Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/10/2010

MUSÉE FRONTIGNAN 30 ANS DE FOUILLES SOUS-MARINES

Voici un musée intéressant à Frontignan-La Peyrade il est installé dans l'ancienne Chapelle des Pénitents Blancs qui date du milieu de 1642, elle est classée monument historique, à l'intérieur il y a une voûte bleue comme un ciel etoilée, sa façade assez particuliere est trés abimée dont voici les photos.

ENTREE DU MUSEE

FRONTIGNAN BIS.jpg

Le musée est petit malheureusement, il ne peut contenir que 10 % des piéces environ, la ville en possède plus de 3 000 ce qui est vraiment dommage qu'on ne puisse pas admirer ces objets remontés de la mer.


Cette fois on peut y voir une exposition concernant 30 ans de fouilles archéologiques sous-marines, elle peut être vue du 18 septembre au 28 novembre 2010, depuis 30 ans la Section de Recherches Archéologiques Sous-Marines de Frontignan avec l'aide de la D.R.A.S.S.M. mènent des fouilles au large de Frontignan.

A.jpg

Plusieurs épaves de navires et de nombreux vestiges ont été remontés par les plongeurs dont certains sont exposés, on peut y voir des boucles de chaussures en laiton, des poignées de porte en laiton, des pipes à tabac, une coiffure de soldat Napoléonien, des boutons d'uniformes, des sabres, pistolets, des sextants, des maquettes de vaisseaux.

30 ANS DE FOUILLES SOUS-MARINES

1 068B.jpg 

Il y avait aussi des tessons d'amphores, des fragments de jarres, de la vaisselle, des bougeoirs en laiton, des grenailles pour fusil à plomb, des ancres, différents types de boulets à canon, des canons, un cap de mouton en bois d'orme provenant du vaisseau le Robuste ou Lion et servait à fixer et tendre les cordages du navire.

SAM_0054a.jpg

Un document nous est rémis à l'entrée qui raconte les derniers jours des vaisseaux suivants :

LES DERNIERS JOURS DES VAISSEAUX LE ROBUSTE ET LE LION

Le 26 octobre 1809 sur la côte frontignanaise, les Aresquiers sont le théatre d'un spectacle peu commun. Alors que la lune vient d'apparaître deux vaisseaux de ligne flambent et embrasent la nuit. Quelques minutes plus tard, une énorme explosion suivie d'une seconde déchirent la mer. Les détonations se font entendre et ressentir jusque dans la ville de Montpellier . . .

SAM_0062.JPG

Une semaine plus tôt, le 21 octobre 1809, à la téte d'une flotte d'une vingtaine de navires marchands, protégés par trois vaisseaux de ligne (le Lion, le Robuste et le Borée) et deux frégates 'l'Amélie et la Pauline), le contre amiral Français François-André Baudin prend la route du port de Barcelone. Il a pour mission de ravitailler en denrées alimentaires et munitions, les armées Napoléoniennes alors en difficulté contre la coalition anglo-espagnole dans la guerre d'Espagne.

SAM_0041.JPG

Aprés une poursuite de six jours en Méditerranée, la flotte anglaise de l'amiral Collingwood oblige les navires Français à trouver réfuge vers le port le plus proche. Armé de plusieurs batteries de canons, tout proche le port de Sète devient rapidement l'unique salut des équipages Français. Longeant la côte, le Borée réussit à échapper in extremis à ses poursuivants et rejoint le port de Sète.

SAM_0037.JPG

Le Lion et le Robuste ont moins de chance et s'échouent, touchant les bancs des Aresquiers à Frontignan. Immobilisés, ensablés et encerclés par une flotte Anglaise bien supérieure en nombre, l'amiral Baudin prend la décision de saborder ses deux vaisseaux en les incendiant, aprés avoir fait évacuer tous les équipages sur la côte.

SAM_0039.JPG

L'amiral expliquera sa décision par ce qui suit :

J'ai fait retraite . . . sans montrer la moindre crainte . . . L'honneur du pavillon n'a donc point souffert, les équipages rien perdu de leur caractére. Les Anglais avaient six vaisseaux, si j'avais combattu au large, nos vaisseaux étaient exterminés et les hommes perdus.

Il en aurait résulté quelque gloire pour moi . . . mais aucun profit pour l'empereur . . .

38 MUSEE FRONTIGNAN MONTAGE.jpg
 

Musée de Frontignan la Peyrade

Rue député Lucien-salette.

Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi

De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h.

Renseignements : O4 67 18 50 05

 

 

Commentaires

Bonjour,
S'il vous plait m'aider a trouver un portrait du amiral François-André Baudin(1774-1842). Ou s'il vous plait me dire ou je peux ecrire pour obtenir des informations sur le amiral.
Cordialement,
Alexey Kuzmin

Écrit par : Alexey Kuzmin | 26/08/2012

Bonjour Alexey,
Hélas je n'ait pas trouvé de photo de l'Amiral mais vous pouvez contacter le Musée de Frontignan (adresse et n° de téléphone dans la note) ils pourront peut-être vous aider en vous donnant des informations.
Cordialement

Écrit par : Ornella | 26/08/2012

Les commentaires sont fermés.