catenacciu" (au droit du lieu où s’élevait jadis "la chiesa pro-parrochiale di Sant'Anna), puis emprunte la rue Tafanelli, par laquelle on pénètre dans la vieille cité moyenâgeuse, et celle des frères Bartoli qui débouche sur la place Porta, où intervient la 2ème chute (au pieds de l'église Sainte Marie).

PANORAMA DE SARTENE

(une partie de la ville sous le soleil, avec un arc-en-ciel)

SARTENE EGLISE.JPG

La "pérégrination" s'engage dans la rue Borgo pour pénétrer dans "l'église San Bastianu" pour un instant de prières et de recueillement. A la sortie de cet oratoire, la procession traverse la rue De Peretti, puis la rue Croce, au bout de laquelle, s'effectue la 3ème chute (à l'endroit où s'élevait jadis le couvent dédié à Saint François d'Assise). Elle rejoint enfin le parvis de Sainte Marie pour le sermon du Père prédicateur et la bénédiction pascale. Enfin, le cortège pénitentiel regagne l'autel de l'église "Santa Maria Assunta" où la foule des pèlerins déambulera et vénérera le "Christ gisant" porté durant la procession par les pénitents noirs.

L'EGLISE SANTA MARIA ASSUNTA

IMG_9340.jpg 

LES PÉNITENTS

La procession du "CATENACCIU" se compose tout d'abord de dix Pénitents puis du Clergé qui compte un Père Prédicateur venu spécialement à Sartène animer la Semaine Sainte et prêcher la Passion à l'issue de la procession. Tous sont encadrés par les membres de la "Confrérie A Compagnia del Santissimo Sacramento" qui forment une haie d'honneur et ouvrent le cortège avec les enfants de chœur de la paroisse. Les confrères rythment la marche des pénitents en psalmodiant le chant lancinant des litanies dont "Perdono mio Dio.

Les pénitents se sont inscrits bien des années à l'avance, sur un registre spécial tenu par le curé-archiprêtre de la paroisse de Sartène et choisis par ce même prélat, la liste des candidats, tenue secrète est parait-il très longue !...

L’ÉCHAUGUETTE DU XIIE SIÈCLE

(dernier vestige du rempart ceinturant la ville au XVe siècle)

IMG_5180.jpg

Site Internet de la Procession du "U CATENACCIU" :

http://www.curagiu.com/catenacciu.htm

Le Pénitent Rouge

Le pénitent principal est vêtu d'une aube et d'une cagoule rouge (la cagoule préservera son anonymat, mais sera aussi un signe d’humilité et donnera à son acte un sens collectif - pour les Sartenais, il est ce Vendredi-Saint leur représentant).

catenacciu11-d6c559.jpg

Il représente le "Catenacciu" (vocable en langue corse qui signifie : "porteur de chaînes" et par extension avec le préfixe "acciu" homme enchaîné par ses péchés qui figure le "Chemin de Croix du Christ dans sa montée vers le Golgotha". Les Sartenais l'appellent familièrement et affectueusement "U Russu - le Rouge". Il portera pendant près de deux heures une croix de 33 kilos, taillée dans le cœur d'un chêne et traînera, sanglées à sa cheville des chaînes de 15 kilos. C'est aux pied de l'autel qu'il est chargé de son fardeau et enchaîné à sa cheville droite par le Prieur de la Confrérie.

LES CHAINES ET LA CROIX DU PÉNITENT ROUGE

(se trouvent à l'intérieur de l'église Santa Maria Assunta)

IMG_9181.JPG

Le Pénitent Blanc

Également habillé d'une aube et d'une cagoule blanche, ce pénitent "U Biancu - Le Blanc" représente Simon de Cyrène, et comme le fit ce dernier avec Jésus-Christ, il aide le "Catenacciu" tout au long de sa "pérégrination". Il symbolise la fraternité et la solidarité humaine, son habit est ceint d'une écharpe de couleur violette, signe de deuil, pour rappeler la tragédie de la Passion de Notre Seigneur. Dans les églises la couleur violette est le signe du deuil et de Pâques, elles sont déjà parées de ces couleurs pour la messe de Pâques.

LE PÉNITENT BLANC

C.jpg

Qui est Simon de Cyrène

Simon de Cyrène était un homme juste, un bon père de famille qui revenait des champs quand, les soldats du gouverneur lui ordonnèrent d'aider Jésus épuisé à porter sa lourde croix sur le chemin du Mont Golgotha

Les Pénitents Noirs

Ces derniers sont aux nombres de huit, habillés et cagoulés de noir, ils symbolisent "les Juifs". Quatre d'entre eux portent un dais noir (ou baldaquin) qui protège un "Christ gisant" dans son cercueil recouvert d'un linceul blanc (statue en bois polychrome du XVI° siècle et d'origine espagnole) et porté par les quatre autres pénitents noirs.

LES PÉNITENTS NOIRS

E.jpg

En signe de pénitence et d'humilité, les dix pénitents accompliront, nus pieds, le parcours processionnel.    

A la fin de la procession, "U CATENACCIU" est reconduit au couvent, et beaucoup plus tard dans la nuit, il rejoindra son domicile, son village, son maquis ou la prison, car personne ne connait qui est le Catenacciu. Cette tradition aurait été importée d'Espagne par les occupants Aragonais (comme en Sardaigne) qui fut le fondateur de la ville de Sartène en 1419.

L'EGLISE SANTA MARIA ASSUNTA

SAM_7279.jpg

Je ferais une note à part, pour vous parler plus en détail de cette très belle ville qu'est Sartène, je vous ferais redécouvrir son riche patrimoine. Je vous parlerais aussi du magnifique Musée Départemental de Préhistoire Corse et d'Archéologie qui se trouve au-dessus de la ville. J'ai eu la chance de le visiter il y a quelques années, il est le deuxième musée de l'île après celui d'Aleria, j'y retourne bientôt (hors saison) pour visiter d'autres sites tout aussi intéressants. Il vaut mieux venir hors saison si l'on veut en profiter pour visiter les sites tranquillement, en plus les températures sont très douces, sinon l'été c'est vraiment galère, beaucoup trop de circulation et de public.

MUSÉE DÉPARTEMENTAL DE PRÉHISTOIRE CORSE ET D'ARCHÉOLOGIE

IMG_9162 a.jpg

Je vous souhaite à tous,

Un merveilleux week-end

Tout en tendresse

Joyeuses fêtes de Pâques

Aux enfants, bonne chasse aux œufs... 

 

08/03/2017

Programme des confèrences au Musée de site gallo-romain Villa-Loupian

loupian 2017 b.jpg

Comme promis Marie-Laure, voici une note pour partager le programme de vos conférences avec mes lecteurs et amis, comme toujours elles sont très intéressantes.

loupian 2017 a.JPG

Adresse ou ont lieu les conférences :

Musée de site gallo - romain Villa Loupian

RD 158 E4

34140 LOUPIAN

Tél : 04 67 18 68 18

PORTE ENTRÉE DE LA VILLE - CHAPELLE SAINT HIPPOLYTE

DE LA VILLE DE LOUPIAN

A  DSCN0898.jpg

A  DSCN0737.jpg

VENEZ NOMBREUX

 

La journée de la Femme à Lattes "Être une femme dans l'Antiquité"

2017_affiche journée des femmes (1).jpg

A cette occasion, le musée vous invite pour une visite guidée "Être une femme dans l'Antiquité". Une visite thématique inédite pour découvrir les collections du musée et la vie quotidienne des femmes dans l'Antiquité.

Rendez-vous le mercredi 8 mars 2017, à 14 h 30 au musée.

ENTRÉE DU MUSÉE

IMG_1575.jpg

Réservation au N° : 04 67 99 77 24 ou 04 67 99 77 26

Visite gratuite dans la limite des places disponibles.

Pour en savoir plus...

http://museearcheo.montpellier3m.fr/evenements/mercredi-8-mars-2017-journ-e-de-la-femme

ENTRÉE DU MUSÉE

DSCN0086.jpg

LES FEMMES DANS L'HISTOIRE

Helene Boucher.jpg

Aviatrices, scientifiques, combattantes, pirates, celles qui se sont révoltées, celles qui ont fait progresser la science, celles qui ont pris les armes... Découvrez et téléchargez des affiches présentant des petits bouts d'histoire, et les femmes qui les ont marquées !

Source : https://histoireparlesfemmes.com/  

 JE DÉDIE CETTE TRÈS BELLE CHANSON

A TOUTES LES FEMMES SANS DISTINCTIONS

NE PERDEZ JAMAIS L'ESPOIR !

Le 8 mars 2017 est la,

Journée Internationale de la Femme.

Le respect envers les femmes,

ce n'est pas seulement le 8 mars,

c'est 365 jours par an, messieurs.

A vos mères, à vos femmes,

à vos compagnes, à vos filles...

A toutes les femmes...

C'est une femme, votre mère,

qui vous a porté pendant 9 mois,

et mis au monde dans la douleur,

RESPECTEZ-LES

 

05/02/2017

La Tour Carbonnière à Saint Laurent d'Aigouze

SAM_8875.jpg

En attendant ma prochaine note, je vous parle (succinctement, en attendant une note complète de ma visite jusqu'au sommet) de la magnifique Tour Carbonnière de Saint Laurent d'Aigouze dans le Gard, pour être plus précise dans la Camargue Gardoise, pays des chevaux camarguais et des toros.

SAM_9004.jpg

La Tour Carbonnière barre et contrôle la route d'accès à Aigues-Mortes. Judicieusement installée en prolongement du pont enjambant le cours du Vistre (détourné depuis 1778), cet ouvrage avancé lié au au plan de défense d'Aigues-Mortes, s'apparente aux portes de l'enceinte : l'organisation du passage entre double herse et assommoirs commandés depuis la salle haute, les tourelles en cantonnement reproduisant les formes de l'Arsenal ou des Cordeliers, le bossage rustique...

SAM_9021.jpg

Même si on ne possède aucune mention sur la date de construction, les archères reproduisent le parti architectural adopté dans les dernières phases de la construction de l'enceinte, vers 1272. En 1409, l'ouvrage tient lieu de poste de péage. Remanié au XVIe siècle, il est muni d'un pont-levis, sa terrasse est adapté pour supporter des pièces d'artillerie. En 1872 la route cesse de traverser l'ouvrage. C'est alors qu'est créé le contournement routier.

SAM_8924.jpg

TRÈS BEAU LIEU DE BALADE DANS LE COIN

DEPUIS AIGUES MORTES DES CROISIÈRES SUR PÉNICHES

 SUR LE CANAL DU RHÔNE A SÈTE

POUR DÉCOUVRIR LES TRADITIONS CAMARGUAISES

J'AIME LA CAMARGUE

  

09/12/2016

Conférence avec "Au Fil du Temps" les Ponts du Diable en Languedoc Roussillon

CONFERENCE 12 DECEMBRE 2016.jpg

Une autre conférence tout aussi intéressante que les précédentes, va avoir lieu le lundi 12 décembre 2016 à 15 heures à la Grande Motte, présentée par Monsieur Yan L'HOTE.

Elle aura lieu à :

La Maison des Associations

Salle de Conférence Le Labech

Avenue du Golf

34280 La Grande Motte

LE PONT DU DIABLE A SAINT JEAN DE FOS (34)

(note en préparation)

IMG_5429.jpg

J'adore cette conférence, car je suis certaine de découvrir des anecdotes sur les histoires et légendes qu'on connait tous à peu près, des ces fameux Ponts du Diable qui font peur à certains. Ces ponts sont vraiment très beaux, et attirent énormément de monde qui viennent les admirer.

LE PONT DU DIABLE A CERET (66)

(une note est en préparation)

PONT DU DIABLE CERET  IMG_7379.jpg

Conférence très intéressante de Monsieur Yann L'HOTE, belle présentation avec des anecdotes sur les différents Ponts du Diable en OCCITANIE (Languedoc-Roussillon). Il nous a parlé et expliqué les Ponts du Diable avec les différentes légendes, dans nos Régions limitrophes, dans toute la France et même à l'Etranger. Il nous a montré de très belles photos de ceux qu'on appelle Ponts du Diable mais qui n'en sont pas, ou ceux qui sont "Classées" Monuments Historiques et ceux qui sont seulement "Inscrits".

Une autre conférence sur les Hiéroglyphes de l'Egypte Ancienne auras lieu le 9 décembre 2016 à 18 heures 15, elle seras présentée par Monsieur Frédéric Servajean Professeur d’Égyptologie à l'Université Paul Valéry Montpellier III.

A.JPG

Centre Culturel

Place du 1er Octobre 1974

34280 La Grande Motte

La conférence de ce soir était très intéressante, le Professeur d’Égyptologie Monsieur Frédéric Servajean nous a expliqué d'une façon claire et avec quelques notes d'humour, appréciées par l'assemblée Les Hiéroglyphes de l'Egypte Ancienne. Pour le Centre Culturel de la Grande Motte c'était la dernière conférence de l'année 2016, nous avons bu un coup et nous nous sommes quittés en se donnant rendez-vous pour la Galette des Rois l'année prochaine, ça parait si loin... et c'est pourtant si près. Ce que nous avons appris ce soir, va nous servir lors de la visite de l'exposition à Lattes "A l'Ecole des Scribes - Les Écritures de l'Egypte Ancienne" la semaine prochaine.

FILS ET SUCCESSEUR DE RAMSÈS II

livre.jpg

Pour en savoir plus sur le conférencier et l'Egypte :

http://www.montpellier-egyptologie.fr/frederic-servajean

Il y avait aussi à La Grande Motte pour la sixième année consécutive, la Foret Magique, l'inauguration a lieu demain à 18 heures, une jolie forêt de sapin naturels, peuplée d'animaux et de quelques personnages. Les enfants vont se régaler, la banquise avec ses animaux polaires, la maison du Père Noël, la cabane ou se trouve le Père Noël et son traîneau avec ses rennes, dans l'attente du grand départ pour amener les cadeaux aux enfants.

L'association, nous invite par ailleurs à découvrir sous la conduite de Laure Bazin Rizzo, Ingénieur de Recherche en Lexicographie*, la nouvelle exposition présentée par le Musée Archéologique de Lattes "A l'Ecole des Scribes - Les Écritures de l'Egypte Ancienne".

LATTES.jpg

Deux dates de visite sont prévues :

Le mercredi 14 décembre 2016 à 10 heures

Le jeudi 15 décembre 2016 à 16 heures

* Lexicographie : discipline dont l'objet est la connaissance des mots et des expressions d'une langue déterminée.

VISITE DE L'EXPOSITION AVEC NOTRE GUIDE LAURE BAZIN RIZZO

  

Après la très belle exposition sur les Étrusques, voici une autre magnifique exposition sur les Scribes et les écritures de l'Egypte ancienne, elle est visible jusqu'au 2 janvier 2017. Une très belle scénographie, avec une multitude d'objets exceptionnels, une guide très sympathique et intéressante qu'est Madame Laure Bazin Rizzo, dont je vous ait parlé un peu plus haut, qui nous a présenté l'exposition en détail, avec beaucoup d’anecdotes et d'histoire sur cette belle civilisation égyptienne et son écriture. Elle nous explique que, le dernier texte connu en hiéroglyphes se trouve dans le Temple de Philae et date du 24 août 394. Nous n'avons pas vu le temps passer (plus de 2 heures) grâce aux explications de notre guide, le gardien est venu nous dire que le musée fermait ses portes, heureusement nous étions à la fin de l'exposition, merci à elle.

LES SCRIBES AU MUSÉE DE LATTES

DSCN0217.jpg

N'oubliez surtout pas d'aller visiter la très belle exposition "Khâemouaset le Prince Archéologue" qui a lieu actuellement jusqu'au 22 janvier 2017 au Musée Départemental Arles Antique.

STATUE COLOSSALE DE RAMSES II ARLES

(Musée d'Art et d'Histoire de la ville de Genève)

DSCN8091.JPG

Voir note ci-dessous :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2016/10/29/exposition-khaemouaset-le-prince-archeologue-savoir-et-pouvoir-a-l-epoque-d.html    

MASQUE MORTUAIRE EN OR DE KHÂEMOUASET ARLES

(fils du Pharaon Ramsès II, il fut le père de l'archéologie)

DSCN8262.JPG

PONT DU DIABLE A CERET (66)

(Pyrénées Orientales)

PONT DU DIABLE CERET IMG_7417.jpg

VENEZ NOMBREUX Y ASSISTER

TOUJOURS DES CONFÉRENCES INTÉRESSANTES

ON Y APPRENDS BEAUCOUP DE CHOSES

SUR L'HISTOIRE DES SITES 

 

20/07/2016

Bâtisseurs du Moyen - Âge à Saint Gilles (30)

Batisseurs-Moyen-age-St-Gilles.jpg

L'année 2016 seras l'occasion de fêter les 900 ans du début de la construction de la magnifique Abbatiale de Saint Gilles dans le Gard (1116 - 2016). De nombreuses manifestations liés à la construction et à l'histoire de cette majestueuse abbatiale ainsi qu'à Saint Gilles vont s'y dérouler. J'ai visité Saint Gilles, le musée, ainsi que l'abbatiale en juillet 2015 donc, toutes les photos sont de l'année 2015, je reprendrais des photos et vous montrerais les travaux qui y ont été effectués depuis.

L'ABBAYE DE SAINT GILLES ET SA FAÇADE

 

Programme prévisionnel des manifestations :

Abbatiale de Saint-Gilles, 900 ans d'un Monastère Roman.pdf

Du jeudi 21 au vendredi 22 juillet 2016, va avoir lieu : la reconstitution d'un chantier médiéval et des combats chevaleresques.

CLOÎTRE DES MOINES QUI VIVAIENT ICI

(il y avait des travaux en cours)

Pourquoi dit-on Abbatiale de Saint Gilles

Une abbatiale est l'église principale d'un monastère où siège un abbé, de l'araméen abba (père) de la communauté. Même si la communauté monastique a été dissoute dès 1538 et l'église ruinée, réduite en 1650 - 1655 à ses dimensions actuelles, le terme abbatiale en rappelle la fonction d'origine.

INTÉRIEUR DE L'ABBATIALE

IMG_3908.jpg

Située à une vingtaine de kilomètres de la villes d'Arles (Ville d'Art et d'Histoire inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO en 1981). Arles compte d'innombrables et magnifiques monuments romains et romans tels que :

  • Les Thermes de Constantin,
  • Les Alyscamps,
  • Le Théâtre Antique,
  • L'Amphithéâtre romain (arènes),
  • Les vestiges du Cirque Romains,
  • Le Cloître Saint-Trophime,
  • Le Portail de Saint-Trophime,
  • Les Cryptoportiques.

LES FONTS BAPTISMAUX DE L'ABBATIALE

IMG_3980.jpg

Les chemins vers Saint Jacques de Compostelle, sont au nombre de quatre dont, celui qui passe par Arles qu'on appelle Chemin d'Arles ou via TolosanaUne légende raconte que Saint Gilles venant d'Athènes accosta en Provence après avoir reçu la grâce et distribué tous ses biens aux pauvres. Ayant pour seule compagnie une biche avec laquelle il est toujours représenté, il vécut en ermite dans une grotte. C'est à cet endroit que la ville sera bâtie plus tard. 

LES VESTIGES DE L'ANCIEN CHŒUR

 

Dossier de Presse Batisseurs du Moyen Âge à Saint Gilles.pdf

Prise un jour en chasse par les chiens du Roi des Wisigoths, Wamba, la biche amena ses poursuivants aux pieds de Saint Gilles devant qui les chiens s’inclinèrent. Le Roi, ému par la scène, permit à Saint Gilles d’édifier l'église abbatiale. Les motifs de la somptueuse façade, les motifs, d'influence antique, retracent des scènes de vie religieuse. On peut admirer la Crypte Monumentale, les ruines du chœur et le spectaculaire escalier à vis du clocher nord, c'est exceptionnel de pouvoir le visiter, on y voit des graffitis tout le long des murs, incroyable.

ESCALIER A VIS DANS LE CLOCHER NORD

( on y voit les marques des compagnons qui y ont travaillé)

 

La ville de Saint Gilles se situe en Camargue, elle doit sa renommée au pèlerinage qui à partir du XIe siècle autour du culte de Saint Gilles, et qui est devenu le quatrième lieu de pèlerinage du monde chrétien après Rome, Jérusalem et Santiago de Compostelle.

BUSTE RELIQUAIRE DE SAINT GILLES

IMG_3913.jpg

Avec son abbatiale classée au Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1998 en tant que partie des routes de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, Saint Gilles est une ville avec un riche passé médiéval situé au cœur d'un territoire offrant deux faces caractéristiques :

  • La Camargue avec ses traditions, ses paysages naturels et agricoles, classé "Grand Site de France" en 2014.
  • La Costière avec ses vergers d'arbres fruitiers et ses coteaux viticoles, appartenant à l'AOP Costières de Nîmes.

Pour en savoir plus sur l'abbaye voir ci-dessous :

http://lieuxsacres.canalblog.com/archives/saint_gilles__30_gard_/index.html

Le bâtiment a perdu la moitié de sa taille au cours des guerres de religion (il était à l'origine de 98 mètres de long et 25 mètres de large) sa mise à sac pendant la Révolution a fait beaucoup d'autres dommages. Aujourd'hui, les visiteurs peuvent admirer cette merveilleuse façade sculptée.

LA CRYPTE OU EGLISE BASSE

La crypte

Puis on descend quelques escaliers et nous arrivons dans la vaste crypte ou église basse, elle s'étend sous la nef de l'église supérieure, emplacement inhabituel du à la position du tombeau de Saint Gilles auquel les moines pouvaient accéder par une porte donnant dans le cloître. Commencée au dernier tiers du XIIe siècle selon un projet modifié à plusieurs reprises au cours même du chantier, elle se distingue par le décor de ses voûtes sur croisés d’ogives et des piliers d'inspiration antique.

LE PUITS DE LA CRYPTE

IMG_3811.jpg

On y découvre le puits de la Crypte, sa profondeur est de 7,4 mètres, la margelle primitive à 3 mètres en dessous du niveau actuel. C'est dans le puits voisin et identique du cloître que furent précipités les prêtres et enfants de chœur lors du début des troubles religieux en 1562. On aperçoit au-dessus la trappe qui permettait de puiser depuis la Basilique.

L’ENTRÉE DE LA CRYPTE DANS L'EGLISE BASSE 

INSCRIPTION IDENTIFIANT LE SARCOPHAGE DE SAINT GILLES

IMG_3870.jpg

Les pèlerins viennent de toutes parts pour invoquer celui qui délivre de la peur, des maladies nerveuses, du cancer, protège les enfants et intercède pour leur naissance ce doux saint à la biche.

LE SARCOPHAGE DE SAINT GILLES

IMG_3849.jpg

La Maison des Pèlerins Marcel Avignon à Saint Gilles

La ville de Saint Gilles accueillait déjà au Moyen Âge une myriade de pèlerins marchant vers Rome, Jérusalem et Compostelle. Halte à la croisée des chemins dans un premier temps, notre cité, exaltée par la renommée grandissante de Saint Gilles, deviendra ainsi, au XIIe siècle, le quatrième lieu de pèlerinage de la chrétienté médiévale. Par milliers, les pèlerins emprunteront la voie Régordane axe commercial et de communication majeur entre le port de Saint Gilles et l’Île de France.

RESTE D'UN ANCIEN ESCALIER

(il permettait aux pèlerins de vénérer

le tombeau de Saint Gilles)

IMG_3866.jpg

Animé par le bruit des charrettes des nombreux marchands, les odeurs d'épices et de vin, ce tronçon Cévenol devient peu à peu un chemin incontournable pour les pèlerins venus du Nord vénérer le tombeau de Saint Gilles. Après une longue période de sommeil, le XXe siècle verra la renaissance du pèlerinage. De nos jours, grâce notamment à Monsieur Avignon, enfant du pays, randonneurs et pèlerins partagent ce chemin pour une marche éprouvante, mais joyeuse, où résonnent encore les louanges de l'ermite à la biche.

PLAN DE L'ABBATIALE DE SAINT GILLES

IMG_3920.jpg

IMG_3921.jpg

Pèlerins d'un jour ou de toujours, ils sont nombreux, partis pour Compostelle, arrivés du Puy-en-Velay ou d'ailleurs, à s'arrêter devant le tombeau de Saint Gilles dans la crypte de l'abbatiale, dont la façade est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. 

LA MAISON DES PÈLERINS MARCEL AVIGNON A SAINT GILLES

(elle se trouve pas loin de l'abbaye)

IMG_4009.jpg

Je vous parlerais dans une autre note, de la Maison Romane - Musée de Saint Gilles car il y a beaucoup de choses à en dire, comme par exemple qu'elle est la Maison Natale du Pape Clément IV.

papaute_affiche_a3-088a4.jpg

Elle y abrite trois musées en un, le musée d'histoire naturelle, le musée d’ethnographie régionale et la collection archéologique.  

MAISON ROMANE  - MUSÉE SAINT GILLES

IMG_3985.jpg 

JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE VISITE

UNE BELLE FÊTE DES BÂTISSEURS A TOUS

UN BEL ANNIVERSAIRE 900 ANS

POUR L'ABBATIALE SAINT GILLES

 

19/06/2016

Conférence "Le site de Saint-Pierre, un jardin funéraire gaulois"

LATTES.jpg

Entre 2012 et 2014, 21 sites archéologiques ont été fouillés, sur prescription de l'Etat (DRAC Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées) en amont de la construction du Contournement Ferroviaire de Nîmes et Montpellier (j'en ait visité quelques uns très intéressants lors des portes ouvertes des fouilles). Depuis, les archéologues de l'INRAP poursuivent leur mission de recherche : ils étudient, analysent et interprètent le mobilier prélevé et les données recueilles sur les sites.

LATTES 1.jpg

A Lattes, plusieurs fouilles ont été menées au lieu-dit Saint-Pierre, elles ont révélé l'occupation et l'exploitation des campagnes, à proximité de Lattara : un ensemble funéraire gaulois exceptionnel, des tombes antiques richement dotées en bordure d'une voie, ou encore l'exploitation d'un vignoble et l'installation d'un petit établissement rural entre l'Antiquité et le début du Moyen Âge.

LATTES 2.jpg

Aujourd'hui, à la lumière des études en cours, l'INRAP et Oc'Via proposent aux habitants du territoire d'aller plus loin avec : 

  • Une conférence gratuite et accessible à tous, sur une des fouilles réalisées sur la commune : "Le site de Saint-Pierre, un jardin funéraire gaulois", par Cécile Jung, archéologie de l'INRAP responsable de la fouille. Rendez-vous mercredi 22 juin à 18 h 30, Espace Lattara, place Marechal de Lattre de Tassigny à Lattes.
  • Une exposition extérieure, devant l'Espace Lattara, du 13 au 27 juin 2016. (Source Oc'Via et Musée Lattes)
  • Conférence et exposition organisées par L'INRAP, Oc'Via et SNCF Réseau en partenariat avec la Mairie de Lattes.

LATTES 3.jpg

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A LA CONFÉRENCE

CES FOUILLES FURENT TRÈS INTÉRESSANTES

NOUS AVONS PU ASSISTER A DES MISES A JOUR

DE NOMBREUSES SÉPULTURES INTACTES

DE LA VAISSELLE DES POTERIES

DES SILOS A GRAINS ETC ETC... 

 

16/06/2016

La 7e édition des Journées Nationales de l'Archéologie

journees_archeologie_2016.png

La 7e édition des Journées Nationales de l'Archéologie vont avoir lieu les vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 juin 2016, organisés par le Ministère de la Culture et de la Communication, avec le pilotage confié depuis l'année 2010 à l'INRAP - Institut National de Recherches Archéologiques Préventives. Elle met à l'honneur, chaque année, toute la diversité et l’intérêt du patrimoine archéologique. Durant ces 3 jours, beaucoup de manifestations vont avoir lieu pour le plus grand bonheur des passionnés, des visites, des portes ouvertes sur des fouilles ou des sites archéologiques

SUR LES SITES DE FOUILLES

QUELQUES OUTILS DES ARCHÉOLOGUES

A IMG_2135.jpg

Dossier de Presse Journées Nationale de l'Archéologie juin 2016.pdf

VISITE SUR LE SITE DE FOUILLES LALLEMAND A MAUGUIO

(découvertes de vestiges du Néolithique du haut Moyen-Âge)

A IMG_2232.jpg

Plusieurs sites nous ouvrirons leur portes, certains endroits nous ne pouvons les voir que lors de ces Journées Nationales de l'Archéologie ou les Journées du Patrimoine, pour mon (notre) plus grand bonheur.

LES ÉTRUSQUES

(photo du musée Henri Prades  à Lattes)

G.jpg

A cette occasion, le Site Archéologique Lattara - Musée Henri Prades à Lattes nous propose des démonstrations "Au Temps des Étrusques" avec des groupes de reconstitution historique tels que : Pax Augusta qui nous immergera dans la vie militaire d'une troupe armée accompagnée de son roi et de sa garde. Les Taly nous initieront aux divers modes vestimentaires ainsi qu'aux savoir-faire des bijoutiers.

MASSIMO BORDO

(photo du musée Henri Prades  à Lattes)

G2 P22 visuel ©massimo bordo.jpg

Massimo Bordo, venu directement de Toscane, nous feras découvrir l'art de la céramique à décor peint, dans le jardin du musée. Le site archéologique et la maison gauloise sont accessibles gratuitement. (Source Musée de Lattes)

ETRUSQUES OK.jpg

L'exposition "Les Étrusques en Toutes Lettres" qui a eu lieu du 17 octobre 2015 au 29 février 2016 au Site Archéologique Lattara - Musée Henri Prades à Lattes était vraiment exceptionnelle, ces 3 journées restent dans le même thème des Étrusques, voici la note sur mon blog :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2015/10/01/exposition-les-etrusques-en-toutes-lettres-au-musee-henri-pr-840705.html

CHÂTEAU MÉDIÉVAL DE SOMMIERES

(à l'époque il était encore en travaux, vues extérieures)

Le Château médiéval de Sommières nous ouvre lui aussi ses portes, il domine la ville de Sommières qui se trouve dans le département du Gard à une trentaine de kilomètres de Montpellier. Depuis le 8 septembre 2010 l'ensemble du château est inscrit comme Monument Historique par le Ministère de la Culture et de la Communication. On pourras découvrir ou ré-découvrir la Chapelle Royale restaurée en 2014/2015, le classement comme monument historique, est le plus haut niveau de protection, l'entrée est gratuite pendant ces journées. Les visites auront lieu de 10 h  à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30.

http://www.objectifgard.com/2015/06/10/sommieres-plus-de-700-ans-dhistoire-devoilaient-a-la-chapelle-saint-sauveur/

DÉCOUVERTES SUR LE SITE DE FOUILLES LALLEMAND A MAUGUIO

A IMG_2203.jpg

Voici le programme des manifestations :

http://journees-archeologie.fr/

LE SITE PRÉHISTORIQUE DE CAMBOUS

(ce jour là hélas, fermeture exceptionnelle)

CAMBOUS IMG_9375.jpg

Le Site Préhistorique de Cambous est un village de cuivre, Cambous offre l'originalité de ces villages construits en pierre sèche, installé sur un calcaire jurassique abondamment fissuré, ce que les géologues appellent un lappiaz. Les fouilles ont permis de découvrir un outillage en silex, en os, de nombreux récipients en terre cuite qui permet de deviner une activité culinaire intense...

LE SITE PRÉHISTORIQUE DE CAMBOUS

à Viols-en-Laval

A IMG_9369.jpg

Les populations qui s'y installèrent il y a 5 000 ans développèrent un mode de vie agricole et pastoral qui s’est conservé jusqu'à nos jours. Au cours de la visite, en pleine garrigue, les fouilles sont expliquées et s’achèvent sur la reconstitution d'une de ces antiques cabanes. En ce moment même, une exposition a lieu du 2 avril au 1er novembre 2016, L’œil de l'archéologue, qui nous invite à contempler, à travers l’œil de l'archéologue, les messages invisibles laissés par les objets de la préhistoire, l'exposition est en place depuis 2014. (Source Grand Pic Saint-Loup)

CAMBOUS EXPOSITION.jpg

LE SITE ARCHÉOLOGIQUE DU CAILAR DANS LES GARD

(toujours en cours de fouille)

Le Site du Cailar au Sud-Ouest de Nîmes au confluent du Vistre et du Rhôny, à proximité immédiate de la vaste lagune qui occupait le Sud de la région durant l'âge du Fer. Il s'agit d'un comptoir de commerce protohistorique, très impliqué dans les échanges avec Marseille grecque. Depuis 2002, une zone de fouille a été ouverte à la sortie du village, sur la Place de la Saint-Jean qui a permis de mettre en évidence la présence d'un rempart.

CES OBJETS NE VIENNENT PAS DU SITE DU CAILAR

(lors de la visite des fouilles du Site Lallemand à Mauguio)

A IMG_2202.jpg

Entre 2003 et 2011 a également été fouillé un exceptionnel dépôt d'armes et de têts coupées, daté du IIIe siècle av. n. è., qui a livré plusieurs centaines de vestiges métalliques, de restes humains et de fragments de céramiques. Les prochaines fouilles seront consacrées à l'étude des niveaux d'occupation des IVe et Ve siècles avant notre ère.

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES EN PLEIN CENTRE DE MONTPELLIER

(lieu des fouilles Place Albert 1er, Ligne n°4 - Circulade,

son inauguration auras lieu le 1er juillet 2016)

Fouille préventive chantier ligne n° 4 du tramway à Montpellier.pdf

A IMG_8674.jpg

Visites commentées du chantier archéologique du Cailar, site protohistorique : âge du Fer, habitat fortifié, interface portuaire entre la Méditerranée et le monde celtique.

Visites commentées : le jeudi 16 juin et vendredi 17 juin 2016 de 10 h à 11 h et de 17 h à 18 h et le samedi 18 juin 2016 de 10 h à 11 h. (Source INRAP)

Tramway-inauguration-ligne-4-montpellier.jpg

Je n'ait pas encore choisi le site ou les sites ou j'irais, il y a tellement d'endroits que j'aimerais visiter, mais chaque année je m'arrange toujours pour visiter 2 ou 3 endroits. Alors merci de nous permettre de pouvoir admirer des fouilles archéologiques, des musées, des lieux insolites, enfin de très beaux et intéressants lieux.

CASQUE ET PIOCHETTE DE L’ARCHÉOLOGUE DE L'INRAP

(Institut National de Recherches Archéologiques Préventives)

A IMG_2138.jpg

VENEZ NOMBREUX

VISITER LES NOMBREUX SITES

QUI NOUS OUVRENT LEUR PORTES

POUR NOTRE PLUS GRAND PLAISIR

 

08/05/2016

Escale Vénitienne à l'Abbaye Saint Felix de Montceau à Gigean (34)

GIGEAN 22 MAI VENITIENNE.jpg 

Voilà un très beau week-end du 21 et 22 mai 2016 qui s'annonce, il y avait différentes manifestations qui m’intéressaient mais, il faut choisir... Voilà celles que j'ai choisi, deux choses que j'aime beaucoup et que l'Association de Sauvegarde de l'Abbaye Saint Felix de Montceau à Gigean, ainsi que son Président M. Luc Routier et ses nombreux bénévoles, mélange avec beaucoup de savoir faire, les Vieilles Pierres et Venise la magnifique que j'adore avec ses incroyables et merveilleux masques de carnaval.

DSCN1819.jpg 

J'ai eu le bonheur, en allant visiter le magnifique Jardin de Saint Adrien à Servian, par le plus grand hasard, d'assister en plus de la visite, à la journée ou les Masques Vénitiens déambulaient dans le jardin. Voici ma note sur ce jardin extraordinaire et insolite, nous avons pu assister à un concert ou j'ai entendu cette chanson que je chantais en boucle pendant quelques jours. C'est Venise pour l’éternité... etc etc...

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/07/25/le-jardin-de-saint-adrien-a-servian-34-812121.html 

 

J'aime depuis longtemps venir voir cette magnifique Abbaye de Saint Felix de Montceau à Gigean, et assister à ses nombreuses manifestations très intéressantes et instructives. L'association prépare plusieurs fois par an, de nombreux événements afin de récolter des fonds pour continuer la restauration de l'Abbaye, leur priorité y installer le toit inexistant actuellement. L'Abbaye est telle un immense vaisseau juchée sur le Massif de la Gardiole avec la vue sur la plaine et l’Étang de Thau avec son Parc à Huîtres.

RECONSTITUTION EN 3D DE L'ABBAYE ENTIÈRE

(Source : Association Abbaye Saint Felix le Montceau)

Reconsttitution en 3D de l'Abbaye.jpg

Un espace de liberté ou se promener, randonner et pic-niquer est un vrai plaisir dans le Massif de la Gardiole qui se trouve entre Sète et Montpellier. Il est un vaste alignement de collines (5 000 hectares) qui dominent les plaines viticoles et les étangs littoraux.Toute la Gardiole est faite de calcaire, il y a même 800 mètres d'épaisseur sous nos pieds. Les communes de Balaruc les Bains, Balaruc le Vieux, Fabrègues, Frontignan, Gigean, Mireval, Vic la Gardiole et Villeneuve les Maguelonne, se partagent ce magnifique ensemble dont la zone centrale (4 163 hectares) est protégée au titre des Sites Classées.

L'ABBAYE SAINT FELIX DE MONTCEAU

DSCN1657.jpg

On y croise aussi des randonneurs avec des ânes qu'on peut louer plus bas pour promener les enfants, en les voyant ça me rappelle de très bons souvenirs d'enfant. Lorsque avec ma tante et mes cousins et cousines, on se rendait dans les vignes à Burcei en Sardaigne, elle louait un âne qui s'appelait Violetta (couleur violet) car son pelage était ras et d'une couleur violacée, elle était très jolie avec de jolis yeux aux longs cils, on adorait monter dans ses deux grosses corbeilles de chaque côté.

L'ABBAYE SAINT FELIX DE MONTCEAU

(l'entrée principale avec les escaliers restaurées)

DSCN1809.jpg

Site Internet des locations d'ânes, Association "Beau Nez d’Âne" :

http://www.beaunezdane.com/

LES BALADES A DOS D'ÂNES POUR LES ENFANTS

(il y en avait une dizaine, de jolies rencontres)

ANES  DSCN1842.jpg 

Note sur l'histoire de l'Abbaye Saint Felix de Montceau à Gigean sur mon blog :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/05/25/les-templiers-a-l-abbaye-saint-felix-de-montceau-a-gigean-34-807608.html

Site officiel de l'Association de Sauvegarde de l'Abbaye Saint Felix de Montceau : 

http://www.saintfelix-abbaye.fr/

LA VOGA MONSTRA AU GRAU DU ROI - LOU GRAU DAU RE

Du 21 et 22 Mai 2016.jpg

Une autre belle manifestation va avoir lieu les 21 et 22 mai 2016 au Grau du Roi, La Voga Monstra, elle permet de découvrir la culture et les traditions maritimes. Différentes épreuves de défis d"équipes de rameurs sur le Canal du Grau du Roi.

ANCIEN PHARE DU GRAU DU ROI

(construit en 1828 - 1829,

classé Monument Historique en 2012)

DSCN9692.jpg

On pourras voir et découvrir le grand marché méditerranéen, les produits de la mer et du terroir, assister aux joutes Languedociennes, les courses camarguaises et autres défis en équipes. Sans oublier la gastronomie, le festival de musiques de rue, des concerts, et autres surprises.

LA MAISON DITE DU DAUPHIN

(typique de l'architecture 1900)

DSCN9679.jpg

Il y auras aussi une course de bateaux en carton et la course d'OFNI (Objets Flottants Non Identifiés), des séances d'initiation à la Voile Latine. Un lâcher de juments et poulains qu'on appelle Roussataïo avec un défilé à l'ancienne, ce sera un week-end très animée pour les amoureux de la mer.

BATEAU RENTRANT DE SA JOURNÉE DE PÊCHE

(avec sa nuée de mouettes qui le suivent) 

DSCN9815.jpg

VENEZ NOMBREUX PASSER UN BON MOMENT

A L'ABBAYE SAINT FELIX LE MONTCEAU

ADMIRER LES MASQUES VÉNITIENS 

MAIS AUSSI L'ABBAYE AVEC LE TRAVAIL

DE L'ASSOCIATION ET SES BÉNÉVOLES

VOGA.jpeg

MAIS AUSSI LA FÊTE DE LA RAME ET DES CULTURES

MÉDITERRANÉENNES AU GRAU DU ROI

LA VOGA MONSTRA 2016

 

26/04/2016

Exposition sur les Gaulois au Pont du Gard (30)

print-affiche-gaulois-hd.jpg

Pour ceux qui connaissent déjà le Pont du Gard comme moi, mais aussi pour ceux qui vont le découvrir, une raison de plus pour s'y rendre à nouveau. A prévoir avec des amis pour aller voir une exposition temporaire renversante en partenariat avec la Cité des Sciences, sur les "Gaulois du Nord, Gaulois du Sud". A travers les siècles ce merveilleux ouvrage laissé par l'architecture romaine antique, n'en finit pas de nous émerveiller.

LE MAGNIFIQUE PONT DU GARD

(à ses pieds le Gardon)

DSCN8975.jpg

En 2015, l'année a été marquée par le 30e Anniversaire de l'Inscription du Pont du Gard au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. C'est le monument le plus visité de la région, en 2015 il a reçu 1,5 millions de visiteurs en 2015, car beaucoup de rendez-vous nous sont proposés tout au long de l'année avec des expositions toujours intéressantes.

BLOC DE PIERRE SUR LE PARAPET DU PONT DU GARD

(la gravure du marteau et l’équerre, est la marque du compagnon)

DSCN9742.jpg

On se sent tout petit lorsqu'on se retrouve à ses pieds, un ouvrage vraiment exceptionnel, sur le parapet du pont ainsi que sur le pont lui-même, divers blocs avec diverses inscriptions comme ci-dessus. Il s'agit d'une marque de compagnon venu travailler sur le pont, inscrite sur le parapet du pont routier adossé au Pont du Gard. L'inscription "GT Cavade de Nepat" datée de 1831, est surmontée d'un marteau et d'une équerre ses outils.

LE PONT DU GARD

(pont - aqueduc romain à trois niveaux, il enjambe le Gardon)

DSCN9835.jpg

Adresse du Pont du Gard

La Bégude

400, Route du Pont du Gard

30210 Vers-Pont-du-Gard

Tél : 04 66 37 50 99 

Vous pourrez avoir toutes les informations sur ce merveilleux ouvrage et son musée sur le site ci-dessous, prenez la carte annuelle pour 26 €, elle permet l'entrée d'une voiture avec 5 personnes autant de fois qu'on le souhaite durant l'année, au lieu de l'entrée normale 18 € à chaque fois :

www.pontdugard.fr 

EN CANOË KAYAK SUR LE GARDON AU PONT DU GARD

DSCN9814.jpg

Le Moulin du Pont du Gard sur les berges du Gardon, fut successivement moulin à blé en 1858, hôtel - restaurant - guinguette possédant un macaron au Guide Michelin en 1933, lieu réquisitionné par les allemands pendant la seconde guerre mondiale et hôtel 3 étoiles avec le club privé dans les années 80, ce lieu à la vue imprenable a sans doute bien d'autres secrets...

LE MOULIN DU PONT DU GARD AU PIED DU GARDON

(après travaux, il deviendra un restaurant gastronomique)

DSCN9755.jpg

JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE VISITE

DANS CE LIEU MAGIQUE REPOSANT

AUX PAYSAGES MAGNIFIQUES

AVEC LE PONT DU GARD EN FOND

 

21/04/2016

Les Grands Jeux Romains 2016 Cléopâtre à Nîmes (30)

grands jeux romains nimes 2016.jpg

Une très belle manifestation va avoir lieu les 23 & 24 avril 2016 aux Arènes de Nîmes, les Grands Jeux Romains. A l'occasion de la 7ème édition nous allons découvrir l'histoire de Cléopâtre, Grande Reine d'Egypte, 2 heures de spectacle dans les arènes de la ville Nîmes la Romaine - Nemausus de son nom antique avec ses 2000 ans d'histoire qui nous regardent.

 

Dans une immense reconstitution on va pouvoir assister à des courses de chevaux, combats de gladiateurs à pieds et en char, des exercices équestres, et diverses autres manifestations dans toute la ville, c'est toujours un spectacle exceptionnel.

On pourras assister à l'une des plus grandes batailles de l'antiquité, la fabuleuse reconstitution et évocation de la Bataille Navale d'Actium, où s’affrontèrent la Marine d'Octave, contre celle de Marc Antoine et Cléopâtre. J'ai pu assister à cette très belle manifestation en 2015, j'en ait pris plein les yeux, les oreilles, c'est un spectacle vraiment hors du commun, d'une très grande beauté, n’hésitez pas à vous y rendre vous ne serez pas déçus.

Voir ma notes  :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/05/03/les-grands-jeux-romains-2014-a-nimes-30-805548.html

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/reconstitution-historique/  

SOUTIEN POUR LA RECONNAISSANCE DE NÎMES

AU PATRIMOINE MONDIAL DE L"UNESCO

Soutenir la candidature de Nîmes au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, c'est faire découvrir au monde ce patrimoine unique et en assurer la transmission aux générations futures. Je la soutiens, car Nîmes est vraiment une très belle et intéressante ville romaine, je l'aime et j'aime me balader parmi tous ces monuments que les romains nous ont laissés, soutenez-la vous aussi...

Soutenez la candidature sur :

http://www:jesoutiensnimes.fr

IMG_5546.jpg

VENEZ NOMBREUX FAIRE LA FÊTE A NÎMES

TOUTE LA VILLE EST A L'HEURE ROMAINE

 

 

04/04/2016

Conférence sur les Glacières du Sud de la France et Ailleurs à la Grande Motte (34)

conference.jpg1.jpg

Une conférence sur Les Glacières dans le Sud de la France et ailleurs va avoir lieu le 11 avril 2016 à 15 heures à la Maison des Associations, avenue du Golf 34280 La Grande Motte. J'avais déjà visité une Glacière à Castelnau le Lez, elle se trouve au 17, avenue Roger Salengro. C'est un immense dôme construit en pierre de de Castries, très belle glacière immense arrondie, on y présente des expositions.

L’ENTRÉE DE LA GLACIÈRE DANS UNE MAISON

DE CASTELNAU LE LEZ

(il y en a deux une grande et une petite) 

IMG_4997.jpg

De tradition antique, la conservation de la neige-glace, recueillie l'hiver et stockée jusqu’à l'été, est très répandue dans le Midi Méditerranéen au XVIIe siècle. Un privilège royal réglemente ce commerce à partir de 1659. L'approvisionnement en glace se faisait depuis l'Aigoual, où la glace était transportée dans des sacs de toile, de nuit, à dos de mulets, puis transférée sur des charrettes jusqu'à la plaine. Ces bâtis témoignent d'un savoir-faire ingénieux. La glace neige était tassée sur un lit de branchages ou de sarments, afin de drainer l'eau de la fonte de la glace. (Source de ce paragraphe article du Midi Libre du 13 septembre 2014).

LA GLACIÈRE DE GRABELS

IMG_5654.jpg

La Glacière de Grabels :

Derrière ce mur a été découverte la Glacière de Grabels le 25 février 2009, elle a été recouverte le 22 mai 2009 après les travaux de voirie. A moitié détruite par les engins de terrassement elle est dissimulée derrière le mur de soutènement. Je vous en parlerais plus en détail lors d'une prochaine note exprès pour vous en raconter son histoire.

LA GLACIÈRE DE GRABELS SE TROUVE DERRIÈRE CE MUR

SAM_9967 grabels.jpg 

Presque en face de la Glacière de Grabels, se trouve le château, je vous en parlerais dans une autre note car j'ai pu le visiter à l'intérieur.

LE MAS DE LAFONT DIT CHÂTEAU DE GRABELS

(il n'est pas en très bon état,

le 30 mai 2015 la Mairie l'a racheté)

CHATEAU GRABELS  IMG_8074.jpg

Ce fut une conférence très intéressante, un public nombreux et attentif, le conférencier Monsieur Yann L'HÔTE nous a parlé de nombreuses glacières dans le Sud de la France surtout dans l'Hérault et le Gard ou elles étaient très nombreuses. J'ai appris que sur Montpellier sur la dizaine qu'il y avait il en reste une qu'on peut encore voir, on ne peut pas rentrer par contre. Une sortie est prévue pour aller visiter la glacière de Castelnau le Lez, l'église et le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

LA GLACIÈRE DE SAINT LAURENT LE MINIER

GLACIERES (1).jpg

Une très belle glacière se trouve à Saint Laurent le Minier, à voir absolument et une très belle cascade ou les nombreux touristes viennent s'y baigner. Le nom du village est du aux mines d'or et d'argent exploitées depuis le Moyen Age, on y extrayait aussi le cuivre, le plomb argentifère, le fer et le zinc, une belle balade à faire avant que le public n'envahisse les lieux. 

LE PAVILLON DE LA GLACIÈRE 

A AIGUES-MORTES CITÉ FORTIFIÉE 

(devant les tours de la Porte de la Reine) 

DSCN0132.jpg

VENEZ NOMBREUX A CETTE CONFÉRENCE

ELLES SONT TOUJOURS TRÈS INTÉRESSANTES

 

28/02/2016

Le Jardin Archéologique au pied du Corum du XXe siècle à Montpellier (34)

3275427504.jpg

Comme le temps passe... voilà bientôt plus de 30 ans que je réside dans cette très belle ville qu'est Montpellier, avec ses 300 jours de soleil par an, la mer à 10 km, la montagne à 1 heure de route, je suis heureuse de vivre ici. Ça fait drôle de regarder en arrière, ceux qui n'ont jamais quitté leur pays ne peuvent comprendre ce que l'on ressent..., c'est le seul endroit depuis ma naissance ou je n'ait pas déménage une seule fois. Si j'ai déménagé une fois lorsqu'il y a bien longtemps je suis partie travailler à l'Aérospatiale (aujourd'hui Eurocopter) à Marignane (13). C'est un centre d'assemblage d'hélicoptères militaires et civils, pôle d'essai et un Centre de Recherche, mais je suis revenue vivre à Montpellier, depuis je n'ait plus bougé.

AQUEDUC SAINT CLÉMENT OU DES ARCEAUX A MONTPELLIER

(XVIIIe siècle, de la source au château d'eau il est long de 14 km,

la première pierre fut posée le 13 juin 1754, inauguré le 7 décembre 1765 )

IMG_8168.jpg

En effet depuis ma naissance, mes parents avaient très souvent la bougeotte hélas pour nous, ils nous ont fait déménager plus de 10 fois entre 1 et 18 ans, j'adore les voyages depuis ces temps là, mais... Lorsqu'on est gamins on a besoin de stabilité, d'avoir près de soi sa famille proche mais aussi ses grands-parents, tantes et tontons, cousins et cousines, ses amis, sa ville ou village, son école, nous avons été déracinés tellement de fois entre la France et la Sardaigne (Italie) une île que j'adore.

LA FACULTÉ DE MÉDECINE ET LA CATHÉDRALE SAINT PIERRE

IMG_7848.jpg

Vous pourrez lire mes notes sur mon blog sur la Sardaigne (le pays de naissance de mes parents que j'adore) pour comprendre un petite partie de ma vie, il y a quelques anecdotes sur ma vie et mes voyages parmi mes nombreux souvenirs :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

CHÂTEAU D'EAU ET LA STATUE DU ROI LOUIS XIV

PLACE ROYALE DU PEYROU

008.jpg

Alors, parfois je vais me promener en ville visiter ma ville, oui ma ville car je suis heureuse d'y vivre, admirer son riche Patrimoine (je voulais devenir guide touristique après l'école, mais j'ai du travailler assez jeune, au moins j'ai fait un métier que j'aimais aussi).

L'OPÉRA-COMÉDIE ET LES TROIS GRÂCES

PLACE DE LA COMÉDIE

DSCN3226.jpg

Montpellier a tant de belles choses à nous faire découvrir dans ses petites ruelle moyenâgeuses, alors je vous ferais des notes de temps en temps pour vous les faire découvrir. Je vais commencer par vous parler du Jardin Archéologique il se trouve sur la rue du Faubourg de Nîmes qui est une porte d'entrée pour Montpellier, ce jardin met en scène les superbes vestiges moyenâgeux des remparts de la ville.

JARDIN ARCHÉOLOGIQUE - PORTE DU PILA SAINT GELY

(vue depuis la Maison des Relations Internationales - Jardin Hôtel de Sully )

DSCN2972 OK.jpg

Voici la reconstitution des vestiges de la Chapelle de l'Hôpital Médiéval du Saint Esprit construite par Gui de Montpellier au XVe siècle. La Porte du Pila Saint Gely de la Commune Cloture, reconstitution des vestiges archéologiques du franchissement du fossé et du pont levis (XVe et XVIe siècle). Ces ouvrages ont été inaugurés le 10 novembre 2001 par Monsieur Georges Frêche Député-Maire et le Conseil municipal de la Ville de Montpellier.

DSCN3050.JPG

Gui de Montpellier est né à Montpellier vers 1168, mort à Rome en 1208, il est probablement le frère du Seigneur de Montpellier Guilhem VIII (1156 - 1202). Il fonda en 1196 l'Hôpital du Saint Esprit (dont les vestiges de la chapelle sont restitués ici) et l’ordre éponyme chargé des soins aux malades et aux orphelins, son procès en canonisation est en instance au Vatican.

DSCN3064.JPG

L'Ordre dont il fut le premier Commandeur, fut reconnu par une bulle du Pape Innocent III dés 1198. Son siège fut transféré de Montpellier à Rome, avant 1208, dans un nouvel hôpital crée par lui et accolé à l'église Sainte Marie en Saxe, prenant ainsi le nom du Saint Esprit en Saxe. L'action de l'Ordre s'étendait alors dans toute l’Europe.

DSCN3058.JPG

L'hôpital de Montpellier fut détruit en 1565, aujourd'hui l'Ordre subsiste encore dans le Jura, en Pologne et dans toute l'Espagne.

VESTIGES DE LA CHAPELLE DE L’HÔPITAL MÉDIÉVAL DU SAINT ESPRIT

(construite par Gui de Montpellier au XIIe siècle)

DSCN3072 OK.jpg

Au moyen-âge, l'une des principales Portes de Montpellier celle du "Pilier de Saint Gilles" ouvre vers le Rhône et la plaine (Siège du Comtal de Mauguio Domaine Royal d’Aiguës Mortes Arles et Nîmes). Elle est installée sur le chemin des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, le "Cami Roumieu". Le faubourg de Nîmes attire les métiers de la route (auberges, forgerons...) et, à partir du XVe siècle, l'artisanat potier et faïencier les établissements religieux y sont nombreux parmi maisons et jardins.

LES ATELIERS DES MÉTIERS D'ARTS

(inaugurés le 12 février 2010)

Montpellier, histoire et photos :

http://www.montpellier-histoire.com/page7/page9/page9.html 

A la fin du XIIe siècle, entre la route et le ruisseau du "Verdanson" s'installe un Hôpital Maison - Mère de l'Ordre du Saint Esprit, développé au XIIIe siècle par Gui de Montpellier. Accueillant les pèlerins, les pauvres et les malades, l'enclos hospitalier regroupe bâtiments d'accueil, cimetières, puits et chapelle. Découverte en 1998, lors des fouilles archéologiques préalables à la réalisation du Tramway, la chapelle des XIIIe et XVe siècles a été remontée par la ville de Montpellier à quelques mètres de son emplacement  d'origine. Cette chapelle a été inaugurée le 10 novembre 2001 par Monsieur Georges Frêche Député - Maire et le Conseil municipal de la Ville de Montpellier.

DSCN3067.JPG

Voir article sur les fouilles de l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) et la découverte d'un atelier de potiers (entre autre...) en bas des escaliers du Corum ou se trouve le Jardin Archéologique :

https://www.montpellier3m.fr/medias/fichier/p42-43_1332937680137.pdf 

PORTE DU PILA SAINT GELY DE LA COMMUNE CLOTURE

(du XVe siècle - XVIe siècle)

La ville de Montpellier dés le moyen-âge (XIIIe siècle) était protégée par des remparts (Commune Cloture). Le fossé longeant ces remparts étaient franchi par un pont-levis avec une succession de plusieurs portes (ouvrages de défense avancée), puis par la Porte du Pila Saint Gely qui donnait accès à la ville, côté Paris.

DSCN3078.JPG

Voici le site Internet ou l'on peut découvrir les photos des fouilles avec l'emplacement exact ou a été découverte la Porte du Pila Saint Gely :

http://www.montpellier-histoire.com/page4/page176/page176.html

DSCN3073.JPG

Du XVIe au XVIIIe siècle, l'ouvrage de franchissement était un pont-levis dont les parties fixés étaient constituées de blocs de pierre provenant de la démolition d'un édifice gothique du milieu du XVe siècle. Il a été remplacé au XVIIIe siècle par un pont fixe en bois puis en pierre, associant un passage pour les piétons et un pour les chariots. Les traces de ces différents ouvrages sont visibles sur les murs (encoches pour les poutres de bois et départ de voûte de pierre).

DSCN3040.jpg

La partie basse, reconstituée, présente les soubassements authentiques de ce franchissement. La partie haute, restituée, évoque l'entrée de ville à travers le porche le plus avancé, tel qu'il pouvait exister après le siège Royal de 1622 contre la cité, alors à direction protestante. Découvert lors des fouilles archéologiques préalables à la réalisation du Tramway en 1999, cet ensemble a été remonté par la ville de Montpellier à quelques mètres de son emplacement d'origine. Ces ouvrages ont été inaugurés le 10 novembre 2001 par Monsieur Georges Frêche Député-Maire et le Conseil municipal de la Ville de Montpellier.

LES LIEUX SONT AUSSI DES LIENS

ET ILS SONT NOTRE MÉMOIRE

PHILIPPE BESSON  

 

 

12/02/2016

Conférence Mauguio - Montpellier : une convergence d'origine (XIe - XIIe siècles) à la Grande Motte (34)

GRANDE MOTTE 2016.jpg 

Présentée par Pierre-Joan Bernard, jeune archiviste aux Archives Municipales de Montpellier. L'historiographie concernant le moyen âge montpelliérain est l'objet de nombreuses recherches.

Pierre-Joan Bernard en s'appuyant sur les archives de Montpellier, em particulier les Cartulaires de Maguelone et des Guilhem, complétées par les dernières découvertes archéologiques vous livrera l'histoire de ces deux sœurs ennemies, Mauguio et Montpellier : deux familles qui vont s'affronter durant plus d'un siècle.

Contrats de mariage, testaments et actes divers de la dynastie des Guilhem de Montpellier et des Comtes de Melgueil racontent cette histoire qui a tout d'un roman de chevalerie : batailles, mariages et trahisons.

Entrée libre à 18 h 15

Adresse :

Centre Culturel La Grande Motte

Place du 1er Octobre 1974

34280 La Grande Motte

MELGUEIL DEVENU MAUGUIO EN 1622

(village circulaire édifié au Xe siècle)

IMG_0110.jpg

Le Château des Comtes - Évêques de Melgueil

En 1597, d'épaisses murailles crénelées semblables à celles d'Aigues-Mortes entouraient la ville. Elles étaient percées en cinq endroits : la porte du Rajol au sud-ouest, la porte Notre-Dame sur la route de Montpellier, la porte Saint-Jacques sur la route de Lunel, la porte Sainte-Croix en direction de l'étang. Le cinquième emplacement pourrait se trouver au niveau de la rue de la Portette.

PORTE D'ENTRÉE DE LA TOUR CARRÉE 

IMG_0165.jpg

Au XVIe siècle, pendant les Guerres de Religion, les melgoriens se tournent vers le protestantisme. En 1563, les catholiques ne sont plus qu'une vingtaine dans le bourg. La résistance s'organise et Mauguio en devient un lieu stratégique.

EGLISE SAINT JACQUES VUE DEPUIS LE JARDIN DE LA MOTTE

(on voit le clocher tour carrée)

EGLISE SAINT JACQUES IMG_0098.jpg 

En 1622, l'armée du Roi Louis XIII met le ville à sac et les soldats ne laissent derrière eux que ruines et misère. Durant cette période de trouble, les attaquants catholiques démantèlent les murailles et le château. Dès lors, seuls les fossés ou douves ceinturent la ville jusqu'au XXe siècle. L'évêque amorce avec les pierres, la reconstruction d'une demeure épiscopale sur les ruines du vieux château comtal.

LES DIVERSES PARTIES DU CHÂTEAU

 

Il ne reste plus aucune trace de l'époque médiévale du château. Les seuls vestiges encore visibles datent de la reconstruction du château vers 1626 : fenêtres à meneaux, galerie à arcades et tour carré de 15 mètres de hauteur environ à l'intérieur de laquelle se trouve un escalier en vis quadrangulaire, orné de trois trompes d'angles sculptés en coquille.

GALERIE AVEC ARCADES SUR COLONNES A CHAPITEAUX

IMG_0154.jpg

Le château est inscrit aux Monuments Historiques depuis 2007.

UNE PARTIE DE L'ANCIENNE DEMEURE ÉPISCOPALE

(rue Gambetta)

IMG_0156.jpg

Le comté de Melgueil toujours aussi prisé par les comtes de Toulouse et de Montpellier, suscite querelles et alliances diverses tout au long du XIVe siècle. Le pape Innocent III décide en 1215 de confier le comté à l’évêque de Maguelone, mais c'était sans compter les nouvelles revendications des rois de France, Philippe IV le Bel entre dans le conflit.

PETITE RENCONTRE TOUJOURS TRÈS SYMPATHIQUE

IMG_0121.jpg

Les papes installés en Avignon de 1309 à 1376 se désintéressent du comté de Melgueil pour ne pas déplaire aux rois de France, de plus en plus puissants. Ainsi abandonnés par la papauté, les évêques ne purent résister bien longtemps et le comté sera incorporé à la monarchie française sans aucune protestation. En 1338, les premiers consul de la commune sont élus par la population.

IMG_0126.jpg

Cette maison abrite une autre aile du château contenant une grande salle couverte d'une voûte d'arêtes au rez-de-chaussée et au premier étage, une autre grande salle, dans laquelle se trouve une cheminée de gypseries du XVIIe siècle. La présence de plusieurs fenêtres à croisées de de consoles sur les façades témoigne de l'ancienneté du bâtiment.

PLAN DE LA DEMEURE ÉPISCOPALE DU XVe AU XVIIe SIÈCLE

(reconstruite à l'emplacement du château seigneurial

des XIIe et XIIIe siècles)

IMG_0141.jpg

Je vous parlerais dans une autre note, du Réservoir - Belvédère, Jardin de la Motte Castrale de Mauguio ainsi que du Service des Eaux et de l'Eclairage assez particulier. 

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A CETTE CONFÉRENCE

POUR EN SAVOIR PLUS SUR L'HISTOIRE DES RIVALITÉS 

ENTRE MAUGUIO ET MONTPELLIER

TRÈS CONNUES DES MONPELLIÉRAINS

 

 

02/02/2016

Cycle de Conférences à Lattes, Loupian et Montpellier (34)

ETRUSQUES 1.jpg

Voici pour l'année 2016 le Cycle de Conférences, très intéressantes d'ailleurs comme tous les ans, qui reprennent soit, au Site Archéologique Lattara - Musée Henri Prades à Lattes, soit au Musée de Site Gallo Romain Villa Loupian à Loupian.

Voici les sites Internet ci-dessous :

http://museearcheo.montpellier3m.fr/fr

http://www.loupian.fr/index.php?page=villa 

SITE ARCHÉOLOGIQUE LATTARA - MUSÉE HENRI PRADES

(une partie du lieu des fouilles vu depuis la baie vitrée du musée)

SAM_0094.jpg

Dans le cadre de l'exposition

"Les Étrusques en toutes lettres. Ecriture et société

dans l'Italie antique"

Conférences de Laurent Haumesser

Conservateur en chef au département des Antiquités grecques,

étrusques et romaines au Musée du Louvre

"Des mots dans les images

La place de l'écriture dans l'art étrusque"

Elle aura lieu le jeudi 4 février 2016 à 18 h 30

à l'auditorium du Site Archéologique Lattara

Musée Henri Prades  

390, route de Pérols

34970 LATTES

SITE ARCHÉOLOGIQUE LATTARA - MUSÉE HENRI PRADES

(agrafes de réparation, plomb, Lattes époque romaine)

DSCN9391.jpg

L'écriture naît à la même époque que les images en Étrurie et les deux domaines vont toujours entretenir des liens étroits dans la culture étrusque : très souvent, des inscriptions accompagnent les images, pour des usages très variés. Ils peut s'agir de légendes identifiant les figures représentées, qui apportent des renseignements précieux sur la culture littéraire et mythologique des Étrusques : de dédicaces, montrant à quel dieu l'image était consacrée ou encore des signatures qui montrent la présence d'artisans grecs en Étrurie. A partir des œuvres présentées dans dans l'exposition, mais également d'autres œuvres majeures de l'art étrusque, cette conférence montrera comment l'écriture étrusque, de manière parfois étonnante, s'est fait une place au sein des images.

(Source : Site Archéologique Lattara - Musée Henri Prades)

CHENETS EN TERRE CUITE - LATTES SAINT-SAUVEUR

(du IVe/IIIe siècle avant J.-C.)

LATTES  SAM_4063.jpg

Voir la note sur mon blog sur l'exposition des Étrusques :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2015/10/01/exposition-les-etrusques-en-toutes-lettres-au-musee-henri-pr-840705.html   

LOUPIAN

L'EGLISE SAINTE CÉCILE

(forteresse de style gothique du XIVe siècle) 

A  DSCN0561.jpg

Loupian est un charmant petit village parmi des vignes, petit village médiéval au patrimoine important, c'est très agréable de s'y promener car l'architecture est très intéressante. Le musée de site Villa Loupian présente dans sa partie muséographique le fonctionnement d'un domaine agricole à l'époque gallo-romaine et son évolution. Sur le site archéologique, in situ, sont présentées les magnifiques mosaïques polychromes du Ve siècle.

LES RUINES DE L'EGLISE PALÉOCHRÉTIENNE

DU IVe SIÈCLE AVEC SES ANNEXES

(l'église Sainte Cécile vue arrière)

LOUPIAN  IMG_0448.jpg

Voir ma note sur le musée à Loupian, mais j'ai fait des photos plus récentes donc je ferais une nouvelle note plus tard plus complète sur l'important patrimoine et la villa gallo-romaine :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2010/08/31/musee-de-loupian-et-feu-entre-meze-et-villeveyrac.html

TOUR DE L’HORLOGE AVEC PORTE D'ENTRÉE DE LA VILLE

MAIRIE ET A DROITE LA CHAPELLE SAINT-HIPPOLYTE

(c'était l'Ancien Château Féodal de Loupian)

A  DSCN0898.jpg

Voici le site Internet du Musée de Site Gallo - Romain - Villa Loupian : 

http://www.ccnbt.fr/ccnbt-richesse-patrimoine-vestiges-archeologiques-musee-villa-loupian#titre_page

CHAPELLE SAINT-HIPPOLYTE ÉDIFICE ROMAN

DU XIIe SIÈCLE LIEU D'EXPOSITIONS

A  DSCN0737.jpg

CYCLE DE CONFÉRENCES 2016 A LOUPIAN

(du 11 février au 9 juin 2016)

1  LOUPIAN.jpg

MONTPELLIER

Des conférences aussi sur Montpellier dans divers endroits, voir le site ci-dessous qui nous détaille le programme des Mercredis de l'Antiquité pour l'année 2005/2016 :

http://crises.upv.univ-montp3.fr/manifestations-2014/agenda-de-crises-2016/fevrier-2016/

CONFÉRENCES SUR MONTPELLIER

AA.jpg

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A CES CONFÉRENCES

ELLES SONT TOUJOURS TRÈS INTÉRESSANTES

ON Y APPREND L'HISTOIRE DE DIVERSES CIVILISATIONS

 

05/01/2016

Exposition les Étrusques en Toutes Lettres au Musée Henri Prades à Lattes (34)

étrusques DSCN9432.jpg

Je vous invite à vous rendre au Site Archéologique Lattara Musée Henri Prades, admirer la nouvelle exposition temporaire, j'ai vraiment aimé, de très beaux objets qui mettent en valeur les Étrusques maîtres de l'écriture, avec beaucoup d'inscriptions sur les objets, elle s'intitule :

 "Les Étrusques en Toutes Lettres

Ecriture et Société dans l'Italie Antique"

L’ALPHABET ÉTRUSQUE

(image Web)

etruschi-alfabeto.jpg

Une des cultures majeures de l'Italie Antique qui a toujours fasciné, les Étrusques vécurent depuis l'âge de fer en Étrurie l'actuelle Toscane. L'exposition a débuté le 17 octobre 2015 pour se terminer le 29 février 2016.

LATTARA EN 200 AVANT J.-C.

Maquette réalisée par Denis Delpalillo

Exposition Permanente dans le Musée

DSCN9414 OK.jpg

Cette exposition est coproduite par le Site Archéologique Lattara Musée Henri Prades et le Musée Étrusque de Cortone (Toscane en Italie). Cette production bénéficie du partenariat scientifique et de prêts exceptionnels du Musée du Louvre et autres musées.

Vous pourrez trouver des informations concernant l'exposition sur cette Fiche de Presse :

http://museearcheo.montpellier3m.fr/sites/default/files/field/fichier/fiche_de_presse_expo_ecriture_etrusque.pdf

ETRUSQUES.jpg

Le jeudi 5 novembre 2015 à 18 h 30, dans l'auditorium du musée de Lattes a eu lieu la conférence de Dominique Briquel, professeur émérite Université Paris-Sorbonne "Rome et l’Étrurie, l'histoire contrastée d'un bilinguisme", j'avais prévu de m'y rendre, hélas un contretemps m'a fait annuler, dommage.

Site Archéologique Lattara -Musée Henri Prades

360, avenue de Pérols

34970 LATTES 

CATALOGUE DE L'EXPOSITION

ETRUSQUES OK.jpg

Lattes, port commercial à l'époque romaine (exposition permanente dans le musée).

Évocation des restes d'une épave de bateau romain transportant un chargement d'amphores. Ce navire transportait environ 6 000 amphores à vin et plusieurs centaines de vases à vernis noir venant d'Italie destinés à la vente en Gaule. Les amphores étaient superposées en quinconce sur trois couches et calées entre elles à l'aide de brindilles et de branchages qui limitaient le frottement.

RESTES DE BATEAU ROMAIN TRANSPORTANT DES AMPHORES

Exposition Permanente dans le Musée

DSCN9265 OK.jpg

Amphores à vin découvertes dans l'épave de La Ciotat 3 (Bouches-du-Rhône). Fin du IIe début du Ier siècle av. J.-C. Dépôt du DRASSM, Marseille.

LA MÉTALLURGIE

Exposition Permanente dans le Musée

DSCN9386 OK.jpg

La Métallurgie

Voici un fond d'amphore servant de creuset, porté grâce à une paire de pinces, la vitrine était en cours de restauration.

GALET AVEC UNE INSCRIPTION ÉTRUSQUES ???

Exposition Permanente dans le Musée

DSCN9241.JPG

Une fois l'exposition sur le Site Archéologique - Musée Henri Prades terminée, elle partira à CORTONA en Italie pour être exposée au Muséo dell'Accademia Etrusca della Città di Cortone Piazza Signorelli, 9 CORTONA, elle aura lieu du 19 mars au 31 juillet 2016.

mostra-etruschi-maestri-di-scrittura-388x550.jpg 

Les Étrusques étaient un peuple dont le noyau principal habitait une région de l'ancienne Italie appelée Étrurie, la langue étrusque fut parlé sur le territoire de l’Étrurie aujourd'hui la Toscane. Cette exposition nous raconte l'histoire, afin qu'on comprenne la première écriture européenne, l'écriture Étrusque née il y a 2 700 ans. 

Les photos étant interdites, dommage mais c'est comme ça, je vais vous parler de ce que l'on peut y découvrir, quelques pièces vraiment exceptionnelles parmi la collection qui en compte une centaine :

Un très beau Vase à Parfum en forme de tète féminine en bronze du IIIe siècle av. J.-C. (prêt du Musée du Louvre Paris - FRANCE).

Le Liber Linteus de la Momie de Zagreb, un grand tableau qui renferme les bandelettes en lin du IIIe siècle av.J.-C. sur lesquelles le plus long manuscrit conservé en langue étrusque. Probablement un calendrier liturgique présenté sous la forme d'un codex. (prêt du Musée Archéologique de Zagreb- CROATIE).

Un Calice portant une inscription donnant le nom de son propriétaire. Deuxième quart du VIIe siècle av. J.C. Provenance Cerveteri (prêt du Musée du Louvre Paris - FRANCE).

Une très jolie Statuette de Vénus XVe - XVIe siècle en Marbre italique (prêt du Musée Archéologique National de Florence, collection Médicis).

La Table de Cortone est une plaque en bronze surmontée d'une poignée, écrite des deux côtés, c'est un acte juridique du IIe siècle av. J.-C. écrit en langue étrusque, il est cassée en 8 morceaux, seul 7 morceaux ont étés retrouvés, (prêt de la Soprintendenza Archéologica de la Toscane).

Une Urne Cinéraire en terre cuite du Ier siècle av. J.-C. Provenance de Chiusi (prêt du Musée du Louvre ancienne collection Campana). Cette urne représente la défunte allongée sur un matelas, le haut du corps reposant sur un coussin. Et tant d'autres objets à découvrir.

La Lamelle de Plomb première moitié du Ve siècle av. J. -C. découverte sur l'Oppidum de Pech Mao près de Sigean en 1950(Prêt Musée des Corbières à Sigean). 

Miroir illustrant le retour de Méléagre après la chasse au sanglier de Calydon. Fin du IVe siècle av. J.- C. provenance inconnue (prêt du Musée du Louvre Paris - FRANCE)

(Source : Petit Journal de l'Exposition : les Étrusques en Toutes Lettres)

PETIT JOURNAL DE L'EXPOSITION

Le Petit Journal de l'exposition.jpg    

Les Miroirs Étrusques étaient en principe moulés en bronze, un alliage de cuivre et d'étain, ils y ajoutaient une petite quantité de plomb. Au dos beaucoup de miroirs portent des images gravées ou moulées en bas relief, les faces avant des miroirs étaient finement polies.

MIROIRS ÉTRUSQUES

(Image Web)

specchi-etruschi.jpg

Ont étés découvertes hors d’Étrurie, de nombreux objets avec de nombreuses inscriptions, la plupart proviennent d'autres régions d'Italie avec lesquels les Étrusques entretenaient des échanges commerciaux importants. Ils envoyèrent des colonies en Corse, en Sardaigne Carthage, en France, mais ils ont aussi occupé toute l'Italie. Les Étrusques pratiquaient l'agriculture, l'industrie et le commerce, ils cultivaient aussi les sciences et les arts, la musique et la poésie.

MONNAIES CELTIQUES DITES A LA CROIX

Expositions Permanente dans le Musée

ETRUSQUES MUSEE LATTARA 2 01 2016.jpg

Genève vient de restituer à l'Italie quarante-cinq caisses de vestiges archéologiques, bustes, vases, divers objets votifs etc... dont, deux magnifiques Sarcophages Étrusques en terre cuite, butin de fouilles clandestines.

Voir l'article de la Tribune de Genève du 14 janvier 2016 : 

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-restitue-italie-deux-sarcophages-etrusques/story/16856536 

Je tenais à remercier le Site Archéologique de Lattara - Musée Henri Prades et toutes les personnes qui nous permettent de pouvoir admirer de très belles collections d'une grande qualité depuis des années.

ALLEZ Y NOMBREUX

C'EST UNE EXPOSITION A VOIR

ELLE SE TERMINERA LE 29 FÉVRIER 2016

 

 

27/09/2015

L'oratoire de la Croix Couverte à Beaucaire (30)

IMG_6304.JPG

Où que l'on aille, au détour d'un chemin, le long d'une route nationale, on découvre de vrais trésors qui valent la peine de s'y arrêter. Il m'arrive parfois (souvent) de faire demi-tour lorsque je vois un monument qui attire mon regard, pour aller le découvrir de plus près.

IMG_6322.JPG

En sortant de Beaucaire, sur la route de Fourques, j'aperçois un monument assez singulier, je prends un petit chemin à droite et décide de m'y arrêter et d'aller voir ce que c'est. Je découvre un très bel Oratoire Gothique de la fin du XIVe siècle de forme triangulaire, je n'en avais jamais vu des comme ça.

IMG_6302.JPG

L'oratoire de Beaucaire fait partie des Oratoires à Croix Couverte assez rares en France puisqu'on en dénombre encore quatre : à Annot en Hautes Provence, Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse, Pieusse et Nice dans les Alpes Maritimes. 

 

Un édifice gothique appelé autrefois l'Ouradou, élevé à 3 km au sud-ouest de Beaucaire abrite encore le socle de cette croix enlevée, vendue au début du XXe siècle et retrouvée dans les années 1960.

IMG_6303.JPG

Déposée au Musée Archéologique de Beaucaire (musée A. Jacquet) qui se trouve dans les jardins du Château de Beaucaire. J'ai pris la photo de la croix vraiment par hasard car je l'ait trouvée très belle, sans savoir qu'en sortant de Beaucaire pour aller à Tarascon je tomberais sur l'Oratoire lui-même, étonnant. On peut identifier sur l'une des faces les donateurs : Jean de France, duc de Berry et sa femme, Jeanne d'Armagnac, titrés par une couronne ducale. En effet, le duc, lieutenant du roi en Languedoc, vécut trois années à Beaucaire entre 1384 et 1386.

IMG_5589.jpg

Une légende veut que l'oratoire de style flamboyant, classé Monument Historique en 1906, ait été construit à l'emplacement d'un édifice plus humble, placé là pour commémorer le dépôt temporaire, du corps de Saint Louis, mort de la peste devant Tunis. 

IMG_6329.JPG

SI VOUS PASSEZ DANS LE COIN

N’HÉSITEZ PAS A VOUS Y ARRÊTER

AUX ALENTOURS DE BELLES CHOSES A VOIR

 

14/08/2015

La Fête de la Saint Roch à Montpellier (34)

ST ROCH.jpeg

Comme tous les ans, un très beau pèlerinage va avoir lieu, beaucoup de fidèles venus de différentes villes et pays dont l'Italie, les Montpelliéraines et Montpelliérains (dont je fais partie) vont fêter leur "Saint Roch", beaucoup de manifestations vont avoir lieu. Né à Montpellier entre 1348 et 1350, en pleine "Guerre de Cent Ans" pendant la grande peste noire qui dura deux ans, elle décima un tiers de la population occidentale. C'est l'époque des grandes famines et des ravages perpétrés par les grandes compagnies (troupes de mercenaires).

FAÇADE DE L'ÉGLISE SAINT ROCH

DE STYLE NÉO-GOTHIQUE DU XIXe SIÈCLE

LE BÂTIMENT EST RESTÉ INACHEVÉE

(s'y trouvent entreposées les reliques Saint Roch dans un coffre)

DSCN0327.jpg

La Patronne de la ville de Montpellier est "Notre Dame des Tables", elle est fêtée le 31 août de chaque année. Le "Cortège aux Flambeaux" aura lieu à 21 heures, il mènera la statue antique de Notre Dame des Tables, depuis la Basilique Notre Dame des Tables jusqu'au Sanctuaire Saint Roch.

BASILIQUE NOTRE DAME DES TABLES

(je l'ait visitée lors des Journées du Patrimoine, magnifique)

OK DSCN0484.jpg

"Le Sanctuaire Saint Roch de Montpellier"

4, rue de Vallat

34000 MONTPELLIER

Tél : 04 67 52 74 87

LA STATUE ANTIQUE DE NOTRE DAME DES TABLES

(venue à Saint Roch lors de la retraite aux flambeaux hier soir)

NOTRE DAME DES TABLES DSCN0812.jpg

VITRAIL DANS L’ÉGLISE, SAINT ROCH DANS SON ÉGLISE

DSCN0292.jpg

Montpellier, rattachée à la couronne de France depuis 1349, était une république marchande, une grande ville du midi, cosmopolite et tolérante, très réputée pour ses universités. Elle était aussi une étape importante de pèlerinage sur la "Via Tolosana", et bénéficia de la proximité d'Avignon, siège de la papauté depuis plus de quarante ans. Bien que Roch fût un prénom très courant en France et en Italie, il semble plutôt que Roch était de la famille des Roch de La Croix - lignée devenue importante au XVIe siècle sous le nom de Castries.

IMMEUBLE OU SE TROUVE LE PUITS DE SAINT ROCH

(des fleurs stylisées, des sculptures en bas-relief ornent la façade)

DSCN0138.jpg

Son père Jean Roch de La Croix, dignitaire de la ville, en fut le premier Consul en 1363. Sa mère, Dame Libéria, était originaire de Lombardie. Fils désiré et longtemps attendu, il passa une enfance dans un milieu profondément chrétien. Il fut baptisé dans la "Basilique Notre-Dame des Tables", qui était aussi le centre de la vie spirituelle, intellectuelle et sociale de Montpellier. La Crypte Notre Dame des Tables musée souterrain sur l'histoire de Montpellier parmi les vestiges de l'ancienne Basilique Notre Dame des Tables sous l'actuelle place Jean-Jaurès, actuellement fermée pour mise en sécurité, je l'ait visitée elle est magnifique et intéressante, (je ferais une note plus tard je l'ait visité lors de Journées du Patrimoine).

MNT 18 SEPT 2010 2 A.jpg

PLAQUE QUI INDIQUE QUE LE PUITS SE TROUVE DANS CET IMMEUBLE

(dans le magasin de chaussures)

DSCN0122.jpg

Il fit probablement ses études chez les Pères Dominicains, avant d'étudier la médecine. Il connut les terribles épidémies de peste de 1358 et de 1361. A Montpellier, cette dernière y fit jusqu'à 500 morts par jour, pendant trois mois. Orphelin à 17 ans, riche et instruit, il décida de partir pour Rome. Il distribua sa fortune aux pauvres, rejoignit le 3e Ordre Franciscain, revêtit l'habit de pèlerin, reçut la bénédiction de l’Évêque de Maguelone et prit la route. Il emprunta probablement les "Viae Aurelia, Cassia et Francigena" qui le menèrent jusqu'à Rome.

LA PETITE STATUE EN BOIS DE SAINT ROCH SUR LA FACADE

(avec son fidèle chien, il montre une plaie de la lèpre à la jambe)

DSCN0130.jpg

Il arriva à Acquapendente à quelques jours de marche de la ville éternelle Rome, en 1367. Il y resta trois mois, car la peste y sévissait. Il mit en pratique l'enseignement médical qu'il avait reçu en l'associant à des signes de croix sur les souffrants, et obtint de nombreuses guérisons. Son charisme auprès des malades se révéla sans doute à ce moment-là. Étymologiquement, un charisme est un don fait par Dieu à quelqu'un pour qu'il manifeste l'amour divin au milieu des hommes.

LA CHAPELLE AUX RELIQUES DE SAINT ROCH

(à gauche la cloche, à droite la statue de Saint Roch)

A DSCN0290.jpg

Il reprit son chemin pour Rome, lorsqu'il apprit qu'à Cesena (Italie), à l'opposé de sa direction, l’épidémie faisait rage, il s'y rendit, réalisant ce que Dieu attendait de lui au fur et à mesure de son pèlerinage. Là encore, il obtint des guérisons miraculeuses. Il arriva enfin à Rome au début de l'année 1368 et s'occupa des malades à l'hôpital du Saint-Esprit - ordre fondé par son compatriote Gui de Montpellier. Un prélat, peut-être un cardinal guéri par ses soins ou témoin de guérisons miraculeuses, il pourrait s'agir du Régent Pro Tempore de la Sacra Penitenzieria, Gaillard de Boisvert, en charge précisément à cette période, lui fit rencontrer le pape Urbain V qui s'écria en le voyant : "Il me semble que tu viens du Paradis !" et lui donna l'indulgence plénière.

LA CHAPELLE DES RELIQUES DE SAINT ROCH

SAINT ROCH33.jpg

Roch avait sans doute vu, à Montpellier, ce Pape d'Avignon qui tenta de réinstaller la papauté à Rome de 1367 à 1370, lorsqu'il était venu consacrer l'autel majeur de l'église du Monastère Saint-Benoît, future cathédrale Saint-Pierre. Roch quitta Rome en 1370 pour s'en retourner vers sa patrie par les "Viae Flaminia et Emilia", il suivit la "Via Francigena", au mois de juillet 1371, il était à Plaisance, à l'hôpital Notre-Dame de Bethléem, près de l'église Saint-Anne de Savoie. Ce conflit dura de 1371 à 1375, pris pour une espion, Roch fut arrêté à Broni et transféré à Voghera par Beccaria, intendant militaire des Visconti.

DANS LES RUES DE MONTPELLIER

(les clous en bronze indiquent aux Jacquets-pèlerins,

qu'ils sont bien sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle)

ST ROCH 4.jpg

Sa renommée était déjà grande, de surcroît, il pouvait être identifié grâce à la marque de naissance en forme de croix qu'il avait sur sa poitrine. Son oncle était alors gouverneur de la ville ou l'un des plus proches collaborateurs de ce dernier. Mais fidèle au vœu d'anonymat de tout pèlerin (ou Jacquet), Roch ne révéla pas son identité et demanda à pouvoir reprendre son chemin en tant "qu'humble serviteur de Dieu", sa requête rejetée, il fut mis au cachot.

DSCN0385.JPG

Dans la chapelle aux reliques se trouve une très belle cloche, elle porte les inscriptions suivantes :  "Pantheon Guardia d'Onore Tombe Reali - Panthéon Garde d'Honneur Tombes Royales" avec un écusson et une couronne. Sur un autre côté se trouve "Saint Roch" avec un écusson, sur un autre côté se trouve l'image de "Elena di Savoia Regina della Carità 1990 - Hélène de Savoie Reine de la Charité 1990". La Reine d'Italie (1873-1952) est inhumée dans le cimetière Saint Lazare à Montpellier, (avec ma mère on allait fleurir sa tombe lors de la fête des morts, en même temps pour nos familles), elle séjourna à Montpellier pour y soigner un cancer. Elle mourut en 1952 d'une embolie pulmonaire, la Reine Elena d'Italie était quelqu'un d'humble, discrète et charitable, elle a beaucoup œuvré pendant la guerre.

LA CLOCHE AVEC LES INSCRIPTIONS

(un cadeau de la part de l'Italie, trop lourde jamais montée)

DSCN0288.jpg

Son emprisonnement dura cinq ans, selon la tradition, il ne dévoila son identité qu'à un prêtre la veille de sa mort, survenue le 16 août 1378, 1379 ou 1380. Des témoins assurèrent que le cachot s'illumina et que le dernier souhait de Roch, à l'ange venu l'assister, fut d’intercéder pour les gens en souffrance. Il fut enterré avec dévotion à Voghera qui, dés 1382 fut le premier lieu où une fête lui était consacrée. Ses reliques gardées dans l'église qui lui est aujourd’hui dédiée, furent volées en février 1485, sauf deux petits os du bras et transportés à Venise où elles sont toujours depuis, à l'exception de quelques unes dont un tibia, donné au XIXe siècle au sanctuaire Saint Roch de Montpellier, qui possède aussi son "Bourdon - bâton de pèlerin".

     

Il est le protecteur de la ville de Montpellier mais aussi de nombreuses autres villes dans le monde entier. Il protège les malades, les prisonniers, chirurgiens, dermatologues, apothicaires, paveurs de rues, fourreurs, pelletiers, fripiers et cardeurs. Il est aussi le protecteur des animaux (SPA, refuges pour animaux etc).

http://www.st-roch.com/saint-roch/laviedesaintroch/

Routes_de_St_jacques_de_Compostelle.svg_.png

Saint Roch et Saint Jacques sont les Saints Patrons des pèlerins ou les "Jacquets" comme on les appelle, Montpellier est située sur un des quatre chemins de Saint Jacques de Compostelle, c'est celui partant d'Arles. Montpellier se trouve dans l'Hérault est ainsi une ville-étape sur le chemin de Saint-Jacques, en même temps que lieu d'un important pèlerinage celui dédié à Saint Roch le 16 août.

INTÉRIEUR DE L’ÉGLISE SAINT ROCH

 

Ultreïa !

C'est par ce mot que les pèlerins du Moyen Âge se saluaient et s'encourageaient mutuellement, Ultreïa signifie littéralement "Va de l'Avant".

LA STATUE DE SAINT ROCH EN MARBRE DE SAINT ROCH ET LE CHIEN

(haute de 280 cm, sculpteur Auguste Baussan 1894,

Monument Historique le 20 avril 2005)

SAINT ROCH6.jpg

* Le Puits de Saint Roch par l'Association Internationale Saint Roch de Montpellier :

Au XIVe siècle, c'était une maison de modeste apparence, à la façade étroite et haute, à l'ornementation pieuse : deux anges en adoration, au pied d'une croix, deux piliers que surmontait une vierge dorée dans une niche gothique, dans une petite cage en fer, une étoupe imbibée d'huile brûlait jour et nuit. C'était la demeure de Jean de La Croix, notable et consul de la ville, et de Dame Libéria, les parents de Roch.

DSCN0133.jpg

Ce puits, d'une profondeur de 16 mètres, est le seul témoin de l'époque de Saint Roch. Une tradition orale séculaire veut que l'eau du puits soit distribuée à tous le 16 août. De nombreuses personnalités, dont Mgr Roncalli, futur pape Jean XXIII, y vinrent en pèlerinage. De nos jours, l'Association Internationale Saint-Roch de Montpellier ouvre le puits à des milliers de pèlerins venus du monde entier, lors des grandes fêtes de Saint Roch, on ne donne plus l'eau de nos jours mais les petits pains de Saint Roch bénis.

DSCN0134E.jpg

Le Bourdon (bâton de pèlerin) de Saint Roch :

Le Bourdon de Saint Roch était en possession de la famille "de La Croix" branche initiale des "de La Croix de Castries". Il a été expertisé en 1638 par Monsieur André de Trinquaire, conseiller du Roi et juge mage pour le compte de Noble Isabeau de La Croix, veuve du Sieur de Salagosse, et Dame de Kunel Viel qui le tenait de son aïeul Pierre de La Croix de Castries, seigneur de Teyran.

LE BOURDON DE SAINT ROCH EST GARDÉ PAR DEUX HOMMES

(nous avons eu la chance de l'embrasser, ça porterait bonheur)

BOURDON DSCN0828.jpg 

En 1640, Dame Isabeau de La Croix le remit aux religieux Trinitaires appelés  en 1617 par Monseigneur de Fenouillet, à diriger la paroisse Saint Paul de Montpellier. Partiellement détruit et brulé pendant la Révolution Française, le bourdon fut sauvé et conservé par un anonyme qui l'offrit au Cardinal de Cabrières. Ce dernier le rendit à l'église Saint Paul, dont il ne reste plus qu'une chapelle latérale, à l'arrière gauche du Sanctuaire Saint Roch, où il conservé depuis. Je ferais une note détaillée sur l'église plus tard car, effectivement derrière le Sanctuaire se trouvent des ruines de l'ancienne église, on y trouve aussi la maison du pèlerin qui les accueille lors de leur chemin vers Saint Jacques de Compostelle.

LA STATUE RELIQUAIRE DE SAINT ROCH

(en argent fondu, haute de 48 cm,

classée Monument Historique le 16 mai 2003)

ST ROCH DSCN0805.jpg

Voir le Musée-Exposition sur Saint Jacques de Compostelle sur l'aire d'autoroute A64 Aire d'Hastingues :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/07/17/aire-de-repos-su-a.html

LE JARDIN DU PRESBYTÈRE A GRABELS PAS LOIN DE MONTPELLIER

(le pèlerin tamponne son crédencial et poursuit son pèlerinage)

LA VIE N'EST QUE SAVEUR

JE SENS DONC JE SUIS

(J. DELTEIL)

PROGRAMME DES PROCESSIONS LE 15 ET 16 AOÛT 2015

processions-saint-roch-2015.jpg

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A CES MANIFESTATIONS

RENDRE HOMMAGE A SAINT ROCH

QUI PROTÈGE MONTPELLIER ET SES HABITANTS

MAIS AUSSI TOUS LES PÈLERINS

ET TOUTES LES PERSONNES QUI LE SOUHAITENT

 

ULTREÏA A TOUS !

 

24/07/2015

L'Alpe d'Huez, le Tour de France 2015 et le Site Archéologique de Brandes

la montée de l'Alpe d'Huez.jpg

Ça y est le Tour de France 2015 démarre, demain les coureurs vont s’élancer depuis les Pays Bas dans la ville d'Utrecht pour un long périple de 3 344 km. Cette année le parcours est assez surprenant, mais bon les organisateurs veulent nous surprendre comme tous les ans.

ALPE D HUEZ.jpg

La course va démarrer le 4 juillet et se termineras comme toujours, le 26 juillet sur les magnifiques Champs Elysées à Paris. La 20e étape du tour du 25 juillet, avant l'arrivée à Paris le lendemain, se feras au Départ de Modane - Valfréjus avec l'Arrivée à l'Alpe d'Huez.

LA VALLÉE DE BOURG D'OISANS AVEC LA MONTÉE DE L'ALPE D'HUEZ

(vue éloignée sur les falaises du pli-faille du Ravin de Saint Antoine)

IMG_5759 ok.jpg

Voir ci-dessous pour en savoir plus sur les plis-failles de Bourg d'Oisans, mais aussi d'autres sites tels que, Lodève, Minerve, Saint-Jean-de-Luz des sites que j'ai eu l'occasion de voir :

http://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img445-2014-01-06.xml

LES PLIS FAILLES DU RAVIN DE SAINT ANTOINE A BOURG D'OISANS

(sur la route de Bourg d'Oisans - l'Alpe d'Huez avec les tags)

IMG_5543 OK.jpg

La station de ski Internationale l'Alpe d'Huez est située sur le Massif des Grandes Rousses à 1 800 mètres, elle fait partie d'un des plus grands domaines skiables de France. A 65 km de Grenoble (une belle ville que j'aime pour son Patrimoine et ses belles montagnes, je ferais une note plus tard), à 10 km de Bourg d'Oisans ou se trouve le "Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes".

N.jpg

Un très beau Site Archéologique médiéval d'altitude (1 800 mètres) qui s'appelle BRANDES s'y trouve, classé au titre des Monuments Historiques depuis 1993. Il est constitué d'un ensemble d'exploitation minière de plomb argentifère de la période médiévale. C'est un site unique en Europe, du XIIe au XIVe siècle, un village (église, habitations des mineurs, le château, les mines et le minerais) s'est installé à 1 800 m d'altitude pour exploiter une mine d'argent pour le compte du Dauphin.

2012-affiche-brandes1.jpg

On peut le découvrir soit en visite libre, des panneaux explicatifs se trouvent sur le site, soit en visite guidée (beaucoup plus intéressante) s'adresser au Musée des Minéraux à Bourg d'Oisans. On retrouve sur le site de Brandes, toutes les étapes de l'extraction minière, à savoir extraction, concassage, broyage et lavage du minerai. Les chantiers miniers sont à ciel ouvert mais aussi souterrains sous le Rocher Saint Nicolas des galeries.

UNE PARTIE DU SITE DE BRANDES EN COURS DE FOUILLES

AVEC L’ÉQUIPE ARCHÉOLOGIQUE AU TRAVAIL

A BRANDES.jpg

Moi j'ai eu l'immense plaisir de le visiter grâce à un ami qui connaissait la Directrice de Recherches du CNRS - Conservateur du Musée d'Huez et de l'Oisans Madame Marie-Christine Bailly-Maître elle nous a fait une visite privée, nous avons eu de la chance.

J'ai beaucoup apprécié Marie-Christine qui est quelqu'un de très gentil, avenante, aimable qui a pris du temps pour nous montrer tout le site, nous l'expliquer, nous parler des fouilles qui s'y déroulent tous les ans, encore merci à elle, j'ai beaucoup apprécié cette visite que je recommande toujours lorsqu'on me parle de l'Alpe d'Huez.

LA GARE DE MODANE

(comme dans mes souvenirs..., lorsque le train faisait une halte

lors de nos voyages Paris Rome, je voyais ces immenses montagnes)

modane1.jpg

Mais j'y retournerais, en effet je souhaite depuis longtemps, retourner dans cette ville qui a une importance toute particulière pour moi. Je ne savais pas que Modane n'était qu'a 110 km de l'Alpe d'Huez, une autre belle balade à prévoir dans ces montagnes et paysages grandioses des Alpes que j'aime tant. 

SERRURES, CLÉS ET LOQUETS

AU MUSÉE D'HUEZ ET DE L'OISANS

DSCN44352009-07-22 OK.jpg

Le site est fouillée depuis 1977 sous la direction de Marie-Christine, elle m'a offert le livre écrit par elle-même ci-dessous, (elle en a écrit plusieurs qu'on peut retrouver sur Internet). N’hésitez pas à l'acheter car c'est un livre très intéressant avec de belles photos pour les amateurs d'archéologie, de mines et minières qui explique très bien le fonctionnement de ce village.

BRANDES OK.jpg

Voilà nous arrivons aux pieds de l'Alpe d'Huez avec ses 21 virages pour arriver au sommet, ils sont un haut lieu mythique du Tour de France, ces 21 lacets constituent une étape incontournable du passage des coureurs. Cette étape de l'Alpe d'Huez est la plus populaire, en effet des milliers de personnes tout le long de la montée pour voir passer le peloton afin d'encourager son équipe ou son préféré.

A.jpg

A chaque virage on découvre un panneau accroché à la montagne avec le numéro du virage (par ordre décroissant, le n° 21 en bas au départ et le N° 1 à l'arrivée à l'Alpe d'Huez) avec le nom du gagnant pour chaque année. La première fois que le Tour de France a fait son arrivé à l'Alpe d'Huez ce fut en 1952 avec une victoire du mythique Fausto Coppi, un Italien fils de paysan.

FICHE A CHAQUE VIRAGE

B IMG_5771.jpg

Beaucoup de touristes du monde entier viennent pendant les vacances faire en vélo l'incroyable montée de l'Alpe d'Huez, c'est vraiment "La Course" à réaliser au moins une fois dans sa vie pour les amateurs de vélo, elle est très souvent au programme du Tour de France, c'est un lieu magnifique

 IMG_5548.jpg

Atelier monétaire Delphinal de Grenoble

La monnaie Delphinale a toujours eu des difficultés à s'imposer en Dauphiné, face au monnayage de l'évêque de Vienne. Un atelier monétaire a fonctionné à Grenoble de la fin du XIIe siècle jusqu'en 1307.

SE TROUVE AU MUSÉE D'HUEZ ET DE L'OISANS

DSCN44232009-07-22 OK.jpg

Il est très possible que l'ouverture des chantiers de Brandes ait coïncidé avec une volonté politique d'alimenter l'atelier monétaire Delphinal de Grenoble. Un calcul permet d’estimer que la production annuelle d'argent était approximativement de 174 kg au meilleur moment de l'entreprise. 

LA FORGE :

Les forges découvertes à Brandes sont implantées sur les carreaux miniers, toutes sont construites sur le même modèle. Le rôle du forgeron était vital sur un site minier médiéval. De la qualité des outils dépendait le travail des mineurs chargés d’abattre le minerai. D'une résistance médiocre, l'outillage devait être sans cesse réparé, entretenu, reforgé.

mines et forges des alpes.jpg

L'analyse des outils miniers trouvés à Brandes témoigne des grandes compétences du forgeron, particulièrement dans la réalisation des soudures fer/fer et fer/acier. La maquette d'une forge ci-dessous est présentée au Musée d'Huez et de l'Oisans.

(Source panneaux sur le site même de Brandes)

MAQUETTE DU BÂTIMENT DE LA FORGE A BRANDES

DSCN44272009-07-22 OK.jpg

La Valorisation d'un Village Médiéval d'Altitude, Contraintes et Choix : Brandes-en-Oisans (Isère, France), par Marie-Christine Bailly-Maître, Directeur (ou Directrice ?) de recherches CNRS, voir ci-dessous.

Site Archéologique de Brandes-en-Oisans en Isère.pdf 

L’ÉGLISE PAROISSIALE SAINT-NICOLAS DE BRANDES

(aux pieds du Rocher de Saint-Nicolas)

IMG_5572.JPG

Adresses des sites à visiter :

Le Musée des Minéraux et de la Faune des Alpes

Route de la Poste

38520 Le Bourg d'Oisans

LA FORTIFICATION SUR LE SOMMET DU ROCHER SAINT NICOLAS

(un point de guet et un symbole de puissance)

IMG_5627 OK.jpg

Le Site Archéologique de Brandes

38750 Alpe d'Huez

LES HABITATIONS DES MINEURS SEMI-ENTERRÉES

(elles sont protégées par le froid et le vent mais elles sont humides)

IMG_5644.JPG

Le 102e Tour de France aura lieu

du 4 au 26 juillet 2015,

Son départ depuis les Pays Bas de la ville d'Utrecht,

map_route.jpg

Je vous conseille d'aller visiter,

le plus haut village Médiéval d'Europe,

Lié à l'exploitation d'une mine (XIIe - XIVe siècle),

A l'Alpe d'Huez station de ski,

Un très bon Tour de France 2015 à tous,

Régalez vous lors de ce rendez-vous avec les cyclistes,

Bon courage aux coureurs ,

Bon courage aussi à tous ceux qui les encouragent. 

3.jpg

 

19/06/2015

Journées Nationales de l'Archéologie Année 2015

ARCHEOLOGIE 2015.jpg

La 6e édition des Journées Nationales de l'Archéologie se déroulera du vendredi 19 au dimanche 21 juin 2015, comme d'habitude pilotée par l'INRAP, sous l'égide du Ministère de la Culture et de la Communication.

FOUILLES SUR LE SITE DE LA CAVALADE A MONTPELLIER

LE 13 AVRIL 2013

cavalade 13 avril 2013.jpg

Le samedi 20 et dimanche 21 juin 2015, de 14 h à 19 h le Site Archéologique Lattara-Musée Henri Prades vous propose des reconstitutions et des démonstrations d'archéologie expérimentale dans le cadre de ces journées de l'archéologie.

ARCHEO LATTES.jpg

Voir le programme ci-dessous :

http://museearcheo.montpellier3m.fr/fr 

CAMBOUS LE 19 - 20 - 21 JUIN 2015

pic saint loup a.png

On pourras aussi en profiter pour visiter, pas très loin de Montpellier le Village Préhistorique de Cambous qui se trouve à Viols-en-Laval. C'est l'un des plus vieux villages préhistorique de France, daté du Chalcolithique ou l'âge de cuivre. A travers la visite du site, diverses expérimentations et démonstrations, des ateliers avec une exposition pour appréhender le monde de l'archéologie et des chercheurs.

J'AI UNE PIÈCE DE 1 € DE L'IDOLE DE POMOS

(remontant à la période Chalcolithique)

EUROS.gif

On m'as remis cette pièce que j'ai trouvée bizarre, en fait ça tombe bien pour ma note car en fait, "l'Idole de Pomos" est une sculpture préhistorique en forme de croix. Elle daterait de l'an 3 000 av J.-C., c'est un symbole fort pour que les Chypriotes l'aient choisi pour orner les pièces de 1 € que je possède, elle a été trouvée près d'un village Chypriote de Pomos.

FOUILLES A L’ÉGLISE  DE NOTRE DAME DE L'AGENOUILLADE

(AU GRAU D'AGDE)

AGDE CHAPELLE.jpg   

Visite virtuelle du village Préhistorique de Cambous :

http://zmz.fr/carte/?i=6441

Voir le site officiel de l'INRAP sur les Journées de l'Archéologie ou vous trouverez tous les différentes manifestations en divers lieux à voir :

http://journees-archeologie.fr/

LE VILLAGE PRÉHISTORIQUE DE CAMBOUS

(hélas il était fermé, mais on y retourneras)

CAMBOUS.jpg

Qu'est ce que l'archéologie ?

L'archéologie est une science cherchant à reconstituer l'histoire de l'Homme depuis ses origines jusqu'à nos jours. Elle étudie toutes les traces (que l'on nomme aussi les "vestiges matériels") laissées par l'homme sur terre et dans la mer dans le but d'analyser les modes de vie et de pensée, la manière d'exploiter les ressources (minérales, animales et végétales), l'évolution des savoir-faire ainsi que la mise en place des réseaux d'échanges.

FOUILLES EN PLEIN CENTRE DE MONTPELLIER EN 2014

(restes du couvent des Carmes lors de la ligne 4 du Tramway)

MONTPELLIER COUVENT DES CARMES.jpg

D'un autre côté, l'archéologie cherche également à replacer l'homme dans son environnement et considérer l'impact écologique de sa présence. Elle étudie pour cela les restes microscopiques contenus dans la terre (les sédiments) : pollen, faune, coquillage, escargots, charbons, graines etc..., mais aussi comment, quand et dans quel milieu (froid, sec, humide, chaud) cette terre s'est mise en place.

FOUILLES A L'ANCIENNE ABBAYE D'ANIANE

(il fut aussi un bagne d'enfants, premières fouilles en 2011)

abbaye d'aniane 20 juillet 2013.jpg

Note sur différents sites archéologiques que j'ai visité, car j'aime beaucoup les traces laissées par nos ancêtres et ce, depuis toujours :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/12/29/a1-fouilles-archeologiques-a-aimargues-30.html 

La fouille est donc le travail d'une équipe, elle rassemble de nombreux spécialistes dans les domaines très divers des sciences humaines et des sciences naturelles. (Source panneaux sur place INRAP)

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AU MAS DE ROUX A CASTRIES

(en 2013)

CASTRIES MAS DE ROUX.jpg

La Fouille Archéologique

Qui décide de faire une fouille ?

Si le diagnostic le justifie, la fouille est prescrite par le Préfet de Région après instruction du dossier par le service régional de l'archéologie.

VILLAGE DE SAINT GILLES LE VIEUX A AIMARGUES EN 2013

AIMARGUES.jpg

Qui paye la fouille ?

Son coût est à la charge de l'aménageur.

Qui fouille ?

La fouille est conduite par l'INRAP ou des opérateurs agréés, publics ou privés. L'INRAP réalise 200 fouilles par an. Si vous voulez avoir des informations détaillés sur les découvertes sur les sites de fouilles, voici le lien de l'INRAP, en première page le site de LA CAVALADE A MONTPELLIER :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-15826-La-Cavalade-une-fouille-archeologique-preventive-au-sud-de-Montpellier.htm

FOUILLE SUR LE SITE DE LA MONEDIERE A BESSAN

LE 7 JUIN 2014

BESSAN.jpg

En recueillant les données que recèle un site, la fouille permet sa sauvegarde par l'étude. les murs, fosses, mosaïques, céramiques, pollens, graines, bois ou sépultures sont prélevés puis analysés. Une fois fouillé, le site est restitué à l'aménageur et les travaux de construction peuvent démarrer. Exceptionnellement, les vestiges sont conservés sur place et le projet d'aménagement modifié.(Source panneaux sur place INRAP)

FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE SUR LE SITE SAINT PASTOUR A VERGEZE

(en 2014)

VERGEZE.jpg

Venez nombreux, passer un agréable week-end,

Voir des lieux d'exception,

Mais aussi rencontrer des archéologues qui,

Avec passion vous expliquent leur travail,

Ainsi que leurs découvertes !  

 

03/06/2015

3e Grande Fête Médiévale à Gigean (34)

Abbaye.jpg

Les samedi 6 et dimanche 7 juin, "l'Association de Sauvegarde de l'Abbaye Saint-Félix de Monceau" organise une grande fête médiévale. Le thème de cette année est "Merlin l'Enchanteur", l'année dernière c'était "Les Templiers à l'Abbaye". On en profitera pour célébrer le "45e anniversaire" de la sauvegarde de l'abbaye par l'association, autour du Roi Arthur et Excalibur, félicitations à eux de nous faire profiter de cette magnifique abbaye et tout le travail fourni, bravo à vous.

LE GRAND VAISSEAU

(les bénévoles de l'association ont fait un travail remarquable) 

OK  IMG_3877.jpg 

Vous pourrez trouver sur le site Internet de l'Association plus de renseignements sur l'histoire de l'abbaye Bénédictine (abbaye de femmes, des moniales), elle est inscrite aux monuments historiques, elle est là depuis le XIe siècle. Sa restauration par l'association Luc Routier à sa tète, a débuté dans les années 1970, son jardin monastique Médiéval a été crée dans les années 2000 etc :

http://www.saintfelix-abbaye.fr/

OK  IMG_3864.jpg

N’hésitez pas à vous y rendre, dans ce cadre exceptionnel sur la colline de la Gardiole vous vivrez deux jours hors du temps, le campement civil et militaire Médiéval vous accueille dans l'enceinte même de l'abbaye. Vous y trouverez de nombreuses animations gratuites, des stands de démonstration des maniements d'armes, du tir à l'arc, des combats à l'épée par les mercenaires de la "Compagnie Merces", des stands d'artisanats, des métiers (tailleur de pierre) et jeux d'autrefois, des jeux pour enfants. Des musiciens, chanteurs et troubadours déambulent dans les jardins et l'abbaye pour notre plus grand plaisir.

LA SALLE D'ARMES DE L'ABBAYE

(Les Mercenaires de la Compagnie MERCES y combattent)

 

Il y aura aussi des Fauconniers, l'année dernière ils se baladaient parmi le public avec les faucons, l'année dernière c'était la "Fauconnerie Montagne des Aigles Harris-Club-Audois (HCA)", nous avons pu les voir de très près, de pouvoir les toucher voir le site ci dessous :

http://www.harris-club-audois.org/volerie.html

LA FAUCONNERIE MONTAGNE DES AIGLES

(HARRIS CLUB AUDOIS)

 

Nous avons pu entrer dans l'abbaye même (d'habitude fermée), on a pu admirer l'abbatiale gothique il manque le toit (un projet est en cours). On peut admirer les ruines de l'église gothique du XIIIe siècle avec sa très belle rosace, la chapelle romane du XIe siècle, la salle capitulaire, le parloir, le funérarium, le chauffoir, le cloître, le cellier, la cuisine, le réfectoire, le lavabo et l'infirmerie, les logis gallo-romains, la salle des converses etc.

L'ABBAYE SANS LE TOIT

(un projet est en cours, on en saura peut-être un peu plus...)

 

On peut déambuler parmi les stands de vente d'armes Médiévales avec heaumes, casques et épées, de la Calligraphie, une exposition avec des photos sur l'abbaye et ses travaux de restauration. On y voit un "Autel Wisigothique du VIe siècle" et une très belle "Maquette de l'Abbaye". La maquette de l'abbaye dans son état d'origine est une très belle œuvre réalisée par Monsieur André Robert, membre actif de l'association, elle lui aura demandé 400 heures de travail.

L’INTÉRIEUR DE L’ABBAYE ET LA MAQUETTE

(à l'époque de sa splendeur, réalisée par M. André ROBERT)

Voir la note sur l'Abbaye lors de la manifestation de l'année dernière :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/05/25/les-templiers-a-l-abbaye-saint-felix-de-montceau-a-gigean-34-807608.html

DANS UNE NICHE NOTRE DAME DE LA GARDIOLE

OK  IMG_3845.jpg

Vous pourrez regarder le 5 juin 2015 à 10 h 15 ainsi que le soir et le lendemain un reportage sur France 3, elle montrera l’énorme travail fourni par l'association et ses bénévoles depuis plus de 45 ans à sauver l'abbaye.

L'AUTEL WISIGOTHIQUE DU VIe SIÈCLE

OK  IMG_3857.jpg

P.S : Toutes les photos sont de l'année 2014 lors de ma visite à la manifestation "Les Templiers à l'Abbaye", c'était une très belle manifestation et l'Association nous donnait des explications sur l'histoire de l'Abbaye, des gentes dames et seigneurs très sympathiques très à l'écoute, bonne continuation à eux.

DIVERSES INSCRIPTIONS SUR LES MURS DE L'ABBAYE

IMG_3824.jpg

Qui était le Grand Maître Templier Jacques de Molay ?

Dernier Grand maître de l'Ordre des Templiers, Jacques de Molay, né vers 1245 au château de Rahon (Haute Saône). Il périt sur le bûcher de l’Île aux Juifs à Paris le 19 mars 1314 en face du palais de la Cité, Jacques Molay se serait alors écrié :

Pape Clément ! Roi Philippe !

Avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu,  

Pour y recevoir votre juste châtiment !

Maudits !

Maudits !

Tous maudits !

Jusqu'à la treizième génération de vos races !

La malédiction du Grand Maître allait s’avérer exacte, en effet : Clément V meurt le 20 avril 1314 d'étouffement. Philippe le Bel décède dans la nuit du 26 au 27 novembre 1314 d'un ictus cérébral; ses trois fils mourront dans les 12 années à venir, sans laisser de descendance mâle, mettant ainsi fin à la lignée des Capétiens directs.

STAND DE VENTE SUR LE SITE DE L'ABBAYE

IMG_3779.jpg

LA COPIE DE L’ÉPÉE DU GRAND MAÎTRE DE L'ORDRE DES TEMPLIERS

JACQUES DE MOLAY

(celle de gauche avec la Croix des Templiers)

IMG_3826.jpg

Oyez ! Oyez ! Oyez !

Gentes Dames et Preux Seigneurs !

Sortez les atours de festoie et venez festoyer avec nous

Votre gente présence est attendue !

Seront donnés moult réjouissances et festoiements !

Entourés de victuailles et de bonne chères ! 

 

Seront donnés moult réjouissances et festoiements,
entourés de victuailles et de bonne chère - See more at: http://www.decorationsdemariage.fr/autres/1555-textes-de-faire-part-sur-le-theme-medieval.html#sthash.3yQPipwO.dpuf
eront donnés moult réjouissances et festoiements,
entourés de victuailles et de bonne chère - See more at: http://www.decorationsdemariage.fr/autres/1555-textes-de-faire-part-sur-le-theme-medieval.html#sthash.3yQPipwO.dpuf
eront donnés moult réjouissances et festoiements,
entourés de victuailles et de bonne chère - See more at: http://www.decorationsdemariage.fr/autres/1555-textes-de-faire-part-sur-le-theme-medieval.html#sthash.3yQPipwO.dpuf

24/04/2015

Ouverture de la Caverne du Pont d'Arc le 25 avril 2015 (réplique de la Grotte Chauvet 07)

caverne_du_pont_d__arc.jpeg

Ça y est enfin nous y sommes, le 25 avril 2015 on pourras enfin assister à l'ouverture de la "Caverne du Pont d'Arc" après 30 mois de travaux, elle est la copie exacte de la magnifique et unique "Grotte Chauvet Pont d'Arc" sur un espace boisé de 29 ha.

Le chantier a commencé en septembre 2012 et fait intervenir 35 entreprises : 80 % sont originaires de la Drôme-Ardèche. De nombreux métiers s'y appliquent, allant de la recherche à l'ingénierie, de l'artisanat aux filières artistiques.

IMG_7916 (2).JPG

Site Web de la Caverne du Pont-d'Arc :

http://www.cavernedupontdarc.fr/

IMG_7931.jpg

Moi j'attendrais un peu que toute la cohue qui va déferler sur le site au début s'estompe un peu (mais seulement un peu... car il y aura toujours beaucoup de visiteurs) pour pouvoir enfin admirer, sinon l'originale du moins sa réplique exacte. J'en profiterais pour visiter à nouveau la magnifique "Grotte de l'Aven d'Orgnac" qui se trouve à 30 mn de la Caverne du Pont d'Arc, je l'ait faite découvrir à ma famille il y a quelques années ainsi que les splendides "Gorges de l'Ardèche".

104.jpg

Nous attendions impatiemment cette ouverture depuis tant de temps, voilà nous y sommes la signalisation sur le site est en place, ça se rapproche on va en prendre plein les yeux, je vous en parlerais lorsque je l'aurais visitée.

PHOTO STÉPHANE COMPOINT / RESOLUTE - PAUL ABEILLON / SYCPA

(les travaux du printemps 2012 à l'hiver 2015)

GROTTE CHAUVET.jpg

Un panneau va être placé dans quelques jours au bord de l'autoroute A7 juste avant la Sortie Loriol-Privas avec l'inscription "Caverne Pont-d'Arc Patrimoine Mondial de l'Unesco".

Je suis extrêmement déçue de ne pas l'avoir su à temps, le 5 mars 2015, une conférence a eu lieu ici à Montpellier (à 2 h 30 du site) sur la restitution du 1er chef d’œuvre de l'humanité, 20 ans après sa découverte, étaient présents des Scientifiques et Préhistoriens, Grrrr..... je râle...., j'aurais aimé y assister !

SITE Internet :  http://www.canoe-kayak-arche-de-noe.fr/les_parcours.php

102.JPG

EXPOSITION PERMANENTE A VALLON PONT-D'ARC

(l'exposition était très réaliste...)

IMG_7954.jpg

Note sur la pétition pour l'inscription à l'UNESCO en aout 2011 :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/08/28/la-grotte-des-reves-perdus-chauvet-pont-d-arc.html

EXPOSITION PERMANENTE A VALLON PONT-D'ARC

IMG_7958.JPG

Note sur la l'inscription de la Grotte Chauvet à l'UNESCO en juin 2014 :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/06/22/la-grotte-chauvet-pont-d-arc-enfin-inscrite-au-patrimoine-mo-809961.html

LES MAGNIFIQUES CANYONS DES GORGES DE L’ARDÈCHE

101.jpg

EXPOSITION PERMANENTE A VALLON PONT-D'ARC

(reconstitution de l'habitat Salpêtrien de la Rouviere)

IMG_7938.JPG

Note sur l'exposition permanente sur la Grotte Chauvet à Vallon Pont d'Arc en Aout 2014 :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/08/19/exposition-permanente-sur-la-grotte-chauvet-a-vallon-813620.html

Adresse du site : Caverne du Pont d'Arc

Plateau du Razal

07150 VALLON PONT D'ARC

NATIONAL GEOGRAPHIC DE JANVIER 2015

NATIONAL GEOGRAPHIC JANVIER 2015.png

L'inauguration de "La Caverne du Pont d'Arc" se déroulera le :

Vendredi 10 avril 2015

Son ouverture au public aura lieu le :

25 avril 2015

103.jpg

LE PONT D'ARC ARCHE NATURELLE

(les Gorges de l’Ardèche )

100.jpg

Un "très grand merci" aux 3 spéléologues ardéchois qui depuis plusieurs années recherchaient des grottes. Leur persévérance leur passion ont payé en découvrant cette merveille de l'humanité qu'est la "Grotte Chauvet", car sans la découverte qui fut la leur le 18 décembre 1994, rien de tout cela n'aurait été possible, voici leurs noms et photos.

A qui appartient la Grotte Chauvet, voir l'article du National Géographic du 18 décembre 2014 avec son histoire (source de la photo des découvreurs National Géographic) :

http://www.nationalgeographic.fr/14123-a-qui-appartient-la-grotte-chauvet/

Eliette BRUNEL-DESCHAMPS

Jean-Marie CHAUVET

Christian HILLAIRE

GROTTE CHAUVET NATIONAL GEOGRAPHIC.jpg

QUELLE FIERTÉ POUR LES DÉCOUVREURS DE CETTE MERVEILLE

(je vais acheter le livre pour vivre leurs émotions comme si j'y étais)

decouverte_grotte_chauvet.jpg

Je souhaite beaucoup de visiteurs pour cet événement

(je n'en doute pas du tout, 350 000/an sont attendus)

Que tout les visiteurs ressortent en disant Waouh !

En attendant que je puisse m'y rendre.

Bonne visite à tous

Régalez-vous

 

Le 10 Avril 2015, voir le site de Libération :

"Hollande inaugure la Caverne du Pont d'Arc" 

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/04/la-caverne-du-pont-darc-ouvre.html

chauvet-dossier-archeologie-avril-2015.jpg

Le 25 avril 2015 les premiers visiteurs on foulé le sol de la Caverne du Pont d'Arc

http://www.midilibre.fr/2015/04/25/la-caverne-du-pont-d-arc-a-recu-ses-premiers-visiteurs,1154209.php

 

14/03/2015

Villefranche-de-Conflent et son Petit Train Jaune (66)

VILLEFRANCHE.jpg 

Une note sur les Pyrénées en attendant impatiemment la sortie avec votre association Martin (j'ai bien reçu le programme avec l'affiche, dés que je peux je ferais une note), j'adore voyager depuis toute petite, je suis presque née en voyage. J'avais tout juste quelques mois lors de mon premier voyage, ma mère venait de perdre son père, elle m'a emmenée avec elle depuis la région Parisienne jusqu'en Sardaigne (en train + bateau). Je connais les Pyrénées et je suis tombée amoureuse de ces paysages immenses, tant de beautés naturelles avec un patrimoine culturel important. J'aime depuis bien longtemps les Pyrénées, la première fois j'y suis restée presque un mois, j'ai louée un petit studio et me suis baladée tous les jours dans cette si belle région.

VILLEFRANCHE.jpg 3.jpg

La première fois que j'y suis allée c'était en 2002-2003, j'ai trouvé ces montagnes aux paysages grandioses de toute beauté, son Pic du Canigou majestueux a été labellisé Grand Site de France en 2012, de nombreuses manifestations, des visites guidées, des randonnées, des expositions ont lieu dans la région.

VILLEFRANCHE.jpg 1.jpg

Quelques années près j'ai passé quelques jours dans les Pyrénées Orientales au pieds du Pic du Canigou (2 784 mètres, la montagne sacrée des Catalans). J'adore la mer mais j'aime beaucoup la montagne avec ses splendides paysages, j'ai visité des endroits exceptionnels, je n'ait pas fait toutes les notes des lieux visités (je les ferais petit à petit) en voici un petit aperçu avec celle-ci :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/07/01/grotte-des-grandes-canalettes-a-villefranche-de-conflent.html

MONUMENT AUX MORTS ET LE FORT LIBERIA EN HAUT

(VILLEFRANCHE DE CONFLENT)

SAM_2500.JPG

Avec une vue splendide sur le Massif du Canigou, Villefranche-de-Conflent se trouve à 50 km de Perpignan, c'est un village fortifié par Vauban en 1679 avec le "Fort Liberia" sur ses hauteurs.

A1   PLAN VILLE.jpg

La devise de la ville est :

"Non Commoverbitur

Elle demeurera Inébranlable" 

AA LIBERIA.jpg

Le village se trouve dans une profonde vallée au confluents de deux rivières les (Cady et Têt), il est classé parmi les plus Beaux Village de France. Inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO le 7 juillet 2008 ainsi que son fameux "Petit Train Jaune" que j'ai adoré même si je n'ait pas pu faire le parcours en entier, j'y retournerais car cette balade vaut vraiment le coup.

SAM_2555.JPG

Site Web pour plus d'informations :

http://www.villefranchedeconflent.com/

BOUCHE A FEU POUR UTILISER LES CANONS

SAM_2559.jpg

VUE DU FORT LIBERIA DEPUIS LES CHEMINS DE GARDE 

SAM_2540.JPG

Il y a une autre balade en train que j'ai prévu de faire qui est très touristique aussi, celle du "Train Rouge du Pays Cathare et du Fenouillèdes", son départ se fait depuis Rivesaltes. Dans les magasins de Villefranche de Conflent on trouve des sorcières comme Samantha qui nous dit, "j'ai 385 ans, tous mes enfants et petits enfants sont à l’intérieur, je chasse l'hiver et les mauvais esprits disent que je suis une Bruxies - une Sorcière. 

UNE BRUXIES

(c'est une sorcière, une spécialité de la ville)

SAM_2477.JPG

Site Internet du Train du Pays Cathare et du Fenouillèdes :

http://images.tpcf.fr/images/horaires/2013/Affiche%20TPCF%202013.pdf

TRAIN JAUNE CERDAGNE.jpg

Carte du Train Jaune avec le trajet et tous les renseignements :

Carte du Train Jaune.pdf

A 2.jpg

LA GARE DE VILLEFRANCHE DE CONFLENT

(le Train Jaune nous attend... pour de nouvelles aventures)

IMG_4137.JPG

Fondée en 1092 par le Comte Guillaume Raymond de Cerdagne, dans un verrou stratégique de la Vallée de la Tet, au pieds du Pic du Canigou (2784 m), Villefranche-de-Conflent a conservé intacte l'enceinte fortifiée dont la construction s'échelonne du XIème au XVIIIIème siècle.

LE CANIGOU VU DEPUIS CORSAVY

(qu'on appelle le Balcon du Canigou)

canigou depuis corsavy.jpg

L’intérêt stratégique de la cité, est déjà reconnu au Moyen Âge, il est renforcé après le Traité des Pyrénées en 1659, Louis XIV, charge Vauban de compléter les défenses de Villefranche et d'en faire une place forte. Elle permettait de barrer la route de la Cerdagne aux invasions toujours menaçantes des Sarrasins d'où le système défensif, la ville était surveillée par un système de tours.

CATALAN BUVANT AU POUROU

(dans les rues de Villefranche)

DSC_0635.JPG 

On peut admirer une des grandes rues principale de la ville avec de part et d'autre deux magnifiques portes d'entrée, la "Porte de France" construite en 1783, ainsi que la "Porte d'Espagne" construite en 1791.

 

LA PORTE D'ESPAGNE

DSC_0642.jpg

On se croirait vraiment dans une autre époque lorsque l'on marche dans ces petites ruelles aux boutiques typiques d'artisans et de petits restaurants sympa. On peut aussi admirer de nombreuses façades de maisons individuelles, certaines sont inscrites aux monuments historiques. Au centre du village adossée aux remparts, l'église romane Saint Jacques, magnifique avec sa façade de marbre rose elle date de 1095.

LE MÉCANISME AVEC LA LOURDE CHAÎNE

(elle actionnait le Pont-Levis)

SAM_2483.JPG

LA PORTE DE FRANCE ET LE PONT QUI ENJAMBE LA RIVIÈRE TÊT

(on aperçoit les échauguettes aux coins à droite)

PORTE DE FRANCE.jpg

LA PORTE COMTALE AVEC SON HERSE DU PONT LEVIS

(la herse est une grille de fermeture de porte)

SAM_2533.JPG

Elle possède un portail sculpté de motifs en fer forgé du XIIème siècle, de nombreux retables, des statues, des toiles et des marbres funéraires des XVIIème et XVIIème siècle ainsi que de nombreux ex-voto. A gauche du portail roman se trouvent les 3 rainures sont des "Unités de Mesure" qui servaient aux commerçants du textile, elles servaient à mesurer les draps et pièces des tissus lors du marché qui avait lieu sur la place du village.

LA PORTE DE L’ÉGLISE AVEC LES UNITÉS DE MESURES

(en marbre rose du Conflent)

villefranche de conflant.jpg

L’ÉGLISE SAINT JACQUES ET SON MAGNIFIQUE CLOCHER

(église Romane du XIe siècle)

SAM_2476.jpg

eglise.jpg

On peut y voir des tombes ornées de têtes de mort souriantes, dans le lieu des baptêmes (nef à gauche), on peut admirer une cuve très profonde en marbre rose, ou les baptêmes étaient pratiqués par immersion complète dans l'eau bénite jusqu'au XIVème siècle.

LA TOUR DU DIABLE

(on voit la bouche à feu pour les canons)

SAM_2467 LA TOUR DU DIABLE.jpg

On visitera d'abord les remparts commencés à la fin du XIe siècle, considérablement renforcés au XIVe siècle sous le règne de Pierre le Cérémonieux (il fit bâtir douze tours semi-circulaires dont quatre sont encore visibles). Au XVe siècle la Tour du Diable, sous Vauban la construction de six bastions d'angle, ceux du Roi, de la Reine, du Dauphin, de Cornellia, de la Boucherie et de la Montagne. Les deux portes de France et d'Espagne ont été ouvertes sous Louis XVI. On peut circuler dans les remparts en suivant le double chemin de ronde, le chemin médiéval couvert et surmonté par celui de Vauban.

LA PLUS VIEILLE TOUR DÉFENSIVE DE LA VILLE

(elle servait à se réfugier en cas d'attaque, peu d'ouvertures)

SAM_2514.jpg

Nous avons visité la grotte des Grandes Canalettes, le Musée Minéralogique de VERNET, la grotte de la Cova Bastera (Préhisto-Grotte), puis ce que j'attendais avec impatience depuis pas mal de temps c'était de voyager avec le "Petit Train Jaune de Cerdagne ou le Canari".

PREHISTO-GROTTE COVA BASTERA

(juste en face des remparts de Villefranche-de-Conflent)

COVA BASTERA.jpg

GROTTE DES GRANDES CANALETTES

2603921942_2.jpg

Voir note sur la magnifique Grotte des Grandes Canalettes :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/07/01/grotte-des-grandes-canalettes-a-villefranche-de-conflent.html

PLAN DE LA VILLE AVEC LE TRAIN JAUNE ET LES GROTTES 

PLAN CITE OK.jpg

Le "Petit Train Jaune ou le Canari" comme certains l'appellent affectueusement est vraiment jaune comme un canari, en 2010 il a fêté son 100ème anniversaire (1910-2010) et fait la fierté de tous les Catalans. C'est très agréable car il va nous faire vivre un voyage assez particulier, son parcours assez exceptionnel parmi des paysages montagnards grandioses comme j'aime en voir.

DRAPEAU CATALAN SUR LES CANONNIÈRES

SAM_2532.jpg

Çà y est nous y sommes, le train aux wagons jaunes nous attend déjà en gare de "Villefranche-de-Conflent", il y a des wagons fermés et des wagons découverts, même si il fait encore un peu froid (il est 8 heures du matin) nous attendons sur le quai de la gare impatiemment de pouvoir monter à bord.

UNE MEURTRIÈRE BOUCHÉE AVEC UN BOULET DE CANON

SAM_2469.jpg

Nous nous sommes levés tôt pour avoir accès au wagon découvert car il y a beaucoup de touristes, au début une petite pointe de stress car je suis côté ravin et j'ai un peu peur mais bon, je prends sur moi car ça en vaut vraiment la peine. J'ai beaucoup voyagé en train mais, jamais dans un "wagon découvert" donc un peu d’appréhension, mais en même temps j'ai hâte d'entendre le bruit du train sur les rails.

IMG_4221.JPG

Ce décor montagnard et le parcours en train, m'ont fait repenser aux voyages que je faisait il y a bien longtemps, après un long parcours depuis Rome (ligne Rome - Paris, près de 1 400 km). J'ai fait ce voyage jusqu'à Paris, le nez collée à la fenêtre pour admirer les paysages qui défilaient devant mes yeux, je n'ait pas fermé l’œil une fois de peur de rater quelque chose, même la nuit je regardais les lumières des villes et villages au loin.

PETITE CHAPELLE DANS LA MONTAGNE

(vue depuis le Train Jaune)

IMG_4165 chapelle.jpg

Un arrêt dans un endroit pour lequel j'ai une tendresse toute particulière, avec des souvenirs inoubliables de ces voyages. Le train faisait une halte à Modane qui se trouve dans les Alpes (que j'aime beaucoup aussi) dans le Département de la Savoie avec des paysages montagnards d'une beauté qu'on ne peut décrire, il faut les vivre ces moments que je garde en moi pour toujours.

LA ROUTE NATIONALE QUI SERPENTE EN CONTREBAS

(nous sommes dans le Train jaune)

IMG_4181.JPG

Cette ligne est longue de 63 km et relie Villefranche-de-Conflent à Bourg-Madame et Latour-de-Carol, elle dessert entre autres Mont-Louis ou nous nous sommes arrêtés 1 heure après, pour aller jusqu'au terminus qui est Latour-de-Carol il faut 3 heures. Elle dessert aussi, Font Romeu très prisée par les skieurs, les amateurs de montagne aussi bien été comme hiver, Saillagousse ou Err.

F.jpg

Édifiée au début du siècle, la ligne ferroviaire avait pour mission de relier les hauts plateaux Catalans au reste du département. Les premiers travaux entrepris en 1903 permirent, dés 1910, de relier Villefranche-de-Conflent à Mont-Louis.

L’ARRÊT DU TRAIN JAUNE EN GARE DE MONT LOUIS 

IMG_4213.jpg

La ligne définitive ne sera achevée qu'en 1927 en atteignant Latour-de-Carol, elle conserve actuellement son tracé initial dans un environnement de paysages montagnards magnifiques.

PAYSAGES MONTAGNARDS

(vers la gare de Mont Louis)

IMG_4203 VERS MONT LOUIS.jpg

La construction de cette voie a ainsi nécessité l'édification de 650 ouvrages d'art, dont 19 tunnels et 2 ponts remarquables : le Viaduc Séjourné (suspendu à 65 m au-dessus du sol) et le Pont Gisclard (à 80 m au-dessus d'un précipice impressionnant) pour permettre au Train Jaune de se jouer du relief.

POUR REDESCENDRE ON A PRIS LES WAGONS FERMÉS

(plus de place dans les wagons ouverts) 

IMG_4569.jpg

Le Pont Gisclard est l'unique pont suspendu ferroviaire encore en service. il est situé sur la ligne ferroviaire la plus élevée de France "La Ligne du train Jaune" qui part de Villefranche de Conflent à destination de la Tour de Carol. La ligne a été inaugurée en 3 parties en 1910, 1911 et 1927 sous les couleurs de la Compagnie du Midi. Ce pont suspendu exceptionnel porte le nom de son illustre créateur Albert Gisclard, mort tragiquement lors des premiers essais de charge sur le viaduc en 1909.

IMG_4202.jpg

La ligne fonctionne toute l'année, tandis que le petit train jaune dessert 22 gares, cela doit être aussi magnifique de pouvoir le prendre lorsque la neige est là et pourvoir admirer ces paysages extraordinaires sous un manteau blanc.

LE PONT GISCLARD

(classé Monument Historique le 29 avril 1997)

Très beau site sur les cartes postales anciennes des gares des Pyrénées Orientales :

http://www.cpa-gares-66.fr/ponts_cerdagne_046.htm

LA GARE D'OLETTE ET SON CLOCHER TOUR

IMG_4144 GARE OLETTE ET SON CLOCHER.jpg

Le train roule malgré ses 100 ans à une vitesse de 55 km, on peut admirer les villages, les rivières en contrebas, on découvre quelques ouvrages comme 2 grands viaducs les plus impressionnants de la région, des ponts, des tunnels de plus d'une centaine de mètres.

18.jpg

J'ai été impressionnée lorsque nous passions les viaducs par la hauteur, on pouvait voir la route nationale et les voitures en contrebas, mais c'est quelque chose à faire car jamais on n'aura ces sensations si on n'est pas dans ce train. On aperçoit des chapelles sur des plateaux, des villages de montagne, des anciennes gares, mais aussi des maisons atypiques et puis ces paysages magnifiques à perte de vue, j'ai adorée.

FORTIFICATIONS AVEC LE CHEMIN DE RONDE COUVERT D'UN TOIT

(meurtrières et échauguettes)

SAM_2465.jpg

Je me suis souvenue de nos nombreux voyages avec ma famille au départ de PARIS arrivée à ROME, le bruit du roulement assez particulier du train passant dans les tunnels, les paysages qui défilent par la fenêtre, moi le nez collé à la vitre je ne me lassait pas de regarder, j'ai fait un retour dans mes souvenirs, j'ai adorée.

SAM_2470.jpg

Le train évoque pour moi, une sensation de liberté, d’évasion, voyager en train, c'est relaxant, romantique (j'ai toujours rêvée de voyager dans le magnifique Orient Express) enfin, le train est un moyen magique de voyager que j'adorais et que j'aime toujours.

train jaune 2.jpg

Sur les hauteurs de Villefranche-de-Conflent qu'il domine à 150 m environ, se trouve le "Fort Liberia", le fort a hébergé une garnison allant jusqu’à 100 hommes, plus les officiers. Question armement, il était équipé de deux canons de douze livres, deux de huit livres et 6 de quatre livres, chacun équipé de 200 projectiles.

A10 FORT.jpg

Site Web du Fort Liberia :

http://www.fort-liberia.com/

FORT LIBERIA AU DESSUS DE VILLEFRANCHE

(une fortification Vauban)

1.jpg 

Le magasin du fort contenait douze milles livres de poudre ce qui lui donnait une bonne autonomie pour les canons mais aussi pour les armes à feu, mousquet et pistolet des hommes. Remarquable monument construit par Vauban en 1681, fortifié sous Napoléon III (1850 - 1856).

LA GARE DE VILLEFRANCHE DE CONFLENT

IMG_4135.jpg

Une prison pour femmes y fut aménagé, parmi les célébrités, citons Inès de Llar qui était celle qui fit échouer le complot entre les Français lors de la conspiration de Villefranche et les empoisonneuses de Louis XIV, deux d'entre elles y sont restées emprisonnées 36 ans et 43 ans. En effet dans les coulisses de la Cour de Louis XIV, des troubles affaires d’empoisonnement, de magies et messes noires, de sacrifices rituels d'enfants y avaient cours.

IMG_4211.jpg

Au XVIIIIème siècle, Napoléon III apporte des modifications au fort, telles que la construction d'un pont-levis, d'une seconde entrée et d'un souterrain de 734 marches reliant la forteresse à la ville, on l'appelle aussi l’escalier des 1 000 marches.

grottes.jpg

Je vous parlerais plus tard dans de prochaines notes de :

Mont-Louis ville fortifiée par Vauban ou se trouve le C.N.E.C. soit le Centre National d'Entrainement Commando, une très belle visite.

ENTRÉE PRINCIPALE DE LA CITÉ FORTIFIÉE DE MONT LOUIS

(cité fortifiée la plus haute de France, 1567 M)

IMG_4254.jpg

La Préhisto-Grotte Cova Bastera qui se trouve en face de Villefranche-de-Conflent, est une grotte fortifiée par Vauban, elle est la partie préhistorique et historique du réseau des Canalettes et des Grandes Canalettes.

DSC_0027.jpg

Le Musée Géologique de Vernet-les-Bains se trouve aux pied du massif du Canigou, il recèle plus de 10 000 pièces de la magnifique collection de minéraux et fossiles découverts pour la plupart par M. André Trochon en France dans près de 280 m² et 4 salles d’expositions. Depuis novembre 2013, M. Trochon a fait don de sa collection au Musée National d'Histoire Naturelle de Paris afin que tous les amoureux de géologie puissent continuer à venir les admirer, un grand homme très gentil avec une femme adorable que j'ai eu le plaisir de rencontrer, j'ai acheté le livret du musée qu'il nous a dédicacé. Ils auraient pu au moins lui rendre hommage en accolant son nom à celui du musée, il aurait été honoré certainement après autant de temps passée dans son musée. On sentait la passion qui l'animait lorsqu'il nous parlait de ce musée, de chaque pièce qui s'y trouvait, et surtout des anecdotes sur ses découvertes, nous y avons passé quelques heures très agréables.

LE CASINO DE VERNET LES BAINS

(l'entrée du Musée se fait par la porte que vous voyez sous la terrasse)

IMG_4096.jpg

Le Site des Orgues d'Ille-Sur-Têt qui est un magnifique site naturel, des falaises qu'on appelle cheminées des Fées et autres sites visités. 

SAM_2223.JPG

JE VOUS INVITE TOUS SI VOUS ÊTES DANS LE COIN

A FAIRE CETTE MAGNIFIQUE BALADE

QUE JE REFERAIS CAR JE N'AIT PAS PU VOIR

DES LIEUX TRÈS INTÉRESSANTS

BON SÉJOUR A TOUS 

 

09/03/2015

Le Musée de la Tour des Prisons à Lunel (34)

LUNEL MUSEE PRISONS 2.jpg

Je vais vous parler d'une visite inattendue dans le centre historique de Lunel, la ville possède un important Patrimoine à découvrir dans le dédale de ses ruelles. On découvre un lieu d'enfermement, un lieu de Mémoire qui rappelle 4 siècles de détention, reconnu au titre des Monuments Historiques, il a ouvert ses portes le 20 septembre 2014  lors des "Journées du Patrimoine".

LA TOUR DES PRISONS

(derrière l'Office du Tourisme)

IMG_6353.jpg

Une visite qui nous amène dans les sombres cachots de cette Tour des Prisons, c'est une tour carrée qui s’éleve à 16 m de hauteur. On découvre une première cellule au rez-de-chaussé, deux cachots au 1er étage (se trouvent le plus grand nombre de graffitis), au 2e étage le chemin de ronde avec deux salles et un dernier étage en haut de la coupole dite la salle des Passagers.

IMG_1513.jpg

On emprunte à partir du rez-de-chaussé un escalier contemporain en bois ou sont graves des images qui se trouvent gravés dans les cachots puis, un escalier à vis très ancien, les premières marches sont très petites (voir sur les photos ci-dessous). L’escalier à vis (parfois nommé injustement escalier à la française) est un escalier conçu en spirale, tournant autour d'un pivot central. Dans le langage courant, on parle souvent "d'escalier tournant" ou "d'escalier en spirale". Il tire son nom du terme normand "calimachon" qui signifie littéralement "limaçon à coquille", qui illustre bien sa forme particulière.

 

Au sols des galets, les murs sont noirs de suie à la lueur d'une lampe torche elle nous plonge dans un univers assez particulier, de plus un fond sonore égrène des paroles de détenus, c'est assez troublant la première fois qu'on entre dans les cellules (je l'ait visité plusieurs fois pour le faire connaître à des amis).

UN AUTRE GRAFFITI

(autoportrait surement avec signature)

IMG_1484.jpg

Divers objets courants ont été découverts lors des fouilles dans les latrines, on peut les voir exposés au dernier étage dans la Salle de Garde, puis transformée en geôle dite Salle des Passagers. Les portes des cachots sont vraiment incroyables et stupéfiantes, celle de cette salle d'ailleurs est toute recouverte en fer piquetée (voir photos).

PORTES DES DIFFÉRENTS CACHOTS DE LA TOUR DES PRISONS

 

On peut admirer dans une salle des archives des registres de la prison, des films et des panneaux nous en apprennent plus sur la vie de ces prisonniers (des femmes et des enfants y ont aussi été incarcérés), la scénographie est très bien faite. Les registres de police et des dépôts de sûreté précisent aux XVIIIe et XIXe siècles, les raisons de détention : vagabondage, mendicité, défaut de papiers ou de titre de séjour, prostitution, vols, escroqueries, dettes, outrages à la pudeur, insultes aux représentants de forces de l'ordre etc.

REGISTRES DE POLICE

IMG_1515.jpg

Le 15 juin 1753, des enfants y ont même été enfermés quelques heures pour avoir glané sans l'autorisation du propriétaire. Les objets retrouvés dans les latrines laissent entrevoir le quotidien et les conditions de vie difficiles. Entre les corvées et les repas, les détenus improvisent des jeux, lisent ou fument, d'autres sculptent du calcaire, incisent ou dessinent sur les enduits pour que leur passage et leur nom ne soient pas oubliés...

UNE PARTIE DU CHEMIN DE RONDE

(il faut se baisser pour entrer, on ne tient pas debout)

 

La première fois que je l'ait visité, j'y ait passée au moins deux heures dans le musée, je me suis retrouvée seule dans les cachots avec ma lampe à scruter les murs et les détails. C'était très émouvant de s'y retrouver en pensant à ces prisonniers qui ont vécu dans ces lieux, ce qu'ils avaient dû ressentir. Puis j'ai amené des amis découvrir ce musée, ils ont adoré et moi j'ai pu voir des détails que je n'avais pas vu la première fois.

PORTE D'UN CACHOT

IMG_1478.jpg

Je me suis rappelée d'une autre visite avec une lampe, j'ai eu l'occasion de visiter la très belle Grotte de la Luire dans le Vercors que j'adore depuis toujours. Nous avons visité une partie de la grotte avec des lampes, j'avais un peu d’appréhension au début mais, finalement ce fut un vrai moment magique de pouvoir admirer une grotte de cette façon si insolite.

OSTENSOIR GRAVÉ DANS LE PREMIER CACHOT

IMG_1509.jpg

Voir note sur la visite de la Grotte de la Luire :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2010/11/23/le-vercors-haut-lieu-de-la-resistance-2.html

LA SALLE VIDÉO

(explications sur le site, les découvertes ainsi que la restauration)

IMG_1529.jpg

Une visite émouvante lorsqu'on se retrouve dans ces cachots et qu'on y découvre ces différents graffitis, dessins, messages des détenus mais, aussi beaucoup de signes religieux gravés sur les murs. Le "Musée de la Tour des Prisons à Lunel", la Tour était un bâtiment défensif du XIe siècle, transformé en prison au XVIe siècle jusqu'en 1917 ou se trouvaient encore les derniers prisonniers

L’ENTRÉE DU MUSÉE DE LA TOUR DES PRISONS

(l'entrée se fait par l'Office du Tourisme)

IMG_6987.jpg

Musée de la Tour des Prisons

Office du Tourisme de Lunel

16, cours Gabriel Péri

34400 LUNEL

Dotée d'une histoire millénaire, la ville de Lunel est depuis toujours à la croisée des grandes routes commerciales (Via Domitia, chemin Saint-Jacques de Compostelle). Le sel, extrait des étangs camarguais et acheminé jusqu'à la ville grâce à un canal, contribua à la prospérité de la cité. Fière de ses traditions Camarguaises, la Cité Pescaluna est l'emblème de la Petite Camargue.

L'OFFICE DU TOURISME ET LA PORTE NOTRE DAME

(on aperçoit le haut de la Tour de la Prison et la coupole à gauche)

IMG_6694.jpg

LA PORTE NOTRE DAME VUE ARRIÈRE

IMG_6978.jpg

Ses habitants s'appellent les Lunellois et Lunelloises mais, on les appelle aussi les "Pescalunes - les Pécheurs de Lune en occitan". Ce nom est associé à une légende qui remonte à l'époque ou l'on pouvait se rendre vers le Grau-du-Roi par la voie fluviale en barque. Cette légende rapporte, qu'un pêcheur aurait tenté de pêcher la lune avec une nasse trouée dans un canal Lunellois.

LE PESCALUNA - LE PÉCHEUR DE LUNE

(œuvre du sculpteur Ben - K réalisée en 2006)

Un panneau à côté de la statue explique la légende du nom des "Pescaluna - Pécheurs de Lune" :

"Eici li gènt de Lunèu

Que toujour n'en fan quaucuno

Un jour coume d'estournèu

Anèron pesca la luno

La luno èro couchado

Cresien que s'èro negado

E l'anèron touti pesca

Emb'un paniè trauca."

TRADUCTION

"Voici les gens de Lunel

Qui en font toujours quelqu'une

Un jour comme des étourneaux

Ils allèrent pêcher la lune

La lune était couchée

Ils croyaient qu'elle était noyée

Et ils allèrent la pêcher

Avec un panier troué."

LE PESCALUNA - LE PÉCHEUR DE LUNE

IMG_7045.JPG

LE MUSÉE MÉDARD

(le musée du livre et du patrimoine écrit)

MEDARD.jpg

La Via Domitia est la plus ancienne Voie Romaine construite en Gaule. Son tracé, proche de ceux de l'A9 (Autoroute) et le R.N. 113 (Route Nationale), a été élaboré vers 120 av J.-C. par Cneius Domitius Ahenobarbus, proconsul. Les agglomérations gauloises situées sur son passage devinrent des relais d'étape, comme ce fut le cas pour "l'Oppidum d'Ambrussum".

LA TOUR DE LA PRISON

(derrière l'Office du tourisme)

IMG_6977.jpg

Voir note sur l'Oppidum d'Ambrussum :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/02/20/oppidum-d-ambrussum.html

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/album/ambrussum-inauguration-du-musee/

COPIE DE LA STATUE DE LA LIBERTÉ A LUNEL

(Auguste Bartholdi)

Statue de la Liberté de Lunel &.jpg

L’ÉGLISE NOTRE DAME DU LAC

IMG_6989.jpg

La Salle des Passagers

La Salle des Passagers accueillait durant un ou deux jours, les détenus transférés du centre de détention de Montpellier vers celui de Nîmes. La fenêtre, était à l'origine, fermée par un volet dont les planches conservent les noms et initiales de prisonniers. Sur les bards en calcaire figurent également diverses inscriptions gravées tandis que les murs présentent surtout des graffitis à la sanguine ou à la mine à plomb. Dans l'ancienne salles de garde aux XVIIe, XVIIIe siècle, la latrines a été préservée alors que la fenêtre nord a été murée lors de la construction des halles aux poissons en 1821 - 1823. Pour éviter les évasions, la cheminée a été également bouchée vers la fin du XIXe siècle.

La Porte Notre-Dame

Probablement construite au XIIe siècle ou au début du XIIIe siècle, la porte Notre-Dame est l'un des vestiges les plus remarquables de la première enceinte médiévale qui délimitait le Castrum (château ou camp fortifié autour duquel se développe le territoire de la ville) sur une superficie de 9 hectares. Inscrit sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté préfectoral du 17 aout 1998.

PORTE NOTRE DAME

IMG_6951.jpg

Sur la pierre, les décors sont variés : croix, ostensoirs, calvaires, blasons, cœurs, prières et psaumes. Les signes religieux et prières peuvent dater de la fin du XVIe ou du XVIIe siècle. Sur une première couche d'enduit, des traces de graffitis à la sanguine ont été partiellement identifiés. Suite au "blanchissement" des cachots aux XVIIIe et XIXe siècles, de nouveaux graffitis ont été réalisés : signes géométriques, dates, initiales, textes, portraits. Les graffitis les plus récents et les plus fragiles ont été effectués à la mine de plomb : messages personnels, dessins. Les témoignages sonores relatent des faits réels, issus des registres de police de Lunel datant des XVIIIe et XIXe siècles.

GRAFFITI DANS UN CACHOT

(tète de moine avec texte)

IMG_1491.jpg

Dans les cachots

Selon les registres de police et du dépôt de sécurité, les condamnations des détenus de Lunel étaient variées. Si le vagabondage, la mendicité, le défaut de papiers ou de titre de voyage et les vols étaient majoritaires, plusieurs personnes furent enfermées pour des faux en écriture de commerce, pour des escroqueries, des dettes, des faits de prostitution clandestine, des outrages à la pudeur et insultes aux représentants des forces de l'ordre.

CACHOT DU 1ER ÉTAGE

(à gauche le trou des latrines)

IMG_1423.jpg

Des déserteurs espagnols ainsi que des évadés des prisons de la région furent également incarcérés dans l'édifice. En 1753, des enfants furent même condamnés à rester jusqu'à six heures du soir dans la prison pour avoir glané sans l'accord du propriétaire. Les registres de délibérations municipales font état, en 1760, de l'enfermement prolongé d'un jeune homme pour cause de folie. Soucieux de sa situation, le maire sollicita l’évêque et les intendants de l'hôpital Saint-Eloi de Montpellier pour prendre en charge le malade.

S'occuper dans un cachot

Si certains prisonniers ont comblé l'ennui en gravant ou dessinant des graffitis, d'autres ont conçu avec des moyens rudimentaires (cartons, lièges, boutons, anneaux) des pièces de jeux. Plusieurs jetons, billes et une petite balle en cuir ont été retrouvés dans les latrines. Après lecture, les coupures de journaux ont parfois été utilisées pour renforcer les chaussures ou se protéger du froid (papier journal sous les semelles). Une centaine de chaussures avec semelle en cuir ou en corde appartenant à des hommes, femmes et enfants a été identifiée.

ON VISITE LES CACHOTS A LA LUEUR DE LA LAMPE TORCHE

(assez impressionnant quand même)

IMG_6942.jpg

Pour se détendre, le tabac était vraisemblablement autorisé, la forme et les décors des pipes en terre cuite ou en bois désignent les séries des fabriques de Saint-Quentin la Poterie et de Marseille datant du XIXe siècle (Ateliers Bonnaud, Job Clerc ou Jacob). Quelques pièces de couture (ciseaux, fermoirs, boutons etc) et de nombreux haillons en lin, coton et laine laissent l'activité des prisonnières.

 

Château des Gaucelms

A la fin du XIIIe siècle Philippe le Bel fait de Lunel les siège d'une "Viguerie Royale" qu'il installe sur l'ancien Château des Gaucelms, Seigneur de la ville de 1007 à 1295 ayant particulièrement favorisé son développement (remparts, installation d'ordres religieux, canal...). L'édifice remanié présente actuellement une façade à pilastres de style Renaissance, datant du XVIe siècle.

LA MAISON DU VIGUIER

(le Viguier était le représentant du roi)

IMG_6984.jpg  

(source Office du Tourisme de Lunel)

http://www.ot-paysdelunel.fr/Patrimoine/Le-musee-de-la-Tour-des-Prisons-a-Lunel

On y trouve aussi à Lunel la 

PLACE JEAN JAURÉS

(statue du Capitaine Charles Menard)

C'est une visite unique à faire,

Ce n'est pas toujours qu'on peut voir,

Des centaines de graffitis sur des murs de cachots,

Réalisés par des détenus du XVIe siècle jusqu'en 1917.

Visite émouvante et touchante.

Bonne visite à tous

 

02/03/2015

Conférence "Les Reines du Nil au Nouvel Empire" à Zinga Zanga à Béziers (34)

EGYPTE BEZIERS.jpg

La conférence "Les Reines du Nil au Nouvel Empire" de Christian LEBLANC aura lieu le samedi 21 mars 2015 à 17 heures au "Zinga Zanga à Béziers", l'adresse se trouve sur l'affiche.

Voir site Web de "L’Hérault Tribune" pour avoir plus de renseignements sur cette conférence, mais aussi sur le parcours de l’Égyptologue et Directeur du CNRS Christian LEBLANC :

http://www.herault-tribune.com/articles/26321/beziers-les-reines-du-nil-au-nouvel-empire-confeet769%3Brence-de-christian-leblanc-le-21-mars-2015/

EGYPTE.jpg

N'oubliez pas aussi le cycle de conférences sur l’Égypte au :

"Musée de Site Gallo-Romain Villa Loupian"

Route Départementale 158 E4

34140 LOUPIAN

LOUPIAN BON.jpg

Venez nombreux,

Cette conférence vaut vraiment le coup d'y assister

(mais elles le valent toutes...)

 

04/02/2015

Conférences à Lattes sur les fouilles du site La Cavalade à Montpellier (34)

LATTES.jpg

Dans le cadre de l'exposition temporaire qui a lieu actuellement jusqu'au 10 aout 2015 au Musée de Lattes, "Jean Arnal et le Néolithique en Languedoc", deux conférences nous sont proposés sur les "Fouilles du Site de la Cavalade" à Montpellier. Ces fouilles ont eu lieu dans le cadre du déplacement de l'A9 (Autoroute 9) et de la construction du contournement ferroviaire de Nîmes à Montpellier.

00.jpg

Site Web de l'INRAP avec les conférences, vous trouverez beaucoup d'informations sur l'Archéologie, les actualités, les fouilles et leurs comptes rendus etc :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Agenda/Rencontre-scientifique/p-19184-lg0-Conference-Le-site-de-La-Cavalade-a-Montpellier.htm

093.jpg

Voir note ci-dessous sur la visite des fouilles au public qui a eu lieu le 13 avril 2013, merci à eux de nous faire profiter de ces visites, de leur savoir et de leurs comptes rendus.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/04/25/fouille-archeologique-la-cavalade-a-montpellier-34.html

CAVALADE  078.jpg

La première va avoir lieu le "5 février 2015 à 18 h 30" sur le "Site de La Cavalade à Montpellier" par Fabien Convertini de l'INRAP au musée dont voici l'adresse ci-dessous :

"Site Archéologique Lattara Musée Henri Prades"

390, route de Pérols

34970 LATTES

011.jpg

La deuxième aura lieu le "12 mars 2015 à 18 h 30" sur la "Sépulture collective de la Cavalade - Mas Rouge", par Yaramila Tchérémissinoff de l'INRAP.

Venez nombreux,

Ces conférences sont toujours très intéressantes.

 

19/12/2014

Conférence Archéologique sur les fouilles de la Monédière à Bessan (34)

BBB.jpg

Sur les rives de l'Hérault, "Bessan" est une halte de choix, son nom aurait des origines romaines car le nom de "Bessus", répandu chez les romains, désignait un enfant jumeau! Mais le site du village fut occupé bien avant cela, l'Oppidum de la Monédière dit le Castel connu, du VIe au Ier siècle avant J.C.

IMG_3687.jpg

Une présence Grecque, Etrusque, Punique, Ionienne, Ibérique et Gallo-Romaine! Vers 600 avant J.C., les Grecs s'installent à Bessan sur "l'Oppidum de la Monédière" pour faire du commerce. D'importantes villas romaines existaient en de multiples lieux et le Moyen Age a également laissé de nombreuses traces : remparts du XVe siècle, beaux porches, maisons anciennes, ruines d'un moulin fortifié du XIIIe siècle et la superbe église romane dont l'abside est remarquable.

LA MAISON CONSULAIRE

(actuelle Mairie)

IMG_3766.jpg

* * * * * *

IMG_3763.jpg

En 218 avant J.C., Hannibal, général carthaginois, traverse la région avec son armée et ses éléphants de guerre, pour aller attaquer les Romains, et passe entre Bessan et Montblanc.

Le "vendredi 19 décembre à 18 h 30" aura lieu à Bessan, dans la salle du Conseil Municipal (rez-de-chaussée de la Mairie), une conférence sur les fouilles archéologiques qui ont eu lieu sur le site de la Monédière. Les fouilles menées en 2014 sur une superficie de près de 8 000 m², le chercheur associé à l'UMR 5140 Lattes/Montpellier (Chronoterre Archéologie) M. Alexandre Beylier va nous présenter les premiers résultat des recherches.

http://chronoterre.fr/

IMG_3680.jpg

Dans le cadre de la Journée Portes Ouvertes du chantier de fouille que j'ai pu visiter le samedi 7 juin 2014, il s'est révélé très intéressant. Ce site identifié en 1934, a fait l'objet de sondages archéologiques successifs. Dans les années 1970, des fouilles d’étendue limitée ont été menées et on permis d’apprécier l'importance régionale de ce site d'habitat protohistorique, occupé essentiellement entre le début du VIe siècle et la fin du Ve siècle avant notre ère.

bb  ARCHEO BESSAN.jpg 1.jpg

La fouille se situe à l’extrémité nord de l'habitat et a permis de mettre en évidence un large fossé défensif, ainsi que des vestiges de bâtiments comprenant des fondations de murs en pierre, des foyers et des restes de sols d'occupation. Des fosses et de trous de poteaux ont également été retrouvés, cette opération d'archéologie préventive s'inscrit dans le cadre de la construction d'une résidence de deux bâtiments d'une quarantaine de logements sociaux par le bailleur public FDI Habitat.

IMG_3690.jpg

Place de la République

La place a été crée suite à la démolition d'un pâté de maisons en 1859. D'abord appelée Place du Peyrou (Peyre signifie pierre en occitan) elle a pris son nom actuel en 1894, après l'installation d'une fontaine surmontée d'une statue de Marianne. Tout autour de la place de la République se trouvent de nombreuses maisons anciennes. Au n° 23, une façade du XVIIIe siècle a conservé une fenêtre à meneau du XVe siècle. Des traces de baies des XVIe et XVIIIe siècles sont visibles à l'emplacement probable de la maison des Templiers. Au n° 39, se trouve un encadrement de porte à bossage du XVIIIe siècle.

L'Hôtel des Jacomel de Cauvigny

Sa façade incurvée est ornée d'élégantes ferronneries, le Chansonnier Emmanuel Ville prétend, au début du XXe siècle que c'est Madame Jacomel de Cauvigny qui aurait inventé le vin rosé, il y a environ 120 ans.

L'église Saint Pierre

La date de construction de l'église reste inconnue, toutefois, un texte mentionne l'existence de la paroisse en 1070. Il reste de l'église primitive la base du clocher, orné d'arcatures aveugles visibles à l'intérieur de l'édifice. L'église a été agrandie au XIIe siècle (chevet), la nef et les chapelles latérales ont été reconstruites au XIVe siècle. La porte d'entrée (XVIIe siècle) proviendrait du château de Touroulle, entre Bessan et Vias, détruit à la Révolution. Le clocher, endommagé par la foudre au XIXe siècle, a été reconstruit en fer forgé, l'une des deux cloches, datée de 1388 est la plus ancienne du département. L'intérieur abrite plusieurs éléments de mobilier intéressants (retable, chaire, peintures, orgue...).

L'article de presse qui parle de la visite des fouilles :

http://www.thau-info.fr/index.php/commune/bessan/8407-pres-de-200-personnes-decouvrent-les-fouilles-archeologiques-de-la-monediere

Venez nombreux à cette conférence

 

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DU 19/12/2014

P. S. : Voici la présentation des résultats de recherche sur les "Fouilles Archéologiques du Site de la Monédière", par M. Alexandre Beylier, chercheur chez "Chronoterre Archéologie" et responsable des fouilles.

Source : Hérault Tribune

http://www.herault-tribune.com/articles/25833/enorme-succes-de-la-conference-sur-les-fouilles-archeologiques-de-la-monediere/

 

07/12/2014

57e Salon International des Santonniers en Arles (13)

arles.jpg

Voilà, cette année aussi nous allons pouvoir admirer les plus belles créations des santonniers de Provence et des alentours. Depuis décembre 1958 dans les salles du magnifique Cloître Saint-Trophime on peut voir différentes crèches, provençales mais aussi du monde entier (voir dans mes différentes notes).

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/11/18/56e-salon-international-des-santonniers-en-arles-13-789527.html

ÉGLISE SAINT-TROPHIME LE CLOCHER ROMAN

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

ZZ.jpg

C'est vraiment l'exposition qu'il faut voir, j'en ait vu des belles dans des villes et villages mais, celle d'Arles est vraiment la plus belle et la plus complète et la plus insolite. En la visitant je suis toujours étonnée de la qualité, la beauté et la mise en scène qui est faite avec gout par son Président Philippe Brochier et toute son Association, aux Santonniers bravo à vous tous, à bientôt Philippe. Elle réunit les plus belles représentations des crèches Provençales avec des pièces uniques ils arrivent toujours à nous surprendre chaque année.

LA SUPERBE FAÇADE DE L'EGLISE SAINT-TROPHIME

Z15.jpg

Le Salon International des Santonniers est ouvert du

15 novembre 2014 au 11 janvier 2015

"Cloître Saint-Trophime"

Place de la République

13 200 ARLES

LE PALAIS DE L’ARCHEVÊCHÉ 

(à gauche l'église Saint-Trophime)

AA.jpg

LE LUSTRE AUX SANTONS DE 1918

(GIBERT Jean-Amédée, collection particulière)

1 IMG_2588.jpg

Site Internet de l'Association, vous y verrez les photos de l'inauguration du 14 novembre :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

LE CLOCHER DE L’ÉGLISE SAINT TROPHIME

(clocher massif carré, il mesure 40 m de haut)

IMG_2861.jpg

Monument majeur de l'art roman provençal le Cloître Saint-Trophime est au centre des bâtiments de la cité épiscopale. La construction du Cloître a débuté au XIIe siècle mais ne prendra fin qu'a la fin du XIVe siècle en raison du déclin de l'influence d'Arles au profit d'Aix en Provence et d'Avignon. L'ensemble épiscopal d'Arles, est un des plus prestigieux de l'époque médiévale, l'église et sont Cloître sont Propriété de la Ville d'Arles et classés Monuments Historique en 1846 et 1943 et au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1981.

LE CLOITRE VU DEPUIS LA TERRASSE A L’ÉTAGE

(en partie restauré l'année dernière)

IMG_2843.jpg

Sujets provençaux du XVIIe et XIXe siècle, le corps en paille pour le mannequin, cotonnades, extrémités en cire ou papier mâché, yeux sulfure ou peinture.

P.S. : Toutes les photos des crèches sont celles de l'Année 2013.

TRES BEAUX SUJETS PROVENÇAUX

A  IMG_2661.jpg

Les chanoines l'occupent peu de temps et les salles du cloître sont transformés en grenier et réserves avant d'être en partie occupées par des habitations après la révolution. Les galeries nord et son style roman, elles sont décorées par des statues de grande qualité. La galerie nord s'attache à la représentation des saints patrons de l'église d'Arles et du mystères pascal.

FRÉDÉRIC MISTRAL PAR PAUL FOUQUE 1964 

IMG_2615.JPG

La galerie est plus large, intègre de motifs gothiques, vous verrez sur les piliers l'évocation de la passion du Christ et sur les chapiteaux le récit de l'enfance et de la vie du Christ. Les deux autres galeries plus tardives et le grand portail sont de style gothiques.

Les chapiteaux de la galerie sud évoquent la vie de Saint-Trophime, la galerie ouest évoque des thèmes éclectiques dans son décor comme le couronnement de la Vierge ou le culte des saints de Béthanie. L’accès au Cloître se fait par la cour de l'Archevêché accessible depuis le Place de la République.

TAPISSERIES D'AUBUSSON DU XVIIe SIÈCLE

IMG_2558.JPG

Dans une des salles du Cloître, on peut admirer sept magnifiques Tapisseries d'Aubusson du XVIIe siècle, elles mettent en scène l'histoire de Godefroy de Bouillon conduisant la première croisade et libérant Jérusalem.

C.jpg

Le Cloître de Saint-Trophime appartient à deux époques, deux galeries sont romanes et datent du XIIe siècle, les deux autres sont gothiques et datent du XIVe. Il y a aussi un décor sculpté exceptionnel avec un très riche bestiaire imaginaire. Là encore, on voit bien que les architectes ont réemployés les colonnes de l'antiquité romaine. Par ailleurs, vous pourrez aussi découvrir la Salle du Chapitre, le Réfectoire et un rarissime dortoir vouté des chanoines, le centre du Cloître est un ancien cimetière.

UNE PARTIE DU CLOITRE AVEC LE PUITS

ET LE BÉNITIER DES CHANOINES

1 308.jpg

La Salle occidentale du Cloître Saint-Trophime

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-r%C3%A9fectoire-sintes.pdf

LE CLOCHER AVEC LE PUITS

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

I.jpg

La cour de l'ancien Archevêché abrite un magnifique escalier précédé d'une sculpture du XIXe siècle du pur style "pompier", l'Aveugle et le Paralytique. Le style Académique, aussi appelé "Pompier", est le courant dominant sous le second empire. Il a un gout très fort pour des grandes compositions historiques avec de beaux casques un peu partout. Peut-être est ce pour cela qu'on l'a appelé Pompier, à cause des casques bien brillants, ou bien parce que le style était pompeux. A part cela, le bâtiment a peu d’intérêt.

L'AVEUGLE ET LE PARALYTIQUE

(Jean Turcan sculpteur Arlésien 1846-1895)

Nous allons pouvoir admirer le magnifique Cloître enfin restauré, en effet les travaux ont débuté au printemps 2012 et nous avons pu voir les échafaudages et les premiers nettoyages des pierres lors des expositions des années 2012 et 2013. La différence entre le restauré et le non restauré était vraiment époustouflant, j'ai hâte d'aller voir l'exposition des crèches et le savoir-faire des Maîtres-Santonniers, mais aussi de pouvoir admirer le Cloître dans toute sa splendeur.

H.jpg

Le Cloître fait l'objet aux XIXe et au XXe siècle de plusieurs campagnes de restaurations qui lui rendent son volume originel et le consolident. Néanmoins, l'état des lieux du monument, réalisé en 2006, a révélé un état avancé de dégradations de la pierre et des sculptures, conséquences des désordres passés, de la pollution atmosphérique et des effets du climat.

A.jpg

Diagnostic archéologique du Cloître Saint-Trophime : premières découvertes

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-archeologie-raynaud.pdf

G.jpg

La "ville d'Arles et l’État, avec l'aide financière de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du Département des Bouches-du-Rhône et le Mécénat du World Monument Fund", ont engagé un programme de restauration et de valorisation du cloître. L'objectif est de le protéger de nouvelles dégradations et rendre tout leur éclat à l'architecture et au décor sculpté.


Le programme de travaux de restauration, a été établi par le maître d’œuvre, il a été validé après expertise et essais par un comité scientifique composé de spécialistes internationaux. Les connaissances développées à l'occasion de la restauration exemplaire du portail de l'église Saint-Trophime ont servi de repère pour la restauration du cloître. Des travaux préalables à la restauration ont été réalisés, notamment pour résoudre le problème de l'écoulement de l'eau, cause principale des dégradations.

Z10.jpg

Un système d'évacuation performant et discret a été mis en place et le préau a reçu un aménagement minéral destiné à diminuer les apports en eau. La restauration a débuté au printemps 2012, le chantier est intervenu sur trois éléments : les maçonneries, les sculptures et les décors peints. Un laboratoire indépendant a été chargé de suivre chaque étape et validé les protocoles initiaux et les résultats obtenus.

B.jpg

Les crèches

La crèche est relatée depuis le XIIIe siècle, il s'agit en fait du lieu où Marie aurait déposé Jésus, sûrement dans la mangeoire garnie de paille, dans une étable où des animaux lui procuraient la chaleur. La légende raconte que c'est Saint François d'Assise qui, en 1223, imagina une crèche et l'installa dans une grotte afin de représenter la naissance du Christ.

IMG_2664.JPG

En France la tradition de faire une crèche de Noël est apparue vers le XIVe siècle et connut certaines difficultés durant la Révolution qui interdisait la représentation de scène religieuse. Mais la crèche resta dans le cœur des croyants pour nous parvenir plus tard.

IMG_2782.JPG

Les santons sont apparus en Provence vers le XVIIe siècle, les santons (santoun qui signifie petit saint) représentent alors les habitants du village se rendant à l'église (pécheur, berger, boulanger...). Mais à cette époque la crèche représentant la naissance de Jésus n'est encore visible que dans les églises. Il faudra encore attendre, avant que les crèches s'installent dans les maisons. Dans la maison, la crèche de Noël trouve souvent sa place sous l'ombre bienveillante de notre beau sapin de Noël.

E.jpg

Santibelli

Littéralement les "Beaux Saints", il s'agit de petites statues de plâtre ou d'argile mais aussi partiellement de cire ou de papier mâché qui sont, à l'origine une création des artisans de la péninsule italienne et dont la mode a été rapportée à Marseille dont l'âge d'or se situe entre 1820 et 1860.

Leur taille variait de 25 à 50 cm, ils représentaient le plus souvent le Christ, la Vierge et tous les Saints, puis avec le temps bien d'autres sujets virent le jour. Ces figurines, ornées d'un décor naïf et coloré, sont souvent placées sous un globe de verre, chapelets, médailles ou fleurs artificielles enrichissent leur décoration surannée... Une niche creusée dans un mur de la salle commune pouvait l'accueillir, mais il pouvait être également posé sur une étagère ou un meuble.

IMG_2600.JPG

Paul Fouque

La dynastie est crée en 1934 par Jean Baptiste Fouque, en 1947, son fils Paul Fouque réalise sa première série de santons et en 1952, il crée le "Coup de Mistral" qui fera le tour du monde. Il obtiendra la médaille de Meilleur Ouvrier de France en 1968. En 1987, il prendra sa retraite et sa fille Mireille Fouque lui succède. En 2006, Emmanuel Fouque, le petit fils, rejoint l'entreprise.

A IMG_2708.jpg

Claude André Férigoule

Avignon 1863 - Arles 1946, déssinateur, statuaire et sculpteur, il fut l’élève de Falguiére et ami de Frédéric Mistral et Léo Lelée. Il est l'auteur des dioramas du Musée Arlaten dont il fut le conservateur de 1897 à 1924. Il travailla beaucoup sur les arlésiennes et l'on peut dire qu'il fut l'inspirateur des santonniers Toscan établis à Marseille pour tout ce qui est la partie folklore de leur œuvre.

A  IMG_2770.jpg

J'espère vous avoir donné envie d'aller voir l'exposition Internationale des Crèches, et par la même occasion pouvoir admirer le magnifique Cloître Saint-Trophime restauré. Dés que je m'y rends, je vous ferais une autre note pour vous montrer le Cloître restauré et vous parlerais en détail des Cryptoportiques que j'ai visité et qui sont vraiment incroyables à voir. Les Cryptoportiques sont les vestiges de l'ancien Forum qui sont à moitié enterrés, sous le magnifique Hôtel de Ville nous avons parcouru des galeries souterraines, c'est un lieu unique et super intéressant.

UNE PARTIE DES CRYPTOPORTIQUES

CRYPTOPORTIQUES.jpg

Vous pourrez aussi en profiter pour visiter en Arles, le riche patrimoine antique (monuments romains et romans) qui sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1981 dont :

  • L’Amphithéâtre Romain,
  • Le Théâtre Antique,
  • Les Cryptoportiques,
  • Les Thermes Romains de Constantin,
  • Les vestiges du Cirque Romain,
  • Le Cloître Saint-Trophime (dont je vous ait parlé),
  • Les Alyscamps qui sont le départ du chemin d'Arles, l'une des trois voies menant à Saint Jacques de Compostelle.

A1.jpg

En espérant vous y voir nombreux,

Comme tous les ans d'ailleurs,

Nous allons pouvoir nous remémorer nos Noëls,

Lorsque nous étions des enfants,

Bonne visite à tous,

Bon voyage dans vos souvenirs...

 

23/11/2014

Exposition Temporaire : "L'Empire de la Couleur, de Pompéi au Sud des Gaules" à Toulouse (31)

10632804_797831990278302_683809811196194152_n.jpg

Une exposition à ne pas rater sur POMPÉI un site unique au monde, elle se tiendra à Toulouse du 15 novembre 2014 au 22 mars 2015, au Musée Saint Raymond - Musée des Antiques de Toulouse. En 79 après J.-C., l'éruption du Mont Vésuve interrompt la vie des cités et des domaines du golfe de Naples, les décors peints sont immuablement figés à tout jamais.

PLAN DU SITE ARCHÉOLOGIQUE DE POMPÉI

SITE DE POMPEI.jpg

C'est un de mes rêves que j'espère réaliser, me rendre à Pompéi, voir Herculanum, monter voir le cratère du Vésuve (le rêve... voir le volcan, j'aurais aimé voir sur place l'Etna en éruption cette année) et visiter d'autres sites très intéressants, les rêves sont faits pour être réalisés. Et puis une chose à faire sans faute... à Naples (vous allez rire), manger une vraie pizza napolitaine et aller voir "Pulcinella" le masque né à Napoli... qui représente si bien la ville.

PULCINELLA - POLICHINELLE

(mes masques préférés sont Pulcinella et Arlecchino)

pulcinella.jpg

L'Italie s'engage à ne pas abandonner Pompéi, j'espère qu'elle tiendra sa promesse afin de préserver ce Patrimoine merveilleux qui se dégrade de jour en jour, des pans de l'histoire disparaissent à jamais, voir l'article ci-dessous :

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/patrimoine/litalie-sengage-a-ne-pas-abandonner-pompei-138695

Adresse : Musée Saint-Raymond

1 Ter Place Saint-Sernin

31000 TOULOUSE

FMAMID031V501YL2_1_B2K4ofjIgAA09PU.jpg

Les peintures romaines exposées proviennent de Rome, du golfe de Naples et des provinces romaines de Narbonnaise et d'Aquitaine. Des parois peintes de ce sud des Gaules, dont certaines ont été exceptionnellement remontées ou restaurées pour l'occasion, sont ainsi confrontées, de manières tout à fait inédite, à des "modèles" italiens dont les œuvres sont généreusement prêtées par le musée du Louvre et le musée archéologique national de Naples.

l-empire-de-la-couleur-la-peinture-romaine-de-pompei-aux-gaules_pdt_hd_4080.jpg

Durant l'Antiquité romaine, à l'image de nos préoccupations esthétiques contemporaines, chaque génération éprouvait le besoin de faire repeindre ses murs, selon la mode du temps. Mais la question sous-jacente de l'exposition demeure celle des ateliers et de la circulation de ces peintres-décorateurs qui ont permis la diffusion à très grande échelle des motifs, des grands tableaux mythologiques, des paysages ou des natures mortes, bien connus à Pompéi ou Herculanum. Ainsi peut-on constater, dans le sud des Gaules, d'un côté une grande fidélité et de l'autre une autonomie marquée à l'égard des décors élaborés en premier lieu à Rome, centre du pouvoir.

L'exposition montrera l'évolution de la peinture romaine dans le sud de la Gaule, de Cannes à Bordeaux, depuis son apparition jusqu'au IIe siècle de notre ère. Ces exemples seront confrontés aux "modèles" italiens, en particulier dans la perspective de l'assimilation et de l’interprétation des quatre styles pompéiens. Parallèlement à cette évolution, l'exposition tentera de montrer, par la restitution d'une paroi peinte ainsi que par un film réalisé pour l'occasion, les techniques utilisées par l'artisan de l'Antiquité ainsi que les techniques de restauration contemporaines des décors peints.

Source Musée Saint-Raymond à Toulouse

ROUTE AVEC LE PASSAGE PIÉTON

1003442_10151631317468280_1087634644_n.jpg

A ne surtout pas rater,

Du 15 novembre 2014 au 22 mars 2015,

Nous avons tout le temps de nous y rendre. 

Bonne visite à tous.

 

20/11/2014

Conférence au Musée de Site Villa-Loupian : L'Oppidum de Ruscino, Archéologie d'un lieu de pouvoir

a6.jpg

Voici la dernière conférence du cycle "Les Territoires de l'Archéologie", elle aura lieu au "Musée de Site Gallo-Romain Villa-Loupian" le jeudi 20 novembre 2014 à 18 h 30. Ça va être une conférence très intéressante (comme d'habitude d'ailleurs), car je connais les lieux pour les avoir visités, je suis toujours curieuse de connaître les découvertes faites dans les lieux que je visite. 

A5.jpg

Cette fois ce sera "Isabelle Rébé", archéologue au "Centre Archéologique Rémy Marichal" de la ville de Perpignan, qui nous parlera des fouilles menées sur le Site Archéologique de Ruscino.

A4.jpg

Site Archéologique Rémy Marichal

Oppidum de Ruscino

Château Roussillon

66000 PERPIGNAN

A3.jpg

J'ai eu la chance de pouvoir visiter le site archéologique de Ruscino il y a quelques années, le musée Rémy Marichal n'était pas terminée donc je n'ait pu en voir que l'extérieur, des fouilles étaient en cours, ça a du bien changer depuis, une nouvelle visite à prévoir un jour en allant à Rivesaltes, voir note ci-dessous :   

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/03/28/test.html

A1.jpg

Un rendez-vous à ne pas manquer,

Le site archéologique est très intéressant.

Venez nombreux.

1.jpg

http://www.poissondelune.com/ruscino-archeologie.html

P. S. : Très intéressante conférence, Madame Isabelle Rébé nous a expliqué avec beaucoup de détails, d'images la naissance de Ruscino, les fouilles du début jusqu’à il y a quelques semaines, les découvertes de mobilier etc.

Vous pouvez visionner sa conférence sur le site Internet de l'INRAP, voir ci-dessous :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/Heritages-arabo-islamiques/p-17225-Conference-Claude-Raynaud-et-Isabelle-Rebe.htm

Pour information : un livre sera disponible en décembre 2014 sur le site de Ruscino, à ne pas louper.