Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/12/2014

Bonne et Heureuse Année 2015 à tous...

b'.jpg

"RÊVER"

Le seul fait de rêver est déjà très important,

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,

et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,

et d'oublier ce qu'il faut oublier.

44.jpg

Je vous souhaite des passions.

Je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d'oiseaux,

au réveil, et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de résister à,

l'enlisement et à l'indifférence,

aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite... surtout, d'être vous...

"Texte de Jacques Brel 1er janvier 1968"

(Auteur - Compositeur - Interprète)

20157.jpg

A l'aube de ce Nouvel An 2015,

Acceptez de tout cœur,

Mes vœux les plus chaleureux à vous tous,

Pour une Année 2015 vraiment exceptionnelle,

Santé, bonheur, prospérité et sincérité !

Cincin a tutti,  Santé à tous,  Pace e Salute.

11.jpg

 

À l'aube du Nouvel An, acceptez de tout cœur les vœux les plus chaleureux pour une année exceptionnelle : santé, bonheur et prospérité ! - See more at: http://www.lettres-utiles.com/lettres/voeux-pour-la-nouvelle-annee-63.html#sthash.Cp1FSO47.dp
À l'aube du Nouvel An, acceptez de tout cœur les vœux les plus chaleureux pour une année exceptionnelle : santé, bonheur et prospérité ! - See more at: http://www.lettres-utiles.com/lettres/voeux-pour-la-nouvelle-annee-63.html#sthash.Cp1FSO47.dpuf
À l'aube du Nouvel An, acceptez de tout cœur les vœux les plus chaleureux pour une année exceptionnelle : santé, bonheur et prospérité ! - See more at: http://www.lettres-utiles.com/lettres/voeux-pour-la-nouvelle-annee-63.html#sthash.Cp1FSO47.dpuf
À l'aube du Nouvel An, acceptez de tout cœur les vœux les plus chaleureux pour une année exceptionnelle : santé, bonheur et prospérité ! - See more at: http://www.lettres-utiles.com/lettres/voeux-pour-la-nouvelle-annee-63.html#sthash.Cp1FSO47.dpu

24/12/2014

Joyeuses Fêtes à Tous, la Trêve de Noël de nos Poilus 1914 - 2014

bleuet.jpg

Symbole du Souvenir National, le Bleuet de France

Je n'avais pas envie de mettre un poème comme d'habitude pour ces fêtes de Noël, alors en cette année de commémoration de la Grande Guerre de 1914 - 1918, j'ai eu envie de rendre hommage à tous nos Poilus qui ont donné leur vie pour qu'on retrouve notre "Liberté". Mais aussi à tous ces soldats qui sont morts dans cette guerre dans le monde entier, sans aucune distinction de nationalité car, pleurer ses morts, avoir du chagrin est la même souffrance pour tous sans exception, personne ne souffre plus qu'un autre !

3.jpg

Dans un Forum j'ai trouvé ces écrits de Laurent59 en 2009 :

Bientôt Noël, je relis régulièrement quelques lettres de Poilus qui passent leur premier Noël de guerre en décembre 1914. Les illusions sont perdues et cette guerre qui se voulait courte, n'en finit pas de durer.

Voici un extrait de deux courriers écrits sur le "Front de l'Argonne" en hiver 1914, les deux hommes sont de la même Compagnie (19e), du même Régiment (272e) mais pas du même Rang.

Lettre datée du 25 décembre 1914, tranchées près de Servon, auteur : Capitaine Pierre Quentin Bauchart.

Le temps est presque beau, ce matin, juste assez de neige pour nous rappeler que c'est le soir de Noël, et les tranchées en sont saupoudrées. Comme réveillon, j'offre à mes hommes une avancée de quelques mètres vers les Boches (Allemands), les tranchées s’enchevêtrent et deviennent inextricables, d'autant plus que plupart sont inondées.

4.jpg

Je serais plein, non seulement de courage mais d'entrain si je pensais au moins à vous... Merry Christmas ! Quelle ironie ! Il est né le divin enfant qui apportera aux hommes la doctrine d’amour. Mais les hommes l'ont crucifié ! Et continuent à le faire... Vaillant Noël pour les femmes et les enfants de France ! Noël, c'est le jour de l'Espoir...

Dans la même tranchée, le même jour, le Caporal Louis Bénard écrit :

Jour de Noël ! Mais plutôt Noël des gueux ! Nous sommes dans la tranchée, le réveillon n'est guère réussi, nous avons mangé un biscuit avec une tasse de thé ! Quelle fête ! Un de mes camarades nous a chanté Minuit Chrétien, cela ne manquait pas d'une certaine grandeur au milieu de la fusillade intense. J'ai hâte de rentrer, tu me manques tellement, les enfants me manquent aussi. Ici on survit dans le froid et la misère, heureusement, notre Capitaine Pierre Quentin Bauchart veille sur nous.

Le Capitaine Pierre Quentin Bauchart sera tué le 7 octobre 1916 dans la Somme. Le Caporal Louis Bénard envoya une lettre par jour à sa femme bien-aimée, il survivra à cette guerre sans aucune blessure. Après ces quatre longues années de guerre, ces premiers mots seront... "j'ai honte d'être encore en vie" ! Émouvant n'est ce pas ?

Dans le gourbis "Noël 1914" avec les hommes de la 19e Compagnie Argonne.

B1.jpg

Je voulais aussi vous parler de cette fameuse "Trêve de Noël" qui a eu lieu dans certaines tranchées du Front. Ces fraternisations ont été longtemps tenues cachées, il ne fallait surtout pas en parler car les Français et les Allemands, vont sortir de leurs tranchées et venir à la rencontre les uns des autres, ils ont échangés des cigarettes, journaux etc, et puis la guerre à repris comme avant.

A1.jpg

Paroles de Poilus, lettres et carnets du front 1914-1918 - Librio-(extrait)

Tranchées-Palace, le 14 décembre 1914 :

Chers parents,

Il se passe des faits à la guerre que vous ne croiriez pas, moi-même, je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais pas vu, la guerre semble autre chose, eh bien, elle est sabotée. Avant-hier et cela a duré deux jours dans les tranchées que le 90e occupe en ce moment. "Français et Allemands se sont serrés la main", incroyable je vous dis ! Pas moi, j'en aurais eu regret. Voilà comment cela est arrivé : les Boches (Allemands) arborent un drapeau blanc et gueulent : "Kamarades, Kamarades, rendez-vous".

1766345128.jpg

Ils sortent alors de leurs tranchées, sans armes, rien du tout, l'Officier en tête, nous en faisons autant et cela a été une visite d'une tranchée à l'autre, échange de cigares, cigarettes, et à cent mètres d'autres se tiraient dessus, je vous assure, si nous ne sommes pas propres, eux sont rudement sales, dégoûtants ils sont, et je crois qu'ils en ont marre eux aussi. Mais depuis, cela a changé on ne communique plus, je vous relate ce petit fait, mais n'en dites rien à personne, nous ne devons même pas en parler à d'autres soldats.

Je vous embrasse bien fort tous les trois.

Votre fils, Gervais.

boule de noêl 1.jpg

Celui qui n'a pas Noël dans le cœur,

Ne le trouvera jamais au pied d'un arbre.

(Roy Lemon Smith)

* * * * * * * * * *

Revenons aux choses essentielles,

Prenons garde, le Monde est fragile...

Une pensée pour tous les disparus de la Guerre,

Pour toutes les personnes qui nous manquent !

Pour nos familles et nos amis,

Je vous souhaite à toutes et tous,

De très Joyeuses fêtes de Noël.

 

19/12/2014

Les quatre bougies (d'un auteur inconnu)

BOUGIES 10.jpg 

Quatre bougies brûlaient lentement... l'ambiance était tellement silencieuse qu'on pouvait entendre leur conversation.

La première dit :

Je suis la PAIX ! Les gens n'arrivent pas à me maintenir je crois que je vais m'éteindre. Diminuant son feu rapidement, elle s'éteint complètement !

La seconde dit :

Je suis la FOI !  Je suis superflue, les personnes ne veulent rien savoir de moi cela n'a pas de sens que je reste allumée. Quant elle termina de parler, une brise souffla suavement sur elle et l'éteignit.

Triste... la troisième bougie se manifesta à son tour :

Je suis l'AMOUR ! Je n'ait pas la force de continuer, les gens me laissent de coté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même ceux qui leurs sont proches et les aiment, et sans attendre elle s'éteignit.

Soudain, un enfant entre et voit les trois bougies éteintes et s’écria, mais c'est quoi ça ? Vous devez rester allumées jusqu'à la fin, en disant cela il commence à pleurer en se frottant les yeux.

Alors la quatrième bougie parla :

Ne soit pas triste... tant que j'ai ma flamme nous pourrons rallumer les autres bougies, moi je suis l'ESPOIR. Avec des yeux brillants, il prit la bougie de l’Espoir et alluma les autres.

Que l’Espoir ne s'éteigne jamais à l'intérieur de nous, que chacun de nous sache être l'enfant qui, avec l'ESPOIR rallume la FOI (selon chacun), puis la PAIX et enfin l'AMOUR.

En ce moment, nous avons vraiment besoin que ces quatre bougies restent allumées... dans nos foyers mais aussi, dans le Monde entier... et pas seulement parce que nous sommes en période de fêtes.

10628321_833030166729916_5871806486472844140_n.jpg

"On ne voit bien qu'avec le cœur,

L'essentiel est invisible pour les yeux".

Le Petit Prince,

d'Antoine de Saint-Exupéry

a etoile.gif

 

Conférence Archéologique sur les fouilles de la Monédière à Bessan (34)

BBB.jpg

Sur les rives de l'Hérault, "Bessan" est une halte de choix, son nom aurait des origines romaines car le nom de "Bessus", répandu chez les romains, désignait un enfant jumeau! Mais le site du village fut occupé bien avant cela, l'Oppidum de la Monédière dit le Castel connu, du VIe au Ier siècle avant J.C.

IMG_3687.jpg

Une présence Grecque, Etrusque, Punique, Ionienne, Ibérique et Gallo-Romaine! Vers 600 avant J.C., les Grecs s'installent à Bessan sur "l'Oppidum de la Monédière" pour faire du commerce. D'importantes villas romaines existaient en de multiples lieux et le Moyen Age a également laissé de nombreuses traces : remparts du XVe siècle, beaux porches, maisons anciennes, ruines d'un moulin fortifié du XIIIe siècle et la superbe église romane dont l'abside est remarquable.

LA MAISON CONSULAIRE

(actuelle Mairie)

IMG_3766.jpg

* * * * * *

IMG_3763.jpg

En 218 avant J.C., Hannibal, général carthaginois, traverse la région avec son armée et ses éléphants de guerre, pour aller attaquer les Romains, et passe entre Bessan et Montblanc.

Le "vendredi 19 décembre à 18 h 30" aura lieu à Bessan, dans la salle du Conseil Municipal (rez-de-chaussée de la Mairie), une conférence sur les fouilles archéologiques qui ont eu lieu sur le site de la Monédière. Les fouilles menées en 2014 sur une superficie de près de 8 000 m², le chercheur associé à l'UMR 5140 Lattes/Montpellier (Chronoterre Archéologie) M. Alexandre Beylier va nous présenter les premiers résultat des recherches.

http://chronoterre.fr/

IMG_3680.jpg

Dans le cadre de la Journée Portes Ouvertes du chantier de fouille que j'ai pu visiter le samedi 7 juin 2014, il s'est révélé très intéressant. Ce site identifié en 1934, a fait l'objet de sondages archéologiques successifs. Dans les années 1970, des fouilles d’étendue limitée ont été menées et on permis d’apprécier l'importance régionale de ce site d'habitat protohistorique, occupé essentiellement entre le début du VIe siècle et la fin du Ve siècle avant notre ère.

bb  ARCHEO BESSAN.jpg 1.jpg

La fouille se situe à l’extrémité nord de l'habitat et a permis de mettre en évidence un large fossé défensif, ainsi que des vestiges de bâtiments comprenant des fondations de murs en pierre, des foyers et des restes de sols d'occupation. Des fosses et de trous de poteaux ont également été retrouvés, cette opération d'archéologie préventive s'inscrit dans le cadre de la construction d'une résidence de deux bâtiments d'une quarantaine de logements sociaux par le bailleur public FDI Habitat.

IMG_3690.jpg

Place de la République

La place a été crée suite à la démolition d'un pâté de maisons en 1859. D'abord appelée Place du Peyrou (Peyre signifie pierre en occitan) elle a pris son nom actuel en 1894, après l'installation d'une fontaine surmontée d'une statue de Marianne. Tout autour de la place de la République se trouvent de nombreuses maisons anciennes. Au n° 23, une façade du XVIIIe siècle a conservé une fenêtre à meneau du XVe siècle. Des traces de baies des XVIe et XVIIIe siècles sont visibles à l'emplacement probable de la maison des Templiers. Au n° 39, se trouve un encadrement de porte à bossage du XVIIIe siècle.

L'Hôtel des Jacomel de Cauvigny

Sa façade incurvée est ornée d'élégantes ferronneries, le Chansonnier Emmanuel Ville prétend, au début du XXe siècle que c'est Madame Jacomel de Cauvigny qui aurait inventé le vin rosé, il y a environ 120 ans.

L'église Saint Pierre

La date de construction de l'église reste inconnue, toutefois, un texte mentionne l'existence de la paroisse en 1070. Il reste de l'église primitive la base du clocher, orné d'arcatures aveugles visibles à l'intérieur de l'édifice. L'église a été agrandie au XIIe siècle (chevet), la nef et les chapelles latérales ont été reconstruites au XIVe siècle. La porte d'entrée (XVIIe siècle) proviendrait du château de Touroulle, entre Bessan et Vias, détruit à la Révolution. Le clocher, endommagé par la foudre au XIXe siècle, a été reconstruit en fer forgé, l'une des deux cloches, datée de 1388 est la plus ancienne du département. L'intérieur abrite plusieurs éléments de mobilier intéressants (retable, chaire, peintures, orgue...).

L'article de presse qui parle de la visite des fouilles :

http://www.thau-info.fr/index.php/commune/bessan/8407-pres-de-200-personnes-decouvrent-les-fouilles-archeologiques-de-la-monediere

Venez nombreux à cette conférence

 

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DU 19/12/2014

P. S. : Voici la présentation des résultats de recherche sur les "Fouilles Archéologiques du Site de la Monédière", par M. Alexandre Beylier, chercheur chez "Chronoterre Archéologie" et responsable des fouilles.

Source : Hérault Tribune

http://www.herault-tribune.com/articles/25833/enorme-succes-de-la-conference-sur-les-fouilles-archeologiques-de-la-monediere/

 

07/12/2014

57e Salon International des Santonniers en Arles (13)

arles.jpg

Voilà, cette année aussi nous allons pouvoir admirer les plus belles créations des santonniers de Provence et des alentours. Depuis décembre 1958 dans les salles du magnifique Cloître Saint-Trophime on peut voir différentes crèches, provençales mais aussi du monde entier (voir dans mes différentes notes).

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/11/18/56e-salon-international-des-santonniers-en-arles-13-789527.html

ÉGLISE SAINT-TROPHIME LE CLOCHER ROMAN

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

ZZ.jpg

C'est vraiment l'exposition qu'il faut voir, j'en ait vu des belles dans des villes et villages mais, celle d'Arles est vraiment la plus belle et la plus complète et la plus insolite. En la visitant je suis toujours étonnée de la qualité, la beauté et la mise en scène qui est faite avec gout par son Président Philippe Brochier et toute son Association, aux Santonniers bravo à vous tous, à bientôt Philippe. Elle réunit les plus belles représentations des crèches Provençales avec des pièces uniques ils arrivent toujours à nous surprendre chaque année.

LA SUPERBE FAÇADE DE L'EGLISE SAINT-TROPHIME

Z15.jpg

Le Salon International des Santonniers est ouvert du

15 novembre 2014 au 11 janvier 2015

"Cloître Saint-Trophime"

Place de la République

13 200 ARLES

LE PALAIS DE L’ARCHEVÊCHÉ 

(à gauche l'église Saint-Trophime)

AA.jpg

LE LUSTRE AUX SANTONS DE 1918

(GIBERT Jean-Amédée, collection particulière)

1 IMG_2588.jpg

Site Internet de l'Association, vous y verrez les photos de l'inauguration du 14 novembre :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

LE CLOCHER DE L’ÉGLISE SAINT TROPHIME

(clocher massif carré, il mesure 40 m de haut)

IMG_2861.jpg

Monument majeur de l'art roman provençal le Cloître Saint-Trophime est au centre des bâtiments de la cité épiscopale. La construction du Cloître a débuté au XIIe siècle mais ne prendra fin qu'a la fin du XIVe siècle en raison du déclin de l'influence d'Arles au profit d'Aix en Provence et d'Avignon. L'ensemble épiscopal d'Arles, est un des plus prestigieux de l'époque médiévale, l'église et sont Cloître sont Propriété de la Ville d'Arles et classés Monuments Historique en 1846 et 1943 et au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1981.

LE CLOITRE VU DEPUIS LA TERRASSE A L’ÉTAGE

(en partie restauré l'année dernière)

IMG_2843.jpg

Sujets provençaux du XVIIe et XIXe siècle, le corps en paille pour le mannequin, cotonnades, extrémités en cire ou papier mâché, yeux sulfure ou peinture.

P.S. : Toutes les photos des crèches sont celles de l'Année 2013.

TRES BEAUX SUJETS PROVENÇAUX

A  IMG_2661.jpg

Les chanoines l'occupent peu de temps et les salles du cloître sont transformés en grenier et réserves avant d'être en partie occupées par des habitations après la révolution. Les galeries nord et son style roman, elles sont décorées par des statues de grande qualité. La galerie nord s'attache à la représentation des saints patrons de l'église d'Arles et du mystères pascal.

FRÉDÉRIC MISTRAL PAR PAUL FOUQUE 1964 

IMG_2615.JPG

La galerie est plus large, intègre de motifs gothiques, vous verrez sur les piliers l'évocation de la passion du Christ et sur les chapiteaux le récit de l'enfance et de la vie du Christ. Les deux autres galeries plus tardives et le grand portail sont de style gothiques.

Les chapiteaux de la galerie sud évoquent la vie de Saint-Trophime, la galerie ouest évoque des thèmes éclectiques dans son décor comme le couronnement de la Vierge ou le culte des saints de Béthanie. L’accès au Cloître se fait par la cour de l'Archevêché accessible depuis le Place de la République.

TAPISSERIES D'AUBUSSON DU XVIIe SIÈCLE

IMG_2558.JPG

Dans une des salles du Cloître, on peut admirer sept magnifiques Tapisseries d'Aubusson du XVIIe siècle, elles mettent en scène l'histoire de Godefroy de Bouillon conduisant la première croisade et libérant Jérusalem.

C.jpg

Le Cloître de Saint-Trophime appartient à deux époques, deux galeries sont romanes et datent du XIIe siècle, les deux autres sont gothiques et datent du XIVe. Il y a aussi un décor sculpté exceptionnel avec un très riche bestiaire imaginaire. Là encore, on voit bien que les architectes ont réemployés les colonnes de l'antiquité romaine. Par ailleurs, vous pourrez aussi découvrir la Salle du Chapitre, le Réfectoire et un rarissime dortoir vouté des chanoines, le centre du Cloître est un ancien cimetière.

UNE PARTIE DU CLOITRE AVEC LE PUITS

ET LE BÉNITIER DES CHANOINES

1 308.jpg

La Salle occidentale du Cloître Saint-Trophime

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-r%C3%A9fectoire-sintes.pdf

LE CLOCHER AVEC LE PUITS

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

I.jpg

La cour de l'ancien Archevêché abrite un magnifique escalier précédé d'une sculpture du XIXe siècle du pur style "pompier", l'Aveugle et le Paralytique. Le style Académique, aussi appelé "Pompier", est le courant dominant sous le second empire. Il a un gout très fort pour des grandes compositions historiques avec de beaux casques un peu partout. Peut-être est ce pour cela qu'on l'a appelé Pompier, à cause des casques bien brillants, ou bien parce que le style était pompeux. A part cela, le bâtiment a peu d’intérêt.

L'AVEUGLE ET LE PARALYTIQUE

(Jean Turcan sculpteur Arlésien 1846-1895)

Nous allons pouvoir admirer le magnifique Cloître enfin restauré, en effet les travaux ont débuté au printemps 2012 et nous avons pu voir les échafaudages et les premiers nettoyages des pierres lors des expositions des années 2012 et 2013. La différence entre le restauré et le non restauré était vraiment époustouflant, j'ai hâte d'aller voir l'exposition des crèches et le savoir-faire des Maîtres-Santonniers, mais aussi de pouvoir admirer le Cloître dans toute sa splendeur.

H.jpg

Le Cloître fait l'objet aux XIXe et au XXe siècle de plusieurs campagnes de restaurations qui lui rendent son volume originel et le consolident. Néanmoins, l'état des lieux du monument, réalisé en 2006, a révélé un état avancé de dégradations de la pierre et des sculptures, conséquences des désordres passés, de la pollution atmosphérique et des effets du climat.

A.jpg

Diagnostic archéologique du Cloître Saint-Trophime : premières découvertes

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-archeologie-raynaud.pdf

G.jpg

La "ville d'Arles et l’État, avec l'aide financière de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du Département des Bouches-du-Rhône et le Mécénat du World Monument Fund", ont engagé un programme de restauration et de valorisation du cloître. L'objectif est de le protéger de nouvelles dégradations et rendre tout leur éclat à l'architecture et au décor sculpté.


Le programme de travaux de restauration, a été établi par le maître d’œuvre, il a été validé après expertise et essais par un comité scientifique composé de spécialistes internationaux. Les connaissances développées à l'occasion de la restauration exemplaire du portail de l'église Saint-Trophime ont servi de repère pour la restauration du cloître. Des travaux préalables à la restauration ont été réalisés, notamment pour résoudre le problème de l'écoulement de l'eau, cause principale des dégradations.

Z10.jpg

Un système d'évacuation performant et discret a été mis en place et le préau a reçu un aménagement minéral destiné à diminuer les apports en eau. La restauration a débuté au printemps 2012, le chantier est intervenu sur trois éléments : les maçonneries, les sculptures et les décors peints. Un laboratoire indépendant a été chargé de suivre chaque étape et validé les protocoles initiaux et les résultats obtenus.

B.jpg

Les crèches

La crèche est relatée depuis le XIIIe siècle, il s'agit en fait du lieu où Marie aurait déposé Jésus, sûrement dans la mangeoire garnie de paille, dans une étable où des animaux lui procuraient la chaleur. La légende raconte que c'est Saint François d'Assise qui, en 1223, imagina une crèche et l'installa dans une grotte afin de représenter la naissance du Christ.

IMG_2664.JPG

En France la tradition de faire une crèche de Noël est apparue vers le XIVe siècle et connut certaines difficultés durant la Révolution qui interdisait la représentation de scène religieuse. Mais la crèche resta dans le cœur des croyants pour nous parvenir plus tard.

IMG_2782.JPG

Les santons sont apparus en Provence vers le XVIIe siècle, les santons (santoun qui signifie petit saint) représentent alors les habitants du village se rendant à l'église (pécheur, berger, boulanger...). Mais à cette époque la crèche représentant la naissance de Jésus n'est encore visible que dans les églises. Il faudra encore attendre, avant que les crèches s'installent dans les maisons. Dans la maison, la crèche de Noël trouve souvent sa place sous l'ombre bienveillante de notre beau sapin de Noël.

E.jpg

Santibelli

Littéralement les "Beaux Saints", il s'agit de petites statues de plâtre ou d'argile mais aussi partiellement de cire ou de papier mâché qui sont, à l'origine une création des artisans de la péninsule italienne et dont la mode a été rapportée à Marseille dont l'âge d'or se situe entre 1820 et 1860.

Leur taille variait de 25 à 50 cm, ils représentaient le plus souvent le Christ, la Vierge et tous les Saints, puis avec le temps bien d'autres sujets virent le jour. Ces figurines, ornées d'un décor naïf et coloré, sont souvent placées sous un globe de verre, chapelets, médailles ou fleurs artificielles enrichissent leur décoration surannée... Une niche creusée dans un mur de la salle commune pouvait l'accueillir, mais il pouvait être également posé sur une étagère ou un meuble.

IMG_2600.JPG

Paul Fouque

La dynastie est crée en 1934 par Jean Baptiste Fouque, en 1947, son fils Paul Fouque réalise sa première série de santons et en 1952, il crée le "Coup de Mistral" qui fera le tour du monde. Il obtiendra la médaille de Meilleur Ouvrier de France en 1968. En 1987, il prendra sa retraite et sa fille Mireille Fouque lui succède. En 2006, Emmanuel Fouque, le petit fils, rejoint l'entreprise.

A IMG_2708.jpg

Claude André Férigoule

Avignon 1863 - Arles 1946, déssinateur, statuaire et sculpteur, il fut l’élève de Falguiére et ami de Frédéric Mistral et Léo Lelée. Il est l'auteur des dioramas du Musée Arlaten dont il fut le conservateur de 1897 à 1924. Il travailla beaucoup sur les arlésiennes et l'on peut dire qu'il fut l'inspirateur des santonniers Toscan établis à Marseille pour tout ce qui est la partie folklore de leur œuvre.

A  IMG_2770.jpg

J'espère vous avoir donné envie d'aller voir l'exposition Internationale des Crèches, et par la même occasion pouvoir admirer le magnifique Cloître Saint-Trophime restauré. Dés que je m'y rends, je vous ferais une autre note pour vous montrer le Cloître restauré et vous parlerais en détail des Cryptoportiques que j'ai visité et qui sont vraiment incroyables à voir. Les Cryptoportiques sont les vestiges de l'ancien Forum qui sont à moitié enterrés, sous le magnifique Hôtel de Ville nous avons parcouru des galeries souterraines, c'est un lieu unique et super intéressant.

UNE PARTIE DES CRYPTOPORTIQUES

CRYPTOPORTIQUES.jpg

Vous pourrez aussi en profiter pour visiter en Arles, le riche patrimoine antique (monuments romains et romans) qui sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1981 dont :

  • L’Amphithéâtre Romain,
  • Le Théâtre Antique,
  • Les Cryptoportiques,
  • Les Thermes Romains de Constantin,
  • Les vestiges du Cirque Romain,
  • Le Cloître Saint-Trophime (dont je vous ait parlé),
  • Les Alyscamps qui sont le départ du chemin d'Arles, l'une des trois voies menant à Saint Jacques de Compostelle.

A1.jpg

En espérant vous y voir nombreux,

Comme tous les ans d'ailleurs,

Nous allons pouvoir nous remémorer nos Noëls,

Lorsque nous étions des enfants,

Bonne visite à tous,

Bon voyage dans vos souvenirs...

 

06/12/2014

La Saint Nicolas, le 6 décembre (pour mon amie Suzanne)

1207.jpg

Je dédie cette note à mon amie Suzanne, ainsi qu'a sa famille en ce jour de la "Saint Nicolas", dans une boulangerie j'ai acheté des petits bonhommes de pain d'épices, délicieux... (pour les offrir à quelqu'un que j’aime, même si nous ici, nous ne fêtons pas la Saint Nicolas). J'ai pensé à elle qui fête toujours la Saint Nicolas avec ses petits enfants et sa famille en faisant du pain d'épice pour eux. Je vous souhaite une Bonne Fête de la Saint Nicolas à tous, je t'embrasse Suzanne.

ST NICOLAS PAIN D EPICE.jpg

Saint Nicolas est le Saint Patron et protecteur des enfants, il est devenu un Saint grâce aux nombreux miracles qu'il a accompli. On fête la Saint Nicolas le 6 décembre jour de sa mort surtout dans l'Est de la France, en Lorraine, en Alsace, dans le Nord de la France, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Autriche et aux Pays Bas.

Il est à l'origine du Père Noël connu dans le monde entier, celui qui amène aux enfants, dés le début du mois de décembre, des bonbons, des fruits secs, des gâteaux dont les fameux bonhommes et les maisons en pain d'épice, des chocolats et parfois des jouets.

SAINT NICOLAS AVEC LES ENFANTS DANS LE TONNEAU

(exposition Internationale de Crèches en Arles en janvier 2013)

stnicolas.jpg 1.jpg

La légende de Saint Nicolas

Il était une fois, trois enfants qui se perdirent dans la foret en ramassant des champignons, ils trouvèrent une maison et frappèrent à la porte car la nuit commençait à tomber. Un boucher leur ouvrit, les fit manger puis les invita à se coucher. Quand ils furent endormis, le boucher les découpa en petits morceau et les mis dans un saloir. Quelques années plus tard, Saint Nicolas passa et demanda le petit salé préparé quelques années auparavant. Saint Nicolas redonna la vie aux trois enfants, en sortant du tonneau, le premier dit alors qu'il avait avait passé une bonne nuit, le second dit moi aussi et le dernier qu'il avait rêvé d'être au paradis.

bb.jpg

La vie est bizarre quand même, je n'ai compris qu'en voyant la statue de Saint Nicolas avec les enfants dans le tonneau à l'exposition Internationale des Crèches en Arles en 2013, quelque chose que j'avais vu chez mes grands-parents paternels. Nous étions enfants et dormions tous dans la grande chambre du fond de la maison familiale lorsque nous nous retrouvions pour les fêtes du village. Il y avait dans cette chambre de grands tableaux magnifiques, je me souviens d'un qui justement montrait des enfants dans un tonneau avec des hommes autour. Lorsque j'avais demandé à ma tante pourquoi ces enfants étaient dans ce tonneau, elle me répondit que le boucher en avait fait du saucisson, brrrrr... j'en avait frissonné d'horreur sans en savoir plus, ma tante aimait bien nous faire peur.

LE PÈRE FOUETTARD AVEC SON FOUET

(exposition Internationale de Crèches en Arles en janvier 2013 

AAAA.jpg

Saint Nicolas n'est pas seulement une légende de Noël, il a vraiment existé, au IVe siècle après J-C, à l'époque, vivait un homme bon et généreux, son nom était Nicolas de Bari, appelé également Nicolas de Myre. Grand évêque de Myre (Turquie), il est d'ailleurs toujours représenté avec une mitre et une crosse. Cet homme était très apprécié de tous, réputé pour son grand cœur et son dévouement ils ont fait de lui un personnage hors du commun. Il est accompagné de son âne et du "Père Fouettard", un grand bonhomme en manteau noir au visage sale de suie, il punit les enfants en leur donnant du charbon, des pommes de terre, des oignons et parfois des coups de fouet.

UNE BIEN JOLIE BEFANA

(rouge Ferrari... comme j'adore la couleur rouge...)

BEFANA OK.jpg

La Saint Nicolas me fait penser à "La Befana" en Italie , elle est fêté le 6 janvier jour de l’Épiphanie, la Befana est une sorcière sympathique et gentille, elle a un nez crochu avec une verrue, des souliers troués et des habits déchirés. Elle se déplace sur un balai et descend dans les cheminées pour mettre des friandises et des cadeaux, mais aussi du charbon aux enfants qui n'ont pas été sages. Lorsque nous étions petits en Sardaigne (Italie) nous installions nos chaussettes sur la cheminée et le lendemain nous les trouvions remplies de bonbons, chocolats, gâteaux, noix, noisettes, amandes, quelques sous et parfois des jouets.

LA BEFANA AVEC SON SAC DE JOUETS ET LES ENFANTS

(exposition Internationale de Crèches en Arles en janvier 2013)

DSC_0115.jpg

Comptine sur la Befana que tous les enfants fredonnent en l'attendant impatiemment :

La Befana vien di notte             La Befana vient la nuit

Con le scarpe tutte rotte         Avec ses chaussures abimées

Col capello da romana               Avec son chapeau de romaine

Viva viva la Befana                    Vive vive la Befana.

stnicolas.jpg