Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2017

L’exposition Le luxe dans l’Antiquité en Arles (13)

A.png

Une très belle exposition est visible actuellement au Musée Départemental Arles Antique, conçue autour de l'exceptionnel "Trésor de Berthouville", un ensemble de vaisselle votive en argent découvert en 1830 en Normandie. Il est agrémenté de pièces de grande valeur du cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale de France telles que colliers, bagues, bracelets, intailles et camées mais aussi objets d'or et statues de marbre.

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUE

(avec l'extension du musée à droite, réalisée

pour y installer le Chaland Romain qui mesure 31 m de long)

DSCN3111.jpg

Site Internet du Musée Départemental Arles Antique :

http://www.arles-antique.cg13.fr

Exposition visible depuis le :

1er juillet 2017 jusqu'au 21 janvier 2018

LA VUE DU RHÔNE DEPUIS L’INTÉRIEUR DU MUSÉE

(ou l'on fait toutes ces belles découvertes...)

IMG_3116.jpg

La salle d'exposition temporaire du rez-de-chaussée du musée est consacrée à cet ensemble, présenté autour de quatre sections :

  • Or, richesse et pouvoir
  • Porter le luxe
  • Le faste de la maison
  • Un trésor votif : le trésor de Berthouville

LE CHALAND ROMAIN LE PLUS COMPLET AU MONDE

(découvert en 2004 dans l'ancien Port Romain à Arles,

long de 31 mètres il reposait dans la vase

du Rhône depuis près de 2 000 ans)

3355812848.jpg

Dans les collections permanentes du musée, un parcours met en valeur les expressions du luxe dans l'antique cité d'Arelate autour de dix pièces emblématiques telle que le buste de Jules César, la mosaïque de l'Aion ou le sarcophage de Phèdre et Hippolyte.

ADRESSE

Musée Départemental Arles Antique

Presqu'île du Cirque Romain

13635 ARLES

LA BASILIQUE ET LES THERMES DE CONSTANTIN AU VE SIÈCLE

(maquette au 1/100e, conçue par M. Heijmans,

réalisée par M. D Delpalillo, nous irons la visiter bientôt en groupe)

IMG_3186.jpg

Enfin, dans la salle du 1er étage sont présentées pour la première fois au public les fragments d'enduits peints de la Villa de la Harpiste. Ces très belles peintures murales dignes des fresques de Pompéi ont été découvertes ces trois dernières années sur le site archéologique de la Verrerie de Trinquetaille (rive droite du Rhône).

LE BUSTE DE CÉSAR DÉCOUVERT DANS LE RHÔNE

(tous les objets se trouvent au musée d'ARLES)

231033435.jpg

On pouvait visiter cet été, le chantier en cours de fouille de la Verrerie de Trinquetaille, c'était la quatrième campagne de fouilles programmée, la maison fouillée date du Ier siècle avant notre ère.

 

L’amphithéâtre d'Arles a été construit à la fin du Ier siècle de notre ère sur le modèle du Colisée de Rome. Ce monument en pierre ici représenté en fin de matinée après les combats d'animaux. Des trappes et des monte-charges aménagés dans le plancher en bois couvert de sable qui formait la piste (Arena) permettaient de modifier les décors des jeux et de créer des effets scéniques.

LE COLISÉE A ROME

(hélas le temps n'était pas clément ce jour là...)

DSCN6214.jpg

LA VILLE DE ROME EST UN GRAND MUSÉE A CIEL OUVERT

(Rome ville éternelle - Roma aeterna) 

DSCN6228.jpg 

Pour protéger les spectateurs du soleil, une immense voile (velum) était tendue grâce à un réseau de câbles reliés à des mâts en bois placés au sommet de l'attique.

LA RESTITUTION DE L’AMPHITHÉÂTRE D'ARLES

IMG_7218.jpg

LA NÉCROPOLE DES ALYSCAMPS A ARLES

(je vous en parlerais plus en détail dans une note à part)

Dans l'Antiquité, les cimetières étaient toujours extérieurs à l'enceinte des cités et souvent implantés le long des grands axes routiers. Dès le début de l'Empire, tombes à incinération, sarcophages et mausolées s’égrenèrent aux abords de la Via Aurelia, constituant une vaste nécropole. Mais, c'est à l'époque paléochrétienne que le cimetière prit une importance majeure avec l'inhumation du martyr Saint Genest et la sépulture des premiers évêques d'Arles, abritée dans une chapelle bientôt entourée par des milliers de tombes pressées sur plusieurs rangs.

L'EGLISE SAINT HONORAT ET UNE PARTIE DE LA NÉCROPOLE

DSCN2592.jpg

Devenue vers 1040 un prieuré sous le vocable de Saint Honorât dépendant de l'Abbaye Saint Victor de Marseille, l'église fut rebâtie au XIIe siècle dans le style roman et couronnée par une splendide tour-lanterne octogonale. La nécropole devint une étape obligée du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et les Chansons de Gestes ne manquèrent pas d'y situer les combats de Charlemagne contre les Sarrasins, pour son poème "L'enfer". L'allée des Alyscamps qui subsiste aujourd'hui a été aménagée par les religieux Minimes au XVIIIe siècle. En 1888, Van Gogh et Gauguin vinrent peindre dans ces romantiques "Champs Elysées" d'Arles.

LES ALYSCAMPS DE VINCENT VAN GOGH

DSCN2555.jpg   

POÈME DE JEAN-PAUL TOULET

(1867 - 1920)

LES ALISCAMS

- - - 

Dans Arles, où sont les Aliscams,

Quand l'ombre est rouge, sous les roses,

Et clair le temps.

 - - - 

Prends garde à la douceur des choses,

Lorsque tu sens battre sans cause,

Ton cœur trop lourd.

 - - -

Et que se taisent les colombes,

Parle tout bas, si c'est d'amour,

Au bord des tombes

ARC ROMAN DE L'ANCIENNE ÉGLISE SAINT-CÉSAIRE-LE-VIEUX

(accolée au Porche, la Chapelle Sainte Accurse, bâtie en 1520 )

DSCN2511 ARLES ALYSCAMPS.jpg

N’HÉSITEZ PAS A VOUS RENDRE

VISITER L’EXPOSITION

SUR LE LUXE DANS L’ANTIQUITÉ

TOUJOURS TRÈS BELLES ET INTÉRESSANTES

PROFITEZ EN POUR VISITER LES ALYSCAMPS

ET AUTRES MONUMENTS EN ARLES

 

Écrire un commentaire