Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2013

Le chaland Arles-Rhône 3 - l'exposition Rodin au Musée d'Arles et Arelate 2013

2175927998.jpg

Au Musée départemental Arles antique, après plusieurs années de fouilles dans le Rhône qui ont permis la découverte d'objets riches d'enseignement quant à la connaissance de l'antique port d'Arles "ARELATE".

http://www.arles-rhone3.fr/

L'EPAVE ARLES-RHONE 3 DANS SON CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE

(avec les emplacements des objets, échelle 1/43e Réalisation Lythos)

z7.jpg

Site Internet du Musée d'Arles :

http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/root/index.htm

On pourras, assister au mois d'octobre 2013 à l'inauguration ainsi qu'a l'ouverture au public de l'extension du musée et la présentation de l'épave gallo-romaine Arles-Rhône 3 ainsi que les magnifiques objets remontés du Rhône.

Dossier de Presse Arles-Rhône 3 Exposition du 4 juin 2011 au 6 mai 2012.pdf

MAQUETTE DE L'AMPHITHEATRE ROMAIN

IMG_7221.jpg

En effet depuis près de 25 ans dans le Rhône, une équipe des services du Département des Recherches en Archéologie Subaquatique et Sous-marine (DRASSM) dirigée par Monsieur Luc LONG, ont entrepris des fouilles sur le Rhône, leurs efforts ont été récompensés.

AU 1ER ETAGE DU MUSEE L'EXPOSITION ARLES RHONE 3

(elle a eu lieu du 4 juin 2011 au 6 mai 2012)

z13.jpg

C'est une équipe d'une vingtaine de personnes d'archéologues, plongeurs, techniciens du bâtiment, grutiers etc, qui vont se mettre au travail afin de découper le chaland en dix morceaux sous l'eau, le remonter à la surface afin qu'on puisse l'admirer.

CRUCHES EN BRONZE

A4.jpg

Ils ont fait des découvertes exceptionnelles qui après de longues années de travail, d'études et de restauration vont être présentés et mis en valeur dans cette extension du musée dont le chaland en bois qui sera au centre de cette exposition comme le fut le buste de César.

Z19 OK.jpg  

Emblématique pour certains comme le buste identifié à Jules César ou le chaland gallo-romain Arles-Rhône 3 dont j'ai eu le plaisir de voir la magnifique exposition sur les objets des fouilles et l'extension du musée pour les y accueillir qui lui a été consacrée et a attiré de nombreux visiteurs.

BUSTE DE CAIUS JULIUS CASEAR - JULES CESAR

(sculpté de son vivant retrouvé dans le Rhône en 2007)

A1.jpg

C'est pour accueillir ce bateau, extrait du Rhône qu'une extension du Musée a été crée, la nouvelle aile de près de 900 m² accueillera en son centre, le chaland Arles-Rhône 3, datée des années 50-60 après J.-C., présentée comme si elle se trouvait à quai. Les dimensions de l'épave sont de 3 m de large pour une longueur de 30,70 m.

PLAN DE L'EXTENSION DU MUSEE

(le chaland se trouve au centre)

ARLES  PLAN EXTENSION.jpg 

Le bateau en cours de montage qu'on peut apercevoir au travers d'ouvertures qui ont été faites sur les panneaux expliquant les travaux de fouilles, relevage, et restauration.

AVANT APRES EXTENSION.jpg

Trois sections seront exposées dans la nouvelle aile qui mettront en valeur le rôle du Rhône dans l'Antiquité :

  • Le port et ses activités,
  • Le commerce fluviomaritime,
  • La navigation.

LUSTRE A VINGT BECS ET LAMPES A HUILE 

(provenance indéterminée d'époque flavienne)

DSCF1100.jpg

L'extension à travers les trois thèmes développés, présentera ainsi plus de quatre cents objets et prendra place au nord-ouest du bâtiment le long du Rhône qui a gardé tous ces trésors cachés pendant si longtemps. 

EXPOSITION ARLES RHONE 3

ARLES RHONE ok.jpg

César et Arles

En 49 avant J.-C., en pleine guerre civile, césar voulant prendre la cité de Marseille qui soutenait son adversaire Pompée, fit mettre en chantier à Arles douze vaisseaux de guerre.

GLAIVE EN FER DANS SON FOURREAU DE CUIVRE ET BOIS

CASQUE DE TYPE MONTEFORTINO

A3.jpg 

Ces vaisseaux sont achevés et armés en trente jours à compter du moment où le bois pour leur construction a été abattu, puis on les amène devant Marseille (De Bello civili, 1,36).

PLANCHE EN BOIS DU CHALAND

(en attente d'assemblage)

IMG_9778 bis.jpg

A l'issue des affrontements avec les partisans de Pompée dans la péninsule ibérique, César vainqueur remercia Arles pour ce précieux apport en y fondant en 46 avant J.-C., une colonie de droit romain dotée d'une partie des territoires marseillais.

LE BOUCLIER VOTIF D'AUGUSTE

(en marbre de Carrare blanc à grain très fin

découvert en 1951 dans la galerie nord des Cryptoportiques,

parmi les débris du dépotoir de marbres)

ARLES CESAR6.jpg

Il y installe les vétérans de la VIe Légion, qui lui étaient restés fidèles lors de la guerre civile, d'où le nom de la nouvelle colonie "Colonia Julia Paterna Arelate Sextanorum". Cette décision permit aux Arlésiens libres de devenir citoyens romains, on surnommait d'ailleurs Arles "la petite Rome". Ses monuments sont d'ailleurs inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1981, elle est aussi classée depuis 1986 "Ville d'Art et d'Histoire".

http://www.arlestourisme.com/patrimoine_mondial.html

VAISSELLE DE TABLE

(assiettes, coupelles et coupes en sigillée sud gauloises)

Z16.jpg

Commerce & activités portuaires.pdf 

Les ports romains permettaient de ravitailler les villes de l'Empire en matières premières, denrées alimentaires et autres produits rares.

Z14.jpg

Qu'ils soient fluviaux ou maritimes, ils possédaient des entrepôts (HORREA) servant au stockage des marchandises en transit qui nécessitaient parfois d'être conditionnées avant d'être acheminées par voie terrestre.

MAQUETTE DU PONT BATEAU

  IMG_9822 bis.jpg

Par la perception de droits de douanes et l'emploi d'un personnel nombreux (dockers, bateliers, etc.), la présence d'un port dans une cité était un important vecteur de développement économique. 

DES OBJETS DE L'EXPOSITION ARLES RHONE 3

(de 2011 à 2012)

z17.jpg

DERRIERE CES PANNEAUX L'EXTENSION AVEC DES POINTS DE VUES

(on peut continuer à voir la préparation du chaland et la mise en place des objets) 

Z8.jpg

J'ai hâte de découvrir l'exposition au mois d'octobre 2013, cela va être un moment exceptionnel, pouvoir admirer ce chaland antique  dans la fosse ou il repose actuellement en attente de montage.

POIDS DE BALANCE EN PLOMB ET EPITAPHE

Z11.jpg 

Il va être installé dans la fosse prevue à cet effet qui fait plus de 30 mètres de long, la partie arrière du chaland qui mesure 15 mètres y est déjà.

LE CHALAND EN COURS DE MONTAGE SUR L'EXTENSION

IMG_9775 BIS.jpg

C'est très émouvant de pouvoir admirer l'embarcation la plus complète pour la période romaine, jamais présentée dans un musée. Cette épave qui reposait depuis 2 000 ans dans les eaux boueuses du fleuve côté rive droite à deux pas du musée lui-même, drôle de coïncidence quand même, regardez les photos du site de fouilles ci-dessous.

SITE DE FOUILLES SUR LES RHONE

(face au musée rive droite)

Z15 SITE DE PLONGEE EN FACE DU MUSEE.jpg

Comme l'explique "Claude Sintes le Directeur du musée", il s'agit du "seul bateau romain complet qu'on connaisse, à son bord on a retrouvé des cordages, la cuisine des marins avec son four, de la vaisselle gravée à leurs noms, des outils comme une houe, une serpette et aussi tout son chargement : 27 tonnes de pierres taillées destinées à la construction.

HYPOTHESE DE RESTITUTION 3D DU CHALAND NAVIGUANT

(c'est ainsi qu'on devrait le voir au musée)

F15 ok.jpg

Les dates clés

  • Octobre 2010 : La décision de remonter l'épave Arles-Rhône 3, dont les fouilles ont été fructueuses, est actée.
  • Avril 2011 : Le chantier de relevage du bateau commence, il sera terminé en novembre.
  • Juillet 2011 : Les premiers tronçons du chaland arrivent au CEA de Grenoble chez Arc-Nucléart par transport spécial pour y être traités et restauré.
  • Décembre 2011 : La première pierre de l'extension du musée départemental Arles antique est posée.
  • Juin 2013 : La partie arrière du chaland est remontée à Arles.
  • 4 ou 5 octobre 2013 : Inauguration de l'extension du musée avec le bateau en son centre.

SALLE DE L'EXTENSION AVANT LES TRAVAUX

(s'y trouvait exposé la maquette du Cirque romain)

DSCF1024.jpg 

Voici la salle avant les travaux d'extension, on pouvait y voir le plus grand monument romain qu'était le cirque, sa maquette se trouvait à cet emplacement, les pieux et divers autres objets. 

LES 7 PIEUX DES FONDATIONS

(en chêne, pin sylvestre, pin parasol) 

DSCF1029.jpg

Le cirque servait exclusivement aux courses de chevaux et de chars, il a du être édifié sur des milliers de pieux en bois comme vous pouvez voir par cette photo. Ces 7 pieux de bois provenaient des alvéoles VIII et XV du cirque Datés de 149, ils faisaient partie du pilotis de fondation du cirque. Les plus clairs ont été taillés dans des résineux, les plus sombres dans du chêne.

LINGOTS DE PLOMB

SAM_0038.JPG 

La parfaite conservation de ces objets permet de voir les traces de façonnage à l'herminette et à la scie, de même que des marques au fer à froid, initiales du fournisseur vraisemblablement. Quelques fragments d'écorce encore attachés à la grume prouvent que les pieux ont été travaillés et foncés dans le sol peu après leur abattage : en raison du nombre élevé d'arbres nécessaires à l'ouvrage (25 000 à 30 000 selon nos estimations) on peut imaginer l'organisation rigoureuse du chantier qui fut nécessaire. La stabilisation et la restauration de ces pieux ont été assurées par le laboratoire Arc Nucléart de Grenoble.

DSC_0358.JPG  

Ce qu'il reste du Cirque romain ce sont certains objets exposés aux musée mais, le plus important et célèbre se trouve devant l'hôtel de ville (Mairie), l'Obélisque installé au XVIIème siècle.

OK.jpg

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de voir l'exposition "César le Rhône pour Mémoire 20 ans de fouilles dans le fleuve à Arles", voici le site Internet ou vous pourrez vous y balader comme si vous vous trouviez dans le musée parmi les objets exposés :

http://www.musee-patrimoine.com/arles/cesar-imusee/

DIFFERENTS OBJETS DONT LA HOUE ET LA SERPETTE

Z20.jpg

J'ai eu la chance de pouvoir la visiter, c'était un moment magique et émouvant, la mise en valeur de ces objets et la salle dans la pénombre avec les jeux de lumières était sensationnelle.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2010/09/05/cesar-au-musee-d-arles-antique.html

ANCRE DE BATEAU EN CHENE ET PLOMB

IMG_9566.JPG

J'ai acheté le catalogue sur l'exposition qui explique cette merveilleuse épopée, on apprend l'histoire d'Arles et son port sur le Rhône, les fouilles et on peut y découvrir plus en détail les objets présentés. Voici un site très intéressant sur ces fouilles, on y découvre les "Carnets de Fouilles" de M. Luc long avec de magnifiques dessins en situation ainsi que des annotations personnelles, j'aurais beaucoup aimé faire partie de son équipe.

http://2asm-rhone-cesar.blogspot.fr/p/carnets-de-fouille.html

CATALOGUE DE L'EXPOSITION

CAT 1.jpg

Un autre évènement à ne pas manquer (c'est une première en province), la magnifique exposition sur 800 m² de plus de 250 oeuvres "d'Auguste Rodin" à ne surtout pas manquer. Elle s'intitule "Rodin la lumière de l'Antique" jusqu'au 1er septembre 2013 elle a dépassé les 100 000 visiteurs en juillet.

ARLESIENNES EN COSTUME D'EPOQUE A LA MAIRIE

(je ferais une note, j'ai assisté au magnifique mariage d'une Arlésienne)

280 arlesiennes.jpg

http://www.flickr.com/photos/ville-arles/sets/72157605808900904/

Des collaborations entre une trentaine de prêteurs privés et publics contribue à ce projet le musée Rodin à Paris, ont permis à ce projet d'exister pour le plus grand bonheur des visiteurs.  Moi-même j'ai été émerveillée par ces immenses sculptures, par la beauté du marbre ou du bronze et le travail, par le Penseur qu'on aimerait toucher, hélas interdiction formelle de faire des photos, en tout cas c'est magnifique à voir, des statues immenses qu'on ne voit que dans des livres on se retrouve devant.

LA SEULE PHOTO CE VASE

(derrière on aperçoit la statue du Laocoon)

IMG_9844.jpg


Expo Rodin au Musée de l'Arles Antique par france3provencealpes

RODIN.jpg

On peut y découvrir le Penseur, la spectaculaire copie du Laocoon du Vatican a quitté les jardins de Versailles, elle a été réalisée pour la collection du Roi Louis XIV par Jean-Baptiste Tuby (1635-1700), Le monument à Victor Hugo, l'Homme qui marche, la grande Ombre, Eve, La Centauresse, l'Age d'Airain.

http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/rodin/docs/depliant_Rodin.pdf

LES CRYPTOPORTIQUES - ACCES PAR L'HOTEL DE VILLE

http://www.arles-tourisme.com/fr_fr/Ville_visite.aspx?Code=a29cb875-cf81-4ab5-aa3c-f6b655910d8a&Page=1&Ville=Arles

ARLES CESAR2.jpg

On y découvre la fameuse "Vénus d'Arles" pièce rarissime star de l'exposition qui se trouve au Louvre à Paris. Elle a été découverte en 1651 dans les ruines du théâtre antique d'Arles et est de retour dans sa ville d'origine, elle fut offert par les Arlésiens au roi Louis XIV.

ARELATE 2013 OK.jpg

Puis une autre manifestation va avoir lieu, comme chaque année Arles se replonge l'espace d'une semaine dans son passé antique et nous fait vivre à l'heure romaine. Du 25 août au 1er septembre aura lieu "ARELATE". Au programme reconstitutions de combats de gladiateurs, courses de chars, manœuvres militaires, épreuves olympiques, animations pour les enfants, visites, projections de péplums etc...

http://festival-arelate.com/site/

300 arelate.jpg

Les commerces aussi se mettent à l'heure romaine, on partira aussi à la découverte des métiers et activités commerçantes qui existaient il y a 2000 ans avec la participation des commerçants du centre-ville qui seront aux couleurs d'Arelate.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/06/28/arelate-journees-romaines-d-arles-2012.html

ANCIENNE POSTE D'ARLES

(sur la place de la République ou se trouve l'Obélisque)

1 038 poste et telegraphes.jpg   

Je vous souhaite à tous une bonne visite de ce magnifique musée et vous donne rendez-vous le "5 octobre 2013 pour l'inauguration de l'extension et du Chaland Arles-Rhône 3" qu'on attend depuis si longtemps.

EGLISE SAINTE TROPHIME ET SON CLOITRE

148 st trophime.jpg 

ARLES CESAR7.jpg

Toutes mes félicitations vont aussi à M. Luc Long archéologue et directeur du chantier de fouilles subaquatiques d'Arles, à toute son équipe et à toutes les personnes qui travaillent et réalisent ces exploits que nous pouvons aller admirer, on en apprends un peu plus sur nos ancêtres et notre formidable histoire.

archeologia.jpg

 

 A très bientôt...

 

 

11/08/2013

La Dame de Caissargues sur l'Autoroute A54 (Gard 30)

IMG_7405 ok.jpg

Après m'être arrêtée plusieurs fois sur l'aire de repos "Caissargues de l'Autoroute A 54 dans la direction Nîmes - Arles" et avoir souvent trouvé porte close je repartais déçue. Je trouvais toujours fermé mais je ne perdais pas l'espoir qu'un jour j'arriverais bien à visiter ce site si particulier dont j'avais si souvent entendu parler : la fameuse "Dame de Caissargues".

6.jpg 

Ce jour est enfin arrivé et je ne regrette pas d'avoir persévérée, par contre je dois dire que j'ai été un peu déçue de l'état du site à l'intérieur le jour où je l'ait visité. L'extérieur est absolument superbe propre et bien tenu, les pelouses tondues le bâtiment est magnifique mais l'intérieur mériterait que l'on s'y intéresse un peu mieux question entretien (ménage, enlever les toiles d'araignées, lumières).

ENTREE DU MUSEE ARCHEOLOGIQUE

IMG_7288 OK.jpg

Beaucoup de toiles d'araignées et petites araignées sur la porte d'entrée et dans les coins, je me suis faite piquer par je ne sait quoi sur les jambes, les pieds et les bras pendant la visite, je suis repartie remplie de cloques très douloureuses, si je m'étais écoutée je serais partie sans avoir tout vu mais je voulais absolument découvrir cette fameuse "Dame de Caissargues".

LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7390 ok.jpg

Plusieurs lumières ne fonctionnaient pas de ce fait on ne pouvait pas voir certaines vitrines très intéressantes (j'ai pu avec le flash de l'appareil photo), dommage car c'est un lieu très intéressant et instructif. J'espère que les Autoroutes du Sud de la France feront le nécessaire car le lieu mérite qu'on s'y arrête, il fait partie de l'Histoire et nous aide à connaître le Patrimoine qui est mis à jour lors de ces importants travaux autoroutiers.

IMG_7429 OK.jpg

PREHISTORIQUE

A l'entrée de l'exposition on voit le panneau avec la "Dame de Caissargues" qui nous accueille en nous disant : bien que les dames n'aiment pas trop cela, je vais vous parler de mon âge.

IMG_7325 ok.jpg 

Mais avant tout, il faut que je vous explique : Préhistorique veut dire avant l'Histoire, mais me direz-vous, quand commence exactement l'histoire ? Pour vous situer dans le temps et dans l'espace, la tribu de la Dame de Caissargues a vécu juste un peu avant l'époque des premières pyramides en Egypte, et au moment de l'invention de l'écriture au Moyen-Orient. 

b ok.jpg

Tout a commencé un beau jour de Décembre 1986, lors des travaux préliminaires de la construction de l'autoroute A54 entre "Nîmes et Arles" au lieu-dit le Moulin Villard. L'étude d'impact avait déjà révélé la présence de sérieux indices archéologiques, et c'est au décapage sous le godet de la pelle mécanique que sont apparus des morceaux de poterie et des ossements.

IMG_7326 ok.jpg

Bien sûr, c'était prévisible car la région est riche en vestiges archéologiques mais la découverte était exceptionnelle : les ruines d'un village de l'âge de cuivre ainsi que des sépultures, c'est-à-dire des tombes avec des ossements humains très bien conservés et accompagnés d'objets.

CARTE DU GARD (30) OU SE TROUVE CAISSARGUES

CAISSARGUES DANS LE GARD.jpg 

Parmi ces sépultures anciennes se trouvait celle d'une jeune femme (25 ans) de 5 000 ans, inhumée en position foetale qui y vivait il y a 3 000 ans av. J.C. Le moulage du squelette baptisé la "Dame de Caissargues" est exposé au musée archéologique qui présente aussi une exposition permanente évoquant la vie de certains de ces lointains ancêtres du Languedoc à l'age du cuivre.

A CAISSARGUES PLAQUETTE.jpg

Il y a eu certainement une occupation romaine, car certains vestiges ont été retrouvés dans les différents sites archéologiques, têtes de statues, fragments de poterie épitaphes (stèles funéraires avec inscription). Le nom de Caissargues viendrait d'ailleurs d'un romain du nom de "CASSIUS" qui lui aurait donnée son nom, Caissargues signifierait "Propriété de Cassius". 

LE SQUELETTE DE LA DAME DE CAISSARGUES

(moulage avec collier de coquillage et pendeloques en dents d'animaux)

A5.jpg

Des fouilles de sauvetage.

Pour recueillir ces précieux témoignages, d'importantes fouilles de sauvetage se sont rapidement organisées grâce au soutien des Autoroutes du Sud de la France et avec la collaboration de la Direction des Antiquités du Languedoc-Roussillon.

MOULAGE DU SQUELETTE

DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7292.JPG

"AUTOROUTE A54"

Sens Nîmes - Arles

Aire de Caissargues

30132 CAISSARGUES

IMG_7407 OK.jpg

Voici l'hypothèse de reconstruction de l'habitat de la Dame de Caissargues : les maisons sont faites de matériaux légers (branchages, bois, argile), une palissade fait le tour du hameau et les zones de parcages d'animaux ainsi que, les terres cultivées se trouvent à proximité du village.

VILLAGE NEOLITIQUE AU BORD DU VISTRE

(l'habitat de la Dame de Caissargues, 3000 ans av. J.-C.

hypothèse de reconstruction)

IMG_7371 ok.jpg

A Caissargues, c'est une découverte exceptionnelle qui est faite, c'est un véritable travail de fourmi que de dégager minutieusement tous ces restes. La terre autour est récupérée, tamisée, il faut parfois repérer de minuscules objets (coquillages, dents percées, petits outils etc...) et ne perdre aucun indice. Ces restes retrouvés lors de la fouille, ont permis de dater le site et de l'affilier à la culture "Fontbouisse".

RECONSTITUTION D'UN DOLMEN LANGUEDOCIEN

(3000 ans av. J.C., sa taille réelle est de 15 m de diamètre)

IMG_7375 ok.jpg

On me dit "Fontbuxienne", joli nom n'est ce pas ? Ce sont les Préhistoriens qui m'ont appelée ainsi, ça vient de Fontbouisse, un petit village tout près d'ici qui a été le berceau d'une des civilisations métallurgiques les plus florissantes de notre âge de cuivre. Car c'est dans notre région que le métal fit pour la première fois son apparition (- 2800 av J.C. territoire français).

IMG_7357 ok.jpg

LES MAISONS SUR LA PLAINE ET SUR LA COLLINE

D OK.jpg

Les morts étaient enterrés à proximité du village, à même le sol, seulement protégés par quelques pierres. Les sépultures découvertes à Caissargues sont au nombre de 25 et, parmi celles-ci, on note la présence de 5 enfants. Ce sont des inhumations individuelles ou doubles, en pleine terre, parfois de petites fosses sont creusées, sans aménagement particulier pour recevoir la mort.

MOULAGE SEPULTURE D'ENFANT

(entre 5 et 8 ans - 3000 ans av.J.C)

IMG_7384 OK.jpg

IMG_7409 ok.jpg

L'enfant a été déposé sur le côté gauche en position fléchie, le bras droit était replié, la main devant le visage. Un poinçon en os était posé en travers du bras, un petit muret de protection constitué d'un très gros bloc calcaire et de quatre pierres de dimensions plus réduites a été aménagé sur un bord de la fosse. C'est sans doute ce qui explique que ce soit une des sépultures les mieux conservées du site.

RECONSTITUTION DE l'HABITAT DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7358 ok.jpg

Aire de repos de l'autoroute A54 avec les plans paysagers des amenagements :

http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M192/NIMETTA.pdf

ENTREE DU MUSEE DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7434 ok.jpg

Sur cette aire d'autoroute se dressent aussi des magnifiques Colonnades avec l'inscription "THEATRE" gravée sur le fronton. On se demande ce que fait ce monument sur cette aire d'autoroute et pourquoi cette inscription. En fait ce qu'on admire est, tout ce qu'il reste de l'ancien Théâtre de Nîmes, il fut construit au début du XIXe siècle et détruit par un incendie criminel en 1953 dont il ne restait hélas que ses majestueuses Colonnades.

FACADE DE L'ANCIEN THEATRE DE NIMES 

IMG_7438 ok.jpg

L'ancien théâtre se trouvait au coeur de Nîmes la où se trouve actuellement le "Carré d'Art", en face de la Maison Carrée et pas loin des Arènes. Il est resté sur place pendant des décennies jusqu'a son déménagement, il fut démonté pierre par pierre pour être reconstituée près du musée archéologique de Caissargues. On peut y croiser les jeunes mariés qui viennent s'y faire photographier car c'est un lieu très beau et romantique, idéal pour des photos de mariage.

4.jpg

J'ai beaucoup aimé cet endroit avec le musée très intéressant de la Dame de Caissargues, hélas il n'est pas ouvert très souvent, sur la plaquette vous trouverez un numéro de téléphone ou vous pourrez vous renseigner. Bonne route à tous et si vous passez dans le coin... arrêtez vous faire une pause et visiter ce musée qui vaut la peine de s'y arrêter.

IMG_7410 OK.jpg

Je vous parlerais dans mes prochaines notes d'une autre aire d'autoroute très intéressante, celle de la "A64 - Aire d'Hastingues" lors de mon séjour à Biarritz voir note : 

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/07/30/derniere-biarritz-napoleon-iii-et-l-imperatrice-eugenie.html

HASTINGUES.jpg

PELERIN AVEC SON CHAPEAU, SON BOURDON ET SA BESACE

(en route pour Saint Jacques de Compostelle)

hastingues.jpg 

En direction de Toulouse - Bayonne la "A 64", l'aire de repos a été aménagée sous le signe du Pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. On peut y voir l'exposition - musée qui retrace en détail l'histoire des pèlerins avec ses diffeéents sentiers historiques du pèlerinage des "Chemins de Compostelle".

VENEZ ME RENCONTRER JE VOUS ATTENDS

(vous apprendrez ce qu'était ma vie dans cette plaine)

IMG_7316 ok.jpg

 

Bonne visite à tous et bonne route...