Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/12/2014

57e Salon International des Santonniers en Arles (13)

arles.jpg

Voilà, cette année aussi nous allons pouvoir admirer les plus belles créations des santonniers de Provence et des alentours. Depuis décembre 1958 dans les salles du magnifique Cloître Saint-Trophime on peut voir différentes crèches, provençales mais aussi du monde entier (voir dans mes différentes notes).

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/11/18/56e-salon-international-des-santonniers-en-arles-13-789527.html

ÉGLISE SAINT-TROPHIME LE CLOCHER ROMAN

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

ZZ.jpg

C'est vraiment l'exposition qu'il faut voir, j'en ait vu des belles dans des villes et villages mais, celle d'Arles est vraiment la plus belle et la plus complète et la plus insolite. En la visitant je suis toujours étonnée de la qualité, la beauté et la mise en scène qui est faite avec gout par son Président Philippe Brochier et toute son Association, aux Santonniers bravo à vous tous, à bientôt Philippe. Elle réunit les plus belles représentations des crèches Provençales avec des pièces uniques ils arrivent toujours à nous surprendre chaque année.

LA SUPERBE FAÇADE DE L'EGLISE SAINT-TROPHIME

Z15.jpg

Le Salon International des Santonniers est ouvert du

15 novembre 2014 au 11 janvier 2015

"Cloître Saint-Trophime"

Place de la République

13 200 ARLES

LE PALAIS DE L’ARCHEVÊCHÉ 

(à gauche l'église Saint-Trophime)

AA.jpg

LE LUSTRE AUX SANTONS DE 1918

(GIBERT Jean-Amédée, collection particulière)

1 IMG_2588.jpg

Site Internet de l'Association, vous y verrez les photos de l'inauguration du 14 novembre :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

LE CLOCHER DE L’ÉGLISE SAINT TROPHIME

(clocher massif carré, il mesure 40 m de haut)

IMG_2861.jpg

Monument majeur de l'art roman provençal le Cloître Saint-Trophime est au centre des bâtiments de la cité épiscopale. La construction du Cloître a débuté au XIIe siècle mais ne prendra fin qu'a la fin du XIVe siècle en raison du déclin de l'influence d'Arles au profit d'Aix en Provence et d'Avignon. L'ensemble épiscopal d'Arles, est un des plus prestigieux de l'époque médiévale, l'église et sont Cloître sont Propriété de la Ville d'Arles et classés Monuments Historique en 1846 et 1943 et au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1981.

LE CLOITRE VU DEPUIS LA TERRASSE A L’ÉTAGE

(en partie restauré l'année dernière)

IMG_2843.jpg

Sujets provençaux du XVIIe et XIXe siècle, le corps en paille pour le mannequin, cotonnades, extrémités en cire ou papier mâché, yeux sulfure ou peinture.

P.S. : Toutes les photos des crèches sont celles de l'Année 2013.

TRES BEAUX SUJETS PROVENÇAUX

A  IMG_2661.jpg

Les chanoines l'occupent peu de temps et les salles du cloître sont transformés en grenier et réserves avant d'être en partie occupées par des habitations après la révolution. Les galeries nord et son style roman, elles sont décorées par des statues de grande qualité. La galerie nord s'attache à la représentation des saints patrons de l'église d'Arles et du mystères pascal.

FRÉDÉRIC MISTRAL PAR PAUL FOUQUE 1964 

IMG_2615.JPG

La galerie est plus large, intègre de motifs gothiques, vous verrez sur les piliers l'évocation de la passion du Christ et sur les chapiteaux le récit de l'enfance et de la vie du Christ. Les deux autres galeries plus tardives et le grand portail sont de style gothiques.

Les chapiteaux de la galerie sud évoquent la vie de Saint-Trophime, la galerie ouest évoque des thèmes éclectiques dans son décor comme le couronnement de la Vierge ou le culte des saints de Béthanie. L’accès au Cloître se fait par la cour de l'Archevêché accessible depuis le Place de la République.

TAPISSERIES D'AUBUSSON DU XVIIe SIÈCLE

IMG_2558.JPG

Dans une des salles du Cloître, on peut admirer sept magnifiques Tapisseries d'Aubusson du XVIIe siècle, elles mettent en scène l'histoire de Godefroy de Bouillon conduisant la première croisade et libérant Jérusalem.

C.jpg

Le Cloître de Saint-Trophime appartient à deux époques, deux galeries sont romanes et datent du XIIe siècle, les deux autres sont gothiques et datent du XIVe. Il y a aussi un décor sculpté exceptionnel avec un très riche bestiaire imaginaire. Là encore, on voit bien que les architectes ont réemployés les colonnes de l'antiquité romaine. Par ailleurs, vous pourrez aussi découvrir la Salle du Chapitre, le Réfectoire et un rarissime dortoir vouté des chanoines, le centre du Cloître est un ancien cimetière.

UNE PARTIE DU CLOITRE AVEC LE PUITS

ET LE BÉNITIER DES CHANOINES

1 308.jpg

La Salle occidentale du Cloître Saint-Trophime

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-r%C3%A9fectoire-sintes.pdf

LE CLOCHER AVEC LE PUITS

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

I.jpg

La cour de l'ancien Archevêché abrite un magnifique escalier précédé d'une sculpture du XIXe siècle du pur style "pompier", l'Aveugle et le Paralytique. Le style Académique, aussi appelé "Pompier", est le courant dominant sous le second empire. Il a un gout très fort pour des grandes compositions historiques avec de beaux casques un peu partout. Peut-être est ce pour cela qu'on l'a appelé Pompier, à cause des casques bien brillants, ou bien parce que le style était pompeux. A part cela, le bâtiment a peu d’intérêt.

L'AVEUGLE ET LE PARALYTIQUE

(Jean Turcan sculpteur Arlésien 1846-1895)

Nous allons pouvoir admirer le magnifique Cloître enfin restauré, en effet les travaux ont débuté au printemps 2012 et nous avons pu voir les échafaudages et les premiers nettoyages des pierres lors des expositions des années 2012 et 2013. La différence entre le restauré et le non restauré était vraiment époustouflant, j'ai hâte d'aller voir l'exposition des crèches et le savoir-faire des Maîtres-Santonniers, mais aussi de pouvoir admirer le Cloître dans toute sa splendeur.

H.jpg

Le Cloître fait l'objet aux XIXe et au XXe siècle de plusieurs campagnes de restaurations qui lui rendent son volume originel et le consolident. Néanmoins, l'état des lieux du monument, réalisé en 2006, a révélé un état avancé de dégradations de la pierre et des sculptures, conséquences des désordres passés, de la pollution atmosphérique et des effets du climat.

A.jpg

Diagnostic archéologique du Cloître Saint-Trophime : premières découvertes

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-archeologie-raynaud.pdf

G.jpg

La "ville d'Arles et l’État, avec l'aide financière de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du Département des Bouches-du-Rhône et le Mécénat du World Monument Fund", ont engagé un programme de restauration et de valorisation du cloître. L'objectif est de le protéger de nouvelles dégradations et rendre tout leur éclat à l'architecture et au décor sculpté.


Le programme de travaux de restauration, a été établi par le maître d’œuvre, il a été validé après expertise et essais par un comité scientifique composé de spécialistes internationaux. Les connaissances développées à l'occasion de la restauration exemplaire du portail de l'église Saint-Trophime ont servi de repère pour la restauration du cloître. Des travaux préalables à la restauration ont été réalisés, notamment pour résoudre le problème de l'écoulement de l'eau, cause principale des dégradations.

Z10.jpg

Un système d'évacuation performant et discret a été mis en place et le préau a reçu un aménagement minéral destiné à diminuer les apports en eau. La restauration a débuté au printemps 2012, le chantier est intervenu sur trois éléments : les maçonneries, les sculptures et les décors peints. Un laboratoire indépendant a été chargé de suivre chaque étape et validé les protocoles initiaux et les résultats obtenus.

B.jpg

Les crèches

La crèche est relatée depuis le XIIIe siècle, il s'agit en fait du lieu où Marie aurait déposé Jésus, sûrement dans la mangeoire garnie de paille, dans une étable où des animaux lui procuraient la chaleur. La légende raconte que c'est Saint François d'Assise qui, en 1223, imagina une crèche et l'installa dans une grotte afin de représenter la naissance du Christ.

IMG_2664.JPG

En France la tradition de faire une crèche de Noël est apparue vers le XIVe siècle et connut certaines difficultés durant la Révolution qui interdisait la représentation de scène religieuse. Mais la crèche resta dans le cœur des croyants pour nous parvenir plus tard.

IMG_2782.JPG

Les santons sont apparus en Provence vers le XVIIe siècle, les santons (santoun qui signifie petit saint) représentent alors les habitants du village se rendant à l'église (pécheur, berger, boulanger...). Mais à cette époque la crèche représentant la naissance de Jésus n'est encore visible que dans les églises. Il faudra encore attendre, avant que les crèches s'installent dans les maisons. Dans la maison, la crèche de Noël trouve souvent sa place sous l'ombre bienveillante de notre beau sapin de Noël.

E.jpg

Santibelli

Littéralement les "Beaux Saints", il s'agit de petites statues de plâtre ou d'argile mais aussi partiellement de cire ou de papier mâché qui sont, à l'origine une création des artisans de la péninsule italienne et dont la mode a été rapportée à Marseille dont l'âge d'or se situe entre 1820 et 1860.

Leur taille variait de 25 à 50 cm, ils représentaient le plus souvent le Christ, la Vierge et tous les Saints, puis avec le temps bien d'autres sujets virent le jour. Ces figurines, ornées d'un décor naïf et coloré, sont souvent placées sous un globe de verre, chapelets, médailles ou fleurs artificielles enrichissent leur décoration surannée... Une niche creusée dans un mur de la salle commune pouvait l'accueillir, mais il pouvait être également posé sur une étagère ou un meuble.

IMG_2600.JPG

Paul Fouque

La dynastie est crée en 1934 par Jean Baptiste Fouque, en 1947, son fils Paul Fouque réalise sa première série de santons et en 1952, il crée le "Coup de Mistral" qui fera le tour du monde. Il obtiendra la médaille de Meilleur Ouvrier de France en 1968. En 1987, il prendra sa retraite et sa fille Mireille Fouque lui succède. En 2006, Emmanuel Fouque, le petit fils, rejoint l'entreprise.

A IMG_2708.jpg

Claude André Férigoule

Avignon 1863 - Arles 1946, déssinateur, statuaire et sculpteur, il fut l’élève de Falguiére et ami de Frédéric Mistral et Léo Lelée. Il est l'auteur des dioramas du Musée Arlaten dont il fut le conservateur de 1897 à 1924. Il travailla beaucoup sur les arlésiennes et l'on peut dire qu'il fut l'inspirateur des santonniers Toscan établis à Marseille pour tout ce qui est la partie folklore de leur œuvre.

A  IMG_2770.jpg

J'espère vous avoir donné envie d'aller voir l'exposition Internationale des Crèches, et par la même occasion pouvoir admirer le magnifique Cloître Saint-Trophime restauré. Dés que je m'y rends, je vous ferais une autre note pour vous montrer le Cloître restauré et vous parlerais en détail des Cryptoportiques que j'ai visité et qui sont vraiment incroyables à voir. Les Cryptoportiques sont les vestiges de l'ancien Forum qui sont à moitié enterrés, sous le magnifique Hôtel de Ville nous avons parcouru des galeries souterraines, c'est un lieu unique et super intéressant.

UNE PARTIE DES CRYPTOPORTIQUES

CRYPTOPORTIQUES.jpg

Vous pourrez aussi en profiter pour visiter en Arles, le riche patrimoine antique (monuments romains et romans) qui sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1981 dont :

  • L’Amphithéâtre Romain,
  • Le Théâtre Antique,
  • Les Cryptoportiques,
  • Les Thermes Romains de Constantin,
  • Les vestiges du Cirque Romain,
  • Le Cloître Saint-Trophime (dont je vous ait parlé),
  • Les Alyscamps qui sont le départ du chemin d'Arles, l'une des trois voies menant à Saint Jacques de Compostelle.

A1.jpg

En espérant vous y voir nombreux,

Comme tous les ans d'ailleurs,

Nous allons pouvoir nous remémorer nos Noëls,

Lorsque nous étions des enfants,

Bonne visite à tous,

Bon voyage dans vos souvenirs...

 

23/11/2014

Exposition Temporaire : "L'Empire de la Couleur, de Pompéi au Sud des Gaules" à Toulouse (31)

10632804_797831990278302_683809811196194152_n.jpg

Une exposition à ne pas rater sur POMPÉI un site unique au monde, elle se tiendra à Toulouse du 15 novembre 2014 au 22 mars 2015, au Musée Saint Raymond - Musée des Antiques de Toulouse. En 79 après J.-C., l'éruption du Mont Vésuve interrompt la vie des cités et des domaines du golfe de Naples, les décors peints sont immuablement figés à tout jamais.

PLAN DU SITE ARCHÉOLOGIQUE DE POMPÉI

SITE DE POMPEI.jpg

C'est un de mes rêves que j'espère réaliser, me rendre à Pompéi, voir Herculanum, monter voir le cratère du Vésuve (le rêve... voir le volcan, j'aurais aimé voir sur place l'Etna en éruption cette année) et visiter d'autres sites très intéressants, les rêves sont faits pour être réalisés. Et puis une chose à faire sans faute... à Naples (vous allez rire), manger une vraie pizza napolitaine et aller voir "Pulcinella" le masque né à Napoli... qui représente si bien la ville.

PULCINELLA - POLICHINELLE

(mes masques préférés sont Pulcinella et Arlecchino)

pulcinella.jpg

L'Italie s'engage à ne pas abandonner Pompéi, j'espère qu'elle tiendra sa promesse afin de préserver ce Patrimoine merveilleux qui se dégrade de jour en jour, des pans de l'histoire disparaissent à jamais, voir l'article ci-dessous :

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/patrimoine/litalie-sengage-a-ne-pas-abandonner-pompei-138695

Adresse : Musée Saint-Raymond

1 Ter Place Saint-Sernin

31000 TOULOUSE

FMAMID031V501YL2_1_B2K4ofjIgAA09PU.jpg

Les peintures romaines exposées proviennent de Rome, du golfe de Naples et des provinces romaines de Narbonnaise et d'Aquitaine. Des parois peintes de ce sud des Gaules, dont certaines ont été exceptionnellement remontées ou restaurées pour l'occasion, sont ainsi confrontées, de manières tout à fait inédite, à des "modèles" italiens dont les œuvres sont généreusement prêtées par le musée du Louvre et le musée archéologique national de Naples.

l-empire-de-la-couleur-la-peinture-romaine-de-pompei-aux-gaules_pdt_hd_4080.jpg

Durant l'Antiquité romaine, à l'image de nos préoccupations esthétiques contemporaines, chaque génération éprouvait le besoin de faire repeindre ses murs, selon la mode du temps. Mais la question sous-jacente de l'exposition demeure celle des ateliers et de la circulation de ces peintres-décorateurs qui ont permis la diffusion à très grande échelle des motifs, des grands tableaux mythologiques, des paysages ou des natures mortes, bien connus à Pompéi ou Herculanum. Ainsi peut-on constater, dans le sud des Gaules, d'un côté une grande fidélité et de l'autre une autonomie marquée à l'égard des décors élaborés en premier lieu à Rome, centre du pouvoir.

L'exposition montrera l'évolution de la peinture romaine dans le sud de la Gaule, de Cannes à Bordeaux, depuis son apparition jusqu'au IIe siècle de notre ère. Ces exemples seront confrontés aux "modèles" italiens, en particulier dans la perspective de l'assimilation et de l’interprétation des quatre styles pompéiens. Parallèlement à cette évolution, l'exposition tentera de montrer, par la restitution d'une paroi peinte ainsi que par un film réalisé pour l'occasion, les techniques utilisées par l'artisan de l'Antiquité ainsi que les techniques de restauration contemporaines des décors peints.

Source Musée Saint-Raymond à Toulouse

ROUTE AVEC LE PASSAGE PIÉTON

1003442_10151631317468280_1087634644_n.jpg

A ne surtout pas rater,

Du 15 novembre 2014 au 22 mars 2015,

Nous avons tout le temps de nous y rendre. 

Bonne visite à tous.

 

20/11/2014

Conférence au Musée de Site Villa-Loupian : L'Oppidum de Ruscino, Archéologie d'un lieu de pouvoir

a6.jpg

Voici la dernière conférence du cycle "Les Territoires de l'Archéologie", elle aura lieu au "Musée de Site Gallo-Romain Villa-Loupian" le jeudi 20 novembre 2014 à 18 h 30. Ça va être une conférence très intéressante (comme d'habitude d'ailleurs), car je connais les lieux pour les avoir visités, je suis toujours curieuse de connaître les découvertes faites dans les lieux que je visite. 

A5.jpg

Cette fois ce sera "Isabelle Rébé", archéologue au "Centre Archéologique Rémy Marichal" de la ville de Perpignan, qui nous parlera des fouilles menées sur le Site Archéologique de Ruscino.

A4.jpg

Site Archéologique Rémy Marichal

Oppidum de Ruscino

Château Roussillon

66000 PERPIGNAN

A3.jpg

J'ai eu la chance de pouvoir visiter le site archéologique de Ruscino il y a quelques années, le musée Rémy Marichal n'était pas terminée donc je n'ait pu en voir que l'extérieur, des fouilles étaient en cours, ça a du bien changer depuis, une nouvelle visite à prévoir un jour en allant à Rivesaltes, voir note ci-dessous :   

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/03/28/test.html

A1.jpg

Un rendez-vous à ne pas manquer,

Le site archéologique est très intéressant.

Venez nombreux.

1.jpg

http://www.poissondelune.com/ruscino-archeologie.html

P. S. : Très intéressante conférence, Madame Isabelle Rébé nous a expliqué avec beaucoup de détails, d'images la naissance de Ruscino, les fouilles du début jusqu’à il y a quelques semaines, les découvertes de mobilier etc.

Vous pouvez visionner sa conférence sur le site Internet de l'INRAP, voir ci-dessous :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/Heritages-arabo-islamiques/p-17225-Conference-Claude-Raynaud-et-Isabelle-Rebe.htm

Pour information : un livre sera disponible en décembre 2014 sur le site de Ruscino, à ne pas louper.

 

05/11/2014

Exposition sur "la Grande Guerre" au Musée du Colombier à Alès (30)

A.jpg

Une exposition sur la Grande Guerre à découvrir jusqu'au 16 novembre 2014 au "Musée du Colombier à Alès". On pourras y découvrir des témoignages photographiques et archéologiques sur la Grande Guerre de 14-18. Un voyage émouvant dans le passé, éclairé à la fois par les témoignages contemporains et les recherches actuelles. Une exposition à voir tous les jours de 14 h à 18 h jusqu'au 16 novembre 2014, l'entrée est gratuite.

IMG_3319.jpg

Adresse : Musée du Colombier

Rue Jean Mayodon

30100 ALES

IMG_0184 OK.jpg

A la fois proche et lointaine, la Grande Guerre de 1914-1918 a commencé il y a 100 ans, au travers des photographies d"époque, ses spécificités sont révélées au public. La vie dans les tranchées, les nouveaux armements ainsi que le terrible bilan du conflit sont évoqués de façon saisissante par des témoins directs, "les photographes".

SAM_9111.jpg

En complément, les fouilles archéologiques enrichissent notre connaissance de la vie des "Poilus" depuis plusieurs années. Une salle de l'exposition nous en dit plus sur les rapports de cette discipline, essentielle pour notre compréhension de la Première Guerre Mondiale.

IMG_3452.jpg

Cette exposition est organisée par Alès Agglomération - Musée d'Alès, les photographies sont issues de la "collection de Monsieur Jean-François GALLIER, président de l'Association Alèsienne de Conservation et de Promotion du Patrimoine - AACPP".

SAM_0225.jpg

Sur ma note du 8 février 2014 lors des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre 14 - 18, vous pourrez voir des objets de "l'Artisanat des Poilus de la collection de Monsieur Jean-Pierre MALKA" à Palavas-les-Flots :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/02/index.html 

IMG_3448.jpg

P. S. : les photos d'objets des Poilus, viennent de la Collection de M. Jean-Pierre Malka qui se trouvent au "Phare de Palavas-les-Flots", c'est une très belle collection avec un nombre d'objets importants.

IMG_0205 OK.jpg

* * * * * *

IMG_6397.jpg

Vous pourrez en profiter pour visiter le magnifique "Musée Minéralogique de l'Ecole des Mines d'Alès" ainsi que la "Mine Témoin d'Ales" qui offrent une visite exceptionnelle, avec une collection impressionnante de minéraux vraiment magnifiques, dont voici deux exemples.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/08/14/la-mine-temoin-d-ales-30.html

IMG_6313.jpg

Bonne visite à tous

 

07/10/2014

Conférence au Musée de Site Villa-Loupian sur les fouilles préventives de l'Autoroute A75

Musée Villa-Loupian.jpg

Le cycle des conférences reprend au Musée Villa-Loupian avec la première le jeudi 9 octobre à 18 h 30. Cécile Jung, archéologue à l'INRAP, interviendra pour nous parler des résultats des fouilles préventives de l'A75. Je vous tiendrais au courant des prochaines conférences qui auront lieu tout au long de l'année.

LOUPIAN.jpg

Adresse : Musée Villa-Loupian

Route Départementale 158 E4

34140 LOUPIAN

Venez nombreux...

Mais il y a toujours un public nombreux et présent



20/09/2014

Journées Européennes du Patrimoine Année 2014

Journees-europeennes-du-patrimoine-2014.jpg

Comme chaque année depuis 1984 ont lieu les Journées du Patrimoine, en 1991 les Journées du Patrimoine ont pris une dimension Européenne. Nous allons pouvoir visiter des sites exceptionnels (16 000 environ), publics ou privés lors de ces "Journées Européennes du Patrimoine" qui auront lieu les 20 et 21 septembre 2014. Comme chaque année, ces journées constituent le rendez-vous culturel très attendu de la rentrée, elles permettent de découvrir entre amis ou en famille le Patrimoine de sa ville ou de sa région.

LE PHARE DU MONT SAINT CLAIR

(tour octogonale de 23 mètres de haut, à mi-hauteur du Mont Saint Clair)

SETE.jpg

Site Internet ou vous pourrez trouver tous les sites ouverts dans toute la France :

http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/

patrimoine.jpg

Le thème sera le "Patrimoine Culturel, Patrimoine Naturel", les sites et animations proposés lors des visites témoignent de la richesse de notre patrimoine, naturel et rural, archéologique, militaire, religieux, maritime et fluvial, industriel, architectural, parcs et jardins etc.

ANCIEN PHARE DE SETE SUR LE MOLE SAINT LOUIS

(premier ouvrage construit lors de la fondation de la ville en 1666,

son hauteur est de 34 mètres)

PHARE.jpg1.jpg

Sur le phare, un poème de Paul Valéry y est gravé :

"La Naissance de Vénus"

Son œil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante,

Et la danse infidèle des vagues.

MUSÉE DE LA MER A SETE

(très beau musée sur le port de Sète, la mer, les bateaux et les joutes)

IMG_1685.jpg

Je n'ait toujours pas fait la note sur mes visites intéressantes du patrimoine de l'année dernière, mais en hiver on a plus de temps qu'en été. On profite justement des belles journées pour visiter des sites ou tout simplement voir des amis, profiter de la mer que j'adore, c'est promis je mettrais la note cet hiver avec un peu (beaucoup, beaucoup...) de retard désolée.

SÉMAPHORE DE SETE

(à ses pieds une partie du cimetière marin)

IMG_1531 ok.jpg

Beaucoup de sites sont ouverts, nous pourrons aussi découvrir les "Sémaphores de la Marine Nationale" sur la façade méditerranéenne ouverts au public. J'ai toujours aimé les phares, peut-être parce que j'aime la mer. Cette année je vais me laisser tenter par le Patrimoine Maritime et Militaire (j'adore aussi les militaires surtout les marins...), je n'ait pas encore choisi lequel j'irais visiter car il y en a quelques uns d'ouverts, on choisira le moment venu.

L'ESPIGUETTE

(l'un des plus beaux système dunaires du Nord du bassin Méditerranéen,

ses dunes peuvent atteindre 12 mètres de hauteur )

401.jpg

Un peu d'Histoire :

A l'apparition des premières invasions par la mer, la surveillance des côtes est devenue un souci permanent des populations. En 1806, Napoléon I demanda au Ministère de la Marine de mettre en place un dispositif de surveillance des navires depuis la côte.

LE PHARE DE L'ESPIGUETTE

(tour carrée d'une hauteur de 27 mètres)

ESPIGUETTE.jpg

Les premiers sémaphores furent alors crées, on en compta jusqu'à 162 couvrant le littoral français, mais également en Tunisie et Algérie. Plus d'un siècle après leur création, il reste 59 sémaphores actifs.

LA CRIQUE DE LA NAU A SETE

(nous avons une très belle arrière saison, dommage pour les touristes partis)

IMG_1457.jpg

Le Sémaphore de Sète (34) :

La zone de surveillance de ce sémaphore s'étend de Valras à Palavas-les-Flots. Il contrôle l'importante activité du port de Sète qui est le 1er port de pêche de la Méditerranée : Thoniers, Chalutiers et petits métiers. Il surveille aussi l'activité du port de commerce en matière de fret, passagers ainsi que l’espace aérien et maritime du Golfe du Lion. Il est comme d'autres sémaphores, un poste principal d'observations météorologiques du réseau synoptique national.

le-grau-du-roi-les-plages-v052014-794.jpg

Le Sémaphore de l'ESPIGUETTE au Grau du Roi (30) :

Il se trouve au niveau de la "Plage de l'Espiguette", longue de plus de 18 km environ et 700 m de large, elle est Classée Site Naturel depuis le 1998. Elle arbore le Pavillon Bleu d'Europe depuis plus de 20 ans et possède le Label du 14ème Gand Site de France, elle se situé entre Montpellier et les Saintes-Maries-de-la-Mer. Le Sémaphore surveille surtout les activités de pêche, le mouillage côtier, et de manière globale les approches des Saintes-Maries-de-la-Mer et du golfe d'Aigues-Mortes, avant il était à 150 mètres de la mer à ce jour il se trouve à plus de 500 mètres.

L'ANCIEN PHARE DU GRAU DU ROI

IMG_2977 OK.jpg

LES DEUX PHARES DU GRAU DU ROI

IMG_3029 OK.jpg

La particularité du Phare de l'Espiguette est :

  • La surveillance du trafic commercial maritime et de tous mobiles maritimes et aériens,
  • Surveillance des pollutions maritimes,
  • Surveillance des pêches, réserves et zones réglementées,
  • Observations météo pour MÉTÉO France,
  • Détection des feux principalement en été pour les sapeurs pompiers.

SÉMAPHORE ET PHARE DE L'ESPIGUETTE

(balade dans un désert... au bord de mer, 

je vous en reparlerais dans une prochaine note)

398.jpg

- - - - -

ESPIGUETTE.jpg 2.jpg

J'ai été voir l'exposition qui se tenait à "l'Office de Tourisme d'AGDE" sur les phares qui était très intéressante, vous avez encore le temps d'aller la voir jusqu'au 11 septembre 2014.

phares-exposition-agde-11493.jpg

Vous pourrez admirer en même temps l'exposition sur le "Château Laurens, une demeure d'Agde en 1900" qui elle aussi se clôture le 11 septembre 2014, vous pourrez aussi visiter le Parc de Belle-Îsle et le Salon de Musique enfin restauré lors des Journées Européennes du Patrimoine 2014. Les photos ne rendent pas très bien, mais c'est une très belle demeure "Art Nouveau Classée aux Monuments Historiques depuis 1996", j'ai hâte de pouvoir la visiter, voir la vidéo ci-dessous :


CHÂTEAU LAURENS DANS LE PARC BELLE-ISLE

(Salon de Musique restauré à droite, photo automne 2013)

033.jpg

L’ENTRÉE DU CHÂTEAU DANS LE PARC BELLE-ISLE

(en cours de restauration, le salon de musique est terminé)

a 299.jpg

Voici un lien sur le catalogue du Château ou vous pourrez voir l'intérieur de cette magnifique demeure ainsi que son histoire, mais vous pourrez l'obtenir à l'Office de Tourisme d'Agde à l'Îlot Molière directement comme moi :

http://www.idherault.tv/25555/agde-exposition-chateau-laurens/#!prettyPhoto

chateau laurens.jpg

Voici l'ouvrage sur les phares du Languedoc-Roussillon, très bel ouvrage intéressant avec toutes les réponses aux questions qu'on se pose sur les phares :

Phares du languedoc-Roussillon - Eclairer la mer - Signaler la terre.pdf

LE PHARE DU FORT BRESCOU

(il signalait la présence des rochers et se trouve à 1 800 m de la côte)

IMG_1863.jpg

Voir note sur le Fort Brescou :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/07/03/le-fort-de-brescou-a-agde-34-810758.html

couverture-6794.jpg

Quelle est la différence entre un "Sémaphore et un Phare", le phare est fait pour être vu alors que le sémaphore est fait pour voir, la plupart du temps ils ne sont pas loin comme ceux de Sète et de l'Espiguette.

MUSÉE DE LA MER A SETE

(la Canonnière GABES - navire- école de 1902 à 1952 à Sète (CETTE)

Les maquettes du musée sont réalisés par M. André AVERSA

IMG_1670.jpg

Site Internet des Journées Européennes du Patrimoine à Montpellier, le patrimoine Montpelliérain est très important, tous les ans il est pris d'assaut par beaucoup de visiteurs  :

http://www.ot-montpellier.fr/agenda/les-journees-europeennes-du-patrimoine-a-montpellier.html

LES PHARES JUMEAUX DU GRAU D'AGDE

(le rouge la Tamarissière - le vert le Grau d'Agde)

IMG_1784.jpg

Chacun y trouvera son compte en fonction de ses goûts et passions, mais le choix est impressionnant et il faudrait que les journées du patrimoine durent plus longtemps pour en visiter plusieurs. En effet certains sites ne sont ouverts que ces jours là ce qui est vraiment dommage pour les passionnés de patrimoine.

LUNEL LE MUSÉE LA TOUR DES PRISONS

(la Porte Notre Dame vue arrière avec la tour des prisons)

LUNEL PRISON 2014 1000.jpg

Une autre visite intéressante du Patrimoine qui a été restauré à LUNEL et qu'on ne connaissait pas, va ouvrir ses portes dans quelques semaines c'est le "MUSÉE LA TOUR DES PRISONS". L'entrée se fera par le hall d'accueil de l'Office du Tourisme pas loin des Halles. La porte d'entrée est encore bouchée par un panneau, j'ai fait ma curieuse... et regardé, ça va être intéressant et en même temps émouvant de pouvoir admirer les graffitis dans les cellules encore existantes, voir l'article sur le Midi Libre :

http://www.midilibre.fr/2014/08/05/emouvante-tour-des-prisons,1034003.php

LE PASSAGE DE LA PORTE NOTRE DAME

IMG_6350.jpg

La "Porte Notre Dame", un panneau nous explique qu'elle est située au Nord, la seule qui subsiste des quatre portes de l'enceinte fortifiée de Lunel. Antérieure au XIIe siècle sous la voûte : à gauche se trouvait l'emplacement du "Carcan" où étaient exposés les prisonniers, à droite la porte des prisons dont les cellules existent encore (A.M.P.L. 1995). Quatre siècles d'histoire d'hommes et de femmes privés de "Liberté".

MUSÉE MÉDARD A LUNEL

(ancien Hôtel Paulet XVIIIe siècle, ancienne Mairie,

Histoire et Livres de Collection)

AA.jpg

Le samedi 20 septembre 2014 à 11 h, aura lieu "l'Inauguration de la Tour des Prisons et des locaux de l'Office de Tourisme" qui se trouve à ses pieds.

Adresse : Office de Tourisme

Cours Gabriel Peri

34400 LUNEL

LA RUE VOÛTÉE DES CALANDONS A LUNEL

(actuelle Place Jean Jaurès, restaurant sympa)

AAA.jpg

L'OFFICE DU TOURISME ET LA PORTE NOTRE DAME

(encore en travaux, mais tout sera prêt)

IMG_6464.jpg

LES PHARES RAMÈNENT TOUJOURS

OU PRESQUE HÉLAS... LES MARINS A BON PORT

(une pensée pour tous les marins qui ne sont jamais rentrés)

PHARE 1.jpg

En tout cas je vous souhaite à tous,

De très belles découvertes,

De passer une merveilleuse journée.

Bonnes visites à tous...

 

21/08/2014

Exposition permanente sur la Grotte Chauvet à Vallon-Pont-d'Arc (07)

IMG_7916 OK.jpg 

De passage en fin d'après-midi pas très loin de l'Ardèche et de la ville de Bourg Saint Andéol et des célèbres Gorges de l'Ardèche, nous avons décidé de nous rendre à Vallon Pont d'Arc visiter l'exposition permanente. Je ferais une note un peu plus tard sur notre principale sortie du jour qui a été vraiment une visite exceptionnelle dans un cadre magique, mais je ne vous en dis pas plus vous aurez la surprise un peu plus tard, un peu de suspense, Grrrr... pour les curieux.

RECONSTITUTION DE L'HABITAT SALPÊTRIEN DE LA ROUVIERE

IMG_7936.JPG

En attendant l'ouverture de la réplique de la grotte Chauvet qu'on a prénommée "la Caverne du Pont-d'Arc" elle ouvrira ses portes le 25 avril 2015. Implanté sur les hauteurs de Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche) sur le site du Razal, un espace boisé de 29 hectares à 5 km de la vraie grotte.

INTERDICTION D'ENTRER

IMG_7914 (2).JPG

Ce fac-similé reproduit son modèle dans un espace limité de 3 000 m² avec un ensemble de 1 000 dessins dont des centaines de figures animales. Les principales peintures et œuvres des artistes de la Grotte Chauvet Pont d'Arc seront fidèlement reproduites, cela permettra au plus grand nombre de visiteurs de s'approprier ce trésor de l'humanité, j'ai hâte d'y être et de la découvrir.

BB.jpg

Le bestiaire de la grotte ardéchoise est également le plus important de toutes les grottes ornées du monde avec 425 représentations animales, (14 espèces y sont représentées). Les peintres Aurignaciens de la Grotte Chauvet ont été les premiers à utiliser les techniques de l'estompe et de la perspective. 

IMG_7926 OK.jpg

Voir site Internet du "Centre Européen de Recherches Préhistoriques" ou vous trouverez toutes les informations et manifestations dont celle du 20 et 21 septembre 2014 lors des "Journées Européennes du Patrimoine" :

http://www.prehistoireardeche.com/

z.jpg

Sur la route entre Bourg-Saint-Andéol et Vallon-Pont-d'Arc beaucoup de touristes, c'est un lieu très prisé pour différentes raisons, randonnées, visites des grottes (plusieurs autres en Ardèche voir plan plus bas), menhirs et dolmens, du canoë kayak, du canyoning, des via ferrata, de l'accrobranche et aussi visiter l'exposition temporaire sur la Grotte Chauvet.

L'exposition a été crée par le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris en seulement 3 semaines à Vallon-Pont-d'Arc, pour être inaugurée le 3 juin 1995, six mois après seulement la découverte de la grotte le 18 décembre 1994.

AAAAA.jpg

Site Internet sur découvrir l'Ardèche :

http://www.aubenas-vals.com/decouvrir/les-incontournables/

A2.jpg

L'exposition ne devait être que temporaire, elle existe maintenant depuis une quinzaine d'année en attendant l'ouverture de la réplique. Pour répondre aux demandes du public, scolaire et touristique, fut crée en 1998 le "Centre Européen de Recherches Préhistoriques" qui a pour but le développement et la valorisation de la recherche en préhistoire. On leur confia donc la gérance et la valorisation de l'exposition Grotte Chauvet-Pont-d'Arc.

IMG_7931.JPG

Interview à Paris Match sur la Grotte Chauvet par les principaux instigateurs : M. Jean Clottes, M. Pascal Terrasse, M. Jean-Jack Queyranne et M. Marc Ladreit de Lacharrière. 

http://www.parismatch.com/Culture/Art/Grotte-Chauvet-Pont-d-Arc-Rencontres-579916

a.jpg

Vendredi 10 octobre 2014 : Conférence "Prise de conscience Internationale de l'art rupestre à travers la Liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco", par l'éminent M. Jean CLOTTES, ancien directeur scientifique de la grotte Chauvet, expert International d'Art Rupestre pour l'UNESCO.

UN PEINTRE AURIGNACIEN QUI DESSINE

IMG_7953 OK.jpg

En conclusion, la Grotte Chauvet Pont d'Arc vient ainsi compléter la liste, déjà impressionnante des sites exceptionnels du département de l'Ardèche et se place au premier rang mondial des chefs d’œuvres de l'humanité, elle a été inscrite à l'UNESCO en juin 2014. 

LES VIGNOBLES D’ARDÈCHE

J'ai (nous) avons hâte de découvrir "la Caverne du pont d'Arc", j’espère que nous aurons les mêmes sensations que dans la vraie grotte même si nous savons très bien que ce n'est pas la vraie. Les trois spéléologues découvreurs de la Grotte Chauvet qui sont : Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel-Deschamps et Christian Hillaire, vont être très fiers de voir la suite donnée après leur découverte en 1994, il y a vraiment de quoi être fiers.

A.jpg

Je félicite les découvreurs de cette merveille de l'humanité mais, je félicite aussi toutes les personnes qui ont travaillé pour que ce projet se réalise et voit le jour enfin 20 ans après. Je vous ferais un compte rendu lorsque j'aurais visité la Caverne du Pont d'Arc l'année prochaine si Dieu le veut (comme on dit).

IMG_7958.JPG

Je vous souhaite à tous de passer un bon séjour en Ardèche, cette très belle région que j'adore et qui est riche en grottes, avens, canyons et paysages à couper le souffle. Site naturel d'exception, l'Ardèche serpente dans une site géologique datant de plus de 100 millions d'années sur une trentaine de kilomètres de Vallon Pont d'Arc à Saint Martin d'Ardèche.

IMG_7909.jpg

On peut suivre les Gorges de l'Ardèche en voiture (ce que j'ai fait, c'est magnifique) par une route panoramique on est du bon côté de la route pour admirer l'exceptionnelle vue, entre des majestueuses falaises avec des à-pics impressionnants de 250 mètres. De nombreux parkings avec des points de vue époustouflants, parfois il ne faut pas souffrir de vertiges... Les "Gorges de l'Ardèche" ont été classées "Réserve Naturelle en 1980", cela lui permet d'être un haut lieu des origines de la terre et de l'homme.

IMG_7955.JPG

Je vous donne rendez-vous au printemps 2015 pour assister à l'ouverture de la "Caverne de Pont d'Arc", nous allons être, j'en suis sure, émerveillés par tout ce travail entrepris pour qu'on puisse s'imaginer dans la Grotte Chauvet. Je vous tiendrais au courant des informations sur la poursuite des travaux.

d.jpg

Pas très loin de Vallon Pont d'Arc vous pourrez aller visiter à, ORGNAC L'Aven Grand Site de France, Grotte *** et Musée Régional de la Préhistoire" il a été entièrement rénovée pour le plus grand bonheur des visiteurs. La région des Gorges de l'Ardèche réputée pour ses nombreuses et somptueuses grottes, le site de l'Aven d'Orgnac offre une cavité d'une exceptionnelle richesse.

g OK.jpg

Une visite qui vous emmènera au cœur de véritables cathédrales souterraines jusqu'à 121 mètres sous terre à la découverte d'un autre monde où grandiose est Grand Site de l'Aven d'Orgnac.

Adresse : Grand Site de l'Aven d'Orgnac - La Cité de la Préhistoire

Place Robert de Joly

07150 ORGNAC L'AVEN

MUSÉE AVANT LES TRAVAUX

d MUSEE AVEN ORGNAC AVANT TRAVAUX.jpg

Dossier de Presse 2014 sur la Cité de la Préhistoire et la Grotte *** Aven d'Orgnac :

http://fr.calameo.com/read/0018252113951eedcc153

EXPOSITION TEMPORAIRE

DU 27 JUIN AU 15 NOVEMBRE 2014

b.jpg

Site Internet de la Cité de la Préhistoire Grotte

http://www.orgnac.com/

c.jpg

Bonne visite à tous et à très bientôt... 

 

17/07/2014

L'île volcanique et le Fort de Brescou à Agde (34)

IMG_1821.JPG

J'adore la mer, en toutes saisons, par tous les temps, qu'il fasse beau, qu'il vente, qu'il neige, qu'il pleuve je suis toujours partante pour une promenade à la plage pas loin de chez moi. J'aime la voir calme ou déchaînée avec des vagues immenses, les rouleaux avec l'écume blanche qui contrastent avec le bleu de la mer, ou alors boueuse avec les embruns qui nous fouettent le visage.

IMG_2066.jpg

J'aime voir toute la palette de couleurs qu'elle nous montre à chaque fois, elle n'est jamais pareille et nous surprend à chaque fois. Nous avons un très beau littoral en Languedoc-Roussillon avec de magnifiques plages toutes différentes les unes des autres mais vraiment exceptionnelles je les adore, elles se trouvent pas très loin de Montpellier.

LE FORT DE BRESCOU

(vue depuis les falaises de la plage de la Grande Conque)

IMG_4196.jpg

Nous avons prévu cette très belle balade en cette journée ou le soleil est au rendez-vous, la mer est calme, transparente on voit les fonds, scintillante avec pleins d'étoiles comme j'aime. Une journée idéale pour une belle balade en mer avec le "bateau l’Évidence" à l'assaut du "Fort de Brescou et de la Cote Rocheuse" site basaltique unique dans la région. Elle est la seule et unique île volcanique dans le Golfe du Lion en Languedoc-Roussillon.

PHOTO WIKIMEDIA COMMONS

Wikimedia Commons.png

A faire un soir, la Sardinade avec des grillades de poissons grillés avec le bateau au Fort de Brescou en regardant le coucher de soleil dans un lieu unique et exceptionnel. Je ferais une note plus tard sur la balade du "Canal du Midi et l’Étang de Thau" avec ses parcs à huîtres, une dégustation avec un petit verre de vin blanc a eu lieu sur le bateau, le cadre est magnifique c'était très sympa sur le site même de leur élevage, tout le monde a appréciée.

http://www.midilibre.fr/2014/08/04/cap-d-agde-les-sardinades-de-brescou-donnent-la-peche-au-tourisme,1033794.php

IMG_2016.jpg 

Site Internet du bateau l’Évidence au départ du Grau-d'Agde :

http://agde-brescou-croisieres.com/  

LA SORTIE DU GRAU D'AGDE

(à droite du phare rouge se trouve la plage de la TAMARISSIERE) 

IMG_1777.JPG

L’île se situe à moins d'e 1 500 mètres du Cap d'Agde, le fort en occupe presque tout l'espace, une petite plage ou l'on peut accoster (des mouillages écolos ont été installés autour de l'île afin de préserver le milieu marin)  passer la journée, bronzer dans un cadre exceptionnel, hélas on ne peut pas encore le visiter pour des raisons de sécurité. Une association loi 1901 est née en mars 2012 "Les Amis du Fort de Brescou" ils œuvrent pour la sauvegarde et la mise en valeur du Fort.

L’ÎLE ET LE FORT DE BRESCOU AU LOIN

IMG_2038.jpg

Les Amis du Fort de Brescou

3, rue de la Haye

34300 AGDE

LE FORT BRESCOU ET AU LOIN LE MONT SAINT LOUP

(Espace Naturel Protégé haut de 113 mètres) 

IMG_1857.JPG

La ville d'Agde

Au carrefour des eaux douces et salées, la ou le fleuve Hérault et le Canal du Midi (inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO) rencontrent la Méditerranée, Agde est une ville riche de 2 600 années d'histoire à découvrir. Les monuments principaux que vous pourrez découvrir sont la Cathédrale Saint-Etienne fortifiée en basalte noir, la cité et les remparts de la ville, la Maison Consulaire avec différents palais, le Musée Agathois, le Musée de l’Éphèbe, le Château Laurens, Notre Dame du Grau, l’Écluse Ronde etc... Je ferais une note plus tard sur la ville d'Agde.

LA CATHÉDRALE FORTIFIÉE SAINT ETIENNE

SAM_7222.jpg  

Le Mont Saint-Loup, Brescou et la coulée d'un volcan 

Ancien volcan qui est le dernier émergé de la chaîne des volcans des Pays d'Auvergne, son éruption (750 000 av J.C) et celle de divers autres volcans immergés ont entraîné en partie, la formation du site du Cap d'Agde. Par un conduit latéral, appelé "Filon" une intrusion de basalte, roche compacte noire, va former ce qui allait devenir l'île de Brescou ou se trouve le Fort. On peut monter à pieds au Mont Saint-Loup découvrir l'histoire géologique, le volcanisme, la végétation des écosystèmes méditerranéens et découvrir la Tour des Anglais.

IMG_1943.jpg

Dépliant pour une balade autour du Mont-Saint-Loup :

Balade sonore autour du Mont-Saint-Loup.pdf

COULÉ BASALTIQUE AVANT LE FORT DE BRESCOU

(plage noire au sable constitué de débris basaltique)

IMG_1997.JPG

La Tour des Anglais

Son nom "Tour des Anglais" lui viendrait d'une attaque de la côte par les Anglais en 1710, elle fut conçue par l'ingénieur Mareschal, directeur des fortifications du Languedoc en 1742 et construite en 1745 pour surveiller la côte. Elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1939 et appartient à l'Etat c'est un monument pyramidal construit en basalte avec tourelle, corbeaux, bossages et meurtrières. 

LE MONT SAINT LOUP AVEC LE SÉMAPHORE

(à gauche un peu plus bas la Tour des Anglais)

 IMG_1944.jpg   

Un Fort en mer

En 1586 au plus fort des Guerres de Religion, le "Vicomte de Joyeuse" faisait construire une place forte sur l'île de Brescou. En 1632 le Duc de Montmorency opposé au Roi Louis XIII y plaçait une garnison. Le Duc perdit la Bataille de Castelnaudary en septembre, il fut fait prisonnier, puis décapité en octobre. En représailles, Louis XIII, sur les conseils du Cardinal de Richelieu, fit en partie démolir ces fortifications. Le fort tel qu'on le voit aujourd'hui, est celui qui fut reconstruit sous la direction de Vauban en 1680.

IMG_1869.JPG

Une prison d'Etat

Doté en permanence d'une garnison, le Fort de Brescou fut choisi comme "Prison d'Etat" en raison des 1 500 mètres qui le séparent de la côte. Avec 80 détenus de toutes conditions, fin XVIIème et XIXème, les tentatives d'évasions et les anecdotes ne manquèrent pas. De 1791 à 1852 le fort ne servit que périodiquement de prison. Le protestantisme étaient des motifs de détention... on y enfermait aussi les libertins, les épileptiques, les maniaques, et les fous.

LA PETITE PLAGE DEVANT LE FORT BRESCOU

IMG_2022.jpg

Une histoire inachevée, la jetée

En 1633 le Cardinal de Richelieu entreprit la construction d'une jetée qui devait relier le fort à la terre pour créer un port. Trop coûteux le chantier s'interrompit en 1651, soit 9 ans après la mort du Cardinal, Brescou est resté donc une île.

IMG_4179.JPG

Les éléments les plus remarquables

C'est un exemple d'architecture militaire, il est doté de 4 bastions qui constituent l'ossature du fort, le Bastion Royal, le Bastion Sainte-Anne, le Bastion Saint-Antoine, le Bastion Saint-André et surtout les 2 phares. La Tour de Pierre originelle datant de la fin du XVIème siècle et le Phare actuel, plusieurs fois rehaussé pour atteindre à ce jour 22 mètres de hauteur. Témoignage de son passé de prison des cachots, il est bâti autour d'une cour carrée.

IMG_1861.jpg

La plage de sable noire de la Grande Conque du Cap d'Agde

C'est une plage située dans une crique creusée par la mer dans les falaises volcaniques (coulées du volcan), la crique était l'un des anciens mouillages des navigateurs dans l'antiquité. Entourée de falaises et de rochers à l'origine volcanique, le sable y est noir, elle est l'unique plage basaltique en Méditerranée. Le sable noir contraste avec la mer si bleue et ses falaises de tufs volcaniques friable aux couleurs grises et jaunes ainsi que des filons de basalte noir. Elles s'étirent sur une longueur d'1 kilomètre de long sur une hauteur de 7 à 8 mètres, c'est au Cap que finit la chaîne volcanique des monts d'Auvergne.

IMG_1911.JPG

LES FALAISES VOLCANIQUES ET LA PLAGE LA GRANDE CONQUE

(résultat d'éruptions volcaniques coté terrestre)

 

L'escalier pour descendre à la plage de la Grande Conque  

Avant 1950 il était très dangereux de descendre à la plage, "Achille Irailles" Agathois, pécheur de métier il fut aussi pendant 15 ans gardien du phare de Brescou. C'est lui qui eut l'idée de creuser un passage dans les falaises mais il lui fallait l'autorisation, il écrivit au Président de la République de l'époque "Vincent Auriol" qui la lui accorda, voila l'histoire de cet escalier. Une plaque commémorative a été installée en son hommage à l'entrée de l'escalier. Une grille en barre le passage car la plage est fermée de 21 h à 6 h du matin.

Les Rochers des 2 Frères

La légende raconte qu'un jour, deux frères trouvèrent un soir sur la plage de la Grande Conque une sirène blessée. Ils la soignèrent et finalement en tombèrent éperdument amoureux, hélas dans leur folie aucun ne voulant s'effacer, ils s'entretuèrent. La sirène, avant de regagner les flots, supplia Poséidon (Dieu de la mer, de la navigation, de la tempête mais aussi des tremblements de terre) de leur laisser une forme apparente en souvenir de leur passion... C'est alors que Poséidon y dressa les deux rocs qu'on peut admirer.  

LES ROCHERS DES 2 FRÈRES

(au milieu l'escalier creusé dans la falaise)

IMG_1905.jpg            

Voici le site Internet de Hérault Tribune ou vous avez beaucoup d'informations et des photos du Fort Brescou - Patrimoine en Péril :

http://www.herault-tribune.com/articles/15877/cap-d-agde-fort-brescou-patrimoine-en-peril.html

brescou.jpeg

MONUMENT DU DÉBARQUEMENT DU 15 AOÛT 1944

En bord de mer au sommet de la falaise qui nous emmène vers la plage au sable noir de la Grande Conque, on découvre le "Mémorial aux Armées d'Afrique et le Débarquement de Provence le 15 août 1944" situé dans un petit parc qu'on repère par le drapeau Français hissé face à la mer. Les stèles placées en demi-cercle rappellent les unités engagées dans le conflit.

DOCUMENT OFFICE DU TOURISME AGDE

FORT-BRESCOU.jpg

Nous avons passé un agréable moment au plus près de l’Île et du Fort de Brescou par une journée magnifique, je serais bien descendue su la plage pour faire le tour du Fort. J'espère que la restauration aura lieu et qu'on pourras à nouveau le visiter car c'est très intéressant.

Je vous souhaite à tous,

De passer un agréable moment.

Bonnes vacances à tous...

 

10/07/2014

Le Calvaire "Jardin du Souvenir" dans la ville de Sigean (11)

IMG_7253.JPG

Le Calvaire de Sigean figure comme un des "Calvaires les plus intéressant de l'Aude", c'est un lieu historique et religieux, une grande partie de la population Sigeanaise a participé en 1874, sous forme de dons ou de travaux manuels, aux divers aménagements : mur de clôture, chapelle et stations, le Calvaire fut béni en 1876.

ENTRÉE PRINCIPALE DU CALVAIRE

IMG_7283.JPG

La chapelle a l'aspect d'une grotte, soutenant une imposante crucifixion, l'ensemble contient un ossuaire où sont réunis les restes humains de l'ancien cimetière qu'évoque une série de pierres tombales des XVIIIème - XIXème siècle. L'utilisation funéraire des lieux est aussi rappelée aux visiteurs, à l'entrée du Calvaire, par une inscription ornée d'une tête de mort avec l'inscription "PASSANS QUI PAR ICY PASSE, PRIE DIEU POUR NOUS TRÉPASSÉS 1611".

PLAQUE A L’ENTRÉE AVEC LA TÊTE DE MORT

(copie de l'original en résine)

A 075.jpg

Quatorze stations illustrent le "Drame de la Passion du Christ", chacune d'elles porte une plaque en marbre, où se trouve inscrit le nom de la famille donatrice. Les décors en terre cuite, à l'origine peints en rouge, jaune, bleu, vert... ont été malheureusement, partiellement dégradés. L'ensemble s'élève dans un cadre arboré et apaisant, juxtaposition harmonieuse du culte des morts et de la nature.

CHAPELLE

IMG_7248.JPG

Les quatorze stations sont toutes construites sur le même modèle, leur style décoratif est inspiré de l'ordre Corinthien grec. Chaque station possède en son centre, dans une niche, une scène du chemin de croix du Christ en céramique.

CHAPELLE EN FORME DE GROTTE

(ça rappelle le lieu où Jésus fut crucifié, les marches sont des pierres tombales

de l'ancien cimetière mises les unes à côté des autres)

IMG_7241.JPG

Puits-Fontaine du Calvaire

Construit en pierres bleues de la Palme, il est le témoin d'une période où, hors de tout réseau de distribution, l'alimentation en eau était assurée par des puits, privés ou publics. Le dispositif de puisage du Calvaire comporte une pompe aspirante permettant de capter l'eau de la nappe phréatique à 4 mètres environ de profondeur. Ce système a servi probablement à l'entretien de l'ancien cimetière puis du Calvaire. Mais peut-être le point d'eau était-il connu à l'époque où l'église Saint-Félix occupait-il les lieux ?

PUITS FONTAINE

IMG_7163.JPG

Dalle Funéraire

La dalle funéraire est ornée d'une croix fleurdelisée surmontant un sode à degrés, ce décor est caractéristique du XIIIème siècle. D'autres témoins du cimetière, croix et inscriptions sont conservés au musée de Sigean.

DALLE FUNÉRAIRE

IMG_7180.JPG

L'ancienne Eglise Paroissiale Saint-Félix (XIIIème -XVIIème siècle)

Une mission apostolique par les Pères Capucins en 1874 est à l'origine du Calvaire qui a succédé à l'ancien cimetière de Sigean, désaffecté en 1852. En service durant au moins sept siècles, le Calvaire a reçu de nombreuses inhumations, la majeure partie de celles-ci autour d'une église dédiée à Saint-Félix de Gérone. Des prêtres et quelques familles de notables y furent ensevelis à l’intérieur.

LE HAUT D'UNE CHAPELLE AVEC SA CROIX

(dommage certaines en sont dépourvues)

IMG_7262.JPG

Ce premier édifice paroissial fut bâti au XIIIème siècle, aux frais selon la légende de Charles II le Boiteux, roi de Sicile ou selon une autre version, d'Amaury, fils aîné du Vicomte de Narbonne, Amaury II. Élevé en bordure du chemin reliant le bourg de Sigean à Villefalse relais de la route d'Espagne, ce sanctuaire hors les murs, présentait plusieurs inconvénients : outre une relative exiguïté, l'éloignement du bourg et son exposition aux effractions.

LE CALVAIRE (FERMÉE) AVANT SA RÉHABILITATION

Effectivement un vol sacrilège (les vases sacrés de l'église paroissiale furent volés) fut commis le 25 novembre 1644 qui entraîna son abandon et la construction (1647 - 1670), de l'actuelle église Saint-Félix, entre la ville et le faubourg. Rasée jusqu'aux fondations, tombée dans l'oubli la vieille église a pu être localisée grâce aux sondages entrepris par les "Amis du Vieux Sigean" et poursuivis par la Maison des Jeunes locale.

VOUS VERREZ LES BASES D'UN ÉDIFICE RELIGIEUX

D'ÉPOQUE ROMANE

Ces travaux ont confirmé l'implantation de l'église sur les ruines d'un important habitat gallo-romain datant du Ier au Vème siècle, signalé par de nombreux témoignages archéologiques (sol en tuileau, hypocauste, céramiques d'importation, monnaies d'époques Constatinienne...). D'après les archives (registres des sépultures, délibération du conseil) un ancien sanctuaire dédiée à Saint-Martin, désaffectée des 1610, jouxtait le devant de l'ancienne église Saint-Félix. Au XVIIème siècle, les consuls y réunissaient fréquemment les conseils. Ses vestiges n'ont pas été retrouvés, les recherches, il est vrai, concernaient surtout l'église médiévale.

A1.jpg

Mise au jour sur une longueur de 25 mètres, l'église se composait d'une nef unique et probablement prolongée vers l'Est par une abside dont aucune trace n'a subsisté. L'existence d'un chœur est attestée dans las archives, de même que la présence de chapelles latérales (Saint Antoine, Saint Sébastien, Saint Pierre, Saint Anne...), d'une chaire, d'une tribune voisine des fonts baptismaux. Il est aussi fait mention d'un ancien clocher qui devait se situer au voisinage de Saint-Félix et de Saint-Martin et devait dépendre de l'un des deux sanctuaires.

PIERRE TOMBALE SUR LES ESCALIERS

(il y en a plusieurs)

IMG_7222.JPG

Les travaux de réhabilitation ont débuté le 1er juillet 2011 par un "Chantier d'Insertion" du PLIE (Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi) du Grand Narbonne, c'est très réussi vu dans l’état ou il se trouvait, bravo à tous.

A Sigean, on peut aussi visiter un lieu qui nous assure un dépaysement complet et nous entraîne dans les plaines africaines, voici quelques photos sur la vie sauvage, on peut admirer prés de 4 000 animaux en semi liberté sur près de 3 hectares. En effet à Sigean se trouve la "Réserve Africaine de Sigean".

LA VOLIÈRE AVEC LES NIDS DES CIGOGNES

(les cigognes sont sur les nids)

IMG_7127.jpg

Une partie de la visite se fait à pied et une autre partie en voiture avec interdiction formelle de descendre, d'ouvrir les portières ou de baisser les vitres (mon capot s'en souvient encore, une énorme autruche a traversé la route juste devant ma voiture.

UN ROI S'INCLINE SEULEMENT A SA REINE

ROI ET REINE.jpg

Elle s’arrête juste devant moi, je m'arrête il faut attendre qu'elle traverse (à son rythme bien sur, ne pas brusquer les animaux piano piano...) surtout ne pas klaxonner, je la trouve un peu excitée quand même devant les voitures, parfois elles suivent les voitures pendant un petit moment.

MAGNIFIQUE PORT DE TÈTE DE LIONNE AUX AGUETS

(prête à bondir pour défendre son territoire et les siens)

IMG_6556.jpg

Elle essaye d'abord de croquer mon rétroviseur, puis elle s'en prend à ma vitre, c'est impressionnant les coups de bec qu'elle donne, ils sont si puissants (je me demande si elle ne va pas me l'exploser, on serait mal la), alors elle décide de mettre sa grosse patte sur le capot en me laissant 3 longues marques de griffures qui me la rappellent à chaque fois... GRRRRR...) mais le spectacle est tellement beau, tant pis pour le capot l'important est de profiter du moment exceptionnel qu'on vit, le reste n'est que du matériel...

OH LA VILAINE... ELLE PRÉPARE DÉJÀ SON COUP 

(elle a commencé par le rétroviseur, vous verrez les images dans le montage)

IMG_6428 - Copie.JPG

Site internet de la Réserve Africaine de Sigean :

http://www.reserveafricainesigean.fr/

Nous avons passée une agréable journée car il y a tellement d'animaux à voir, ils sont presque 4 000 sur un terrain de près de 300 hectares. Le circuit en voiture nous amène au plus près des Lions et des Lionnes, des Ours, des Rhinocéros blancs, des Bœufs Watussi, des Gnous, des Girafes, Zèbres et autres animaux, ils traversent devant notre voiture c'est magnifique, parfois il faut attendre un peu.

Le reste se fait à pieds pour profiter des animaux mais aussi d'une belle promenade dans une nature luxuriante et bien entretenue. Certains animaux ne sont pas farouches on les croises aux gré des chemins pour le plus grand bonheur des enfants et des adultes bien entendu. Vous verrez le plan du parc sur le site Internet.

TROP MIMI LE BÉBÉ

IMG_6755 - Copie.JPG

Cette année le parc fête ses "40 ans", le jour de votre anniversaire il vous offre l'entrée, sympa non... je vous souhaite à tous, de passer une bonne journée en famille, profitez de ces moments dans un endroit magique. Prenez un verre comme nous l'avons fait, un peu pour nous reposer mais aussi pour profiter de la vue magnifique sur la Plaine Africaine avec les animaux qui viennent boire au point d'eau pour aller après gambader dans cet immense espace.

LES BÉBÉS NÉS A

LA RÉSERVE AFRICAINE DE SIGEAN

A7.jpg

Bonnes vacances à tous et,

Bonne visite à la Réserve Africaine de Sigean 

 

23/06/2014

La Grotte Chauvet Pont-d'Arc enfin inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco

chauvet 3.jpg

Ça y est c'est officiel, après avoir soutenu depuis 2011 la candidature pour le classement par l'Unesco de la grotte préhistorique ornée (elle est plus grande que la grotte de Lascaux) du Vallon-Pont-d'Arc, dite "Grotte Chauvet", elle figure désormais depuis dimanche 22 juin 2014, sur la prestigieuse liste du "Patrimoine Mondial de l'Unesco", nous en sommes tous très fiers.

 

Note sur la Grotte Chauvet pour soutenir la candidature et signer la pétition en 2011 : 

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/08/28/la-grotte-des-reves-perdus-chauvet-pont-d-arc.html

chauvet 2.png

La grotte se situe à "Vallon-Pont'd'Arc en Ardèche", elle conserve jalousement dans ses entrailles les plus anciennes peintures au monde (- 36 000 ans). Elles ont été découvertes, le 18 décembre 1994 par les Spéléologues "Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hilaire", j'imagine leur stupéfaction, le bonheur, la joie immense, l'émotion intense qu'ils ont du éprouver en découvrant cette grotte et surtout ces trésors inestimables que sont les peintures (plus d'un milliers) dont celles des animaux. On peut y voir : des ours, lion, rhinocéros, bisons, panthères etc, on en dénombre plus de 400 représentations d'animaux, mais aussi des gravures faites à la pierre ou au doigt, des peintures par soufflage de pigments comme une main qu'on dirait faite avec un pochoir et diverses autres techniques.

Nous sommes tous très fiers de cette merveilleuse nouvelle, j'adore les grottes, j'en ait visité quelques unes depuis les années 83 à ce jour (ma première dans les années 83) dans différents départements, je me suis découverte une vraie passion pour le monde insolite et féerique souterrain des grottes, j'ai prévu 2 nouvelles visites de grottes que je ne connais pas pour cette année. Nous avons 39 sites français classés sur la liste de l'UNESCO, c'est l'aboutissement d'un long chemin semé d'embûches mais qui a abouti enfin.

GROTTE 2.jpg

Félicitations à "toutes les personnes" qui se sont impliqués dans cette grande et belle aventure, ils ont donnée de leur temps pour que dimanche il voit le jour enfin. Ils doivent être heureux et fiers, lorsque l'on veut que nos rêves se réalisent il faut s'en donner les moyens, lorsque les gens s'impliquent à fond, qu'ils sont solidaires et vraiment passionnés par leur rêves certains, arrivent à les exaucer, bravo à tous.

"Nous avons tous des rêves,

Mais pour les réaliser,

Il faut beaucoup de détermination,

Du dévouement,

De la discipline et de l'effort".

ardeche.jpg

Hélas pour moi et pour tous ceux qui souhaiteraient visiter la vraie grotte, elle ne seras jamais ouverte aux public pour la préserver, par contre une réplique à l'identique est en cours de réalisation pas très loin de la grotte originale. Sur près de 3 500 m² elle sera conforme à la vraie grotte, son ouverture au public est prévue au printemps 2015. Je vous tiendrais au courant, j'ai hâte de la découvrir, en plus la région est magnifique j'y suis déjà allée et ça vaut vraiment le coup d'aller la visiter. J'irais faire un tour pour découvrir l'exposition et revoir cette très belle région que j'adore, je vous ferais une note au retour de ma visite.

Voici le site Internet ou vous aurez tous les détails sur la grotte, mais aussi sur les expositions en attendant l'ouverture en 2015 :

http://lacavernedupontdarc.org/

ardeche 1.jpg

Ce qui va être extraordinaire à l'intérieur de la copie de la grotte, c'est que lors de notre future visite, nous allons être immergés dans les sensations que nous avons lors de visites de grottes, c'est à dire que nous aurons : la fraîcheur, l'humidité, le silence, l'obscurité et les odeurs qu'on retrouve dans le milieu souterrain. 

https://lejournal.cnrs.fr/articles/replique-de-la-grotte-chauvet-un-chantier-unique

L'ARCHE NATURELLE DE VALLON PONT D'ARC

(à l'époque ils l'empruntaient pour traverser la rivière)

a1.JPG

A l'occasion de l'inscription de la grotte à L'Unesco, une fête sera donnée en son honneur le 27 juin 2014 à Vallon-Pont-d'Arc, venez nombreux.

FETE UNESCO.png 

En attendant de pouvoir aller visiter la copie de la grotte, de nombreuses expositions ont lieu comme par exemple celle qui se déroule actuellement : "IMAGE ' N MAGIE".

Site Internet du "Château de Vogüé" ou se tiennent les expositions venues du "Musée du quai Branly à Paris" :

http://www.passionchateaux.com/ch_de_vogue.htm

LA PREMIÈRE EXPOSITION EN 2013

CHAUVET CHASSES MAGIQUES.jpg

Le dossier de presse de la grotte Chauvet pour l'année 2014, avec toutes les informations sur la présentation de la réplique de la grotte :

Dossier de Presse de la Grotte Chauvet année 2014.pdf

L'EXPOSITION EN COURS EN 2014

grotte chauvet 1expo.jpg

En attendant l'année prochaine, contentons nous de toutes ces belles expositions et d'aller visiter la magnifique région qu'est l’Ardèche avec des paysages magnifiques à perte de vue. La région se place aujourd'hui au rang Mondial de la Préhistoire grâce à ce "Patrimoine Préhistorique unique".

Encore un peu de patience...

Il ne reste plus que quelques mois,

L'ouverture est proche...

Bon séjour si vous passez par la.

 

ARDECHE 3.jpg

 

05/06/2014

Les Templiers à l'Abbaye Saint-Félix de Montceau à Gigean (34) - Les Journées Nationales de l'Archéologie

ABBAYA GIGEAN.jpg

Les ruines d'une Abbaye qu'on aperçoit sur une colline sur la gauche, "l'Abbaye Saint-Felix-de-Montceau" à Gigean, lorsqu'on roule sur l'Autoroute A9 en direction de l'Espagne à hauteur de l'aire de repos Gigean. Une fois qu'on est sur le site on peut admirer une vue à couper le souffle sur le "Massif de la Gardiole" véritable poumon vert ou l'on peut trouver de nombreux sites de randonnée, il se trouve à l'Ouest de Montpellier, on aperçoit aussi l'étang de Thau avec son parcs à huîtres et Sète l'île singulière.

IMG_2600.JPG

L'Abbaye fut fondée à la fin du XIe siècle par des moniales, s'en suivit la règle Cistercienne puis Bénédictine. Autour du cloître subsistent les vestiges de deux églises : la chapelle romane d'origine construite sur un oratoire dédié à Saint-Félix, et la majestueuse église gothique de la fin du XIIIe siècle dont les hautes murailles font penser à un château-fort, le toit est absent mais, l'association se démène pour le remettre. Cette association fait un travail remarquable de restauration et d'entretien des lieux, en faisant des manifestations très sympathiques, bon courage et bonne continuation à tous. 

IMG_2852.JPG

L'Abbaye comprend également un chauffoir, une salle capitulaire, un réfectoire, des cuisines, une citerne légendaire, une infirmerie, une prison et un funérarium. Abandonnée au XVIe siècle car trop isolée dans une grande insécurité, elle sert de pierrier aux constructions de la région et tombe en ruines jusqu'en 1970 ou quelques passionnés fondent "l'Association de Sauvegarde de l'Abbaye Saint-Félix de Montceau" et s’occupèrent et s'occupent toujours de sa restauration.

ENSEMBLE DE TOMBES DANS L'ABBAYE

Un ensemble de tombes des XIIe et XIIIe siècles se trouvent sur le site, ce sont des tombes de personnes ayant payé pour se faire inhumer dans l'Abbaye, pensant ainsi aller au ciel directement. Ce sont des tombes ayant contenu certains adultes très grands (1 m 80), rares pour l'époque, tombes d'enfants (entre 10 et 12 ans filles) et deux tombes à ossuaires. Il est à noter que les trois premières tombes, à gauches, sont d'une même famille riche. Au Moyen Age, on achetait des concessions familiales, mais sur deux siècles. Les tombes sont accolées. Une coupelle Hispano-mauresque du XIIIe siècle a été découverte dans la première tombe, certainement pour contenir de l'eau bénite. Source un document sur les tombes sous des pierres)

LES RESTES D'UNE PARTIE DE LA CHAPELLE ROMANE

IMG_2837.JPG

J'ai visité l'Abbaye la première fois en 2011, j'ai beaucoup aimé voir ce monument majestueux, ces vestiges avec le jardin si bien entretenu et puis, en flânant parmi le site j'ai fait une découverte qui m'a donnée un gros coup au cœur et émue, lisez la note suivante vous comprendrez pourquoi.

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/03/20/il-y-a-5-ans-deja.html

 

Oyez, oyez, oyez ! Braves Gents et gentes Dames,

Nous, "Association de Sauvegarde de l'Abbaye" annonçons un grand Rassemblement au cœur du Moyen Age à l'Abbaye Saint-Félix de Montceau à Gigean. il aura lieu le samedi 7 juin et le dimanche 8 juin 2014 de 10 h à 18 h avec un marché médiéval.

VUE DÉGAGÉE SUR LE PIC SAINT LOUP ET L'HORTUS

(le Pic Saint Loup est le phare des Montpelliérains, on le voit de loin)

IMG_2896.JPG

Pour le 700ème anniversaire de la disparition des Templiers par Philippe IV le Bel, roi de France, préparez-vous à vivre deux jours hors du temps par de nombreuses animations gratuites.

Campement Médiéval civil et militaire, démonstration de maniement d'armes, tir à l'arc, combats, fauconnier (envol des faucons à 11 h et 18 h), artisanat, métiers d'autrefois, jeux pour enfants, jeux anciens, peintures de blasons, courses poursuites, initiations au maniement d'armes, saynètes moyenâgeuses, jongleurs, danseurs, mise à prix de la copie de l'épée de Jacques de Molay, dernier Grand Maître du Temple et bien d'autres activités et animations.

LES JARDINS DE L'ABBAYE

(en travaux)

Cette année encore, notre objectif est d'amuser et divertir, mais surtout d'instruire et de faire découvrir la richesse du patrimoine médiéval. Un banquet médiéval vous sera proposé le dimanche dans l'abbaye même, animé par des troubadours, conteurs et saltimbanques.

DE NOMBREUX CHEMINS DE RANDONNÉE PARTENT DEPUIS L'ABBAYE

(Le Sentier de la Pierre)

IMG_2900.JPG

Pour s'inscrire au repas (max 100 personnes), envoyez un chèque de 25 € par personne (le prix de l'entrée à l'Abbaye est compris) au nouveau siège de l'association dont voici l'adresse :

Association de Sauvegarde de l'Abbaye Saint-Félix de Montceau

7, Impasse Berlioz

34110 FRONTIGNAN

Site Internet : http://www.saintfelix-abbaye.fr/ 

 

VUE DEPUIS L'ABBAYE SUR L'AUTOROUTE A9

(direction vers l'Espagne, Aire de GIGEAN)

IMG_2891.JPG

Vous pourrez acheter le livre à l'Association, ou lors des journées Médiévales, je l'ait acheté il est très intéressant.

ABBAYE GIGEAN.jpg

Entrée 5 € et gratuite pour les moins de 10 ans. Un parking placé en contrebas de l'Abbaye vous sera assuré. Le matin et l'après-midi une navette sera disponible du parking à l'Abbaye pour les personnes qui ont du mal à se déplacer à pied.

VUE EN PERSPECTIVE DU RÉFECTOIRE TEL QU'IL ÉTAIT

IMG_2711.JPG

(Source : Association de Sauvegarde de l'abbaye Saint-Félix de Montceau)

AUTRE MANIFESTATION A BESSAN (34)

Pour les amateurs d'archéologie et de fouilles archéologiques, une "Journée Portes Ouvertes" aura lieu le 7 mai 2014 à BESSAN (34), sur les "Fouilles archéologiques de la Monédière" s'inscrire à la Mairie de Bessan, voir téléphone sur l'affiche.

Ce site, identifié en 1934, a fait l'objet de sondages archéologiques successifs. Dans les années 1970, des fouilles d’étendue limitée ont été menées et on permis d’apprécier l'importance régionale de ce site d'habitat protohistorique, occupé essentiellement entre le début du VIème siècle et la fin du Vème siècle avant notre ère.

La fouille actuelle se situe sur l’extrémité nord de l'habitat et a permis de mettre en évidence un large fossé défensif, ainsi que des vestiges de bâtiment comprenant des fondations de murs en pierre, des foyers et des restes de sols d'occupation. Des fosses et des trous de poteaux ont également été retrouvés. Cette opération d'archéologie préventive s'inscrit dans le cadre de la construction de logements sociaux par Fdi-Habitat.

BESSAN.jpg

Site Internet ou vous retrouverez toutes les manifestations sur ces "Journées Nationales de l'Archéologie" les 6, 7, et 8 juin 2014 :

http://journees-archeologie.fr/c-2014/accueil 

archeologie.jpg

Bonne balade à tous sur ce site magnifique,

Venez nombreux !

 

02/05/2014

L'ancienne Abbaye d'ANIANE (34) - visites guidées intéressantes

ANIANE 1.jpg

Je vais vous parler des visites guidées qui vont avoir lieu dans un "Endroit Insolite", un lieu chargé de l'histoire des enfants qui y furent enfermés. L'histoire de ce lieu est un sujet grave et douloureux qu'on puisse visiter ces lieux, est un grand pas en avant pour l'histoire et pour que les gens sachent. Je me rends compte depuis quelques années que je découvre des lieux que personne n'imaginait avoir juste à coté de chez nous.

L'INFIRMERIE PRES DE LA MORGUE

(je vous en parlerais plus en détail  dans une prochaine note)

IMG_6596.JPG

Je n'avais jamais entendu parler de "Colonies Pénitentiaires - Bagnes d'Enfants" qui ont existé jusqu'en 1945. Depuis que j'ai visité ANIANE j'en connais 3,

  • La Colonie Agricole du Luc,
  • La Colonie Agricole et Pénitentiaire de Montlobre à Vailhauquès,
  • La Colonie Pénitentiaire d'Aniane.

d'ailleurs Jacques PRÉVERT a écrit un poème effroyable (voir en bas de page) "La Chasse à l'Enfant" suite à la mutinerie de l'été 1934 à Belle-île voir l'histoire :

http://www.lepoint.fr/villes/revolte-au-bagne-des-enfants-05-08-2010-1222285_27.php

ENTRÉE DU BAGNE POUR ENFANTS

(la cour d'honneur)

IMG_6569.JPG

ENTRÉE DU BAGNE COTE ÉGLISE SAINT SAUVEUR

IMG_6624.JPG

Pour les personnes qui travaillent et connaissent l'histoire de l'enfance en difficulté, ils doivent connaître la ville d'ANIANE, si elles ne s'y sont jamais rendues ils la connaissent en tout cas de nom, car elle est célèbre pour y avoir abrité "LE BAGNE D'ENFANTS".

LE CLOÎTRE AVEC LES FOUILLES EN COURS

ABC1.JPG

J'ai pu la visiter lors d'une journée portes ouvertes mais assez rapidement, j'ai été assez émue d’entrer dans ce lieu en pensant à tous ces enfants qui ont monté comme moi ces escaliers, marché dans ces couloirs ou les portes des cellules de chaque côté se refermaient sur eux le soir.

LE BÂTIMENT DE LA MORGUE

(les corps étaient cédés à la faculté de Médecine de Montpellier)

ABC8.JPG

Ils devaient monter surement deux par deux, en silence pour ne pas être punis, enfin c'est très émouvant. En tout cas, des visites guidés sont prévues en avril et mai 2014 avec des thématiques différentes.

 L'ESCALIER MONUMENTAL QUI MENAIT AUX CELLULES

ABC.JPG

La première aura lie le "mercredi 30 avril à 14 h 30", la visite guidée inédite (PAYANTE 4€ et 3€ - RÉSERVATION OBLIGATOIRE ) propose :

  • Une lecture de l'histoire de l'abbaye, de sa fondation par Benoît d'Aniane jusqu'à sa reconstruction par la Congrégation de Saint-Maur durant les XVII° et XVIII° siècles.

HÔTEL DE VILLE

ANCIENNES HALLE AUX GRAINS (1770)

IMG_0785.JPG

La deuxième aura lieu le "mercredi 7 mai à 14 h 30" la visite guidée inédite (PAYANTE 4€ et 3€ - RÉSERVATION OBLIGATOIRE ) propose :

  • Une lecture de l'histoire de l'abbaye, en s’intéressant plus particulièrement à sa transformation en Maison d’Éducation Correctionnelle. 

FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES AVEC LE CNRS - LA3M

(Laboratoire d'Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée)

DANS UNE GALERIE DU CLOÎTRE

ABC4.JPG

Le parcours de la visite n'est pas approprié pour tout le public pour des raisons d’accessibilité, les bâtiments sont en chantier et des escaliers à monter.

LA PENDULE ENFERMÉE AU-DESSUS D'UNE PORTE

c.JPG

Lieu de la manifestation : Église Saint-Sauveur - 34150 ANIANE

Téléphone pour réserver : +33 (0)4 67 57 58 83 - Office de Tourisme

LA CHAPELLE DES PÉNITENTS

(monument construit au XIIe siècle)

Ornella.jpg

Voici avant la restauration du lieu un livre avec des textes de Françoise ASCAL et des photographies de Philippe BERTIN "Levée des Ombres" aux éditions Atelier BAIE, www.editions.atelierbaie.fr que je viens de commander.

854226640.jpg

Pour vous donner envie de lire le livre que je viens de commander, voici quelques phrases :

Trop,

Trop de portes,

Trop de fenêtres,

Trop d'escaliers, couloirs, étages.

Ou alors un peu plus loin...

Vastes salles cloisonnées en niches,

Mieux asservir,

Mieux tenir en laisse.

L'EGLISE SAINT SAUVEUR

(Ancienne Abbatiale XVIIe Siècle)

B.jpg

Une autre conférence va avoir lieu sur l'Abbaye d'Aniane le "17 avril à 18 h 30 au Musée-Villa-Loupian" sur le thème : Redécouverte d'une abbaye Languedocienne oubliée, Saint-Sauveur d'Aniane dans la vallée de l'Hérault.

Lieu de la conférence : Musée de Site Gallo Romain Villa Loupian, Route Départementale 158 E4 - 34140 LOUPIAN.

  L’ÉGLISE SAINT SAUVEUR

(Ancienne Abbatiale XVIIe Siècle)

A.jpg 

"La chasse à l'Enfant"

* * * *

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux

Tout autour de l'île il y a de l'eau.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Ouest-ce que c'est que ces hurlements ?

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

C'est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l'enfant.

Il avait dit "J'en ai assez de la maison de redressement"

Et les gardiens, à coup de clefs, lui avaient brisé les dents

Et puis, ils l'avaient laissé étendu sur le ciment.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Maintenant, il s'est sauvé

Et comme une bête traquée

Il galope dans la nuit

Et tous galopent après lui

Les gendarmes, les touristes, les rentiers, les artistes.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

C'est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l'enfant

Pour chasser l'enfant, pas besoin de permis

Tous les braves gens s'y sont mis

Qui-est-ce qui nage dans la nuit ?

Quels sont ces éclairs, ces bruits ?

C'est un enfant qui s'enfuit

On tire sur lui à coups de fusil.

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

Rejoindras-tu le continent ? Rejoindras-tu le continent !

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux

Tout autour de l'île il y a de l'eau

Poème de Jacques PRÉVERT

173.jpg

A BIENTÔT

POUR D'AUTRES VISITES...

 

06/04/2014

Confèrence au Musée Villa-Loupian sur l'Abbaye d'Aniane (34)

MUSEE LOUPIAN.jpg

La prochaine conférence du cycle "Quid Novi" va se tenir au Musée de site Villa-Loupian le :  Jeudi 17 avril 2014 à 18 h 30 sur la redécouverte d'une grande Abbaye Languedocienne oubliée : Saint Sauveur d' Aniane dans la vallée de l'Hérault. Intervention de Laurent Schneider, directeur de recherches au CNRS (Centre National de la recherche Scientifique).

aniane.JPG

Voir note sur les visites guidées de l'Abbaye d'Aniane en Avril et Mai 2014 : 

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/02/22/l-abbaye-d-aniane-visites-gguidees-798781.html

Venez nombreux !

 

02/04/2014

Portes ouvertes au chantier archèologique à Vergèze (30)

FOUILLES ARCHEO   VERGEZE.png

Voir article sur le Midi Libre 

http://www.midilibre.fr/2014/04/02/la-trace-d-un-site-d-exception,843433.php

FOUILLES ARCHEO   VERGEZE 1.png

Lettre d'Information sur les travaux LGV Nîmes-Montpellier Ocvia.pdf

Bonne Visite à Tous...

 

26/03/2014

Site Préhistorique de Filitosa à Sollacaro en Corse

FILITOSA.jpeg

Amoureuse depuis toujours des vieilles pierres et vieilles maisons, des sites archéologiques, des châteaux mais aussi de la nature, de la montagne mais aussi de la mer, je vous conseille un endroit à ne pas manquer si vous êtes dans les parages et surtout... si vous aimez ce genre de sites. Classé "Monument Historique", Filitosa est inscrit sur la liste des "Cent Sites Historiques" d’intérêt commun aux pays de la Méditerranée.

A16.jpg

Je vous parlerais dans une autre note du site Mégalithique de "CAURIA", composé d'un magnifique dolmen et de deux alignements de menhirs et d'autres à terre. Après une promenade de 800 m, on chemine parmi de splendides paysages, des gros rochers et des chênes lièges la nature est vraiment splendide par une belle journée de soleil.

 

Celui que je n'ait pas pu voir mais ce n'est que partie remise, c'est l'alignement de "Paddaghiu", une concentration de 258 monolithes, cela doit être impressionnant à voir autant en un seul site.

SITE MÉGALITHIQUE DE CAURIA 

CAURIA.jpg

A 20 km au nord de Propriano et à 50 km d'Ajaccio, dans des paysages vraiment magnifiques, Filitosa nous invite à remonter le temps plusieurs millénaires avant J.-C. Un éperon naturel domine une plaine traversée par deux ruisseaux que nous traversons pour rejoindre un olivier millénaire entouré de 5 statues-menhirs, des éléments idéaux pour une implantation humaine six mille ans avant notre ère.

IMG_5132.JPG

En raison de la concentration de statues-menhirs, c'est incontestablement l'un des sites majeurs de la Préhistoire Corse. Filitosa offre un incomparable ensemble de monuments mégalithiques, véritables sculptures aux formes le plus souvent anthropomorphes (humaines), qui sont les témoins des grandes civilisations qui régnèrent dans l'île avant notre ère, elles évoquent des rites religieux encore mystérieux.

IMG_5043.JPG       

C'est un endroit vraiment exceptionnel, on se balade dans un espace naturel ou des bornes intégrées dans le site nous expliquent en détail l'histoire de cet endroit si particulier. On peut admirer de nombreux abris sous roche, des vestiges de cabanes de l'Âge du bronze, une enceinte cyclopéenne, des alignements de statues-menhirs ainsi que des fragments de statues avec les détails bien visibles, de nombreuses pierres etc..., ce fut balade très instructive et agréable par une belle journée ensoleillée.

L'ARMEMENT DE LA STATUE-MENHIR FILITOSA V

(de face et de dos)

A1.jpg

La Statue-Menhir Filitosa V

La plus imposante et la mieux armée des statues-menhirs corses. Le sculpteur a figuré au dos des détails vestimentaires ou anatomiques (omoplates et colonne vertébrale).

A28.jpg       

8000 ans que Filitosa garde jalousement ses statues menhirs aux visages sculptés, certaines représentent des guerriers avec leurs armes, ses monuments circulaires "les Torre" et ses vestiges archéologiques, fragments de céramiques, armes et bien d'autres chefs-d’œuvre. "Les Torre"  sont des sortes de donjons et constituent l'élément central de ce système fortifié.

MONUMENT CULTUEL CENTRAL SUR LA BUTTE

A3.jpg

Le Monument Central

Les fragments de statues-menhirs et les statues-menhirs dégagées lors des fouilles sont exposées à l’extérieur du monument. Quelques gradins assurent le passage de la chambre vers l'extérieur. Appuyées contre le monument de gauche à droite, les statues-menhirs Filitosa VIII, XI, VII, IX, X, XIII. Derrière, la statue-menhir Filitosa VI.

LA CARRIÈRE DE PIERRE

(une partie)

CARRIERE.jpg

La Carrière de Pierres

La carrière qui a offert la matière première à la réalisation des statues-menhirs, redécouverte lors des travaux de démaquisage sur la butte qui fait face à l'éperon portant les "Torre" qu'on peut comparer aux Nuraghi en Sardaigne, on parle d'ailleurs dans le Musée des "TORREENS-SHARDANES", en Sardaigne on parle des "Guerriers Shardanes" peuple de la mer.

LE CATALOGUE DU SITE

abcd.jpeg

Je vous mets le lien vers un site qui parle des "Shardana" mais je ne m'y suis pas trop intéressée :

http://pierluigimontalbano.blogspot.fr/2013/08/sardi-shardana-ed-el-ahwat-di-giovanni.html

L'INVENTEUR DE FILITOSA CHARLES-ANTOINE CESARI

DEVANT LA STATUE-MENHIR FILITOSA V

A76.jpg  

Véritable musée à ciel ouvert, Filitosa conserve les traces d'une très longue occupation, s'étalant du VIème millénaire avant notre ère jusqu'à la période romaine. Au IIème millénaire avant.J.-C., les tailleurs de pierre et les sculpteurs mégalithiques feront de Filitosa, le plus grand centre de l'art statuaire Corse, l'un des plus prodigieux de Méditerranée.

VUE DEPUIS LA BUTTE SUR LA PLAINE

LES 5 STATUES-MENHIRS ET L'OLIVIER A DROITE

IMG_4926.JPG

Ce site exceptionnel situé au cœur d'un espace naturel remarquable, a été découvert en 1946 par Monsieur Charles-Antoine CESARI et fouillé 20 ans durant, par l'archéologue et chercheur au CNRS, Monsieur Roger GROSJEAN.

A56.jpg

Classé Monument Historique en 1980, Filitosa est inscrit sur la liste des cent sites historiques d’intérêt commun aux pays de la Méditerranée. Il est en outre considéré aujourd'hui comme l'une des aventures archéologiques les plus riches de Corse.

MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE

Site Internet officiel de Filitosa :

http://www.filitosa.fr/fr/

STATUES-MENHIRS A GAUCHE FILITOSA IX

B.jpg

Le site très bien entretenu, cela vaut vraiment le détour de par son étendue, sa diversité et son originalité, une belle promenade parmi ces rochers aux formes diverses et variées pleines d'histoire. Le système audio est bien fait et les explications intéressantes, nous avons passée un très bon moment.

Adresse : Site Préhistorique de Filitosa

20140 SOLLACARO

http://www.filitosa.fr/fr/

Je vous souhaite à tous une belle promenade

dans ces sites magiques et mystérieux...

Avvedeci à prestu  -  Au-revoir à bientôt

 

12/03/2014

Le chemin des Verriers - les Souffleurs de Verre de Couloubrines - la Halle du Verre à Claret (34)

A.jpg

Voici une jolie visite pour les amoureux de sites archéologiques, en effet dans le village de FERRIÈRES-les-VERRIERES qui se trouve à 40 km de Montpellier on découvre "l'Ancienne Verrerie Archéologique de Couloubrines. Le nom du village " FERRIÈRES-les-VERRERIES" provient de son développement autour du fer, entre le XIIIème siècle et la Révolution le village vit au rythme de l'industrie verrière.

LE VILLAGE DE FERRIERES LES VERRERIES

Restaurée en 1989, elle y abrite un four de verriers reconstitué à l'ancienne, elle se trouve en pleine nature et reste un témoignage de l'activité des "Gentilshommes Verriers" qui ont soufflé le verre sur le Causse de l'Hortus durant près de cinq siècles.

LE FOUR RECONSTITUE A L'ANCIENNE

IMG_5228.JPG

L'ancienne métairie forestière de Couloubrines, est un site archéologique en plein air qui est un témoignage historique de l'activité des gentilshommes verriers sur le Causse de l'Hortus. Cette verrerie a vraisemblablement vécu deux périodes de pleine activité : de 1511 à 1522 et de 1780 à la Révolution, moment où toutes les verreries du Causse de l'Hortus parmi les chênes blancs ont cessé leur activité.

IMG_5144.JPG

L'histoire de la métairie et celle de ses propriétaires comporte des lacunes, toutefois on sait d'après certains écrits que Firmin de la Roque qui était verrier, épousa en 1426 Marguerite de Pons de Couloubrines qui lui apporta en dot ce mas dans lequel il y installa une verrerie.

CARTE DE LA RÉGION

causse.jpg

Site internet du Chemin des Verriers :

http://gremlin.chez.com/verrerie.html

LA VERRERIE DE COULOUBRINE

(site archéologique)

SAM_0858.JPG

Enceinte et contreforts confèrent au bâtiment une allure de "maison forte", mais l'organisation spatiale reste difficile à saisir. Le corps de logis de trois étages abritait les pièces de vie des verriers. Devant ce bâtiment une vaste halle regroupait l'atelier du verrier, les fours de fusion et de recuisson, les entrepôts où étaient stockées les matières premières telles que le bois et la chaux.

ENTRÉE DE LA VERRERIE ARCHÉOLOGIQUE DE COULOUBRINES

SAM_0933.JPG

Dans sa partie supérieure on peut voir comme la dentelle d'une frise et les vestiges d'un pigeonnier. Derrière le corps de logis se trouvait une construction à deux étages, abritant la JASSE (bergerie), le POUSSIEU (loge à cochon), le GALINIE (poulailler), le CELESTRE (séchoir).

LA FRISE ET LE PIGEONNIER DE LA VERRERIE

IMG_5230.JPG

Les fours dont les soles ont été mises à jour par les fouilles étaient construits sur le flanc sud des bâtiments. Durant la "réveillée" période de production allant d'octobre à juin, les fours étaient continuellement en chauffe, alimentés et surveillés par le Maître Tiseur.

IMG_3262.JPG

Le "Chemin des Verriers" est une route historique allant de Couloubrines (à 500 m de Ferrières-les-Verrières) à Sommières. Elle permet de suivre en voiture l'itinéraire qu’effectuaient les Gentilshommes Verriers, de la moitié du 15ème siècle à 1789, avec différentes étapes afin de comprendre l'histoire, l'origine, les gestes et le savoir-faire millénaire du travail du verre en Méditerranée.

IMG_5138.JPG

Suite à l’épidémie de peste et aux disettes, une grande partie de la population disparaît, laissant les terres en friche. Une végétation spontanée de chênes verts, de buis et de garrigues s'y développe.

claret 1.JPG

Vers 1350, des verreries forestières s'installent sur le Causse de l'Hortus, exploitant comme combustible l'immense réserve de bois. C'est par acte royal que va se transmettre le métier de verrier.

IMG_5181.JPG

En compensation des services rendus aux croisades, les verriers se voient attribuer par le roi Charles VII, le privilège d'exercer "l'Art et la Science de Verrerie" sans déroger. Signée en 1455, la charte de Sommières où se tenait le Syndicat des Verriers du Languedoc, réglemente cette activité et précise que "nul ne doit exhiber l'art de verrier s'il n'est noble et procrée de noble génération et de généalogie de verriers".

planclaret.gif

L'art de travailler le verre et les secrets de fabrication se transmettront de génération en génération. Pour fabriquer du verre, les verriers utilisaient de la silice provenant des galets de quartz du fleuve Hérault qui étaient "étonnés", broyés et réduits en sable.

IMG_5214.JPG

La soude, était achetée sous forme de blocs obtenus par la combustion de la salicorne cultivée sur le littoral méditerranéen, et de la chaux fabriquée sur place à partir du calcaire qu'on trouve sur le plateau. L'adjonction d'oxydes métalliques servait à colorer le verre.    


Les verreries (une vingtaine recensées sur le Causse) ont toutes fonctionné à des époques différentes, et ainsi, durant près de cinq siècles l'Hortus a accueilli des dynasties de souffleurs de verre.

SAM_0917.JPG

Le "Chemin des Verriers" nous invite à un véritable itinéraire touristique sillonnant les terres du Causse de l'Hortus (512 m) et du Pic Saint Loup (658 m) qu'on aperçoit depuis toute la région de Montpellier. Les Montpellierains s'y rendent régulièrement s'y balader, c'est un voyage à travers la garrigue et les vignobles, sur un territoire encore préservé, alliant authenticité et modernité. Voyage à travers l'histoire du verre et ses métiers d'art.

CAUSSE DE L'HORTUS ET PIC SAINT LOUP

(ils se font face, voici la légende du Pic Saint Loup)

1596.JPG

Une légende sur le Pic Saint Loup :

Au Moyen Age vivaient à Saint-Martin-de-Londres trois hommes riches et amoureux d'une même femme, ils s'appelaient : Loup, Guiral et Clair. Ayant avoué leur passion à la dame, cette dernière leur répondit qu'elle épouserait le plus glorieux. Tous les trois partiront à la guerre, quelques années plus tard, il revinrent couverts d'honneur mais leur gloire fut veine, car la jeune femme était morte pendant leur absence.

IMG_5343.JPG

Fous de chagrin, ils décidèrent d'un commun accord de vivre en ermites. Ils montèrent chacun sur l'un des trois pics formant un triangle autour du village et, chaque année à Noël ils allumaient un grand feu que l'on apercevait depuis de la plaine et qui signalait la présence de chacun.

IMG_5345.JPG

Un Noël, il n'y eut plus que deux brasiers, puis un seul, puis aucun, les trois ermites étaient morts. En hommage à leur courage on appela les pics par leurs prénoms :

  • Celui sur lequel vivait Guiral devint Saint-Guiral, il est situé près du Mont Aigoual.
  • Celui sur lequel vivait Clair fut nommé le Mont Saint-Clair, c'est à ses pieds qu'est bâtie la ville de Sète.
  • Celui sur lequel vivait Loup est devenu le Pic Saint-Loup.

SAM_0876.JPG

Site Internet du "Musée du Pic Saint Loup" ou l'on parle de la Grotte de l'Hortus dans laquelle ont étés découverts des fragments de la mâchoire d'un Néandertalien, voir la suite ci-dessous :

http://www.hominides.com/html/lieux/musee-du-pic-saint-loup.php

LA GROTTE DE L'HORTUS

(un abri Néandertalien)    

Site Internet très intéressant sur la Grotte de l'Hortus "Patrimoine Préhistorique et Spéléologie" :

http://speleoclpa.free.fr/patrimoine/pages/hortus.htm

FALAISES CALCAIRES DU CAUSSE DE L'HORTUS

(on y pratique l'escalade "60 voies" voici quelques photos et sites)

http://climbingaway.fr/site-escalade/l-hortus

Poursuivez votre itinéraire avec une halte au Domaine des Baumes, lieu d'hébergement, de restauration et de découverte du milieu naturel. Découvrez le travail des artistes et artisans verriers à la Verrerie d'Art à Claret, à Vacquières et dans les villages environnants.

A.jpg

Le Mas de Baumes était une métairie devenue verrerie, autrefois halte de voyageurs et de bergers, le Mas a été entièrement rénové afin de pouvoir vous offrir, dans un cadre magnifique respectueux de la nature, confort, détente et gastronomie sont les maîtres mots.

LA VERRERIE DE COULOUBRINES

A perte de vue une nature sauvage, authentique avec le Pic Saint Loup en toile de fond Ici nous sommes au cœur de la garrigue Languedocienne, on pourra découvrir la cuisine méditerranéenne, simple et vraie comme les cuisiniers de vrais passionnés.      

Promenade au Mas de Baumes.pdf

CAPITELLE

IMG_5300.JPG

Site Internet du départ du "Sentier des Asphodèles" (au printemps on peut admirer des milliers d’asphodèles dans les champs). Ce sentier nous amène à la rencontre de l'histoire pastorale, des verriers, des charbonniers, on peut y voir des capitelles, des lavognes mais aussi des vestiges archéologiques (je ferais une note plus tard sur cette randonnée). 

http://www.tourisme-picsaintloup.fr/sites/otgpsl.korora.fr/files/u30/FRH-Asphodeles-150dpi.pdf

IMG_5265.JPG

Site Internet du Mas de Baumes :

http://www.masdebaumes.com/patrimoine.html   

1 (1).jpg

MAS DE BAUMES (une partie)

IMG_5309.JPG

mas de baumes.jpg

Site Internet de la Halle du Verre, un espace d'exposition dédié au verre : 

http://www.cc-grandpicsaintloup.fr/Presentation,553.html

ABCD.jpg

Adresse : LA HALLE DU VERRE

50, avenue du Nouveau Monde

34270 CLARET (Hérault)

* * * * * * * *

LA HALLE DU VERRE

(ancienne verrerie d'art)

IMG_3259.JPG

Installée dans l'ancienne verrerie d'art de Claret, la Halle du Verre est un espace muséographique qui retrace l'histoire du verre et de ses techniques, de l'antiquité à nos jours, soit près de 4 000 ans d'un savoir-faire singulier.

UN TIRE LAIT ET UN BIBERON

IMG_3058.JPG

Le parcours, ludique et pédagogique, retrace notamment les origines du verre soufflé, le commerce du verre dans l'Antiquité autour de la Méditerranée, sans oublier l'histoire locale des "Gentilshommes verriers", présents sur le Causse de l'Hortus du Moyen-âge à la Révolution.

TOILES DES GEMMAIL

(ce ne sont que des morceaux de verre colorés)

Un atelier du verrier est installé au cœur même de la halle de verre, on peut admirer derrière une grande vitre le maître verrier nous proposer des démonstrations sur le travail du verre, le filage du verre etc.

IMG_5243.JPG

Bouteille à huile d'olive avec son contenu et son bouchon,

1839 Frontignan (34) de la fouille archéologique de l'épave de l'Amphitrite

diam fond : 9 cm ; H : 21 cm. Verre, huile et liège.

Coll DRASSM, Ministère de la Culture.

IMG_3079.JPG

IMG_3086.JPG

On peut aussi y voir des outils dont se sert le verrier ainsi que des objets fabriqués lors de ces démonstrations. Vous pourrez découvrir des ateliers de verriers ouverts au public à Claret et Vaquières.

La vie professionnelle des anciens verriers du Languedoc par James BARRELET.pdf

LES DEUX AIGLES FACE A FACE

(ils représentent la fierté, la noblesse et le courage)IMG_3223 - Copie.JPG

J'ai eu la chance en 2012 de pouvoir admirer une exposition exceptionnelle de "GEMMAUX" qui est la contraction de "GEMME ", qui est une pierre précieuse, et "EMAIL", du liant qui sert à l'assemblage des morceaux de verre le composant.

OUTILS ET MATIÈRES PREMIÈRES

(pour faire un gemmail)

OUTILS ET VERRE.jpg

Je n'avais jamais rien vu d'aussi beau, j'ai admirée les dessins, les magnifiques couleurs chatoyantes que j'adore et qui étaient mises en valeur par le jeu de lumières vraiment exceptionnel. Les photos ne donnent qu'un petit aperçu de toute cette beauté, si vous avez un jour l'occasion d'aller les voir n’hésitez pas, vous en ressortirez avec plein d'étoiles de couleur dans les yeux.

LA TOILE L'AMPHORE

IMG_3217 - Copie.JPG

Le gemmail désigne un art original né en 1908 et qui consiste dans l'assemblage de fragments de verres colorés. Ces pièces translucides prennent vie par la lumière, c'est vraiment un travail d’orfèvre et c'est merveilleux à voir.

EXPOSITION DES TABLEAUX EN GEMMAIL

claret &.jpg   

A travers une mise en scène appropriée, faite d'ombres et de lumières (les tableaux sont éclairés par l'arrière), la collection de "l'Atelier Malherbe", unique en Europe et rarement dévoilée au grand public, permet de poser un autre regard sur les œuvres de Maîtres tels que : Gauguin, Braque, Cézanne, Van Gogh, Dufy, Modigliani, Toffoli, Soutine...

LA TOILE CARNAVAL

IMG_3239.JPG

Un gemmail est construit pièce par pièce, sur un panneau de verre clair portant le contour du motif, lorsque tous les fragments de verre ont étés collés et sont en place, le travail est plongé dans l'émail transparent et cuit au four. La technique s'est développée dans les années 1930 par l'artiste français Jean CROTTI.

VUE DEPUIS LE SENTIER DES ASPHODÈLES

IMG_5328.JPG

Une histoire de verre (source Halle du Verre)

Au commencement, le verre n'était que sable...

Mettre en valeur l'art verrier en se plaçant du point de vue de l'histoire, de l’archéologie, des gestes et des techniques, telle est la réflexion que poursuit ce lieu, installé dans une véritable halle de verriers.

DIFFÉRENTES COULEURS DU VERRE

IMG_3244.JPG

La plupart des artisans verriers de grandes civilisations du monde méditerranéen, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, ont travaillé aux fours silice, fondants et oxydes pour obtenir des œuvres d'une infinie diversité.

IMG_3018.JPG

Parures, vaisselles, éléments d'architecture, ornementations, amulettes, contenants de luxe ou d'usage courant, objets d'art ou simple objet du quotidien, tel est le verre.

QUELQUES OUTILS DU MAITRE VERRIER

IMG_3098.JPG

En tout cas le "Chemin des Verriers" est une escapade vraiment intéressante, qui nous permet d'en apprendre plus sur les verreries forestières, sur les Maîtres Verriers, sur les charbonniers, enfin j'ai beaucoup aimé cette sortie.

LES ÉTAPES DE LA FABRICATION D'UN VERRE A PIED

IMG_3093.JPG

  1. Bloc de verre brut
  2. Buvant
  3. Réalisation de la jambe
  4. Pose du pied
  5. Mise au point et ouverture après avoir réchauffée le bord du verre

IMG_3094.JPG

Pour des informations complémentaires veuillez contacter :

"Hôtel de la Communauté des Communes du Grand Pic Saint-Loup"

34270 - Saint-Mathieu-de-Tréviers

Tél. : 04 67 55 16 83 

www.tourisme-picsaintloup.fr

IMG_3214.JPG

JE VOUS SOUHAITE A TOUS

UNE TRÈS BONNE BALADE EN FAMILLE

LE PRINTEMPS EST DEJA LA...    

 

25/01/2014

Serralongue et son Conjurador (66)

IMG_6070.JPG

Je vais vous parler d'un autre lieu unique et insolite que j'ai aimé visiter, il se trouve dans le Haut-Vallespir ou il fait bon vivre et profiter pleinement de la nature. Serralongue est un petit village montagnard des Pyrénées-Orientales, situé à 745 mètres d’altitude, avec une vue sur les paysages magnifiques à perte de vue comme içi le Massif du Canigou vu depuis le Conjurador.

IMG_6090.JPG

Le village se trouve à 59 km de la ville de Perpignan qui possède un riche Patrimoine culturel, historique et religieux. Serralongue est distant aussi de 9 km d'Arles-sur-Tech voir la note sur l'Abbaye ou se trouve la Sainte Tombe ou le Sarcophage mystérieux :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/06/20/le-sarcophage-d-arles-sur-tech-66.html

RALLYE DU VALLESPIR 2013

A1.jpg

C'est une journée magnifique, le soleil est haut dans le ciel la journée s'annonce douce et agréable, après avoir serpenté sur une route de montagne étroite et sinueuse, parmi les châtaigniers, les chênes verts et chênes-lièges, nous voici arrivés au village de Serralongue.

L’ÉGLISE SAINTE MARIE 

On monte la rue principale qui se trouve en pente, elle nous mène jusqu'au haut du village avec ses petites ruelles, et ses maisons aux façades colorées. La plupart des maisons anciennes ont des linteaux de portes portant des inscriptions, c'est assez particulier et certaines arborent fièrement le drapeau Catalan.

IMG_6028.JPG

Dans la rue principale nous ne résistons pas à l'appel de ces tables et décidons de nous arrêter boire un café en profitant de cet instant de calme au "Café de la poste". Les gens sont très sympathiques et ouverts, ils parlent de leur village avec passion, de leurs traditions, de leurs monuments c'est très intéressant, on a passé un moment chaleureux et convivial. Juste à côté du bar, se trouve le tout petit bureau de poste qu'on ne voit que dans des villages, j'avais un courrier à poster, la guichetière très aimable me fait la causette et me dit quoi aller voir dans la région.

LE CAFÉ DE LA POSTE

(le bureau de Poste est à la droite du bar)

IMG_6030.JPG

Le village de Serralongue surplombe la vallée du Tech avec un panorama époustouflant sur le massif du Canigou (2 784 m), labellisée "Grand Site de France", c'est le terrain de jeux préféré des nombreux randonneurs et amoureux de la montagne ainsi que des paysages grandioses. En Catalan le nom de la commune est "Serra-Llonga - la longue montagne" suite aux collines allongées, le site est occupé depuis le Xe siècle où un château fut construit.

INSCRIPTION SUR LES LINTEAUX DE PORTE

(il y en a plusieurs dans le village)

IMG_6027.JPG

On a retrouvé des traces d'occupation des lieux vers 700 avant J.-C. entre la fin de l'Age de Bronze et le début de l'Age de Fer. Au lieu dit "El Camp de los Olles" a été mis à jour un champ d'urnes funéraires, elles sont actuellement exposées au Musée de Tautavel (très intéressant, je l'ai visité 2 fois mais c'est toujours un plaisir de le revoir), voici le lien :

http://www.tautavel.com/

TAUTAVEL1.jpg

Serralongue se trouve aussi pas loin de la frontière Franco-Espagnole (à 25 km en passant par le Col d'Ares qui était l'ancien poste de frontière), on pourrait s’arrêter à chaque lacet de la route du Haut-Vallespir afin de photographier les magnifiques paysages environnants dont on ne se lasse pas d'admirer. Ses habitants sont les Serralongais et Serralongaises, il y a un siècle il y avait près de 800 habitants, aujourd’hui il ne sont que 300 environs.

INSCRIPTIONS SUR LES LINTEAUX DES PORTES 

Voir note sur Saint Laurent de Cerdans qui se trouve pas très loin :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/06/29/saint-laurent-de-cerdans.html

A l'époque, le village vivait de l'exploitation des châtaigneraies, de l'industrie sandalière (comme Saint Laurent de Cerdans) mais aussi d'une forge avec un minerais qui venait de Lamanère ou de Batère, ou encore de l'agriculture et de l’élevage des moutons.

COL D'ARES EN ESPAGNE
(ancien poste frontière aujourd'hui abandonné,

un monument aux exilés Espagnols - Cami de la Retirada en 1939)

Lorsqu'on monte au "Conjurador" qui est un monument religieux exceptionnel (certains le disent païen), il se trouve au dessus du village. Depuis l'église, à mi chemin en bordure du chemin, on peut admirer une statue représentant la Vierge Marie qui est la Sainte Patronne de Serralongue, sa fête à lieu le 15 aout. La statue a été restaurée par Monsieur René Magna, conservateur du musée, elle a été posée sur son socle en granit par Joseph et Jacques Marques. Une petite anecdote, la mise en place de la statue a été effectuée le mercredi 13 mars 2013, le jour même de l'élection du "Pape François au Vatican".

STATUE DE LA VIERGE

(en montant vers le Conjurador)

IMG_6075.JPG

En haut des escaliers, on y trouve un des derniers "Conjurador", il a été bâti au XIVème siècle, on m'a dit qu’il serait le dernier encore visible en si bon état de conservation. Le Conjurador est un petit bâtiment de petite taille situé au sommet de la colline dominant le village.

a1.jpg

Cet édifice est ouvert (ni fenêtres ni porte), une sorte de tour carrée de 3m X 3m avec quatre larges ouvertures en arcades et une magnifique vue sur le majestueux "Massif du Canigou" et les collines alentours verdoyantes. La région possède en outre une faune et une flore d'une richesse incroyable et variée.

LE CONJURADOR

(tous les villages de Catalogne en possédaient un)

Lorsque l'orage menaçait le village et les cultures avec des risques de grêle, le prêtre et les fidèles montaient jusqu'au Conjurador en procession avec le Saint Sacrement afin de demander l'intervention divine des quatre évangélistes (Jean, Luc, Marc et Mathieu).

CREUX RÉALISÉ POUR FENDRE LES ROCHES

(dans l'antiquité à l'aide de coins de bois, plus tard avec des coins en métal, 

on le trouve en montant vers le Conjurador)

IMG_6079.JPG 

D'origine typiquement Catalane, on venait y prier et conjurer le mauvais sort (le Vallespir est un pays de légendes...), mais plus particulièrement on priait contre les mauvaises conditions climatiques telles que les : orages, la grêle, la neige, le vent mais aussi contre la sécheresse) afin de prévenir la destruction des cultures et ainsi éviter la famine aux villageois.

LES ÉVANGÉLISTES DANS LES NICHES DU CONJURADOR

IMG_6110.JPG 

Les statues des quatre Évangélistes se trouvaient (des copies s'y trouvent encore) dans des niches au-dessus des ouvertures, le prêtre lisait alors l'évangile du saint en lançant une phrase en catalan "Sant Joan, Sant Mateu, Sant Marc et Saint Roc, guardeu nos de pedra i foc, Sant Lluc, Santa Barbara, no ens deixeu". Traduction : St Jean, St Mathieu, St Marc et St Roch, gardez nous de la grêle et de la foudre. St Luc et Sainte Barbe ne nous abandonnez pas. Tout ce cérémonial avait bien sûr pour but d'éloigner le mauvais temps des cultures du village.

LE PORTAIL DE L’ÉGLISE

(et son arbre centenaire, à droite le cimetière)

IMG_6050.JPG

L'église Sainte-Marie est en granit rose et bleu d'origine romane, elle a été construite en 1018, comme l'indique l’inscription tardive figurant sur le linteau de la porte d'entrée. L'édifice actuel date lui du XIème siècle (elle était fermée lors de ma visite).

Je vous ait trouvé un site ou vous pourrez voir l'église de l'intérieur qui est magnifique : 

http://www.mesvoyagesenfrance.com/D66/Serralongue.html

CADRAN SOLAIRE SUR LE MUR DE L’ÉGLISE

IMG_6053.JPG

Elle est classée aux Monuments historiques depuis le 13 octobre 1948 et se compose d'une nef unique voûtée en berceau brisé, bordé de quatre chapelles latérales au XVIIe siècle (1681 et 1682) et terminé par un chevet semi-circulaire à l'est. A gauche du portail d'entrée se trouve un cadran solaire recrée par J. M. ANSEL en 2008.

PORTAIL ENTRÉE DE L’ÉGLISE

(détail des voussures et linteau)

IMG_6054.JPG

Son linteau porte l'inscription : Basilica construca anno ae saltis MXVIII. On accède à l’église au sud par le magnifique portail à cinq voussures retombant sur autant de piédroits. L'archivolte s'orne d'un boudin et d'une frise en damier sur deux rangs, le tympan est muet. La porte possède un étonnant verrou sculpté avec une tête de dragon qui témoigne du savoir faire des artisans en ferronnerie catalane.

IMG_6055.JPG

Le forgeron a d'ailleurs gravé au burin, à la suite d'une croix répétée 3 fois, son nom sur le verrou de l'église : Bernardus Faber Velim ma Fecit, il pourrait remonter au XIIe siècle comme les pentures du XIIIe siècle. On peut admirer aussi le clocher tour de l'église qui est assez lourd et dominé par un toit en pointe, c’est assez particulier dans la région.

L’ÉGLISE SAINTE MARIE

(vue depuis le Conjurador, à la gauche le cimetière)

IMG_6106.JPG

Les Tours de Cabrenç (Xème siècle, classées aux Monuments Historiques), se trouvent sur Serralongue, beaucoup de randonneurs s'y rendent lors d'une balade de 2 bonnes heures de marche. Les trois Tours de Cabrenç construites au moyen-age et dont deux sont encore bien conservées et visibles depuis le village comme ci-dessous.

IMG_6069.JPG

  • La 1ère tour en partant de Serralongue est la "Tour à Signaux" qui servait à communiquer avec d'autres tours des montagnes environnantes (on en rencontre beaucoup).
  • La 2ème tour est la "Tour Médiane", elle était entourée de fortifications, dont les ruines laissent encore deviner la structure générale de l'édifice de défense. Elle a servi de prison.
  • La 3ème tour, que l'on pourrait prendre comme telle depuis le village, n'est en fait que le restant du "Château de Cabrenç" qui était la plus imposante à l'origine. Ce château abrita les fameux Seigneurs de Cabrenç, vers la fin de leur règne, ceux-ci désertèrent les hauteurs de Cabrenç pour s'installer dans un nouveau château, beaucoup plus proche de Serralongue (en ruines lui-aussi).

Les "Tours à Signaux" qu'on rencontre un peu partout étaient des outils de communication avec les autres forteresses comme le château de Corsavy ou les autres tours à signaux de la région : la tour de Mir qui se trouve à Prats de Mollo (1 540 m) qu'on peut bien voir depuis le Fort Lagarde ou la tour de Batère. Ces signaux se faisaient par des feux de nuit ou des fumées en journée, ils étaient transmis d'une tour à l'autre pour prévenir les attaques des Maures puis, plus tard celle des espagnols et des français. 

LE PORTAIL DE L’ÉGLISE SAINTE-MARIE

(2 vantaux en chêne, lourdes pentures, verrou, en fer forgé)

IMG_6056.JPG

En montant vers l'église et le Conjurador, en plein centre ville on peut aussi visiter le "Musée des Arts et Traditions Populaires". Le musée est ouvert depuis 1993, bien aménagé et doté de pièces rares, y sont exposés de nombreux outils, des objets du Moyen-Age et une collection exceptionnelle et unique de maquettes animées, elles représentent les activités traditionnelles du Haut-Vallespir, on peut y voir :

  • Les forges catalanes,
  • Le moulin à farine,
  • Le moulin à huile,
  • Les forestiers,
  • Les meules à charbon de bois,
  • les foulons à draps,
  • Ses urnes funéraires retrouvées il y a 3 000 ans au sud du village et des outils aratoires,
  • Exposition de minéraux et minerais de la Vallée et de la Mine de Batére.
  • La maquette des Tours de Cabrenç

On peut aussi y découvrir une cuisine catalane du XVIIIème siècle ainsi que des reconstitutions de tours à signaux et d'habitation qui y sont nombreuses dans la région. le musée et le lieu de la mémoire collective du village avec plus d'un millier de documents photographiques qui retracent l'histoire de Serralongue et de ses habitants. 

MUSÉE DES ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES

IMG_6131.JPG

Le village possède aussi un lavoir, chaque village en possédait un, en 1860 l'eau n'arrivait pas au village, le poète Pierre Talrich avec l'aide de Monsieur Bosch, fit venir l'eau et offrit au village la fontaine et le lavoir. Cet endroit devint alors un lieu fréquenté ou l'on pouvait faire sa lessive tout en conversant entre villageoises et villageois, les fontaines ont toujours été des lieux de rencontres. Il se trouve en bordure de la route qui va vers Lamanère, l'entrée se trouve à côté de l'école du village.

LE LAVOIR A L’ENTRÉE DU VILLAGE

Dans ce lieu à l'environnement très privilégié face au mythique massif du Canigou, ici la nature est calme et sereine, elle allie douceur et air pur, soleil et senteurs méditerranéennes, on en prend plein les yeux, les oreilles et le nez. J'ai passée une très agréable journée à me balader dans ce village puis je suis redescendue par ces mêmes routes sinueuses vers un autre lieu insolite, mais chut... je vous en parlerais la prochaine fois.

LE CONJURADOR SENTINELLE DE SERRALONGUE

IMG_6080 MIS.JPG

Je vous conseille vivement de vous rendre dans cette belle région,

moi j'y retournerais surement,

vers d'autres aventures aussi sympathiques qu'agréables...

Bonnes Visites à Toutes et Tous...

 

06/11/2013

Embonne... Fortune : entre mer & volcan à Agde (34)

AGDE embonne fortune exposition cap d agde.jpg

Une exposition va se dérouler au "Musée de l'Éphèbe et d'Archéologie Sous-Marine" dont voici l'adresse ci-dessous. Elle aura lieu du 9 novembre au 27 avril 2014, découvrez la vie quotidienne dans une villa romaine au 1er siècle de notre ère.

LE VOLCAN D'AGDE LE MONT SAINT LOUP

(entre mer et volcan...)

00b.jpg

"Musée de l'Éphèbe"

Mas de la Clape

34300 Le Cap d'Agde

Site Internet : www.museecapdagde.com

FALAISES ET COULÉES VOLCANIQUES

(on les appelle : les rochers des deux frères)

00c.jpg

Situé à quelques dizaines de mètres au nord-ouest du musée de l'Éphèbe à Agde, le site archéologique d'Embonne domine la mer et fut témoin, durant l'Antiquité, de l'intense activité économique maritime autour d'Agde.

LE GUIDE DU MUSÉE

(les photos y sont interdites) 

01.jpg

Dés le IIème siècle avant J.-C., un habitat rural s'est développé grâce aux carrières de basalte, avant de devenir sous l'Empire romain une villa prospère... rejoignant ainsi les quelques domaines viticoles qui parsemaient le territoire de la cité.

LE PLAN DU MUSÉE

02.jpg 

L'exposition propose, à travers les collections du site d'Embonne, de retracer la vie quotidienne en Agde au Ier siècle de notre ère : contexte géographique, échanges, productions et commerces, vie publique et vie privée des propriétaires.

LA FALAISE DE LA GRANDE CONQUE AU CAP D'AGDE

(les coulées de lave s'enfoncent jusque dans la mer,

en haut de la falaise le mémorial du Débarquement en Provence)

00a.jpg

Des reconstitutions vidéos et 3D permettent aux visiteurs de découvrir sur un territoire entre mer, fleuve et volcan, l'organisation du maillage rural jusqu'à l'implantation de la villa, mais aussi de parcourir l'architecture de la villa romaine et d'observer la vie foisonnante d'une rue marchande d'Agathé (Agde actuelle).

LA PLAGE DE LA GRANDE CONQUE CREUSÉE PAR LA MER

(on y accède par un escalier, son sable est noir, photo un jour d'hiver)

2c.jpg

On l'appelait Agathé Tyché ou "La Bonne Fortune", ce nom lui viendrait d'une colonie grecque, une plaque (source Wikipédia) a été accrochée par les Grecs au VIème siècle avant Jésus Christ sur la terre du port d'Agde.

Plaque ancienne portant le nom d'Agathé Tyché Αγαθή Τύχη.jpg

(Source Office du Tourisme du Cap d'Agde)

P.S. : Je ferais une note plus tard sur Agde, le mémorial du Débarquement en Provence, le Fort de Brescou sur l'île d'origine volcanique, ainsi que son riche patrimoine.

Bonne visite à tous...   

 

25/10/2013

Fouille archéologique "la Cavalade du Néolithique à nos jours" à Montpellier (34)

FOUILLES  Cavalade ok.jpg

Depuis 2008, dans le cadre de la construction du "Contournement Ferroviaire de Nîmes et Montpellier (par OC'Via) et du déplacement de l'autoroute A9 (par ASF, filiale de VINCI Autoroutes), plusieurs campagnes de fouilles archéologiques préventives sont prescrites par l’État (GRAC Languedoc-Roussillon).

abcde.jpg

Voir fouilles archéologiques du Village de Saint-Gilles le Vieux à Aimargues (30) et du Village du Moyen Age à Saint-Jean-De-Roux à Castries (34) :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/12/29/a1-fouilles-archeologiques-a-aimargues-30.html

145.jpg

STAND DES ASF

(Autoroutes Sud de France)

010 OK.jpg

Ces recherches visent à sauvegarder par l'étude, les archives du sol, lorsqu'elles sont menacées par des projets d'aménagements. Les grands travaux actuellement en cours entres Nîmes et Montpellier, révélant de nombreux sites d'occupation humaine du passé, vont ainsi permettre d'accroître de manière considérable la connaissance du patrimoine local.

046.JPG 

Sur les 80 sites relevés, une vingtaine seront fouillés dont le site Néolithique de la Cavalade, voir mes notes sur les fouilles et sites deja fouillées ou en cours dans mon blog.

http://www.midilibre.fr/2013/04/09/lattes-sous-les-futures-voies-un-habitat-vieux-de-5-000-ans,675087.php

PLAN DU SITE DE LA CAVALADE

(à côté du Mas Rouge)

015 OK.jpg

Voici les journées portes ouvertes au Sud de Montpellier sur le site de la Cavalade, elles ont eu lieu le 13 avril 2013 toute la journée. Des archéologues ainsi que des étudiants en archéologie nous ont fait visiter et expliqué qui vivait en ce lieu et les découvertes faites sur ce site immense encore en cours de fouilles.

LA FOUILLE SUR UN IMMENSE CHAMP DE BLÉ

ABCD.jpg

Ces fouilles préventives, d'une durée de 5 mois concernent l'étude de vestiges datés du Néolithique final (environ 2900 - 2700 avant notre ère) dans la plaine de Montpellier. Nous avons été très intéressés par cette visite qui nous a transportés dans une autre ère en découvrant ce site.

021.jpg

Reportage vidéo sur les fouilles de la Cavalade à Montpellier :

http://www.deplacement-a9.fr/fr/article/sous-article-11-0 

COUPE D'UN SILO ET DE SON COMBLEMENT APRES ABANDON

041 OK.jpg  

Sur une vaste surface de plus de 6 hectares, le site présente différentes occupations tardives, un tronçon de voie romaine, un enclos du VIe siècle, des vignes antiques riche en éléments de datation ils vont permettre d'observer la chronologie d'occupation de ce village, son organisation de la zone d'habitation, d'artisanat, de stockage, sépultures...) et l'évolution dans le temps.

PANNEAUX EXPLICATIFS SUR LES HACHES EN CUIVRE

022 OK.jpg 

Après la Préhistoire, le site est de nouveau fréquenté à l'âge de Fer (au VIe siècle avant notre ère), pendant l'Antiquité et jusqu'au Moyen Age. la fouille a révélé des fosses d'extraction de terre destiné à la construction des bâtiments en brique crue, des silos pour conserver les céréales à l'abri de l'air, des caves pour le stockage des denrées ou des liquides.

ATELIER DE FOUILLES POUR LES ENFANTS

110 OK.jpg

Certaines fosses ont ici également été utilisées après leur abandon, pour y déposer les défunts. Ces sépultures s'inscrivent dans une tradition Néolithique qui conserve les inhumations à proximité directe voire dans les espaces villageois, selon des expressions très variées qui évoluent sur la durée et selon les habitudes culturelles régionales.

A.jpg

Reportage fouille exceptionnelle au Mas Rouge (découverte d'une sépulture collective de plus de 60 individus à mi- fouille en attendant la suite) :

http://www.deplacement-a9.fr/fr/article/reportage-fouille-exceptionnelle-au-mas-rouge

FOSSE FUNÉRAIRE EN COURS DE FOUILLES

(plusieurs squelettes, on en voit un entier et un crane avec des os parmi les pierres)

Vases et objets du Néolithique

Du Néolithique ancien au Néolithique final, ce sont les formes et décors de la céramique qui permettent à l'archéologue de reconnaitre la phase et le groupe culturel ayant occupé un site. Les vases découverts présentent des profils dérivés de formes géométriques simples (sphère, ove, cylindre) et sont ornés de décors en relief (pastilles repoussées ou appliquées, cordons) ou en creux (impressions au doigt, incisions) qui évoquent un style régional situé entre la fin du IVème et le début du IIIème millénaire avant notre ère.

STAND DE L'INRAP

(explications sur leur travail lors des fouilles) 

009 OK.jpg

D'autres objets témoignent des échanges et des réseaux de diffusion avec divers groupes humains, afin de se procurer des biens et ressources absents de l'environnement du site ou faisant appel à des spécialisations particulières : fragments de couteaux en silex, taillés à partir de plaquettes en provenance du Gard, d'une hache en pierre polie issue du sud des Alpes italiennes ou encore d'une hache en cuivre peut-être en provenance du Nord de l'Italie.

E.jpg

La Protohistoire et l'Antiquité 

Le site est également traversé par une voie reliant Lattes à Castelnau-le-Lez, d'origine probablement protohistorique, qui perdure à l'Antiquité et peut-être même jusqu'au Moyen Age. Dans le courant du IVème siècle de notre ère, un ensemble funéraire est établi le long de la voie.

SILO ON EN VOIT BIEN LA FORME

042.JPG

La fouille a permis de dégager une dizaine de sépultures, réunies en un espace probablement familial utilisé pour au moins sept individus adultes et cinq sujets immatures (enfants et adolescents), certains accompagnés de dépôts funéraires. De part et d'autres de la voie, des traces de plantations de vigne et d'arbres fruitiers, illustrent une mise en culture, de l'époque Romaine au Moyen Age. (Source INRAP)

106.jpg

En tout cas nous avons pu en apprendre un peu plus avec notre guide qui a su nous faire partager sa passion et la joie lors de ces découvertes qui sont une source d'informations pour notre histoire. Dans toutes les visites lors des journées "Portes Ouvertes des Chantiers", les archéologues sont toujours disponibles, aimables, passionnés, ils arrivent à nous faire imaginer ce qu'était la vie quotidienne dans ces villages, comment les villageois vivaient, ce qu'ils mangeaient, de quoi vivaient-ils.

120.JPG

Déplacement A9 à Montpellier, reportage photos sur les fouilles "Cavalade".

http://www.deplacement-a9.fr/fr/article/sous-article-12

107.jpg

Encore merci à eux et merci aux ASF, à l'INRAP et à tous ceux qui nous permettent de visiter ces sites exceptionnels qui vont disparaitre hélas sous l'asphalte de la future Autoroute.

LES 2 NOUVEAUX SITES EN COURS DE FOUILLES

COPIE   IMG_7935.jpg

J'ai hâte de visiter les autres sites en cours de fouille que j'ai déjà été voir le long de l'Autoroute A 9, si vous avez des nouvelles que je pourrais louper, merci de me mettre un commentaire avec le site à voir.

COPIE  IMG_7901.jpg

Bonne visite à tous,

à très bientôt.    

 

20/09/2013

Arles-sur-Tech : son Abbaye, son Sarcophage, son Carreau de la Mine (66)

3085.JPG

Je vais vous parler d'un mystère encore inexpliqué à ce jour (certains disent que ce serait l'eau de pluie qui remplirait ce lourd Sarcophage en pierre qui se trouve dans l'Abbaye. Ce Sarcophage a une particularité qui est, celle de produire une importante quantité (250 ou 300 litres/an, parfois jusqu'à 800 litres/an) d'eau très pure sans vraiment savoir d'où elle provient.

MAQUETTE DE L'ABBAYE D'ARLES SUR TECH 

1340.JPG

En haut et en bas à droite on voit une partie du clocher de l'église St-Sauveur, elle fut fondée au XIIème siècle pour offrir une paroisse aux mas éloignés de l'Abbaye. Reconstruite au XVIIème siècle, elle devint le siège de la paroisse d'Arles-sur-Tech.

7.jpg 

On attribue à cette eau du sarcophage, des qualités curatives et beaucoup de pèlerins viennent pour demander une grâce en le vénérant, d'autres y viennent juste par curiosité.

Ce phénomène aurait commencé après que celui-ci ait contenu les reliques des "Saints Abdon et Sennen", celles-ci furent ramenées depuis Rome par Saint Arnulphe dont voici sa légende :

http://books.google.fr/books?id=cznS_auku7YC&pg=PA51&lpg=PA51&dq=Saint+Arnulphe+sa+l%C3%A9gende&source=bl&ots=QTGtwBEVn7&sig=k3dBMgfIujrY8XvrykIDhxMa1Zg&hl=fr&sa=X&ei=k9YgUv-aE8Gm0AXOx4GgBg&ved=0CGQQ6AEwCQ#v=onepage&q=Saint%20Arnulphe%20sa%20l%C3%A9gende&f=false

SAINT ARNULPHE AVEC SA MONTURE

1342.JPG

AMENAGEMENT DE LA PLACE DU COUVENT

(à l'arrière du Cloitre, inscription Ancienne Abbaye d'Arles)

ARLES SUR TECH ABBAYE MAIRIE MINE2.jpg

Ce Sarcophage du IVème siècle, se trouve sur le parvis de l'Abbatiale Sainte Marie d'Arles-sur-Tech, (en catalan Arles-sur-Tec) dans le département des Pyrénées-Orientales. Il ne repose pas à même le sol mais est posé sur deux cales de marbre.

UNE FENETRE DU PALAU (le Palais)

5104.JPG 

Il est taillé et sculpté d'un "X" entouré d'un cercle qui veut dire "Iesous Chrestos" (Jésus Christ), il mesure 1 m 88 à la base et s'évase jusqu'à 1 m 92 sur 50 centimètres de large au plus mince, 65 centimètres au plus large et surtout il est scellé on ne peut l'ouvrir (on le voit sur la droite du sarcophage).

SARCOPHAGE OU SAINTE TOMBE

3.jpg 

ad1.jpg

Inscrit aux Monuments Historiques il est le seul vestige du sanctuaire paléochrétien qui se trouvait dans le site des thermes romains (les Bains d'Arles). Les Arlésiennes et Arlésiens lui vouent une profonde dévotion, tous les 30 juillet a lieu la fête patronale avec la procession de la Rodella qui est accrochée au mur de l'abbatiale.

a.jpg

ROND POINT DU "SOLEIL A OUTILS"

(réalisé par Patrick Molineri de Valbonne 06

wagonnet et outils de ferronniers, en rapport avec les forges) 

492.jpg

La Rodella est une roue dans laquelle est entouré un long fil de cire d'abeilles, elle vient offerte tous les ans au jour de la Saint Abdon et Saint Sennen (30 juillet) par le village de MONTBOLO afin d'obtenir la protection des Saintes Reliques.

LORS DE LA TEMPETE UN ARBRE EST TOMBE DANS LA COUR

(l'entrée de la visite de l'Abbaye se fait par le Parc du Palau)

5.jpg

Les paroissiens de Montbolo s'acquittent ainsi du vœu fait par un berger pour sauver son troupeau menacé par un violent orage. Les saints ayant exaucé sa prière, celui-ci jura de porter chaque année, une offrande de cire à l'abbaye pour la fête des saints.   

FRESQUES DU XIIEME

1.jpg 

Les fresques qui ornent l'abside de la chapelle haute sont du XIIème et présentent un Christ en majesté entouré de 4 évangélistes et au-dessous deux figures d'anges.

ARLES SUR TECH ABBAYE MAIRIE MINE7.jpg

Certains disent que le mystère reste toujours inexpliqué, mais d'autres avancent la thèse de l'eau de pluie, en tout cas il est devenu un objet de vénération à lui tout seul et a contribué à l'immense renommée de l'Abbatiale. Elle est une des plus anciennes abbaye carolingienne de Catalogne fondée aux premières heures de la reconquête de Charlemagne (778 - 780).

ENTREE DE L'ABBAYE PAR LE PARC DU PALAU - LE PALAIS

(mais elle possède 2 grilles et des portes, vous verrez plus bas)

ARLES SUR TECH ABBAYE MAIRIE MINE8.jpg

Au dessus du sarcophage se trouve encastré dans le mur le gisant de Guillaume de Gaucelme Seigneur de Tellet enterré en 1211, cette sculpture est l'œuvre de Ramon de Bianya (sculpteur du début du XIVème siècle).

A GAUCHE DE LA SAINTE TOMBE UNE ANCIENNE CHAPELLE

(une partie d'une fresque sur la gauche du mur)

ARLES SUR TECH ABBAYE MAIRIE MINE5.jpg

L'abbaye possède 3 nefs, voûtée au XIIème siècle, embellie de chapelles latérales aux XIIIème et XIVème siècles. Elle abrite un grand orgue Schmidt du XVIIIème siècle, avec son magnifique cloître gothique du XIIIème accolé à l'église.

LE TRES BEAU BUREAU DE POSTE

8.jpg

Une partie du mobilier dans l'église : 

  • Cuve baptismale romane,
  • Une chaire du XVIIIème siècle,
  • Un retable faite par Lazare Tremullas datant de 1646,
  • plusieurs autres retables du XVIIIème siècle,
  • Un lustre en fer forgé du XVIIIème siècle,
  • des bustes reliquaires de 1425 et 1140,
  • Des armoires à reliques creusées dans les piliers de la deuxième travée avec un décor peint à diverses époques : au XIIème siècle et probablement au XIVème siècle. Elles servaient à garder les biens les plus précieux de l'abbaye, à savoir les reliques des deux saints : Saint Abdon et Saint Sennen.

Les habitants se prénomment les "Arlésiennes et Arlésiens", durant l'époque féodale, Arles-sur-Tech fut victime d'épidémies de peste, d'attaques d'ours et de bêtes féroces. L'abbé décida de partir à Rome chercher conseil, il en revint avec les reliques d'Abdon et Sennen (Saints Patrons du village) dés lors, le village retrouva sa sérénité et son calme.

BUSTES DES SAINTS ABDON ET SENNEN

aa.jpg

Le village est construit le long de la vallée du Tech et s'est développé autour de son abbaye bénédictine avec son Cloître gothique. Il est réputé aussi pour ses tissages catalans, on peut visiter le "Moulin des Arts et de l'Artisanat - Conservatoire des Tissages d'Arles" ou une vidéo nous parle de l'époque ou, l'industrie du tissage était florissante très intéressant à voir avec des images d'époque.

8.jpeg

LE MOULIN DES ARTS ET DE L'ARTISANAT

AMELI PHOTOS  2013-06-16.jpg

Dans ces grands entrepôts on peut y admirer plusieurs de ces machines industrielles qui nous rappellent ce passé hélas disparu. Une tragédie a eu lieu en 1940 qu'on appelle "L'AIGUAT", en effet depuis le 16 octobre 1940, des pluies diluviennes s'abattent sur le département, transformant rapidement en torrents furieux les cours d'eau.

IMG_8347.jpg

IMG_8337.jpg

La vallée du Tech fut certainement le secteur de Pyrénées-Orientales le plus touché par ce terrible cataclysme, à partir de Saint-Laurent de cerdans, Prats-de-Mollo-la-Preste, Arles-sur-Tech et Amélie-le-Bains. La centrale électrique de Llau fut emporté dans sa totalité  ainsi que 3 ouvrages identiques dans le secteur d'Arles-sur-Tech. Ce drame que le département a subi en plus des enormes dégâts, a eu à déplorer 46 morts et disparus.

QUAND LA TERRE S'EST OUVERTE EN ROUSSILLON

(L'AIGUAT - OCTOBRE 1940)

Quand_la_terre_s_est_ouverte_en_Roussillon-2b1a9.jpg 

Dans ce livre de Gérard SOUTADE, il explique que le pan de montagne qui glissa et obtura la vallée du Tech à la Baillanouse, l'Avellanosa catalane (on peut voir encore le site qui s'appelle "L'AVELLANOSA" lors de ces terribles inondations de 1940. Gérard SOUTADE, spécialiste dans l'étude de la haute montagne catalane et des risques naturels en Roussillon, reprend les faits chronologiquement et rétablit la vérité sur ce tragique épisode.

LE SITE DE L'AVELLANOSA EN BAS COULE LE TECH 

(on voit les traces du glissement de terrain de 1940)

7896 ok.jpg 

Une autre activité florissante était l'extraction et le traitement du minerai de fer du Canigou, situé au centre des mines de fer, la plupart du minerai était traité dans les forges Arlésiennes, où du moins dans des forges de la vallée du Tech.

ARLES SUR TECH EN 1920

(cette photo se trouve sur le site du Carreau d'Arles-sur-Tech)

509.JPG

Cette activité a longtemps été la seule industrie du Roussillon, elle a démarré à l'époque romaine ou il y a des millénaires ils les exploitaient, pour s'intensifier aux alentours du XIIème siècle. Par manque de rentabilité les forges ont étés peu à peu arrêtés au XVIIIème siècle pour s'éteindre définitivement au début du XXème siècle, face à la concurrence des minerais du Nord et leurs haut-fourneaux.

LE CARREAU DE LA MINE D'ARLES SUR TECH

La ville d'Arles devint la capitale du fer en Vallespir, d'ailleurs le train arriva à Arles-sur-Tech dés 1898, la gare se trouvait juste à côté du Carreau de la Mine. On l'appelle le Carreau de la Mine mais la mine est à 7 km de là. Réputée pour le savoir faire de ses maîtres ferronniers, elle va perpétuer la tradition ancestrale jusqu'à nos jours. Elle a conservé sur les bords du Tech, un site industriel en friche nommé "Le Carreau de la Mine" qui contient toutes les installations de l'époque.

ANCIENNE GARE D'ARLES SUR TECH

(le Carreau de la Mine se trouve derrière les bus)

1461.JPG

Site Internet sur les Mines et Forges :

http://cortsavisempre.free.fr/mine.html 

6.jpg

J'ai été surprise et émue de voir ce site minier à l'abandon, les tôles rouillées laissées aux vents et aux intempéries presque en plein centre de la ville, je suis entrée le grillage était par terre mais ne me suis pas trop aventurée,  des portes de bâtiments étaient ouvertes ma curiosité était grande de tout visiter mais, le site est totalement interdit au public car dangereux.

LE CARREAU DE LA MINE

(on le voit ainsi après avoir passé le rond point au soleil d'outils)

5099.JPG

Le minerai arrivait au Carreau d'Arles-sur-Tech dans des petits chariots accrochés à un téléphérique long de 9 Kms depuis la mine de Batère. Il était traité ici avant d'être chargé dans des camions ou des wagons.

FOUR A GRILLER

(les forges s'y installent lors des rencontres de ferronnerie)

1434.JPG

Voir les sites Internet ou vous pourrez voir des photos anciennes des installations minières, du câble aérien de Batère à Corsavy (je ferais une note sur le village très sympa) :

http://www.notrefamille.com/66150-arles-sur-tech/cartes-postales-1900-61613-ville-village.html

http://www.guideduvallespir.com/tresvents/mines-batere.php  

LA GARE DU DEPART DU CABLE AERIEN

(transportant le minerai jusqu'à Arles-sur-Tech : source Guide du Vallespir)

batere18.jpg

Chaque année ont lieu les "Rencontres Européennes de Ferronnerie d'Art", cette année ce sera la 13ème année consécutive. Elles vont avoir lieu du 18 au 20 octobre 2013 à la Salle des Fêtes d'Arles-sur-Tech 66150. Près de 200 ferronniers Français et Européens vont, lors de cette manifestation mettre en valeur le patrimoine du fer, du minerai jusqu'au produit fini.

UNE PARTIE DU TRAVAIL DES FORGERONS

(on peut aller les voir à la Mairie, je ferais une note plus tard)

ad.jpg

Les forges sont installées au pied du site prestigieux du carreau de la mine, ces rencontres permettent aux forgerons Français et Européens de partager et montrer leur savoir faire au public, une forge nocturne a lieu jusqu'à minuit. A la salle des fêtes on pourras admirer les œuvres fabriquées dans cette forge dont d'ailleurs le 19 octobre de 21 h à 24 h aura lieu une forge nocturne.

AFFICHE POUR L'ANNEE 2013

(l'original qui a servi se trouve dans le parc de la Mairie)

OK.jpg

On peut apercevoir dans le magnifique parc de la Mairie qu'on appelait à l'époque "Las Indis", des magnifiques travaux réalisés lors de ces Journées Européennes de Ferronnerie d'Art et offert à la ville par ces ferronniers. Originaire de l'Isère Joseph Pierre Monin (1837-1910), ingénieur civil de Mines, fait l'acquisition dés 1897 de plusieurs concessions de mines de fer dans le secteur de Batère (commune de Corsavy). L'une d'entre elles s'appelait "Las Indis".

L'HOTEL DE VILLE - LAS INDIS

(les rambardes en fer, ont étés offertes par les forgerons lors des rencontres)

1026.JPG

Entre 1901 et 1902, il fait construire cette villa destinée à être un lieu de villégiature à l'image des châteaux d'industrie du nord de la France, la villa doit symboliser la réussite sociale de l'industriel et attester de son nouveau pouvoir dans la ville et la région. il en est le concepteur s'appuyant pour cela sur des revues de vulgarisation d'architecture et de décoration.

Ses diverses sources d'inspiration le conduisent à édifier un bâtiment au style éclectique mêlant le néo-roman, le néo-gothique, le néo-baroque et l'Art Nouveau de la Belle Epoque. La Société Anonyme des Mines de Batère vendit la maison à la commune en 1936, depuis elle abrite l'Hôtel de Ville.

OUTILS DES FORGERONS

IMG_4621.JPG  

LE MOULIN DES ARTS ET DE L'ARTISANAT  

AMELI PHOTOS  2013-06-161.jpg

Pour visiter l'abbaye on entre par le "Parc del Palau", le Palau (le palais), est un superbe bâtiment à la façade particulièrement travaillée on monte quelques escaliers et on arrive directement dans le Cloître du XIIIème siècle, magnifique il inspire la sérénité et le silence, il est juste rompu par le chant des oiseaux qu'on entend dans ce si bel endroit.

PORCHE ET PORTES D'ENTREE DU COUVENT

(ça devait être la porte d'entrée principale anciennement)

ARLES SUR TECH ABBAYE MAIRIE MINE3.jpg

LE TETRAMORPHE

1324 TETRAMORPHE.jpg 

Dans l'Abbaye voici ce qu'on y trouve :

     1 - Le parvis et portail orné d'un Tétramorphe (représentation des Evangélistes sous leur formes allégoriques, l'homme pour Saint Matthieu, l'aigle pour Saint Jean, le Taureau pour Saint Luc et le lion pour Saint Marc. Définition du mot : être qui réunit en lui quatre attributs, quatre figures, quatre symboles. 

     2 - Le Retable de Saint Abdon et Saint sennen.

     3 - Les Armoires à reliques.

     4 - Le Chœur.

     5 - La Nef.

     6 - L'Orgue et la fresque.

     7 - Le Cloître.

     8 - La Salle capitulaire. 

PLAN DE L'ABBAYE

1210 bis.jpg 

Le Cloître est très simple et non voûté, d'esprit gothique en marbre blanc de Céret et en pierre de Gérone (Espagne).

ANGLE DE LA GALERIE DU CLOITRE

A.jpg

Dans le centre du Cloître on aperçoit la "Creu del Grà", elle serait celle d'un calvaire qui était situé à l'entrée du village, elle était l'œuvre de forgerons Catalans du XVIème siècle. Elle a été récemment déplacée au centre du Cloître afin de la protéger, son nom signifie la "Croix du Grain", cela s'explique par la boule de fer prisonnière de sa base, chef d'œuvre de l'art de la forge.

LA CREU DEL GRA - LA CROIX DU GRAIN

(au centre vers le haut des tuiles, une balle en fer y est emprisonnée,

la grille est la sortie vers la Place du Couvent)

1389 OK.jpg

Des travaux sont en cours dans la Salle de la Crypte on ne pourras pas la visiter, mais on peut admirer, ouverte sur le Cloître par trois superbes baies gothiques, la magnifique Salle Capitulaire. Cette salle servait de lieu d'assemblée à la communauté des moines, actuellement s'y trouve installée la boutique de souvenirs.

LA SALLE CAPITULAIRE

 B.jpg

On y découvre des livres, plaquettes des monuments, des cartes et livres en calligraphie et enluminures, j'en ait achetée une dont j'avais fait mienne la devise il y a bien longtemps..., se relever à chaque fois plus fort lorsque la vie décide de vous mettre un genou à terre.

ARLES 5.jpg    

Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à vous arrêter à Arles-sur-Tech visiter l'Abbaye et son magnifique Cloître, le mystérieux sarcophage, l'Hôtel de ville et son parc avec le travail des ferronniers exposés c'est magnifique. N'oubliez pas de vous aventurer aux alentours, vous découvrirez des villages riches d'un patrimoine exceptionnel, mais je vous en parlerais plus tard j'ai vu des choses intéressantes dont on ne se doute pas, il faut savoir regarder avec les yeux et avec le cœur et s'arrêter.

LE CANIGOU VU DEPUIS SERRALONGUE

canigou depuis corsavy.jpg 

Bonne visite à tous,

dans cette très belle région. 

 

15/09/2013

Les Journées Européennes du Patrimoine 2013

2013.jpg

Comme chaque année, le week-end du 14 et 15 septembre 2013, les "Journées Européennes du Patrimoine" ont lieu, elles fêteront un double anniversaire : leur 30 ans et les 100 ans de la loi sur la protection du Patrimoine. Comme chaque année environ 16 000 sites publics ou privés seront ouverts pour le plus grand bonheur du public...

L'ABBAYE D'ANIANE ANCIEN BAGNE D'ENFANTS (34) 

(des fouilles archéologiques y sont effectuées j'aimerais beaucoup les visiter avec un guide qui en explique un peu les découvertes faites, à voir...)

1 aniane4.jpg

Consultez le programme de ces Journées du Patrimoine de nombreux sites à voir dans l'Hérault mais dans toute la France, j'en ait visité quelques uns que je vous les ferais découvrir plus en détail dans mes prochaines notes. La visite qui m'a beaucoup attristée (parfois les visites ne sont pas toutes joyeuses mais très intéressantes, celle-ci touche aux enfants...) a été "l'Abbaye d'Aniane", en entrant dans ces lieux, en écoutant notre guide nous raconter son histoire et en imaginant ce que certains enfants ont pu vivre dans ces lieux on ne peut qu'être attristés si on laisse son cœur et l'enfant qui est en chacun de nous s'exprimer.

SITE ARCHEOLOGIQUE DE LA VERRERIE DE COULOUBRINES (34)

VERRIERE COULIBRINE 30 10 2011.jpg

Puis à Montpellier "La villa des cent regards" une bâtisse insolite  construite dans les années 50 toute en béton, même les portes sont en béton, j'ai essayé de la pousser... impossible pour moi. Il y a des tours, des terrasses des escaliers tout petits en colimaçon enfin on appelle de l'Art Naïf, tout le monde le traitait de "Fada - Fou", visite intéressante.

  • L'Abbaye d'Aniane (34) qui fut un bagne d'enfants.
  • La villa des cent regards (construite par un maçon italien de Lombardie M. Victor GRAZZI).
  • Le site archéologique de la verrerie de Couloubrines (elle constitue le dernier témoignage de l'activité verrière entre le XIIIème siècle et la Révolution Française). 

PORTE EN BETON DE LA VILLA DES CENT REGARDS

(ouverte et fermée)

MONTPELLIER VILLA CENT REGARDS 2012-09-15.jpg

Site internet programme dans toute la France :

http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/recherche?rd=9134&commune=&monument=&theme=0&ty=0&ex=1&vi=1&cf=1&xp=1&foui=1&rechercher=Rechercher&o=1

1913 - 2013 : cent ans de protection

Pour leur 30ème édition, les Journées européennes du patrimoine célèbrent le centenaire de la loi fondatrice du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques. Celle-ci pose les bases d'une réflexion sur les notions de patrimoine, la nécessité de classer, restaurer et protéger les monuments historiques sur l'ensemble du territoire français.

LA VILLA DES CENT REGARDS A MONTPELLIER (34)

1 aniane 5.jpg

L'édition 2013 de ces Journées est ainsi l'occasion de :

  • découvrir ou redécouvrir les immeubles et les objets qui bénéficient d'un classement ou d'une inscription au titre des Monuments Historiques.
  • de mieux comprendre les différentes étapes qui président à la protection d'un monument, les enjeux, les critères d'évaluation...
  • d'avoir accès à des chantiers en cours et d'admirer le travail des archéologues, des restaurateurs des artisans et des spécialistes dans tous les corps de métiers.       

Bonnes visites à vous tous,

profitez-en pour découvrir ,

de magnifiques lieux insolites...

 

21/08/2013

Le chaland Arles-Rhône 3 - l'exposition Rodin au Musée d'Arles et Arelate 2013

2175927998.jpg

Au Musée départemental Arles antique, après plusieurs années de fouilles dans le Rhône qui ont permis la découverte d'objets riches d'enseignement quant à la connaissance de l'antique port d'Arles "ARELATE".

http://www.arles-rhone3.fr/

L'EPAVE ARLES-RHONE 3 DANS SON CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE

(avec les emplacements des objets, échelle 1/43e Réalisation Lythos)

z7.jpg

Site Internet du Musée d'Arles :

http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/root/index.htm

On pourras, assister au mois d'octobre 2013 à l'inauguration ainsi qu'a l'ouverture au public de l'extension du musée et la présentation de l'épave gallo-romaine Arles-Rhône 3 ainsi que les magnifiques objets remontés du Rhône.

Dossier de Presse Arles-Rhône 3 Exposition du 4 juin 2011 au 6 mai 2012.pdf

MAQUETTE DE L'AMPHITHEATRE ROMAIN

IMG_7221.jpg

En effet depuis près de 25 ans dans le Rhône, une équipe des services du Département des Recherches en Archéologie Subaquatique et Sous-marine (DRASSM) dirigée par Monsieur Luc LONG, ont entrepris des fouilles sur le Rhône, leurs efforts ont été récompensés.

AU 1ER ETAGE DU MUSEE L'EXPOSITION ARLES RHONE 3

(elle a eu lieu du 4 juin 2011 au 6 mai 2012)

z13.jpg

C'est une équipe d'une vingtaine de personnes d'archéologues, plongeurs, techniciens du bâtiment, grutiers etc, qui vont se mettre au travail afin de découper le chaland en dix morceaux sous l'eau, le remonter à la surface afin qu'on puisse l'admirer.

CRUCHES EN BRONZE

A4.jpg

Ils ont fait des découvertes exceptionnelles qui après de longues années de travail, d'études et de restauration vont être présentés et mis en valeur dans cette extension du musée dont le chaland en bois qui sera au centre de cette exposition comme le fut le buste de César.

Z19 OK.jpg  

Emblématique pour certains comme le buste identifié à Jules César ou le chaland gallo-romain Arles-Rhône 3 dont j'ai eu le plaisir de voir la magnifique exposition sur les objets des fouilles et l'extension du musée pour les y accueillir qui lui a été consacrée et a attiré de nombreux visiteurs.

BUSTE DE CAIUS JULIUS CASEAR - JULES CESAR

(sculpté de son vivant retrouvé dans le Rhône en 2007)

A1.jpg

C'est pour accueillir ce bateau, extrait du Rhône qu'une extension du Musée a été crée, la nouvelle aile de près de 900 m² accueillera en son centre, le chaland Arles-Rhône 3, datée des années 50-60 après J.-C., présentée comme si elle se trouvait à quai. Les dimensions de l'épave sont de 3 m de large pour une longueur de 30,70 m.

PLAN DE L'EXTENSION DU MUSEE

(le chaland se trouve au centre)

ARLES  PLAN EXTENSION.jpg 

Le bateau en cours de montage qu'on peut apercevoir au travers d'ouvertures qui ont été faites sur les panneaux expliquant les travaux de fouilles, relevage, et restauration.

AVANT APRES EXTENSION.jpg

Trois sections seront exposées dans la nouvelle aile qui mettront en valeur le rôle du Rhône dans l'Antiquité :

  • Le port et ses activités,
  • Le commerce fluviomaritime,
  • La navigation.

LUSTRE A VINGT BECS ET LAMPES A HUILE 

(provenance indéterminée d'époque flavienne)

DSCF1100.jpg

L'extension à travers les trois thèmes développés, présentera ainsi plus de quatre cents objets et prendra place au nord-ouest du bâtiment le long du Rhône qui a gardé tous ces trésors cachés pendant si longtemps. 

EXPOSITION ARLES RHONE 3

ARLES RHONE ok.jpg

César et Arles

En 49 avant J.-C., en pleine guerre civile, césar voulant prendre la cité de Marseille qui soutenait son adversaire Pompée, fit mettre en chantier à Arles douze vaisseaux de guerre.

GLAIVE EN FER DANS SON FOURREAU DE CUIVRE ET BOIS

CASQUE DE TYPE MONTEFORTINO

A3.jpg 

Ces vaisseaux sont achevés et armés en trente jours à compter du moment où le bois pour leur construction a été abattu, puis on les amène devant Marseille (De Bello civili, 1,36).

PLANCHE EN BOIS DU CHALAND

(en attente d'assemblage)

IMG_9778 bis.jpg

A l'issue des affrontements avec les partisans de Pompée dans la péninsule ibérique, César vainqueur remercia Arles pour ce précieux apport en y fondant en 46 avant J.-C., une colonie de droit romain dotée d'une partie des territoires marseillais.

LE BOUCLIER VOTIF D'AUGUSTE

(en marbre de Carrare blanc à grain très fin

découvert en 1951 dans la galerie nord des Cryptoportiques,

parmi les débris du dépotoir de marbres)

ARLES CESAR6.jpg

Il y installe les vétérans de la VIe Légion, qui lui étaient restés fidèles lors de la guerre civile, d'où le nom de la nouvelle colonie "Colonia Julia Paterna Arelate Sextanorum". Cette décision permit aux Arlésiens libres de devenir citoyens romains, on surnommait d'ailleurs Arles "la petite Rome". Ses monuments sont d'ailleurs inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1981, elle est aussi classée depuis 1986 "Ville d'Art et d'Histoire".

http://www.arlestourisme.com/patrimoine_mondial.html

VAISSELLE DE TABLE

(assiettes, coupelles et coupes en sigillée sud gauloises)

Z16.jpg

Commerce & activités portuaires.pdf 

Les ports romains permettaient de ravitailler les villes de l'Empire en matières premières, denrées alimentaires et autres produits rares.

Z14.jpg

Qu'ils soient fluviaux ou maritimes, ils possédaient des entrepôts (HORREA) servant au stockage des marchandises en transit qui nécessitaient parfois d'être conditionnées avant d'être acheminées par voie terrestre.

MAQUETTE DU PONT BATEAU

  IMG_9822 bis.jpg

Par la perception de droits de douanes et l'emploi d'un personnel nombreux (dockers, bateliers, etc.), la présence d'un port dans une cité était un important vecteur de développement économique. 

DES OBJETS DE L'EXPOSITION ARLES RHONE 3

(de 2011 à 2012)

z17.jpg

DERRIERE CES PANNEAUX L'EXTENSION AVEC DES POINTS DE VUES

(on peut continuer à voir la préparation du chaland et la mise en place des objets) 

Z8.jpg

J'ai hâte de découvrir l'exposition au mois d'octobre 2013, cela va être un moment exceptionnel, pouvoir admirer ce chaland antique  dans la fosse ou il repose actuellement en attente de montage.

POIDS DE BALANCE EN PLOMB ET EPITAPHE

Z11.jpg 

Il va être installé dans la fosse prevue à cet effet qui fait plus de 30 mètres de long, la partie arrière du chaland qui mesure 15 mètres y est déjà.

LE CHALAND EN COURS DE MONTAGE SUR L'EXTENSION

IMG_9775 BIS.jpg

C'est très émouvant de pouvoir admirer l'embarcation la plus complète pour la période romaine, jamais présentée dans un musée. Cette épave qui reposait depuis 2 000 ans dans les eaux boueuses du fleuve côté rive droite à deux pas du musée lui-même, drôle de coïncidence quand même, regardez les photos du site de fouilles ci-dessous.

SITE DE FOUILLES SUR LES RHONE

(face au musée rive droite)

Z15 SITE DE PLONGEE EN FACE DU MUSEE.jpg

Comme l'explique "Claude Sintes le Directeur du musée", il s'agit du "seul bateau romain complet qu'on connaisse, à son bord on a retrouvé des cordages, la cuisine des marins avec son four, de la vaisselle gravée à leurs noms, des outils comme une houe, une serpette et aussi tout son chargement : 27 tonnes de pierres taillées destinées à la construction.

HYPOTHESE DE RESTITUTION 3D DU CHALAND NAVIGUANT

(c'est ainsi qu'on devrait le voir au musée)

F15 ok.jpg

Les dates clés

  • Octobre 2010 : La décision de remonter l'épave Arles-Rhône 3, dont les fouilles ont été fructueuses, est actée.
  • Avril 2011 : Le chantier de relevage du bateau commence, il sera terminé en novembre.
  • Juillet 2011 : Les premiers tronçons du chaland arrivent au CEA de Grenoble chez Arc-Nucléart par transport spécial pour y être traités et restauré.
  • Décembre 2011 : La première pierre de l'extension du musée départemental Arles antique est posée.
  • Juin 2013 : La partie arrière du chaland est remontée à Arles.
  • 4 ou 5 octobre 2013 : Inauguration de l'extension du musée avec le bateau en son centre.

SALLE DE L'EXTENSION AVANT LES TRAVAUX

(s'y trouvait exposé la maquette du Cirque romain)

DSCF1024.jpg 

Voici la salle avant les travaux d'extension, on pouvait y voir le plus grand monument romain qu'était le cirque, sa maquette se trouvait à cet emplacement, les pieux et divers autres objets. 

LES 7 PIEUX DES FONDATIONS

(en chêne, pin sylvestre, pin parasol) 

DSCF1029.jpg

Le cirque servait exclusivement aux courses de chevaux et de chars, il a du être édifié sur des milliers de pieux en bois comme vous pouvez voir par cette photo. Ces 7 pieux de bois provenaient des alvéoles VIII et XV du cirque Datés de 149, ils faisaient partie du pilotis de fondation du cirque. Les plus clairs ont été taillés dans des résineux, les plus sombres dans du chêne.

LINGOTS DE PLOMB

SAM_0038.JPG 

La parfaite conservation de ces objets permet de voir les traces de façonnage à l'herminette et à la scie, de même que des marques au fer à froid, initiales du fournisseur vraisemblablement. Quelques fragments d'écorce encore attachés à la grume prouvent que les pieux ont été travaillés et foncés dans le sol peu après leur abattage : en raison du nombre élevé d'arbres nécessaires à l'ouvrage (25 000 à 30 000 selon nos estimations) on peut imaginer l'organisation rigoureuse du chantier qui fut nécessaire. La stabilisation et la restauration de ces pieux ont été assurées par le laboratoire Arc Nucléart de Grenoble.

DSC_0358.JPG  

Ce qu'il reste du Cirque romain ce sont certains objets exposés aux musée mais, le plus important et célèbre se trouve devant l'hôtel de ville (Mairie), l'Obélisque installé au XVIIème siècle.

OK.jpg

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de voir l'exposition "César le Rhône pour Mémoire 20 ans de fouilles dans le fleuve à Arles", voici le site Internet ou vous pourrez vous y balader comme si vous vous trouviez dans le musée parmi les objets exposés :

http://www.musee-patrimoine.com/arles/cesar-imusee/

DIFFERENTS OBJETS DONT LA HOUE ET LA SERPETTE

Z20.jpg

J'ai eu la chance de pouvoir la visiter, c'était un moment magique et émouvant, la mise en valeur de ces objets et la salle dans la pénombre avec les jeux de lumières était sensationnelle.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2010/09/05/cesar-au-musee-d-arles-antique.html

ANCRE DE BATEAU EN CHENE ET PLOMB

IMG_9566.JPG

J'ai acheté le catalogue sur l'exposition qui explique cette merveilleuse épopée, on apprend l'histoire d'Arles et son port sur le Rhône, les fouilles et on peut y découvrir plus en détail les objets présentés. Voici un site très intéressant sur ces fouilles, on y découvre les "Carnets de Fouilles" de M. Luc long avec de magnifiques dessins en situation ainsi que des annotations personnelles, j'aurais beaucoup aimé faire partie de son équipe.

http://2asm-rhone-cesar.blogspot.fr/p/carnets-de-fouille.html

CATALOGUE DE L'EXPOSITION

CAT 1.jpg

Un autre évènement à ne pas manquer (c'est une première en province), la magnifique exposition sur 800 m² de plus de 250 oeuvres "d'Auguste Rodin" à ne surtout pas manquer. Elle s'intitule "Rodin la lumière de l'Antique" jusqu'au 1er septembre 2013 elle a dépassé les 100 000 visiteurs en juillet.

ARLESIENNES EN COSTUME D'EPOQUE A LA MAIRIE

(je ferais une note, j'ai assisté au magnifique mariage d'une Arlésienne)

280 arlesiennes.jpg

http://www.flickr.com/photos/ville-arles/sets/72157605808900904/

Des collaborations entre une trentaine de prêteurs privés et publics contribue à ce projet le musée Rodin à Paris, ont permis à ce projet d'exister pour le plus grand bonheur des visiteurs.  Moi-même j'ai été émerveillée par ces immenses sculptures, par la beauté du marbre ou du bronze et le travail, par le Penseur qu'on aimerait toucher, hélas interdiction formelle de faire des photos, en tout cas c'est magnifique à voir, des statues immenses qu'on ne voit que dans des livres on se retrouve devant.

LA SEULE PHOTO CE VASE

(derrière on aperçoit la statue du Laocoon)

IMG_9844.jpg


Expo Rodin au Musée de l'Arles Antique par france3provencealpes

RODIN.jpg

On peut y découvrir le Penseur, la spectaculaire copie du Laocoon du Vatican a quitté les jardins de Versailles, elle a été réalisée pour la collection du Roi Louis XIV par Jean-Baptiste Tuby (1635-1700), Le monument à Victor Hugo, l'Homme qui marche, la grande Ombre, Eve, La Centauresse, l'Age d'Airain.

http://www.arles-antique.cg13.fr/mdaa_cg13/rodin/docs/depliant_Rodin.pdf

LES CRYPTOPORTIQUES - ACCES PAR L'HOTEL DE VILLE

http://www.arles-tourisme.com/fr_fr/Ville_visite.aspx?Code=a29cb875-cf81-4ab5-aa3c-f6b655910d8a&Page=1&Ville=Arles

ARLES CESAR2.jpg

On y découvre la fameuse "Vénus d'Arles" pièce rarissime star de l'exposition qui se trouve au Louvre à Paris. Elle a été découverte en 1651 dans les ruines du théâtre antique d'Arles et est de retour dans sa ville d'origine, elle fut offert par les Arlésiens au roi Louis XIV.

ARELATE 2013 OK.jpg

Puis une autre manifestation va avoir lieu, comme chaque année Arles se replonge l'espace d'une semaine dans son passé antique et nous fait vivre à l'heure romaine. Du 25 août au 1er septembre aura lieu "ARELATE". Au programme reconstitutions de combats de gladiateurs, courses de chars, manœuvres militaires, épreuves olympiques, animations pour les enfants, visites, projections de péplums etc...

http://festival-arelate.com/site/

300 arelate.jpg

Les commerces aussi se mettent à l'heure romaine, on partira aussi à la découverte des métiers et activités commerçantes qui existaient il y a 2000 ans avec la participation des commerçants du centre-ville qui seront aux couleurs d'Arelate.

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/06/28/arelate-journees-romaines-d-arles-2012.html

ANCIENNE POSTE D'ARLES

(sur la place de la République ou se trouve l'Obélisque)

1 038 poste et telegraphes.jpg   

Je vous souhaite à tous une bonne visite de ce magnifique musée et vous donne rendez-vous le "5 octobre 2013 pour l'inauguration de l'extension et du Chaland Arles-Rhône 3" qu'on attend depuis si longtemps.

EGLISE SAINTE TROPHIME ET SON CLOITRE

148 st trophime.jpg 

ARLES CESAR7.jpg

Toutes mes félicitations vont aussi à M. Luc Long archéologue et directeur du chantier de fouilles subaquatiques d'Arles, à toute son équipe et à toutes les personnes qui travaillent et réalisent ces exploits que nous pouvons aller admirer, on en apprends un peu plus sur nos ancêtres et notre formidable histoire.

archeologia.jpg

 

 A très bientôt...

 

 

11/08/2013

La Dame de Caissargues sur l'Autoroute A54 (Gard 30)

IMG_7405 ok.jpg

Après m'être arrêtée plusieurs fois sur l'aire de repos "Caissargues de l'Autoroute A 54 dans la direction Nîmes - Arles" et avoir souvent trouvé porte close je repartais déçue. Je trouvais toujours fermé mais je ne perdais pas l'espoir qu'un jour j'arriverais bien à visiter ce site si particulier dont j'avais si souvent entendu parler : la fameuse "Dame de Caissargues".

6.jpg 

Ce jour est enfin arrivé et je ne regrette pas d'avoir persévérée, par contre je dois dire que j'ai été un peu déçue de l'état du site à l'intérieur le jour où je l'ait visité. L'extérieur est absolument superbe propre et bien tenu, les pelouses tondues le bâtiment est magnifique mais l'intérieur mériterait que l'on s'y intéresse un peu mieux question entretien (ménage, enlever les toiles d'araignées, lumières).

ENTREE DU MUSEE ARCHEOLOGIQUE

IMG_7288 OK.jpg

Beaucoup de toiles d'araignées et petites araignées sur la porte d'entrée et dans les coins, je me suis faite piquer par je ne sait quoi sur les jambes, les pieds et les bras pendant la visite, je suis repartie remplie de cloques très douloureuses, si je m'étais écoutée je serais partie sans avoir tout vu mais je voulais absolument découvrir cette fameuse "Dame de Caissargues".

LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7390 ok.jpg

Plusieurs lumières ne fonctionnaient pas de ce fait on ne pouvait pas voir certaines vitrines très intéressantes (j'ai pu avec le flash de l'appareil photo), dommage car c'est un lieu très intéressant et instructif. J'espère que les Autoroutes du Sud de la France feront le nécessaire car le lieu mérite qu'on s'y arrête, il fait partie de l'Histoire et nous aide à connaître le Patrimoine qui est mis à jour lors de ces importants travaux autoroutiers.

IMG_7429 OK.jpg

PREHISTORIQUE

A l'entrée de l'exposition on voit le panneau avec la "Dame de Caissargues" qui nous accueille en nous disant : bien que les dames n'aiment pas trop cela, je vais vous parler de mon âge.

IMG_7325 ok.jpg 

Mais avant tout, il faut que je vous explique : Préhistorique veut dire avant l'Histoire, mais me direz-vous, quand commence exactement l'histoire ? Pour vous situer dans le temps et dans l'espace, la tribu de la Dame de Caissargues a vécu juste un peu avant l'époque des premières pyramides en Egypte, et au moment de l'invention de l'écriture au Moyen-Orient. 

b ok.jpg

Tout a commencé un beau jour de Décembre 1986, lors des travaux préliminaires de la construction de l'autoroute A54 entre "Nîmes et Arles" au lieu-dit le Moulin Villard. L'étude d'impact avait déjà révélé la présence de sérieux indices archéologiques, et c'est au décapage sous le godet de la pelle mécanique que sont apparus des morceaux de poterie et des ossements.

IMG_7326 ok.jpg

Bien sûr, c'était prévisible car la région est riche en vestiges archéologiques mais la découverte était exceptionnelle : les ruines d'un village de l'âge de cuivre ainsi que des sépultures, c'est-à-dire des tombes avec des ossements humains très bien conservés et accompagnés d'objets.

CARTE DU GARD (30) OU SE TROUVE CAISSARGUES

CAISSARGUES DANS LE GARD.jpg 

Parmi ces sépultures anciennes se trouvait celle d'une jeune femme (25 ans) de 5 000 ans, inhumée en position foetale qui y vivait il y a 3 000 ans av. J.C. Le moulage du squelette baptisé la "Dame de Caissargues" est exposé au musée archéologique qui présente aussi une exposition permanente évoquant la vie de certains de ces lointains ancêtres du Languedoc à l'age du cuivre.

A CAISSARGUES PLAQUETTE.jpg

Il y a eu certainement une occupation romaine, car certains vestiges ont été retrouvés dans les différents sites archéologiques, têtes de statues, fragments de poterie épitaphes (stèles funéraires avec inscription). Le nom de Caissargues viendrait d'ailleurs d'un romain du nom de "CASSIUS" qui lui aurait donnée son nom, Caissargues signifierait "Propriété de Cassius". 

LE SQUELETTE DE LA DAME DE CAISSARGUES

(moulage avec collier de coquillage et pendeloques en dents d'animaux)

A5.jpg

Des fouilles de sauvetage.

Pour recueillir ces précieux témoignages, d'importantes fouilles de sauvetage se sont rapidement organisées grâce au soutien des Autoroutes du Sud de la France et avec la collaboration de la Direction des Antiquités du Languedoc-Roussillon.

MOULAGE DU SQUELETTE

DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7292.JPG

"AUTOROUTE A54"

Sens Nîmes - Arles

Aire de Caissargues

30132 CAISSARGUES

IMG_7407 OK.jpg

Voici l'hypothèse de reconstruction de l'habitat de la Dame de Caissargues : les maisons sont faites de matériaux légers (branchages, bois, argile), une palissade fait le tour du hameau et les zones de parcages d'animaux ainsi que, les terres cultivées se trouvent à proximité du village.

VILLAGE NEOLITIQUE AU BORD DU VISTRE

(l'habitat de la Dame de Caissargues, 3000 ans av. J.-C.

hypothèse de reconstruction)

IMG_7371 ok.jpg

A Caissargues, c'est une découverte exceptionnelle qui est faite, c'est un véritable travail de fourmi que de dégager minutieusement tous ces restes. La terre autour est récupérée, tamisée, il faut parfois repérer de minuscules objets (coquillages, dents percées, petits outils etc...) et ne perdre aucun indice. Ces restes retrouvés lors de la fouille, ont permis de dater le site et de l'affilier à la culture "Fontbouisse".

RECONSTITUTION D'UN DOLMEN LANGUEDOCIEN

(3000 ans av. J.C., sa taille réelle est de 15 m de diamètre)

IMG_7375 ok.jpg

On me dit "Fontbuxienne", joli nom n'est ce pas ? Ce sont les Préhistoriens qui m'ont appelée ainsi, ça vient de Fontbouisse, un petit village tout près d'ici qui a été le berceau d'une des civilisations métallurgiques les plus florissantes de notre âge de cuivre. Car c'est dans notre région que le métal fit pour la première fois son apparition (- 2800 av J.C. territoire français).

IMG_7357 ok.jpg

LES MAISONS SUR LA PLAINE ET SUR LA COLLINE

D OK.jpg

Les morts étaient enterrés à proximité du village, à même le sol, seulement protégés par quelques pierres. Les sépultures découvertes à Caissargues sont au nombre de 25 et, parmi celles-ci, on note la présence de 5 enfants. Ce sont des inhumations individuelles ou doubles, en pleine terre, parfois de petites fosses sont creusées, sans aménagement particulier pour recevoir la mort.

MOULAGE SEPULTURE D'ENFANT

(entre 5 et 8 ans - 3000 ans av.J.C)

IMG_7384 OK.jpg

IMG_7409 ok.jpg

L'enfant a été déposé sur le côté gauche en position fléchie, le bras droit était replié, la main devant le visage. Un poinçon en os était posé en travers du bras, un petit muret de protection constitué d'un très gros bloc calcaire et de quatre pierres de dimensions plus réduites a été aménagé sur un bord de la fosse. C'est sans doute ce qui explique que ce soit une des sépultures les mieux conservées du site.

RECONSTITUTION DE l'HABITAT DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7358 ok.jpg

Aire de repos de l'autoroute A54 avec les plans paysagers des amenagements :

http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M192/NIMETTA.pdf

ENTREE DU MUSEE DE LA DAME DE CAISSARGUES

IMG_7434 ok.jpg

Sur cette aire d'autoroute se dressent aussi des magnifiques Colonnades avec l'inscription "THEATRE" gravée sur le fronton. On se demande ce que fait ce monument sur cette aire d'autoroute et pourquoi cette inscription. En fait ce qu'on admire est, tout ce qu'il reste de l'ancien Théâtre de Nîmes, il fut construit au début du XIXe siècle et détruit par un incendie criminel en 1953 dont il ne restait hélas que ses majestueuses Colonnades.

FACADE DE L'ANCIEN THEATRE DE NIMES 

IMG_7438 ok.jpg

L'ancien théâtre se trouvait au coeur de Nîmes la où se trouve actuellement le "Carré d'Art", en face de la Maison Carrée et pas loin des Arènes. Il est resté sur place pendant des décennies jusqu'a son déménagement, il fut démonté pierre par pierre pour être reconstituée près du musée archéologique de Caissargues. On peut y croiser les jeunes mariés qui viennent s'y faire photographier car c'est un lieu très beau et romantique, idéal pour des photos de mariage.

4.jpg

J'ai beaucoup aimé cet endroit avec le musée très intéressant de la Dame de Caissargues, hélas il n'est pas ouvert très souvent, sur la plaquette vous trouverez un numéro de téléphone ou vous pourrez vous renseigner. Bonne route à tous et si vous passez dans le coin... arrêtez vous faire une pause et visiter ce musée qui vaut la peine de s'y arrêter.

IMG_7410 OK.jpg

Je vous parlerais dans mes prochaines notes d'une autre aire d'autoroute très intéressante, celle de la "A64 - Aire d'Hastingues" lors de mon séjour à Biarritz voir note : 

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/07/30/derniere-biarritz-napoleon-iii-et-l-imperatrice-eugenie.html

HASTINGUES.jpg

PELERIN AVEC SON CHAPEAU, SON BOURDON ET SA BESACE

(en route pour Saint Jacques de Compostelle)

hastingues.jpg 

En direction de Toulouse - Bayonne la "A 64", l'aire de repos a été aménagée sous le signe du Pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. On peut y voir l'exposition - musée qui retrace en détail l'histoire des pèlerins avec ses diffeéents sentiers historiques du pèlerinage des "Chemins de Compostelle".

VENEZ ME RENCONTRER JE VOUS ATTENDS

(vous apprendrez ce qu'était ma vie dans cette plaine)

IMG_7316 ok.jpg

 

Bonne visite à tous et bonne route... 

 

 

24/05/2013

Journées de l'Archeologie 2013

667095669.jpg

Voici de nouveau de belles visites en perspective ainsi que de beaux objets à voir lors des "Journées Nationales de l'Archéologie", elles sont organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication, coordonnées par l'INRAP.

BIS  009.jpg

Elles vont avoir lieu pour la quatrième année consécutive, les 7 - 8 - 9 juin 2013, vous pourrez ainsi découvrir, comprendre et apprecier le travail des archéologues, vous y découvrirez aussi chaque spécialisation du métier d'archéologue, en fonction des lieux de fouilles ainsi que du mobilier découvert, voici quelques exemples :

Le géologue : analyse la terre, le sol et le sous-sol, les roches et la fait parler.

L'antropologue : étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques et culturels

Le paléontologue : identifie, classe, date les animaux trouvés sur les sites.

L'archéozoologue : cherche sur les os, les traces des relations entre l'homme et les animaux.

Le paléobotaniste : identifie les plantes à partir de différents vestiges et donne des informations sur le climat.

Le palynologue : étudie les pollens fossiles.

L'antrhacologue : s'intéresse aux charbons de bois.

Le carpologue : étudie les restes végétaux fossiles. 

VIDEO SUR L'ARCHEOLOGIE PREVENTIVE

pourquoi et comment fouiller, que se passe-t-il après ?

Différentes animations telles que : conférences, expositions, visites de chantiers fouilles ainsi que la rencontre avec les archéologues sur les différents sites, voir note plus bas (je vous parlerais plus tard du site de la CAVALADE que j'ai visité lors des portes ouvertes du 13/04/2013) photo ci dessous :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/12/29/a1-fouilles-archeologiques-a-aimargues-30.html

CHANTIER DE FOUILLES LA CAVALADE

00.jpg

Vous pourrez trouver tous les renseignements ainsi que les diverses animations sur le site de l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) dont voici le lien (cliquer sur le lien à droite, préparer sa visite avec la carte de France), tous les sites participant à cette manifestation y sont repertoriés :

http://journees-archeologie.inrap.fr/Les-journees-nationales-de-l-Archeologie-2013/p-12945-Accueil.htm

CHANTIER DE FOUILLES EN COURS

VILLAGE DE SAINT GILLES LE VIEUX A AIMARGUES 

AIMARGUES.jpg

Voici quelques sites intéressants à voir :

  • Puisserguier : le Château de Puisserguier,
  • Soumont : le Prieuré Saint-Michel de Grandmont - Site Patrimonial,
  • Le Cap d'Agde : le site Archéologique d'Embonne,
  • Viols-en-Laval : le site Préhistorique de Cambous,
  • Lattes : le Musée Archéologique Henri Prades,
  • le Cailar : Chantier de Fouille,
  • Saint-Gilles : le Musée de la Maison Romane et l'Abbatiale,
  • Arles : le Musée Départemental Arles Antique,
  • Beaucaire : le Mas des Tourelles,
  • Uzès : le Musée Georges Borias,
  • Alès ; le Musée du Colombier etc...

CHANTIER DE FOUILLES EN COURS

 CASTELLAS DE MURVIEL LE MONTPELLIER

MURVIEL LES MONTPELLIER.jpg 

Je visite depuis pas mal d'années, (lorsqu'on a la chance de pouvoir le faire) ces chantiers de fouilles archéologiques lors des journées portes ouvertes. Je trouve qu'elles attirent un public de plus en plus nombreux et interessé par notre passé.

CHANTIER DE FOUILLES LA COUGOURLUDE

LATTES (2010)

COUGOURLUDE LATTES.jpg

Pour l'archéologue, le passé est matière : objet, meuble, monument, mais aussi empreinte, fosse, pollen, bref, toute sorte de trace identifiable du passé.

Quand on renie le passé, on perd l'avenir...

(Citation de la romancière Portugaise Dulce Maria Cardoso)

aBIS   124.jpg

 

Venez nombreux bonne journées à tous...

 

19/05/2013

Aiacciu - Ajaccio souvenirs...

253457_488860064472164_163834394_n.jpg

La Corse... "Île de Beauté", c'est vraiment un endroit de rêve avec des paysages magnifiques, toutes les couleurs y sont représentés, celles du ciel, du soleil, de la mer, des façades des maisons aux couleurs pastels, de la montagne avec son maquis épais et verdoyant.

LE BICORNE DE NAPOLÉON

A22.jpg 

J'aime beaucoup entendre les gens parler le Corse, c'est une très belle langue comme le Sarde d'ailleurs, je les comprends un peu. On décide de passer une semaine de vacances à Ajaccio, ce n'est pas la bonne saison mais ça m'est égal je suis très contente d'y retourner après tant d'années.

ON ARRIVE ON APERÇOIT LES COTES CORSES

AJACCIO NAPOLEON MARSEILLE1.jpg

Lorsque mes parents décidaient de partir en Sardaigne pour les grandes vacances, je ne tenais pas en place, j'étais si heureuse de retourner en Sardaigne voir ma famille, mes amis mais c'était aussi l’excitation du voyage qui était long. Nous résidions en région Parisienne alors le trajet parfois (Paris/Civittavecchia ou alors Paris/Genova-Gênes).

LA COURONNE DE NAPOLÉON

(sur le Cours Napoléon, à chaque fois que je la vois,

mes nombreux souvenirs heureux reviennent,

le soir elle s'illumine j'adore)

AJACCIO COURONNE.jpg1.jpg

Lorsque nous habitions Ajaccio, on descendait à Bonifacio prendre le ferry dans cette magnifique ville (Bonifacio Corse/SantaTeresa di Gallura en Sardaigne) un trajet de  50 mn puis la route jusqu'a Burcei en province de Cagliari (je ne m'ennuyais jamais à regarder tous ces paysages.

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GENOISE

J'ai toujours adoré voyager car j'aimais déjà voir défiler les paysages, avec mon père hélas qui ne voulait jamais s’arrêter (il partait d'un point A à un point B) pour nous faire visiter un lieu alors, on les admirait de loin en roulant. Des l'annonce du voyage je commençais à préparer ma valise, mais il me fallait reprendre des affaires car on ne partait que bien plus tard, sa faisait beaucoup rire ma famille.

PLACE FOCH STATUE DE NAPOLEON (1er Consul) ET 4 LIONS

(à droite la rue du Cardinal Fesch, boutiques de Corail)

RUE FOCH STATUE NAPOLEON.jpg

La Corse on l'aime (en tout cas moi... je l'aime) en toute saison, par beau temps mais aussi qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige, je suis toujours partante pour y aller, ne serait-ce que quelques jours.

VOICI LE TROTTOIR OU NOUS FAISIONS DU PATIN A ROULETTES

AVEC UNE VUE MAGNIFIQUE SUR LA BAIE D'AJACCIO

(école de la place Miot, au bout de la baie à gauche)  

AJACCIO1.jpg

La Corse me touche aussi, parce que c'est une île ou j'aurais adoré m'installer définitivement (on dit qu'il n'est jamais trop tard... à la retraite peut-être), lorsqu'on a vécu dans une île, on ressent un je ne sait quoi... de magique, elle est pour moi la petite sœur de la Sardaigne d'ou je suis originaire, voici mon blog :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

CORSE ET SARDAIGNE 2 ILES MAGNIFIQUES

QUI SONT A JAMAIS DANS MON COEUR

A.jpg

Par contre la semaine de notre départ, le temps est à la tempête, vent fort, pluies torrentielles, à Toulouse et Montpellier des arbres déracinés, de la neige à Grenoble, de fortes perturbations dans toute la France, nous nous demandions si nous allions pouvoir partir. Le mois d'octobre dernier à connu des températures estivales, puis deux tempêtes dans le Sud, de très fortes pluies avec un bon coup de froid généralisé, enfin un temps de fous quoi.

BATEAU ARRIVEE OK.jpg

Le jour de notre départ (28 octobre 2012) depuis Toulon avec "Corsica Ferries" destination Ajaccio, la télévision nous montre les images du Napoléon Bonaparte navire de la Compagnie SNCM à Marseille, amarré au quai mais, gîtant fortement sur le côté quel choc de le voir ainsi...

Suite à la terrible tempête avec des bourrasques de vent soufflant à plus de 100 km/h, il a cassé toutes ses amarres en heurtant un quai ou il se trouvait en hivernage. Une grande brèche de 30 mètres à l'arrière s'est ouverte, des compartiments étanches ont étés inondés d'ou le bateau penché vers l'arrière.

DEVANT NOTRE RESIDENCE ON VOYAIT LES BATEAUX

(sur le Golfe d'Ajaccio, arriver ou partir)

z6bis.jpg

Heureusement aucun blessé n'est à déplorer aucun passager à bord mais seulement des membres d'équipages qui se trouvaient là pour des travaux de maintenance.

LE NAPOLEON BONAPARTE A MARSEILLE

LE 28 OCTOBRE 2012

(photos prises en roulant sur le pont en voiture)

AJACCIO NAPOLEON MARSEILLE OK.jpg

ARTICLE DE JOURNAL RELATANT LE DRAME 

NAPOLEON BONAPARTE 3.jpg

Lorsque l'on passe devant le Port de Marseille on l'aperçoit on n'en croit pas nos yeux, ça fait vraiment bizarre de le voir ainsi, on dirait presque une scène de film catastrophe comme en voit parfois à la télévision. En tout cas le temps est toujours aussi mauvais, beaucoup de vent, la tempête est toujours présente, on se demande malgré tout si nous allons pouvoir partir à 21 heures comme prévu avec un temps pareil.

LA MAISON FAMILIALE DES BONAPARTE A AJACCIO

(aujourd'hui musée, içi naquit Napoléon Bonaparte)

MAISON NAPOLEON OK.jpg 

Nous arrivons à Toulon et apprenons que nous ne partirons que vers 23 heures le départ est retardé suite au vent, ce qui nous laisse le temps d'aller voir des amis pas très loin de Toulon. Nous avons eu le temps de manger dans un restaurant tranquillement puis reprenons la route pour le port.

 

Voilà nous arrivons au port et prenons la file pour l'embarquement voitures, nous sommes déjà très nombreux et impatients d'embarquer. Devant nous imposant, majestueux nous attend le "MEGA EXPRESS de Corsica Ferries" nous doutons un peu puis, la file commence à bouger, ouf... nous allons enfin pouvoir embarquer avec deux heures de retard, mais nous les rattraperons dans la nuit en arrivant à l'heure le lendemain matin.

LA CHAPELLE IMPÉRIALE EN TRAVAUX

(visite impossible hélas, c'est parfois le risque hors saison)

CHAPELLE IMPERIALE OK.jpg 

Dés que nous entrons dans le garage du bâteau, ça y est pour moi le voyage a commencé, nous récuperons nos affaires et montons chercher notre cabine pour pouvoir nous reposer.

LES ANCIENNES HALLES SONT DEVENUES L'OFFICE DE TOURISME

(nous allions y faire notre marché avec ma mère et ma sœur)

1.jpg

Nous avons passé une nuit un peu mouvementée et courte, dans la nuit mon estomac était un peu bizarre... (d'habitude je n'ait aucun soucis, mais là... j'avais quand même hâte d'arriver). Enfin le jour se lève je regarde par le hublot et je vois l'écume blanche s'abattre contre le bateau. La mer est un peu démontée et noire  mais on commence à voir les côtes alors je décide de me lever et d'aller sur le pont profiter du moment, même si beaucoup de vent.

LE PALAIS FESCH - MUSEE DES BEAUX ARTS

(Peintures Européennes du XIVe au XIXe siècle - Collections Napoléoniennes

Peintures Corses - Chapelle Impériale)

musee fesch ok.jpg

Dés ma sortie je sent un froid glacial sur mon visage, le vent souffle fort encore, heureusement j'avais prévu je suis bien emmitouflée dans ma doudoune je ne me lasse pas d'admirer la mer, de sentir les embruns sur mon visage. Un timide soleil s'annonce, la terre se rapproche de plus en plus, on commence à voir les premières maisons toutes petites au loin avec les rayons de soleil elles brillent.

A MADONUCCIA - STATUE DE LA VIERGE DE LA MISERICORDE  

(Protectrice d'Ajaccio elle se trouve Place Foch)

STATUE MADONUCCIA DANS SA NICHE PLACE FOCH.jpg

Je suis émue d'apercevoir après tant d'années les côtes Corses, les îles Sanguinaires apparaissent au loin, on voit l'écume blanche de la mer déchaînée venir s’écraser contre les rochers. On aperçoit la Tour Génoise de la PARATA qui monte la garde, gamins nous allions nous balader et escalader les rochers, on approche d'Ajaccio doucement la ville commence à se réveiller.

"U BORGU" AU 27 RUE DU CARDINAL FESCH

(curieuse maison de deux étages de galeries à arcades)

IMG_4325.JPG

Article du journal Corse Matin sur cette bien curieuse maison, elle s’appelle la "Casa Montepagano" et symbolisait l'âge d'or du corail :

http://www.corsematin.com/article/corse/ajaccio-la-casa-montepagano-symbole-de-lage-dor-du-corail.9145.html

MAISON PAS LOIN DE LA CITADELLE

z3.jpg

Un timide arc en ciel apparaît, on dirait qu'il est là pour nous souhaiter la bienvenue en tout cas je le prends comme ça, on revient dans l'île qui pour moi a beaucoup compté dans ma vie. L'île ou j'ai de très beaux souvenirs, des sorties avec mes copines et copains d'école, de belles balades dans le maquis aux mille odeurs et couleurs avec ma famille. Nous allions ramasser les champignons et châtaignes dans la région de la Castagniccia ou ailleurs.

GUIDE SUR AJACCIO.jpg

Je me souviens des parties de pêches, des oursinades sur le bord de mer, dans la montagne nous allions ramasser les châtaignes et puis, la mer avec le soleil qui réchauffe les corps et les coeurs (ma mère m'appelait le lézard je pouvais rester des heures au soleil), je n'oublierais jamais cette période de ma vie.

ARC EN CIEL VU DU BATEAU SUR AJACCIO

(très émouvant pour moi de voir Ajaccio la ville ou je résidais)

0.jpg

Nous allions souvent à la plage Saint-François juste en bas de notre rue nous baigner, je regardais les paysages magnifiques à perte de vue tout autour de moi. Je me rends compte que j'ai presque toujours vécu au bord de mer ou avec les montagnes autour, avec des paysages immensément beaux, voilà pourquoi j'aime la nature et la liberté qu'elle m'apporte. Nous allions aussi à la plage de "la femme nue" comme nous l'appelions car une statue de femme nue y était, elle se trouvait pas très loin non plus de chez nous, elle y est toujours, j'avais oublié son nom elle s'appelle la statue de la Pudeur.

plage la pudeur.jpg

CARTE POSTALE DE LA PLAGE SAINT FRANÇOIS

DANS LES ANNÉES 70/80

(notre plage en bas de chez nous, nous n'avions qu'à traverser)

PLAGE ST FRANCOIS 1.jpg

Site Internet sur les îles Sanguinaires, le Site est Classé Natura 2000 :

www.parata-sanguinaires.com

LA CITADELLE MIOLLIS  2EME REP DÉTACHEMENT AJACCIO

(construite par la République Génoise entre 1492 et 1789)

B3.jpg 

La Citadelle d'Ajaccio a été construite sur un promontoire rocheux, elle est de forme hexagonale avec six bastions, dominant le magnifique Golfe d'Ajaccio. Elle a longtemps défendu la ville des envahisseurs venus par la mer, et se jette presque dans les eaux turquoises aux pieds de la plage Saint François ou nous allions. Elle possède des murs épais, de larges fossés profonds avec une vue sur tout le golfe d'Ajaccio ils pouvaient apercevoir les envahisseurs entrer dans le golfe d'Ajaccio.

citadelle ajaccio ok.jpg

Site Internet avec plans et photos de l’intérieur de la Citadelle :

http://mathieu.nivaggioni.free.fr/vos/tours/fotomi2a.php?aki=116

PETITE MAISON EN BAS DES DOUVES

(bizarre... que fait elle là...)

IMG_4712 OK.jpg

J'ai beaucoup de souvenirs de mon école qui se trouvait au bord de la mer "Ecole Place Miot" (aujourd'hui c'est un grand terre plein avec des jeux d'enfants et des appareils pour la pratique du sport). Depuis le balcon de notre appartement on pouvait admirer la mer et le superbe golfe d'Ajaccio entouré de ses montagnes parfois enneigées (j'y restais très souvent à la regarder, à aller au-delà de l'horizon, j'ai toujours aimé la mer), il nous suffisait de traverser la rue pour aller à la plage ou à l'école.

PLACE MIOT (I ET II) ACTUELLEMENT

(anciennement il y avait les préfabriqués de l'école)

2.jpg

PLACE MIOT AVANT

(on y voit notre bâtiment ou l'on résidait,

la plage de la Pudeur et l'école en préfabriqués)

place   MIOT PLAGE PUDEUR.jpg

LES PRÉFABRIQUÉS DE NOTRE ECOLE

(ce n'est pas ma classe, photo qu'on m'a envoyé)

PLACE MIOT PREFABRIQUES.jpg

Mais je me souviens aussi de l'immense chagrin lorsque nous (moi je l'ait vécu comme ça) devions quitter ces lieux ou nous étions heureux pour suivre nos parents, (notre vie a été une succession de plusieurs départs, d'arrivés, d'au-revoir ou d'adieux, d'abandons...), quitter notre famille, notre village, nos amis, notre école ainsi que les endroits aimés.

VOICI CE QUE J'Y METTAIS DANS MA VALISE

VALISE.jpg

Le projet qu'avaient mes parents était de construire leur maison en Sardaigne pour s'y réinstaller lors de leur retraite. Puis une fois installés ici dans le Sud ils n'en sont jamais repartis, ils ont revendu leur maison (très bien je dois dire) et comptaient y retourner seulement en vacances, hélas ma mère est décédée quelques temps après. Cette situation a été le cas de beaucoup d'enfants d'immigrés qui n'avaient pas leur mot à dire.

LA CITADELLE VUE DU COTE DU PORT DE PÊCHE

z4.jpg 

Je vous parlerais une prochaine fois de Tino Rossi qui résidait sur la route des Sanguinaires, il était né au 45 de la rue du Cardinal Fesch.

VOILA MON SOUVENIR DE TINO ROSSI

(beau souvenir... lorsque je l'entends elle me ramène toujours à Ajaccio)

  

RUE DU CARDINAL FESCH

(ou nous habitions des notre arrivée en Corse,

s'y trouvent la Chapelle Impériale et le Musée Fesch)

RUE FESCH ok.jpg

Au fur et à mesure que le bateau avance vers le port, la ville s'étale devant nous éclairée par les timides rayons du soleil, le sommet des montagnes est blanc il a neigé il n'y a pas longtemps. Pleins de souvenirs refont surface, je reconnais la ville, les maisons, les endroits ou nous allions, c'est marrant mais (pour moi) c'est un peu comme si... "on rentrait enfin chez nous".

VUE D'AJACCIO AVEC LES SOMMETS ENNEIGÉS

MONTAGNES ENNEIGES OK.jpg

On débarque enfin, ça y est nous y sommes à Ajaccio on décide de prendre le petit déjeuner en ville à côté du Casino face à la mer, devant la plage Saint-François ses palmiers ont bien grandi depuis ils sont si hauts, nous n'habitions pas très loin ça a un peu changé mais on reconnaît de suite les lieux, quelle émotion il me semble rêver.

cafe.jpg

L'air est un peu frais mais ça m'est égal le soleil est là, toute la semaine nous aurons une semaine fantastique, un temps splendide pour un mois d'octobre sauf un jour où la pluie s'est invitée mais ce n'était pas grave nous avions la vue sur la mer alors... ce n'était pas grave. Nous allons prendre possession de notre appartement, déposer les bagages, puis nous irons nous balader dans nos souvenirs.

z8.jpg

LA CATHÉDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION

(Napoléon y fut baptisé)

1.jpg 

La résidence se trouve au nord d'Ajaccio sur la route des Îles Sanguinaires, "Les Calanques", on passe devant les imposantes chapelles funéraires des familles aisés Ajacciennes. A l'époque elles étaient loin des habitations, nous les avons retrouvés accolées à des bâtiments qui se sont construits, des lotissements, même un supermarché Champion mitoyen à celle-ci, regardez sur mappy vous les verrez très bien c'est bizarre quand même.

GOLFE D'AJACCIO LA PLAGE DE LA PUDEUR

(que de merveilleux souvenirs me reviennent)

01.jpg

Merveilleuse chanson des "I Muvrini - Dans la Main de la Terre", cette chanson me touche beaucoup, une phrase m'a émue :

Un poète avait écrit pour elle,

l'homme n'est ni grand ni petit,

il a la taille de ceux qu'il sait

aimer et respecter...

(dommage, certains n'ont pas compris...)  

LES ANCIENNES CHAPELLES

(elles étaient éloignées de la ville, voila ce qu'il en est maintenant,

ça m'étonne beaucoup qu'on ait laissé construire si près)

chapelles.jpg

AVANT L'URBANISATION VOILA LES CHAPELLES

tombeaux.jpg1 OK.jpg

Nous n'avons que la route à traverser depuis notre résidence et la mer est là immensément bleue sur l'immense et magnifique Golfe d'Ajaccio. L'appartement est moderne et fonctionnel, simplement GE...NIA...LISSIME..., de grandes baies vitrées s'ouvrent sur un balcon avec vue magnifique sur la mer et les îles Sanguinaires. Mon lit a pleine vue sur les îles Sanguinaires, le soir avec le lumières allumées et le phare c'est très chouette, je laisserais les rideaux à moitié tout le long su séjour.

RÉSIDENCE LES CALANQUES

(sur la Route des Sanguinaires)

z1.jpg

z.jpg

AJACCIO A METTRE4.jpg

Site Internet de la résidence :           

http://www.residence-lescalanques.fr/francais/

6.jpg

La ville d'Ajaccio est un lieu unique, elle s'ouvre sur un magnifique golfe avec sur ses hauteurs les montagnes qui lorsque nous débarquons sont enneigées c'est très beau à voir. Je revenais en Corse, à Ajaccio ou j'ai vécu, ou j'ai beaucoup de bons souvenirs d'école avec mes amis, des sorties avec l'Association des Sardes à Ajaccio, des fêtes de Noël, de Nouvel An, de Pâques, le dimanche à la messe je lisait la page choisie par le prêtre à l'église Saint Jean Baptiste.

PLACE D'AUSTERLITZ (U CASONE) STATUE DE NAPOLÉON 

(avec l'école nous allions faire notre sport, sur ce grand parc

au pied de Napoléon que j'ai toujours admiré)

Z5.jpg 

AJACCIO NAPOLEON.jpg

Nous posons nos bagages, puis nous repartons pour notre première balade pas très loin, nous choisissons les Îles Sanguinaires. Beaucoup de vent, nous garons la voiture sur les parkings aménagés maintenant on n'arrive plus en voiture aux pieds de la Tour de la Parata comme avant et c'est mieux pour le site.

LE PORT DE PÈCHE  ET CELUI DES FERRYS D'AJACCIO

(face à la place Foch ou se trouve la Mairie) 

PORT OK.jpg 

La Pointe de la Parata est une presqu'île rocheuse à laquelle on accède par un chemin goudronné en partant du parking. Le temps de la balade on a sur notre gauche une vue exceptionnelle sur le magnifique golfe, la mer et les îles Sanguinaires un peu plus loin. Sur notre droite, le maquis qui par moment, nous apportait des odeurs de garrigues qui embaumaient l'air que nous humions en nous régalant. Sur les autres îles un sémaphore et un phare s'y trouvent.

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GÉNOISE DE LA PARATA

(4 îlots ou se trouvent le sémaphore et le phare,

elles marquent l'entrée du magnifique golfe d'Ajaccio )

129.jpg

Le centre ville est très intéressant, beaucoup de choses à voir, mais je vous en parlerais dans une autre note, nous avons visité la ville, l'endroit ou nous habitions dans la rue du Cardinal Fesch ou se trouve la Chapelle Impériale qui est l'aile droite du Musée Fesch.

LES MAGNIFIQUES ILES SANGUINAIRES 

ajaccio.jpg

LA COURONNE IMPÉRIALE

ET LA CROIX DE LA LÉGION D'HONNEUR

(crée par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802,

elle est située sur le Cours Napoléon et le Cours Grandval)

AYACCIO MONTAGE.jpg

--------------

517dPHTU7sL__SL500_.jpg

Voici un joli livre avec 500 cartes postales du début du XXe siècle qui témoignent de la richesse des traditions du passé Corse. On peut y voir les villes d'Ajaccio, Bastia, Corte, Bonifacio et tant d'autres, le travail des agriculteurs, pécheurs, l'industrie et les métiers d'antan. Puis on y verras les traditions, les croyances, la vie de tous les jours des Corses, toute leur culture, leur histoire, la gastronomie, la langue Corse et surtout le tourisme.

EN SORTANT DU RESTAURANT LA MER ETAIT DECHAINEE

(on s'est arrêtés regarder et écouter le bruit des vagues dans la nuit)

02.jpg

Nous avons dîné dans un restaurant vraiment typique Corse à Ajaccio, le "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville", dans un décor de rêve... moi j'ai adoré la salle au ciel étoilé en fait c'est la place du village avec la fontaine ou l'on va nous même avec le broc chercher l'eau.

PHOTO PRISE SUR LE SITE DU RESTAURANT

(regardez ça donne vraiment envie non !!! Alors allez-y)

retaurant ajaccio 20123.jpg 

J'aurais aimé manger dans cette superbe place mais trop de monde, c'était sympa quand même ou nous étions juste dans la salle à côté, réservez et demandez la salle au ciel étoilée elle est merveilleuse. Nous avons aussi très bien mangé des plats traditionnels, c'était délicieux et très copieux, si un jour j'y retourne j'irais à nouveau car c'est trop beau et bon.

 "BUON APPITITTU SALUTE"

Site Internet du "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville" :

http://www.20123.fr/index.php

UNE PETITE BIERE CORSE PIETRA BIONDA

(à PORTO la Tour Génoise Carrée, prochaine note)

z2.jpg

AJACCIO BIERE A PORTO ok.jpg

Si vous ne connaissez pas (mais j'en doute...) courez y vite, vous passerez un agréable séjour en vous immergeant dans le maquis Corse aux nombreuses senteurs, ses plages magnifiques, son patrimoine, ses couleurs, sa gastronomie (je ferais une autre note), ses odeurs enfin vous profiterez de la vraie vie dans une nature riche et abondante.

A CASA CUMUNA - MAIRIE D'AJACCIO (place Foch)

(en haut de escaliers le Salon Napoléonien pour les réceptions)

B1.jpg

Je vous parlerais dans une prochaine note, d'autres sites intéressants que j'ai visité comme le "Site Préhistorique Corse de FILITOSA" qui est un lieu magnifique classé aux Monuments Historiques.

SITES PRÉHISTORIQUES DE FILITOSA - CAURIA - PADDAGHIUfilitosa cauria renagiu ok.jpg 

Puis le site préservé de "CAURIA" ou 4 500 ans d'histoire nous contemplent avec son dolmen et ses alignements de menhirs. Pas très loin se trouve un autre endroit magique, le site de "PADDAGHIU" avec sa plus grande concentration de menhirs de la Méditérranée occidentale. 

I MUVRINI - A TE CORSICA

 

Poème sur la langue Corse :

"Sunettu"

O lingua corsa cusî chiara e netta

Da i primi jorni di a mio giuventù

Discorsu aghiu cun te, e a to virtù

Mi piace, m'arricchisce e m'adidiletta.

A i Corsi, impinzutiti un demu retta !

Vai sempre diritta e à capu insù,

Senza scaglià, chi pensa a cio chi fù

L'omu d'avà chi t'ama e ti rispetta.

Lingua corsa di i babbi e di babboni,

Di a nostra mamma, lingua di i fuconi

Quandu u Corsu era Corsu e stava fieru.

O lingua di l'amanti à la funtana,

Lingua di Sambucucciu e di Sampieru,

Di Santu Casanova e a "Tramuntana" !

Matteo LUCIANI (5 jennaghiu 88)

1383560037.gif

A.jpg

Bonghjornu

e

benvinuti

à

tutti 

in

Corsica...

DRAPEAU CORSE.gif

03/05/2013

Les Grands Jeux Romains 2013 à Nîmes (30)

grands-jeux-romains-nimes A.jpg

Pour la 4ème année consécutive, les arènes de Nîmes accueillent les "Grands Jeux Romains de Nîmes 2013", et nous replonge au temps des romains le temps d'un week-end. Plus de 500 comédiens et figurants seront réunis pour nous faire vivre un moment inoubliable et unique dans cette ville si romaine.

LES GRANDS JEUX ROMAINS DE 2012

202 BIS.jpg 

Voici le programme des manifestations du week-end :

Grands Jeux Romains à Nîmes 2013.pdf

B.jpg

Durant ces deux jours, de nombreuses animations sont proposées sur le "Triomphe de César", au programme, des ateliers pour enfants, des déambulations de légions romaines et de gladiateurs dans les rues de la ville.

Voir note sur Nîmes :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/02/28/test-2.html

NIMES MONTAGE5.jpg

Le moment tant attendu se déroulera au coeur des magnifiques Arènes de Nîmes, en effet on revivra le moment phare de cette reconstitution historique, le triomphe de César avec le défilé des légions romaines, les combats de gladiateurs ainsi que les courses de chars, on va vivre un moment incroyable.

SAM_0059 b.jpg

Bon week-end à tous.

AVE CESAR !

 

16/04/2013

Celles le village partiellement englouti au Lac du Salagou (34)

047 BIS.jpg

Je vais vous parler d'un petit hameau dont j'ai entendu parler il y a bien longtemps mais que je n'avais jamais eu l'occasion d'aller voir, j'allais souvent au lac mais je n'avais jamais été à Celles. Il se trouve sur les berges du magnifique "Lac du Salagou", pour les amateurs de grands espaces, c'est un endroit magique aux paysages exceptionnels.

LE VILLAGE DE CELLES

 139 bis.jpg

Le bassin du Salagou se trouve à la croisée de quatre régions géologiques : les Cévennes, les Causses, la Montagne Noire et les garrigues Languedociennes. On y trouve aussi trois climats, le méditerranéen, l’océanique et le montagnard, on peut y voir des roches noires basaltiques mais aussi les ruffes rouges et par endroit des calcaires blancs.

174 bis.jpg

Les ruffes ont conservé dans leurs craquelures des empreintes de reptiles dont les plus impressionnantes sont visibles prés de la Lieude un hameau à l'ouest de Salasc sous un grand hangar. On a pu même identifier certaines empreintes de pré-mammaliens, une peuplade qui y a vécu bien avant les dinosaures, ces traces sont à voir impérativement si vous êtes dans le coin.

AIRE PALÉONTOLOGIQUE DE LA LIEUDE

Music.jpg

On y voit des couleurs qui vont du bleu du lac aux ruffes rouges, c'est un endroit que j'aime beaucoup pour ses contrastes. Les photos ne sont faites toutes le même jour car, j'y vais régulièrement me promener et profiter des paysages et de la nature toujours aux couleurs différentes.

LES RESTES DU CHÂTEAU OU CASTELLAS DE MALAVIEILLE

(il se trouve sur une cheminée volcanique, il domine la Lieude)

restes du chateau.jpg

Ce lieu est super beau et pratique car on arrive jusqu'au bord des berges avec la voiture, de ce fait on n'a pas à faire des kilomètres avec le parasol, la table et les chaises, le pic-nic. Le lac permet de profiter de plusieurs activités comme par exemple : la baignade, le pédalo, le kayak,  les sports nautiques, la pêche, les randonnées pédestres, le VTT, l'équitation et bien d'autres activités.

Parfois on peut même apercevoir les Canadairs venir se poser sur le lac, les uns après les autres remplir leurs réservoirs puis s'envoler pour aller éteindre les feux dans les environs, comme dans cette vidéo ils sont très impressionnants à voir (j'ai assistée à ça c'est très beau).

LES VIGNOBLES SONT AUX PIEDS DU SALAGOU

106 BIS.jpg 

SALAGOU.jpg

Ce lieu magnifique se trouve entre Clermont-l'Herault aux riches traditions oléicoles et viticoles, et Lodéve ancien siège Épiscopal avec sa Cathédrale fortifiée du XIIIème siècle dédiée à Saint Fulcran, Lodève est aussi connue pour ses manufactures et son commerce de draps depuis le Moyen-Âge.

CAVE COOPÉRATIVE D'OCTON

101 BIS.jpg

Pas très loin de Clermont-l'Hérault se trouve la "Manufacture Royale de draps de Villeneuvette", elle fut fondé par Colbert en 1677 et garde encore intacte son architecture d'époque.

LE PIRATE MONTE LA GARDE SUR LES HAUTEURS DU LAC DU SALAGOU

(le restaurant est encore fermé photo du 3 avril 2013) 

077 bis.jpg

SALAGOU2.jpg

Voir l'album photos sur l'Ancienne Manufacture Royale de Villeneuvette sur mon site :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/album/16301719644fbfb8a094352/

A VILLENEUVETTE MANUFACTURE.jpg

LE PORTAIL DE LA MANUFACTURE A ÉTÉ RESTAURÉ

(voir album de l'ancien portail plus haut)

villeneuvette montage.jpg

Elle est aussi connue pour son importante "Manufacture de la Savonnerie" annexe de celle de Paris, elle produit des tapis d'exception pour les collections du Mobilier National, (je ferais une note plus tard car j'ai visité une exposition de tapis fabriqués par la manufacture exposés dans le Musée Fleury à Lodève, il  est fermé jusqu'au 21 juin 2013).

CARTE DU LAC DU SALAGOU ET SES COMMUNES

(j'ai eu la chance il y a quelques années, d'en faire le tour en moto, génial...) 

carte du salagou.jpg

EXPOSITION DE TAPIS AU MUSÉE FLERY A LODEVE

(du 28 janvier au 29 avril 2012)

LODEVE MUSEE FLEURY.jpg

A chaque virage en descendant vers le lac du Salagou,  nous découvrons un paysage magnifique avec la vue sur les berges de ce lac si particulier. Nous nous approchons un peu plus près du petit hameau jusqu’à se trouver sur un petit parking avec une croix presque sur la rive, nous voici arrivés à "CELLES" village partiellement englouti.

LE HAMEAU DE CELLES EN BAS A GAUCHE

B.jpg

On découvre le hameau de "CELLES", il parait bien paisible, mystérieux, inhabité (ou très peu je n'y ait vu que 2 boites aux lettres), effectivement ce petit hameau revient de loin et je vais vous en raconter son histoire. Lorsque nous nous en approchons une sensation étrange presque irréelle... nous envahi parmi ces rues aux maison en ruine, comme on ne le voit que dans des films.

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012-010.jpg

----------

405.JPG

LA ROUTE S’ARRÊTE AUX PIEDS DE LA CROIX ET DU LAC

031.JPG

----------

320.JPG

C'est tout ce qu'il reste du petit village que les eaux du barrage auraient du partiellement noyer en 1969 en effet, la montée des eaux était prévue jusqu'à la cote de 150, mais elle fut stoppée à l'altitude de 139 épargnant ainsi le hameau qui se situe à la cote de 140. Mais il était trop tard, les gens expropriés avaient déjà quitté leurs demeures le cœur gros.

MAIRIE RESTAURÉE ELLE EST OUVERTE

(on peut même y poster son courrier)

 333.JPG

On y aperçoit des hauts murs avec des encadrements de portes et fenêtres, aucun toit n'a resisté ils sont presque tous affaissés. On y voit des poutres ou des tôles ondulées qui subsistent encore mais elles sont éventrées, personne dans les rues lorsque nous arrivons en ce mois d'octobre.

058 bis.jpg

Aucune vie dans le village, le bruit y règne en maître absolu, de plus cette journée hélas sans soleil, le ciel est gris avec de gros nuages ils se reflètent dans le lac et nous le font voir différemment. Ça change de l'été lorsque le soleil est haut, le ciel bleu et le lac d'une couleur si bleue qu'elle en fait ressortir la couleur ocre de la terre du Salagou si particulière.

LES NUAGES SE REFLÈTENT DANS LE LAC

051.JPG

En s'approchant on aperçoit de la vie malgré tout, un chat noir et blanc se prélasse allongé sur un muret près d'une maison en ruine, quelques pécheurs sur les berges qui remontent leur petit bateau de pèche et divers bateaux sur le lac au loin avec des pécheurs en attente d'une prise, on aperçoit leurs cannes à pèche.

LA RIVIÈRE LA LERGUE ET SES FALAISES 

192 bis.jpg 

Ah si, j'ai rencontré encore deux habitants des lieux j'oubliais, un petit "gecko" et un "escargot", ainsi que des cormorans et 3 vététistes qui visitaient eux aussi le hameau (cycliste qui fait du V.T.T.).

LES HABITANTS CROISÉS : GÉKO - ESCARGOT - CHAT

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012-004.jpg

Ça parait presque irréel de se balader ainsi dans ces lieux, des parties du village émergent parfois lorsque le niveau du lac est au plus bas comme ce petit îlot de terre près des berges et du village. On s'approche du bord du lac et l'on aperçoit comme un arc de cercle bâti, peut être une partie du village car le lac est un peu bas actuellement il n'a pas plu depuis longtemps.

ARC DE CERCLE QU'ON APERÇOIT DANS L'EAU

AVEC ILOT DE TERRE QUI AFFLEURE

046 cercle.jpg

En se baladant on n'aperçoit que des grillages derrière lesquels, des maisons partiellement détruites ou des pans de murs entiers debout avec juste les ouvertures de fenêtres et portes, d'autres tombés s'amoncellent en un monticule de pierres.

ILOT AUX ARBRES OU SONT INSTALLÉS LES PÉCHEURS

A GAUCHE LA CHEMINÉE VOLCANIQUE (un cylindre de basalte)

054.JPG

SALAGOU3.jpg

CHEMINÉE VOLCANIQUE EN BASALTE

118 BIS.jpg

SALAGOU.jpg1.jpg

CHEMINÉE VUE DE L'AUTRE COTÉ

SAM_8483.JPG

Au détour de ces ruines parfois des découvertes originales, comme cette maison ou du moins ce qu'il en reste, un pan de mur avec un portail et une fenêtre murée. Mais chut nous sommes espionnés... quelqu'un nous regarde une partie de visage qui semble monter la garde au milieu de ces ruines, quel est l'artiste qui l'a façonnée...

PORTE ET FENÊTRE MURÉS AVEC TÊTE SCULPTÉE

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012.jpg 

Sur la place du village trône une plaque qui nous indique : "Place Henry GOUDAL Maire de 1971 à 1995" un banc ou les anciens devaient aimer s'assoir pour y refaire le monde. On y trouve aussi l'entrée de l'ancien cimetière, l'église et la Mairie qui elle a été entièrement rénovée.

LA MAIRIE - L’ÉGLISE - LA PLACE DU VILLAGE DE CELLES

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012-006.jpg

Sous les eaux du lac, dorment à jamais les maisons, les terres et domaines des cultivateurs et bergers qui ont du tout quitter dans cette région leurs terres et maisons.

CORMORANS PERCHÉS

062.JPG 

On y découvre de très belles entrées de propriétés avec des piliers en pierre et des inscriptions, il devait y avoir un magnifique portail en fer forgé de toute beauté certainement mais qui a été enlevé et l'entrée a été murée.

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012-008.jpg

Une très belle balade à la découverte d'un village englouti en partie, mais dont le sort aurait du de se retrouver entièrement sous les eaux du lac. Le lac du Salagou est liée à une retenue artificielle alimentée par une rivière "Le Salagou". Le barrage d'une hauteur de 60 m a été construit par le Conseil général de l'Hérault de 1964 à 1968, puis mis en eau de 1969 à 1971 donnant ainsi naissance au "Lac du Salagou". 

L'ANCIEN CIMETIÈRE A COTE DE L’ÉGLISE

SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012-005.jpg

Le lac du Salagou a été crée pour constituer une réserve d'eau pour l'irrigation, mais aussi pour lutter contre les violentes crues de l'Hérault. On parle de différents projets de barrage depuis 1860 (Archives Départementales de L'Hérault). Voir ci dessous le document qui nous montre le projet de Monsieur Toussaint Vailhé en 1869 qui était un propriétaire privé et aussi Maire de Celles.

CALAMEO DE TRÈS BELLES PHOTOS EN 2011

Sur ce document toute l'histoire que fut ce projet de barrage avec des photos des paysages avant le projet et après, mais aussi la démolition des bâtiments des hameaux de "VAILHES en 1985" et de "PRADINES en 1986".

048 bis.jpg

On y découvre aussi les images de travaux du barrage qui sont très intéressantes à voir. 

Livret du Clermontais Lac du Salagou.pdf 

BARRAGE DU LAC DU SALAGOU

ROCHES BASALTIQUES

BARRAGE SALAGOU.jpg

Plusieurs propriétaires refusèrent de partir car les indemnités de rachat des terrains étaient très insuffisantes, il y eu même des manifestations qui s’organisèrent. Hélas les expropriations eurent lieu quand même et la population dut se résoudre à quitter les terres, les maisons avec tous leurs souvenirs bons ou mauvais et les travaux purent commencer.

APRÈS DE VIOLENTS ORAGES L'EAU EST BOUEUSE

(photo du 3 avril 2013)

133 BIS.jpg 

VOICI LA VRAIE COULEUR DU LAC

(celle que j'aime, bleue comme la mer)

AB.jpg 

Un projet de réhabilitation du village devrait voir le jour, il suffit que toutes les bonnes volontés se mettent d'accord en restaurant les maisons et en redonnant vie à ce village si typique. J'ai lu que le site avait été pillé il y a des années des gens seraient venus se servir en prenant les portes, fenêtres, tuiles, carrelage, portails, éviers, sanitaires, douches etc.

062 bis.jpg   

Tout autour du lac sur les colline et monticules de ruffes rouges des créations insolites, on est attirés par toutes ces pierres blanches qui contrastent avec. En y regardant de plus près on s'aperçoit que ce sont des écrits ou des formes géométriques, des cairns ou autres images telles que des cœurs, des initiales, des poèmes on l'appelle du "Land Art".

LES VIGNES DESCENDENT JUSQU'AUX PIEDS DU LAC

(le contraste des couleurs est magnifique)

b.jpg

Magnifiques photos sur le Land Art du Salagou sur le site flickr : 

LE LAND ART**

449.JPG

** Le LAND ART est un style d'art contemporain qui utilise le cadre et les matériaux trouvés sur place comme les pierres, le sable, le bois etc. Un parmi les plus connus est le Mémorial National du mont Rushmore aux États Unis.  Il représente les quatre présidents les plus importants de l'histoire américaine qui retracent 150 ans de l'histoire du pays qu'étaient : George Washington, Thomas Jefferson, Théodore Roosvelt et Abraham Lincoln.

LE MÉMORIAL DU MONT RUSH-MORE (LAND ART)

présidents américains mont rushmore.jpg

J'ai laissée sur les "Ruffes" (roches de l’Ère Primaire, qui doivent sa couleur rouges aux oxydes de fer qu'elles contiennent) au bord du lac du Salagou, notre signe de ralliement à nous les "Sardes", regardez... au milieu de ces paysages magnifiques le nom de notre île "la Sardaigne".

LES ORGUES BASALTIQUES

orgues basaltiques.jpg

Voir mon blog sur la Sardaigne :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

LA SARDEGNA (SARDAIGNE) AU LAC DU SALAGOU

(Land Art) 

SARDEGNA LAND ART.jpg

Avant de repartir je décide d'aller visiter la "Chapelle de Notre-Dame de Clans" qui se trouve dans la Commune de Celles après le hameau de Vailhès en contrebas de la route à droite. Elle se trouve dans un endroit isolé, propice au recueillement, presque cachée par la végétation, le paysage est magnifique.

CHAPELLE NOTRE DAME DE CLANS

(Xe siècle)

584.JPG

La petite chapelle Notre-Dame-des-Clans surplombe les berges du Lac du Salagou, bâtie au XIVe et XVe siècle, c'est un bâtiment simple avec une nef unique et un grand fronton à l'entrée.

ENTREE DE LA CHAPELLE

COPIE SALAGOU CELLES VILLAGE ABANDONNE 6 OCT 2012.jpg

Hélas impossible de la visiter elle est fermée au public, un pèlerinage a lieu le 15 août de chaque année.C'est un édifice dédié à la Vierge Marie, d'après certains historiens, le nom de "Clans" viendrait du tintement des cloches des troupeaux qui pâturaient dans les environs de cette chapelle.  

PÉCHEURS DANS LE LAC DU SALAGOU

Depuis la chapelle on a une vue magnifique à perte de vue sur le lac du Salagou et ses alentours, sur ses vignes qui descendent jusqu'aux berges du lac, c'est un paysage à couper le souffle. Près de la chapelle se trouve la vieille croix de Clans datée de 1760 (voir photo ci dessous).

LA CROIX DE CLANS ET UN CAIRN

(amas artificiel de pierres souvent pour marquer un chemin)

515 OK.jpg 

LA CHAPELLE SAINT PIERRE DE MERIFONS

(du XIIe et XVe siècle)

IMG_7927.JPG

J'espère vous avoir donnée envie d'aller vous y promener et passer un agréable moment de détente, vous pouvez vous y rendre en toutes saisons car les paysages sont magnifiques et différents mais la meilleure période est lorsque le soleil est haut et que toutes les couleurs sont présentes.

050 bis.jpg

Je vais vous parler d'une manifestation qui va faire revivre le temps d'une journée ce coin du Salagou, le 3 mars 2013, va avoir lieu le "CARNAVAL'EAU". Les berges du lac vont se couvrir du public venu assister à la mise à l'eau d'embarcations diverses et variés avec à leur bord des carnavaliers déguisés de toutes sortes pour ce bel évènement.

ON VOIT LE LAND ART TOUT AUTOUR DU LAC SUR LES RUFFES

SAM_8477.JPG 

Chaque année un thème est choisi cette année ce sera le "SALAGALACTIC", ça promet encore de bonnes parties de rigolades et d’embarcations très particulières.

http://www.midilibre.fr/2013/02/20/celles-les-marins-d-eau-douce-preparent-le-carnaval-eau-2013,647530.php 

http://www.celles-salagou.org/evenement/index.php?pages/carnaval-eau

SALAGOU CARNAVAL 2013.jpg

a.jpg

Pour s'y rendre : sur l'A75 dans le sens Montpellier - Lodève ou Béziers - Lodève, prendre la Sortie 55 Lac du Salagou - Octon et suivez les panneaux Celles vous ne pouvez pas le manquer.

Bonne balade à vous tous 

venez nombreux au Carnaval'eau  

 

 

04/04/2013

Fouilles archéologiques "Village de Saint-Gilles Le Vieux à Aimargues (30)

aok.jpg

Dans le cadre de l'aménagement de la future "Ligne à Grande Vitesse" du contournement "Nimes-Montpellier", mais aussi du chantier de l'Autoroute A9, plusieurs fouilles préventives sont réalisées (certains sites ont dèja étés rebouchés, les prelevements  ayant étés effectués).

UNE PARTIES DES FOUILLES COTE VILLAGE

069.JPG

Tout au long du nouveau tracé, sur le site d'Aimargues elles ont débuté en octobre 2012 et prendront fin en mai 2013, ils ont découvert un village du haut Moyen Âge avec son quartier de stockage de céréales.

CARTE DES FOUILLES (source INRAP)

CASTRIES EMPLACEMENT DES ZONES DE FOUILLES SUR fond IGN document inrap.jpg

Site Internet de l'Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) :

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/p-15475-Aimargues-une-fouille-archeologique-revele-cinq-siecles-d-histoire-d-un-village-du-haut-Moyen-Age.htm  

FOUILLES COTE VILLAGE

057.JPG

Sur les 15 chantiers en cours, la fouille archéologique qui a lieu à Aimargues dans le Gard (30) est celle parmi les plus remarquables, celle-ci nous révèle cinq siècles d'histoire d'un village du haut Moyen Âge qui s'appelle "Saint-Gilles-De-Missignac ou Saint-Gilles Le Vieux".

COTE VILLAGE

092.JPG

Depuis 2001, date sur la loi de l'archéologie préventive, "l'intervention des archéologues est une étape obligatoire et préalable" au démarrage de tous les chantiers d'aménagement susceptibles de détruire des vestiges du passé.

FOUILLES COTE VILLAGE

039 OK.jpg 

Cette législation, qui s'applique quelque soit le maître d'ouvrage, a pour but de préserver le patrimoine archéologique : il s'agit de "sauvegarder par l'étude" les archives du sol. Vous trouverez sur le site d'Oc'Via ce message, mais aussi comment travaillent les équipes avant le démarrage du chantier de construction :

http://www.ocvia.fr/section/la-preparation-du-chantier 

COTE VILLAGE

089.JPG

La fouille est d'une importance considérable sur 15 000 m² environ, elle comprend des bâtiments d'habitations et d'exploitations, un cimetière avec plus de 1 200 sepultures et sans doute des forges, ainsi que la zone d'ensilage. Une fois les fouilles terminées et les prelevements effectués, l'endroit sera remis aux engins de chantier, les pièces prelevées iront dans les musées respectifs des lieux de leur découverte.

FOUILLES COTE VILLAGE 

AIMARGUES FOUILLES 12 JANV 2013 FIN MAI 2013.jpg

Une trentaine d'archéologues s'affairent sur le site, des fouilles avaient déja eu lieu en 1995, 2002 et 2010 mais elles n'avaient touchée que les abords, cette fois c'est le coeur même du village qui est exploré ainsi que le quartier d'ensilage.

LE QUARTIER D'ENSILAGE

(le début des fouilles)

GALLARGUES FOUILLES 18 NOV 20121 bis.jpg 

La route de la Petite Camargue (D 6313) sépare le sites de fouilles, le village du quartier de stockage des céréales (plus de 450 SILOS ont étés découverts). On aperçoit des fosses creusées par terre ou étaient conservés les céréales à l'abri de l'air et de la plupart des nuisibles, c'est une pratique connue depuis le Néolitique.

 

Chaque silos était bouché par de grandes dalles et signalé en surface par des pierres. Les recherches ont revelé que cette aire, aménagée peut-être au VIIe siècle, a connu une période d'activité intense entre le IXe et le XIe siècle, avant d'être délaissée dans le courant du XIIe siècle.   

SEPULTURE ADULTE COTE VILLAGE

(quelques 1 200 y ont étés mises à jour)

IMG_7951 BIS.jpg

 ----------

MONTAGE.jpg

FOUILLES COTE VILLAGE

A1.jpg

"JOURNEES PORTES OUVERTES LE 7 AVRIL 2013"

De 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30

(Sans réservation) 

Les archéologues accueilleront le public lors de la journée "Portes Ouvertes", ils vont nous décrire en quoi consiste leur travail ainsi que  l'importance de cette découverte. Ils nous feront découvrir les objets découverts et leur importance, ainsi que l'histoire de ce village de Saint-Gilles Le Vieux.

AIMARGUES JOURNEE PORTES OUVERTES bis.jpg

Les fouilles se trouvent à quelques kilomètres de la Via Domitia et du site archéologique d'AMBRUSSUM, on peut d'ailleurs le situer depuis les hauteurs du site. Il se trouve sur la droite du village de GALLARGUES (je ferais une note sur ce village et son patrimoine classé, sa Tour Chappe, son hôpital Saint-Jacques dit hôpital des pauvres etc) voir notes sur Ambrussum :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/tag/site+arch%C3%A9ologique+ambrussum

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/06/21/ambrussum-balade-romaine-inauguration-musee.html

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/album/ambrussum-inauguration-du-musee/page1/

COTE VILLAGE

051.JPG

Tout au long de cette journée, des ateliers seront proposés aux enfants à partir de 6 ans (de futurs archéologues peut-être, on attrape vite le virus...) : bac de fouille, céramologie, jeux médiévaux...

FOUILLES ARCHEOLOGIQUES

"FOUILLES ENTRE CASTRIES ET BAILLARGUES (34)"

Voici quelques photos de la fouille en bordure de l'Autoroute A9, un village médiéval entier a été découvert entre Baillargues et Castries, il s'appelle "Saint-Jean-de-Roux". Voici l'article parù dans le journal local le "Midi Libre" du 12 janvier 2013, cette découverte aussi est très intéressante.

MIDILIBRE DU 12 JANV 2013 VISITE FOUILLES BON.jpg

Les vestiges de ce village médiéval fortifié ont refait surface pour le plus grand bonheur des Castriotes et des Baillarguois qui ont eu la chance de le visiter. Les journées portes ouvertes ont eu lieu le 11 janvier 2013 à 11 h, 14 h et 15 h, hélas même en ayant reservé longtemps à l'avance je n'ait pas pù avoir une place pour m'y rendre.

A DROITE DE L'A9 DANS LE SENS NIMES - MONTPELLIER

(aux pieds du Mas Roux qui est en vente) 

087OK.jpg

Je l'ait visité quand même un jour de grand vent glacial bien emmitoufflée avec ma doudoune, je suis restée à l'extérieur du site en passant par un petit chemin en bordure du champ attenant.

 

J'ai été ravie de pouvoir le voir et faire quelques photos mais, lorsque les archéologues vous le font visiter ils expliquent l'histoire des lieux ce qui est bien plus interessant.

A DROITE DE L'A9 DANS LE SENS NIMES - MONTPELLIER

027 OK.jpg 

------------

127.JPG

------------

111OK.jpg

------------

128OK.jpg 

FOUILLES SAINT JEAN DE ROUX

(au pieds du pont en direction de Baillargues) 

a ok.jpg

FOUR DE POTIER AU PIEDS DU PONT

(comme sur le site d'Amphoralis, je ferais une note plus tard)

221.JPG 

------------

211OK.jpg

Article du journal MidiLibre du 21 fevrier 2013 sur la fouille :

http://www.midilibre.fr/2013/02/21/aimargues-un-village-du-haut-moyen-age-sur-la-ligne-tgv,648093.php 

TRACE DU CONTOURNEMENT NIMES - MONTPELLIER

LGV (Ligne Grande Vitesse)

J'espère que ceux qui ont pù le visiter se sont régalés et iront à la journée portes ouvertes à Aimargues, notre région est vraiment riche en découvertes archéologiques, j'en ait visité quelques unes déjà et espère en voir encore d'autres.

CASTELLAS DE MURVIEL LES MONTPELLIER

334 BIS.jpg

---------

MURVIEL LES MONTPELLIER LATTES  2012-09-022.jpg

Mais il y en tellement dans notre région, j'en ait quelques unes de prévues; j'avais visité l'année dernière le Musée et le site archéologique en cours de fouilles du "Castellas de Murviel-les-Montpellier", un site très intéressant dont voici le lien :

http://www.ville-murviel-les-montpellier.fr/frame.php?page=musee

Je souhaite à tous les amateurs et passionnés d'archéologie, de belles balades dans des sites intéressants, je vous ferais part quant à moi de mes découvertes.

VILLAGE SAINT GILLES LE VIEUX A AIMARGUES

01.jpg

A Lattes sur le site de "La Cavalade", des archéologues fouillent un site du Néolithique final (- 300 ans avant J.C.), voir article du Midi Libre du 9 avril 2013 ci-dessous, j'ai vu le site  : 

http://www.midilibre.fr/2013/04/09/lattes-les-archeologues-fouillent-un-village-du-neolitique,675263.php 

Quelques sites pour avoir des renseignements sur toutes les fouilles :

http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/11/11926/11926_fichier_CP-archeologie-contournement-Nimes-Montpellier-.pdf 

http://www.midilibre.fr/2013/02/21/aimargues-un-village-du-haut-moyen-age-sur-la-ligne-tgv,648093.php

http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/12/12207/12207_fichier_cp-inrap-190213.pdf

http://www.archeologiepetitecamargue.culture.fr/pages/aimargues.htm

 

A bientôt, bonne balades à tous.  

 

07/09/2012

Habitat Troglodyte Grottes de Jonas (63)

JONAS.jpg

Une très belle aventure dans cette région "d'Auvergne le pays des Volcans calmes", je ferais une note prochainement sur Vulcania Centre Européen du volcanisme, le volcan à ciel ouvert Lemptégy, le Puy Dôme et d'autres sites dans cette région tout aussi intéressant à découvrir. Je vais vous parler pour l'instant de ma visite au "Site Troglodyte des Grottes de Jonas" qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Clermont-Ferrand.

Site Troglodyte de Jonas :

http://www.grottedejonas.fr/

P9110200.JPG 

Un site exceptionnel par son architecture et surtout ses dimensions, on se sent tout petit lorsque se trouve aux pieds de celui-ci. Il a été entièrement réalisé par la main de l'homme au Moyen Âge et creusé dans le Tuf* volcanique sur une longueur de 500 m et une hauteur de 100 m environ.

FRESQUES DANS LA CHAPELLE

P9110209.JPG

Depuis son point le plus haut, il permettait de surveiller les allées et venues dans la plaine, les habitations troglodytes offraient protection et logis ainsi que des constructions à moindre coût qui évitaient les transports de matériaux d'ailleurs.

VUE SUR LA PLAINE DEPUIS LE CHATEAU

P9110229.JPG

Ces habitations pouvaient accueillir plus de 600 personnes, le manoir dans la façade ouest était occupé par le chevalier avec sa famille, ses domestiques et gardes, seule cette partie est ouverte au public mais qui est très intéressante (attention aux enfants).

P9110238.JPG

Sens de la visite :

  • La chapelle romane,
  • Le sanctuaire celtique,
  • La boulangerie,
  • Le château,
  • Le logis du maître,
  • La chambre,
  • la bretéche**,
  • Le mouroir.

monnaie de paris chapelle jonas.jpg

FRESQUES DANS LA CHAPELLE

P9110223.JPG

Les hommes ont creusé la falaise afin d'y aménager un petit village médiéval, ils y étaient à l'abri des pillards à une époque ou les guerres étaient courantes. Les premières grottes furent aménagées par des moines aux Xème siècle afin de se consacrer à la prière et se retirer du monde.

P9110255 bis.jpg 

Le village est composé de plus de soixante-dix pièces disposées sur cinq étages, elles sont reliées entre elles par des couloirs et des escaliers en colimaçon. La chapelle romane dediée à Saint-Laurent est décorée de magnifiques fresques murales des Xème et XIème siècle

LA CHAPELLE ROMANE 

P9110219.JPG

On y découvre des ornements réalisés par des artistes de l'art religieux évoquant l'histoire de l'église et des Livres Saints. La beauté et l'état de conservation de ses fresques en font un des plus beaux chefs d'oeuvres de l'art religieux en Auvergne.

ENTREE DE LA CHAPELLE ROMANE

(dediée à Saint-Laurent, la croix au dessus de la porte)

P9110208.JPG

Occupé par les Celtes en 400 avant J.C., le site fut abandonné dés le XVIIème siècle, les moines y créèrent un monastère du Xème au XIIème siècle. Au XIIIème siècle le site se transforme en maison de chevalier avec sa famille, ses domestiques et ses soldats.

FRESQUES DANS LA CHAPELLE 

P9110213 BIS.jpg

Les paysans des environs l'utilisaient comme refuge temporaire pendant la guerre de cent ans des le XIVème et XVème siècle. Abandonné définitivement au XVIIème siècle, seule la chapelle resta en exercice jusqu’à la révolution. Des nichoirs y sont creusés dans les pièces les plus hautes, abritées du vent elles seront transformées en pigeonniers.   

Histoire de ce site très particulier :

DPTroglodytedeJonas2012.pdf

LE CHÂTEAU

P9110259.JPG

LA BRETECHE ET LE PIGEONNIER

P9110252.JPG

LE PIGEONNIER CREUSE DANS LE TUF

P9110251.JPG

Le grenier est vouté, il n'était pas nécessaire d'en redresser les parois puisqu'il n'y avait pas de mobilier à placer. Il est completé d'une cave éclairée par un soupirail et fermée par une trappe.

FRESQUES DANS LA CHAPELLE

JONAS OK.jpg

Dans le site existaient aussi les "Latrines", pour éviter les désagrements dus aux odeurs, on laissait une place assez large devant le siège, ou bien on prévoyait un couloir assez long depuis l'entrée. Aussi il n'était pas économique de disposer des latrines dans la partie à bâtir : elles furent creusées.

latrines.jpg

Elles comprirent aussi un lavabo (la combinaison des 2 est peu courante au Moyen Âge). On pouvait vider directement l'eau de la cuvette dans le lavabo : une rigole creusée l'évacuait droit dans le trou d'aisance (à voir sur la vidéo au-dessus).

LA PIECE DES LATRINES VUE DE L'EXTERIEUR

(on voit la rigole d'évacuation creusée)

  P9110256.JPG

Site Internet de Jonas :

http://www.grottedejonas.fr/index.php

FRESQUES SUR LES MURS DE LA CHAPELLE

P9110210.JPG

"Site Troglodyte de Jonas"

63160 Saint Pierre Colamine

P9110212.JPG 

J'ai beaucoup aimé visiter le site qui est en très bon état de conservation et très intéressant, on y apprend comment vivaient les gens sur ce site, je vous invite à aller le découvrir.

 

Bonne visite à tous...

 

* Tuf volcanique : pierres issues des éruptions volcaniques.

** Bretèche : appentis en surplomb du perron, la bretèche protégeait l'entrée d'une demeure ou d'un manoir.

 

 

11/08/2012

"ARELATE" Journées Romaines d'Arles 2012 (13)

Affiche%20Arelate.jpg

Arles est une cité classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1981, c'est une ville ou l'héritage romain est très présent avec une quantité impressionnante de monuments tels que l'Amphithéatre (Arènes), le Théatre Antique, les Cryptoportiques, les Thermes de Constantin, les vestiges du Cirque Antique, le Portail et le Cloitre de Saint-Trophime ainsi que les Alyscamps et tant d'autres bâtiments.

arles 2.jpeg

Site Internet ou vous pourrez visiter virtuellement (360°), tous les monuments se trouvant à Arles qui est un magnifique "Musée à ciel ouvert" :

http://www.arles-tourisme.com/fr_FR/Ville_lieuxAVisiter.aspx 

B.JPG

Pendant toute une semaine, ARLES et son centre historique vont vivre à l'heure romaine, en effet du 19 au 26 août 2012 et pour la sixième année consécutive va avoir lieu le :

"Festival ARELATE, les Journées Romaines d'Arles".

Ce festival est basé sur la réalité scientifique et historique, le public est de plus en plus nombreux à la suivre à chaque édition.

K.JPG

Ce festival est basé sur la connaissance de la période antique, diverses manifestations ont lieu dans toute la ville et dans les monuments telles que des : reconstitutions historiques, spectacles vivants, démonstrations et combats de gladiateurs, défilés romains militaires. 

arelate.jpg

Le public présent peut aussi s'habiller en romain et défiler dans les rues lors du déroulement du défilé, des confèrences ont lieu, des tavernes romaines et restaurants aux saveurs romaines sont ouverts pour régaler les curieux.

H.JPG

S'y déroule aussi le festival du film Péplum avec des projections de films Péplum au Théatre Antique, de grands jeux de cirque dans l'Amphithéatre (Arènes) ainsi que diverses autres manifestations.

Peplum.jpg

Le week-end, le magnifique "Musée Départemental Archéologique de l'Arles Antique" participe aussi avec l'armée romaine, ses camps, ses Légionnaires, les chars romains avec conduite d'attelages, techniques de combats ainsi que le savoir-faire des artisans romains.

Z1.JPG

Le musée a exposé le seul buste de César connu, réalisé de son vivant ainsi que de fabuleux objets en bronze comme  la Victoire, le Gaulois captif mais aussi d'autres objets de la vie quotidienne découverts dans le Rhône dépuis 2007 qui nous montrent la vie dans l'Empire romain (voir note du 8/09/2010).

36 MUSEE ARLES 27 FEVRIER 2010 MIS BLOG.jpg 

Actuellement il est en cours d'agrandissement (voir plan ci-dessous) afin de pouvoir y accueillir et exposer, la barge romaine réstaurée, vieille de 2 000 ans et autres objets sortis des eaux boueuses du Rhône depuis, j'ai hâte de le redécouvrir.

DSCF1114.jpg

Site Internet du musée d'Arles, on y parle des travaux d'agrandissement, ainsi que du bilan des fouilles :

http://www.arles-antique.cg13.fr/docs/prog_activites.pdf

Une exposition vient de se terminer à PARIS au Musée du Louvre du 9 mars au 25 juin 2012 sur le buste de César et autres objets découverts, César va pouvoir enfin réintegrer son musée à ARLES.

O.JPG

Exposition au Musée du LOUVRE à PARIS

 "Arles, les fouilles du Rhône, un fleuve pour mémoire"

http://mini-site.louvre.fr/trimestriel/2012/1/index.html#/8

affiche-expo-arles-louvre.jpg

Cette barge romaine vieille de 2 000 ans a été découverte à 8 mètres de profondeur dans le port d'Arles la romaine en 2004. C'est un chaland à fond plat de 31 mètres de long, il est en très bon état de conservation et est daté du milieu du 1er siècle de notre ère.

S.JPG

Certains disent que c'est aussi le seul bateau romain complet qu'on connaisse. On étés retrouvés à l'intérieur de la vaisselle gravée aux noms des marins, des cordages, des outils et aussi 27 tonnes de pierres taillées déstinées à la construction.

ARELATE 2012

Récemment mis à jour1.jpg

EXPOSITION ARLES RHONE 3

ARLES MUSEE 12 11 20111.jpg

Je vous invite tous, à vous y rendre afin de vivre le temps de ce festival à l'Epoque romaine en l'Arles Antique.

Voici le Programme détaillé de la manifestation :

http://www.culture-13.fr/_objets/medias/autres/programme-festival-arelate-2012-1-1566.pdf

 

Bonne balade et bon festival à tous...