Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/08/2011

Biarritz au Pays Basque, Napoléon III et l'Impératrice Eugénie

LA PLAGE DE LA COTE DES BASQUES

(à marée haute on ne peut pas s'y baigner la plage disparaît)

SAM_0037.JPG

ON APERCOIT LA CHAINE DES PYRENEES 

SAM_0033.JPG

Pour mon anniversaire ma famille m'a offert un coffret "smart box bord de mer", j'allais choisir la côte Méditerranéenne mais la connaissant déjà pour m'y être rendue à maintes reprises, j'ai choisi la côte Atlantique.

LA GRANDE PLAGE ET LA PLAGE MIRAMAR

SAM_0072.JPG

Les plages de Biarritz et la côte Basque :

http://www.kosta-garbia.fr/les-plages-de-biarritz.html

J'ai choisi le Pays Basque et Biarritz que je ne connaissais pas, cette ville est connue pour la beauté des paysages, ses longues plages aux puissantes vagues, ses côtes rocheuses, ses falaises ainsi que ses somptueuses demeures bourgeoises.

LES ARCADES DANS LE CENTRE DE BIARRITZ

(on y trouve des boutiques et restaurants) 

1.jpg

Je n'ait pas été déçue bien au contraire j'ai adorée ces 2 jours, ça m'a donnée envie d'y retourner quelques jours de plus pour profiter un peu plus de cette côte magnifique.

LA GRANDE PLAGE AVEC SURFEURS

 2.jpg

Pour un mois d'avril j'ai eu un temps splendide, un peu de vent mais un soleil radieux on m'avait dit même en été il pleut toujours, j'ai été gatée. Biarritz est connue dans le monde entier pour ses vagues, tous les surfeurs s'y retrouvent. Cette pratique est née en 1956 voir le site ci dessous.

Site Internet sur l'histoire des débuts du surf à Biarritz :

http://www.biarritz.fr/Website/site/fra_sports_surf_cultureethistoire.htm

SURFEURS EN MER

SAM_0293.JPG

Dés le matin on aperçoit les surfeurs déjà dans l'eau, je me réveillée à 7 heures pour admirer la magnifique vue sur la Grande Plage et à perte de vue sur la mer, sur le magnifique Hôtel du palais et la promenade au bord de mer depuis ma chambre. J'aperçois le tracteur qui passe et repasse pour effacer toutes les traces de la soirée avant que les touristes ne reprennent possession de la plage à leur tour, la journée s'annonce agréable aussi.

PARTIE DE LA VUE DEPUIS MA FENETRE

(au petit matin)

SAM_0367.JPG

La plage a accueilli les gens pour boire un dernier verre sur la plage au gré des vagues sous la lune. Le matin les surfeurs étaient tous dans l'eau avec leurs combinaisons noires comme des "pingouins", allongés sur leur planche à attendre la "bonne vague" comme on dit.

Ils attendent la "BELHARRA PERDUM", la plus grande vague d'Europe comme le montre cette vidéo de 2002, au large de SOCOA (note plus tard), tout simplement magnifique et captivant. Les surfeurs sont heureux, moi je n'aurais pas aimé m'y retrouver au milieu même si j'adore la mer.

LA PLUS GRANDE VAGUE D'EUROPE A SOCOA

LES SURFEURS "DES PINGOUINS..." (je rigole)

SAM_0030.JPG

Le soir j'ai pu admirer de superbes couchers de soleil sur la mer depuis ma fenêtre j'ai adoré ce séjour (j'y retournerais), c'est extraordinaire de pouvoir assister à ça on resterait des heures à la fenêtre on ne s'en lasse pas.

COUCHERS DE SOLEIL DEPUIS MA FENETRE

1.jpg

Ses habitants sont les Biarrots et les Biarrotes, le blason de la ville représente une ancre, une barque baleinière avec 5 pêcheurs dont deux s'apprêtent à harponner la baleine qui plonge, 2 coquilles comme celles de Saint-Jacques-de-Compostelle ainsi qu'une étoile.

LE BLASON DE LA VILLE

SUR LA FACADE DU MUSEE DE LA MER

SAM_0233 bi.jpg

Site Internet du musée de la mer :

http://www.museedelamer.com/

MUSEE DE LA MER

(architecture des années 30)

BIARRITZ MUSEE DE LA MER.jpg

Durant des siècles la principale richesse des habitants consista dans la pêche à la baleine, les Biarrots durent abandonner cette pratique à la fin du XVIe siècle, ce cétacé ayant quitté la région. On pense que cette pêche était pratiquée dés le Moyen Âge.

CASINO DE BIARRITZ

biarritz casino.jpg

Site Internet des circuits des musées et du bord de mer :

http://tourisme.biarritz.fr/sites/tourisme/files/uploads/plan_touristique.pdf

L'OFFICE DU TOURISME

SAM_0041.JPG 

Grâce à Napoléon III et à l'Impératrice Eugénie de Montijo (1826 - 1920), Impératrice des Français et dernière souveraine de France. Biarritz est devenu un haut lieu de villégiature pour la bourgeoisie et les tètes couronnées du monde entier. De somptueux hôtels de luxe et de magnifiques demeures furent construits et la ville devint une des premières stations balnéaires de France.

BELLES DEMEURES BIARRIOTES

(Art Déco, Art Nouveau et Néo-Basque)

DEMEURES ANCIENNES.jpg

L'IMPERATRICE EUGENIE ET NAPOLEON III

20.jpg

NAPOLEON III.jpg

LA DEVISE DE LA VILLE

"J'ai pour moi,

les Vents,

les Astres,

 et la Mer"

MAISON DERRIERE LA CHAPELLE IMPERIALE

(vue depuis les jardins)

SAM_0709.JPG

L'architecture de ses somptueuses demeures m'a beaucoup plu, à l'époque on se devait d'avoir la plus belle et la plus originale des résidences. On se dirait revenus quelques années en arrière, elles sont magnifiques, j'imaginais les résidants donnant de somptueuses réceptions dans ces demeures aux halls immenses, les femmes dans de somptueuses crinolines et les hommes en chapeau haut de forme. 

SAM_0707.JPG

La région est aussi connue pour ses fêtes, j'ai assistée le soir en mangeant dans un restaurant à un petit aperçu. Un camion circulait dans les rues avec sono à fond, 2 filles habillées en indiennes verres de bière à la main, banderoles et drapeaux rouges, blancs et verts.

UN PHENOMENE PARTICULIER DES TEMPETES D'ECUME

(on dirait de la neige j'aurais aimé assister à ça...)

LA PLAGE MIRAMAR

LE PHARE DE LA POINTE SAINT MARTIN 

SAM_0054.JPG

Ils soutenaient l'équipe de rugby de Biarritz qui devait jouer le 10 avril en "QUART DE FINALE" contre Toulouse.


Dans certaines fenêtres de la ville aussi les drapeaux et écharpes se trouvaient accrochés pour encourager leur équipe.

LIVRE SUR L'EQUIPE DE BIARRITZ

A.jpg

En 1854 Napoléon III achète dans les environs de Biarritz, une vingtaine d'hectares de terrain et y fait construire la Villa Eugénie qui est en forme de E qui est l'actuel "Hôtel du Palais". L'Empereur et l'Impératrice séjournaient à Biarritz tous les étés de 1855 à 1868.

VILLA EUGENIE OU HOTEL DU PALAIS

SAM_0741.JPG

Site Internet du magnifique "Hôtel du Palais" :

http://www.hotel-du-palais.com/

a.jpg

La Chapelle Impériale privée est construite en 1864 à la demande de Napoléon III pour l'impératrice Eugénie. Elle est un mélange de style roman-byzantin et hispano-mauresque, son intérieur est magnifique, elle est située dans la rue Pellot. Elle a été classée Monument historique en 1981 et est dédiée à la Vierge Noire Mexicaine Notre-Dame-de-Guadalupe.

LA CHAPELLE IMPERIALE

SAM_0436.JPG

Elle a été bâtie en briques par l'architecte BOESWILLWALD et se compose d'une nef unique précédée d'un très joli porche et terminée par une abside semi-circulaire. L'intérieur est tout simplement magnifique, on ne s'attend pas à voir des azulejos, peintures murales, médaillons en émail, on ne s'attend pas du tout à voir cette Chapelle si particulière.

INTERIEUR DE LA CHAPELLE

eugenie nouvelle.jpg

Ce qui est dommage c'est que l'on ne puisse pas faire une seule photo de l'intérieur (interdit) mais j'en ait pris 2 ou 3 de l'extérieur ou l'on voit un peu l'intérieur. Dans le sol sont encore visibles (on est invités à ne pas marcher dessus) des médaillons avec des fleurs peintes à la main, certaines effacées mais d'autres encore bien visibles.

AZULEJOS DANS LA CHAPELLE

SAM_0691.JPG

Une magnifique peinture de STEINHEL se trouve au fond de la Chapelle, attenante une petite sacristie avec des azulejos aussi mais un peu plus simple. A ne surtout pas rater si vous êtes de passage.

LE BUSTE DE L'IMPERATRICE EUGENIE

(dans le jardin de la chapelle)

SAM_0679.JPG

On peut admirer le fameux "Rocher de la Vierge" que tout le monde connaît ou en a entendu parler. On l'aperçoit de loin de l'autre bout de la baie ou se trouve le phare, on a une vue magnifique sur toute la côte. on accède au rocher par une passerelle métallique qui est l'oeuvre de Gustave EIFFEL (1865) qui est l'architecte de la Tour Eiffel, avant c'était un pont en bois qui permettait de s'y rendre.

LE ROCHER DE LA VIERGE

1.jpg

LA PASSERELLE POUR ACCEDER AU ROCHER DE LA VIERGE

(vue depuis le Rocher de la Vierge)

SAM_0158.JPG

Juste devant le rocher se trouve le Musée de la mer, hélas fermé pour travaux en avril il devait réouvrir en juin. Juste à coté un très beau monument aux morts, l'inauguration du monument aux enfants de Biarritz morts pour la France eut lieu le 11 novembre 1921.

LE ROCHER DE LA VIERGE

SAM_0141.JPG

MONUMENT AUX MORTS1.jpg

VOILA COMMENT J'AIME AUSSI VOIR LA MER

Il existe face à l'Hôtel du Palais l'église Orthodoxe Russe grandiose, elle a été construite en 1892 par l'architecte Biarrot monsieur TISNES et l'architecte Russe monsieur NICONOV, sous l'impulsion de la communauté Russe et du Tsar Alexandre III.

EGLISE RUSSE ORTHODOXE

1.jpg 

Elle se trouve sur le domaine Impérial, son style est byzantin avec une coupole, l'intérieur doit être magnifique mais encore une fermée donc je n'ait pas pu la voir. Elle a été construite par rapport à l'importante communauté Russe qui s'y trouvait.

LE VIEUX PORT

biarritz le port.jpg

Site Internet ou vous pourrez visiter la ville de Biarritz en vous déplaçant comme si vous y étiez, vous pourrez admirer la superbe coté Basque avec GOOGLE MAPS.

http://maps.google.com/maps/ms?hl=fr&ie=UTF8&t=h&source=embed&msa=0&msid=108954808703352086967.000488993a54737330d9c&ll=43.483465,-1.568481&spn=0.002725,0.006437&z=17

BIARRITZ PHOTOS IMPORTES1.jpg

La ville offre un panorama exceptionnel sur une magnifique baie qu'on ne se lasse pas de regarder et ou des sentiers aménagés permettent de faire de belles balades tout le long du golfe. Le Casino de style Art Déco se trouve en plein centre ville, ses larges baies vitrées ont la vue sur l'atlantique.

DANGEREUX MAIS... TELLEMENT BEAU

(j'aurais aimé y être aussi)

 

Le bâtiment a été rénové dans les années 1990, accolée au Casino la piscine municipale chauffée, avec vue sur la mer, lors de mon séjour elle était en travaux de remise en route pour la semaine d'après.

LE PHARE DE LA POINTE SAINT MARTIN

PHARE BIS.jpg

L'église Sainte Eugénie au bord du Vieux Port qu'elle domine, est une très belle église avec à l'intérieur accrochée au plafond la maquette d'un navire.

MAQUETTE D'UN NAVIRE DANS L'EGLISE

SAM_0417.JPG

Il n'est pas indiqué pourquoi elle se trouve la, mais cela doit être en rapport avec les marins, une sorte de protection demandée. L'église a été commencée en 1898 sur l'emplacement de l'ancienne chapelle Notre-Dame-de-la -Pitié. Elle a été achevée en 1903 et possède de magnifiques vitraux de Luc-Olivier MERSON.

EGLISE SAINTE EUGENIE

1.jpg

Une petite plage au Vieux Port nichée au creux d'une anse rocheuse, elle est abritée des vents et des fortes vagues. Elle offre aux familles des conditions de baignade tranquilles dans un endroit abrité avec son plan d'eau très calme.

LE VIEUX PORT

1.jpg

La première plage que j'ai vue et celle de la "COTE DES BASQUES" juste à l'entrée de Biarritz. C'est une grande plage qui est le paradis des surfeurs, on s'y installe à marée basse mais elle disparaît à marée haute avec les vagues qui viennent se fracasser sur les énormes blocs installés. La baie est magnifique à perte de vue et en face les Pyrénées.

PLAGE DE LA COTE DES BASQUES

1.jpg 

Site Internet avec des photos anciennes depuis les années 1905 :

http://cotedesbasques.canalblog.com/

DEPUIS LE PHARE LA VUE DU COTE BIARRITZ

SAM_0079 bis.jpg

PLAGE LA COTE DES BASQUES

SAM_0092.JPG

La "VILLA BELZA" est une sorte de Manoir un peu lugubre, on le dirait tout droit sorti d'un film d'Alfred Hitchcock, j'adore ces films et en même temps ils m'ont fait frissonner bien des fois. Ça m'aurait quand même plu de passer un ou deux jours dans cette demeure face à la mer à regarder les vagues se fracasser sur les rochers.

LA VILLA BELZA

SAM_0220.JPG

Le phare domine le "CAP SAINT-MARTIN", autrefois des chênes l'entouraient qui ont été remplacés par des tamaris. il fut érigé en 1834 et est haut de 73 mètres au dessus du niveau de la mer, on peut se balader tout autour de celui-ci mais les rochers sont interdits car trop dangereux de s'y aventurer.

LE PHARE SAINT MARTIN

SAM_0483.JPG

Le site du phare est une frontière naturelle qui sépare les rives sablonneuses des Landes et les rives rocheuses du Pays Basque. Pour pouvoir admirer le magnifique panorama il faut le mériter et monter les 248 marches du phare, on peut alors admirer la côte jusqu'a ANGLET.

AUX PIEDS DU PHARE SAINT MARTIN LA VUE DU COTE ANGLET

SAM_0472.JPG

Hélas je n'ai pas pu le visiter, moi qui adore les phares j'ai été très déçue j'aurais adoré, mais lorsque j'aurais reglée mes problèmes, j'y retournerais et pourrais alors visiter tout ce que je n'ait pas pu voir, ainsi que faire de longues balades sur ces plages immenses aux rouleaux à l'écume blanche.

ANCIENNE GARE IMPERIALE

1.jpg

En centre ville se trouve "L'ANCIENNE GARE IMPERIALE" devenue célèbre suite aux nombreux passages de Napoléon III et l'Impératrice Eugénie. Cet édifice très imposant de style Art Nouveau a été rénové et ouvert en 1991. Aujourd'hui c'est une importante salle de spectacle, plusieurs manifestations y ont lieu, des concerts, pièces de théâtre, humoristes, ballets d'opéra expositions etc.

La dernière escale du Frans Hals

3.jpg

Lorsque j'ai vu cette hélice avec la pancarte qui en explique l'histoire, je me suis souvenue avoir suivi à la télévision cet épisode avec ce navire échoué sur la plage de Biarritz. Le mercredi 20 novembre 1996, une violente tempête s'abat sur le Golfe de Gascogne... Sous un ciel d'encre, pris dans une mer déchaînée, un chalutier en perdition dérive entre les rochers, ballotté dans des creux de 5 à 7 mètres et se rapproche inexorablement des plages de Biarritz.

LA VILLA BELZA

1.jpg

Le Frans Hals venait de Mourmansk en Russie, c'était un chalutier-usine de plus de 4 000 tonnes, il était remorqué depuis les mers polaires à destination de Bilbao, pour y être vendu à la ferraille. La rupture brutale d'un câble de remorque en décide autrement.

LE FRANS HALS SUR LA GRANDE PLAGE

BATEAU BIS.jpg

Privé de gouvernail et poussé par de fortes rafales de prés de 40 noeuds, le vieux brise-glace de 103 mètres de long, avec 4 marins à son bord, finit par s'échouer sur la plage du Miramar. Dés le petit jour, c'est un flot ininterrompu de badauds qui viennent découvrir cet hôte envahissant. Une grande question se pose alors : comment faire disparaître l'épave ?

AAA.jpg

Les autorités mettent rapidement en place une cellule d'urgence. Les experts étudient la position du bateau, les conditions météorologiques et géographiques et décident de profiter des grandes marées pour renflouer le navire. Les préparatifs s'accélèrent : pompage et assainissement de l'épave, repérages des fonds et de la future trajectoire, mise en place des points d'ancrage, positionnement des 13 tonnes de chaînesn mise sous pression des ballasts, soudures et renforcement de la coque...

SAM_0093 BIS.jpg

Enfin, arrivent de Brest, les remorqueurs "Abeille Flandre, Abeille Supporteur et Abeille Picardie", chargés d'exercer les 350 tonnes de traction nécessaires au renflouage.

LE FRANS HALS DANS LA TEMPETE

1.jpg

La manoeuvre est prévue pour le vendredi 13 décembre 1996, quelques heures auparavant, des bulldozers creusent encore pour libérer le navire de sa gangue de sable. A 5 heures du matin, l'opération d'une haute technicité est lancée. Sous une nuit claire et une mer d'huile, les spectateurs très nombreux attendent le dénouement.

VILLA EUGENIE OU HOTEL DU PALAIS

BIARRITZ PHOTOS IMPORTES.jpg

A bord du Frans Hals, les marins sont à leur poste, ainsi que les équipages des remorqueurs, des bâtiments de la Marine nationale et des hélicoptères, au total plus de 100 hommes accompagnent la manoeuvre.

PHOTO DU FRANS HALS ECHOUE

SAM_0463.JPG

A 6 h 50 précises, le chalutier pivote enfin, se met dans l'axe des remorqueurs, et s'enfonce dans la nuit.

A 12 h du 14 décembre 1996 au-dessus de la fosse marine de Capbreton, prenant l'eau de toute part, le Frans Hals est océanisé il est devenu un excellent abri aux poissons du Golfe de Gascogne. Il laisse derrière lui l'ultime souvenir de cette dérive insolite son hélice qui se trouve depuis 1997 sur l'Esplanade Elisabeth II.

HELICE DU FRANS HALS

SAM_0460.JPG

Je vous ait parlé de Biarritz et de la Côte Basque, dans la prochaine note je vous parlerais de mon escapade depuis Biarritz jusqu'a Saint-Jean-de-Luz - Ciboure.

VUE DEPUIS LE FORT DE SOCOA SUR LE GOLFE DE GASCOGNE

SAM_0565.JPG

J'ai visité le Fort de SOCOA qui est une oeuvre de VAUBAN, avec ses falaises plissées en accordéon et ses vagues à l'écume blanche, on a une vue magnifique sur le magnifique Golfe de Gascogne.


 

Un grand merci à tous,

Pour vos visites et vos commentaires...

Merci aussi à vous tous sur YouTube,

 qui nous permettez de voir de si belles vidéos.

  

 

Les commentaires sont fermés.