Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2017

Café littéraire avec le Centre Culturel à la Grande Motte

1374122513.JPG 

Pour notre dernier rendez-vous avant la période estivale, nous vous proposons un Café Littéraire le lundi 29 mai 2017 à 18 h 15 au Centre Culturel de La Grande Motte. Il est présenté par Madame Maguelone Nouvel-Kirschleger, qui, nous proposé son ouvrage intitulé "Montpellier, cité des belles dames". Docteur en histoire, Maguelone est Chercheuse au sein du laboratoire CRISES de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Spécialiste d'histoire sociale et culturelle, elle a écrit plusieurs études sur l'histoire des femmes.

LES PYRAMIDES DE LA GRANDE MOTTE

DSCN0091.jpg

Dans "Montpellier, cité des belles dames", elle relate l'histoire des femmes de Montpellier, retraçant à travers les âges l'évolution de la place des femmes dans la société montpelliéraine. Admirées pour leur beauté, les dames de Montpellier ont une réputation qui ne s'est jamais démentie au fil des siècles et qui a souvent motivé l'appétence des rois et des seigneurs pour cette ville.

LES VOILIERS SONT DE SORTIE ET NOUS AUSSI

DSCN7201.jpg

Croisant légende et réalité historique, les nombreux témoignages flatteurs, présents dans cet ouvrage, recoupent chroniques anciennes, coupures de presse périodiques ou encore mémoires et correspondances de voyage. Au fil des pages, le lecteur croise femmes du peuple, les fameuses grisettes, et de la haute société telles qu'Albine de Montholon, maîtresse de Napoléon à son arrivée à Sainte-Hélène, Madame Blasin-Latour, la belle montpelliéraine qui fit tourner la tète de Casanova, ou encore Justine, fille de notable montpelliérain et personnage clé de Justine ou les malheurs de la vertu, le premier ouvrage du Marquis de Sade.

LES PHARES DE L'ENTRÉE DU PORT

DE LA GRANDE MOTTE

DSCN7137.jpg

Dans le prolongement du chapitre consacré à ces femmes, l'historienne nous donne les clés pour comprendre, documents d'archives et travaux historiques à l'appui, comment s'est construite la réputation des montpelliéraines et de leur beauté. Une beauté que Maguelone Nouvel-Kirchleger décryptera, du Moyen Âge à nos jours. A la suite de la présentation du livre, l'auteure dédicacera ses ouvrages qui seront vendus dans la salle, l'entrée est libre.

LIVRE.jpg

Adresse du Centre Culturel

Place du 1er Octobre 1974

34280 La Grande Motte 

2178198092.jpg

En attendant le mois de juin 2017 pour notre sortie à Valence et les Gorges du Doux avec le Train de l’Ardèche le Mastrou, voici une information concernant la sortie d'Aix en Provence. Nous vous avions dans un précédent courrier, présenté l'excursion de la journée à Aix en Provence autour de l'exposition "Sisley l'impressionniste" et lancé un sondage pour avoir une idée de votre intérêt pour cette sortie, sachant que nous étions limités à amener 44 personnes. Vous avez été 74 à répondre positivement, plus ceux d'entre vous intéressés mais pas libres à la date retenue du mercredi 13 septembre 2017. Nous avons donc réservé aussi pour une deuxième date qui est le jeudi 5 octobre 2017, merci de nous renvoyer le bulletin d'inscription avec la date choisie.

J'ADORE VOIR LA MER AVEC LA TRAÎNÉE

DERRIÈRE LE BATEAU

DSCN7226.jpg 

VENEZ NOMBREUX MAIS...

NOUS LE SOMMES TOUJOURS

COMME D'HABITUDE

 

27/05/2015

La Comédie du Livre à Montpellier (34)

affiche.JPG

Cette année la "Comédie du Livre" fêtera sa 30ème édition, chaque année un nouveau pays est mis à l'honneur, cette année ce seront les "Littératures Ibériques". On pourras entendre parler cinq langues dont le Castillan, le Catalan, le Basque, le Galicien et le Portugais avec plus de 30 intellectuels, écrivains et illustrateurs espagnols et portugais. Cet événement est considéré comme la 2ème manifestation littéraire nationale après le "Salon du Livre de Paris".  Elle se déroulera les  29, 30 et 31 mai 2015 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier.

Crée à Montpellier en 1985 par quelques "Librairies Indépendantes", elle est devenue en quelques années une des plus importantes manifestations littéraires de l'Hexagone. Aujourd'hui, près de 100 000 amoureux du livre peuvent rencontrer près de 300 auteurs et sont invités à participer aux nombreux événements organisés tout au long des trois jours que dure la manifestation. J'ai toujours aimé lire, j'aime avoir un livre dans le mains, j'adore les livres qui nous font voyager, ils nous font connaître des pays, des légendes, ils nous apprennent des choses et nous montrent parfois des images exceptionnelles, j'en profiterais pour acheter des livres coups de cœur que je me ferais dédicacer par l'auteur.

MONTPELLIER 1.jpg

Place de la Comédie :

Sur la Place de la Comédie se trouve "l'Opéra Comédie de Montpellier", le bâtiment fut inauguré en 1888, c'est un grand théâtre à l'Italienne, dont l'architecte Joseph-marie Cassien-Bernard 1848 - 1926 fut l'élève de Charles Garnier.

La "Fontaine des Trois Grâces" : les déesses Aglaé, Euphrosyne et Thalie qui étaient les filles de Zeus. Nous symbolisons la beauté, la joie et l'abondance, mais nous ne sommes que des copies, vous pourrez venir admirer l'original dans le hall de l'Opéra - Comédie, le sculpteur qui nous a donné vie s'appelle Etienne d'Antoine. Elle fut terminée en 1776 mais je fut installé seulement 20 ans plus tard en 1796. En effet j'aurais du me trouver sur la Place de la Canourgue (derrière le Palais de Justice) ou se trouvait l'ancienne Mairie de Montpellier et non sur la Place de la Comédie ou je me trouve actuellement, mais nous y sommes très bien car tout le monde nous admire.

LA PLACE DE LA COMÉDIE

(lieu de rendez-vous des Montpelliérains et des diverses manifestations)

PLACE DE LA COMEDIE.jpg

Pour plus d'informations sur la Comédie du Livre à Montpellier voir le site :

http://comediedulivre.fr/   

Venez nombreux assister à la Comédie du Livre

Elle est totalement gratuite et ouverte à tous

Bonne lecture à tous !

 

 

06/05/2015

Le Musée Bunker 638 de la Seconde Guerre Mondiale à la Tamarissière à Agde (34)

AGDE LA BUNKER.jpg

Découvrez l'Histoire d'Agde pendant la Seconde Guerre Mondiale dans un authentique "Bunker" au cœur de la Tamarissière !

UN BUNKER EFFONDRÉ

(sur le haut une espèce de rampe de lancement en fer)

K.jpg

Après de longs mois de travaux réalisés, "l'Association Agde Histoire 39 - 45" est fière de vous annoncer l'inauguration du "Bunker de la Tamarissière". Elle se déroulera le week-end du 8, 9 et 10 mai 2015 (ouverture pour les visites de 9 h à 18 h).

LA PLAGE DE LA TAMARISSIERE

(à droite le bois de pins, le camping et les bunkers)

A5.jpg

Si vous souhaitez rejoindre cette association contactez David Mallen dont voici le mail :

agdehistoire3945@yahoo.fr

JE SUIS SUR LE TOIT D'UN BUNKER

(une partie de la plage de la Tamarissière)

A.jpg

Nous comptons sur votre présence pour cette première présentation de ce projet unique dans le Sud de la France.

Venez nombreux pour ce rendez-vous avec l'Histoire

Avec Notre Histoire !

(Source Hérault Tribune et David Mallen)

A6.jpg

JE PENSE QUE LE BUNKER 638 EST CELUI CI

(à vérifier car il se trouve à l'intérieur du Camping la Tamarissière)

A3.jpg

LIVRE DE DAVID MALLEN

agde 1.jpg

Sur la longue plage de la Tamarissière ou il fait bon se promener, adossée à la pinède on peut découvrir de nombreux blockhaus (bunkers) de la Seconde Guerre Mondiale. Certains sont en très bon état de conservation, certains ont gardé leur camouflage d'époque même si, certains sont tagués.

LES DEUX BUNKERS SUR LA PLAGE

A1.jpg

D'autres sont ensevelis on ne voit qu'un monticule de sable et un coin du bunker, mais d'autres sont entièrement à l'air libre en très bon état. C'est émouvant de les voir, les portes en fer, certaines sont condamnés par des serrures mais d'autres on pourrait pousser la porte et y entrer (ma curiosité me dit vas-y mais ma raison me dit, c'est quand même dangereux), alors non avec regret mais non.

UN AUTRE BUNKER AVEC L’ÉCHELLE ET L’ENTRÉE BOUCHÉE

(pour moitié dans le bois de pins, l'autre partie dans le camping)

B.jpg

Je monte sur le toit et j'aperçois des tubes en fer, je pense que ce sont des aérations pour le bunker, des échelles en fer au dessus de la porte d'entrée au 3/4 bouchée par le sable. En tout cas je trouve qu'on devrait les valoriser car c'est un Patrimoine Historique qu'il faut garder pour "Se Souvenir pour ne Jamais Oublier".

E.jpg

LA NATURE A REPRIS SES DROITS

(une très belle flore sur ces dunes et ces pins face à la mer)

A2.jpg

A Agde se trouvait un "Camp d'Internement" qui a fonctionné durant 5 ans. Avant de rejoindre les différents "Camps de la Mort", les déportés y séjournaient en transit, c'était le cas au camp d'Agde. Ce camp construit début 1939 a rassemblé jusqu'à 24 000 personnes, il a été détruit en août 1944 après le départ de l'armée allemande. A sa place aujourd'hui se trouve le "Collège René Cassin" place des Enfants d'Izieu, une plaque en explique son histoire :

Ici au Camp d'Agde, jusqu'à 1200 enfants juifs et tziganes

furent internés par le régime de Vichy et ses complices.

300 de ces enfants avaient moins de 3 ans.

En mars 1941, ils furent envoyés vers d'autres camps.

Enfin fin octobre 1940 et mars 1941,

120 enfants juifs et 15 tziganes

furent sauvés de la déportation vers les camps nazis

grâce au courage de Madame Sabine ZLATIN, "la Dame d'Izieu"

En mémoire de tous les enfants

qui ne sont jamais revenus des camps, nous n'oublierons pas.

LA STÈLE COMMÉMORANT LE CAMP D'AGDE

A4.jpg

Ici était le Camp d'Agde

Des dizaines de milliers d'hommes

Y séjournèrent

Dans leur marche vers la Liberté

UN COLLÈGE A L'EMPLACEMENT DU CAMP D'AGDE

(là ou des enfants ont souffert... maintenant des enfants rient et jouent)

A41.jpg

Voir les emplacements de ces bunkers sur la Tamarissière sur ce site avec des informations :

http://www.maquetland.com/article-phototheque/3019-herault-le-grau-d-agde-camping-de-la-tamarissiere

C.jpg

Venez nombreux visiter ce lieu de mémoire,

J'essayerais de faire des recherches sur ce lieu

Mais achetez le livre de David Mallen, vous en saurez plus

Sur Agde et l'occupation allemande à Agde

Jolies rencontres sur la Plage la Tamarissière

TAM.jpg

INAUGURATION DU BUNKER 638

Le Samedi 9 mai 2015

Voir les photos sur le site ci-dessous

http://www.herault-tribune.com/articles/27973/agde-la-tamarissiere-le-bunker-agathois-reveille-la-memoire-de-l-occupation/

 

14/03/2015

Villefranche-de-Conflent et son Petit Train Jaune (66)

VILLEFRANCHE.jpg 

Une note sur les Pyrénées en attendant impatiemment la sortie avec votre association Martin (j'ai bien reçu le programme avec l'affiche, dés que je peux je ferais une note), j'adore voyager depuis toute petite, je suis presque née en voyage. J'avais tout juste quelques mois lors de mon premier voyage, ma mère venait de perdre son père, elle m'a emmenée avec elle depuis la région Parisienne jusqu'en Sardaigne (en train + bateau). Je connais les Pyrénées et je suis tombée amoureuse de ces paysages immenses, tant de beautés naturelles avec un patrimoine culturel important. J'aime depuis bien longtemps les Pyrénées, la première fois j'y suis restée presque un mois, j'ai louée un petit studio et me suis baladée tous les jours dans cette si belle région.

VILLEFRANCHE.jpg 3.jpg

La première fois que j'y suis allée c'était en 2002-2003, j'ai trouvé ces montagnes aux paysages grandioses de toute beauté, son Pic du Canigou majestueux a été labellisé Grand Site de France en 2012, de nombreuses manifestations, des visites guidées, des randonnées, des expositions ont lieu dans la région.

VILLEFRANCHE.jpg 1.jpg

Quelques années près j'ai passé quelques jours dans les Pyrénées Orientales au pieds du Pic du Canigou (2 784 mètres, la montagne sacrée des Catalans). J'adore la mer mais j'aime beaucoup la montagne avec ses splendides paysages, j'ai visité des endroits exceptionnels, je n'ait pas fait toutes les notes des lieux visités (je les ferais petit à petit) en voici un petit aperçu avec celle-ci :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/07/01/grotte-des-grandes-canalettes-a-villefranche-de-conflent.html

MONUMENT AUX MORTS ET LE FORT LIBERIA EN HAUT

(VILLEFRANCHE DE CONFLENT)

SAM_2500.JPG

Avec une vue splendide sur le Massif du Canigou, Villefranche-de-Conflent se trouve à 50 km de Perpignan, c'est un village fortifié par Vauban en 1679 avec le "Fort Liberia" sur ses hauteurs.

A1   PLAN VILLE.jpg

La devise de la ville est :

"Non Commoverbitur

Elle demeurera Inébranlable" 

AA LIBERIA.jpg

Le village se trouve dans une profonde vallée au confluents de deux rivières les (Cady et Têt), il est classé parmi les plus Beaux Village de France. Inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO le 7 juillet 2008 ainsi que son fameux "Petit Train Jaune" que j'ai adoré même si je n'ait pas pu faire le parcours en entier, j'y retournerais car cette balade vaut vraiment le coup.

SAM_2555.JPG

Site Web pour plus d'informations :

http://www.villefranchedeconflent.com/

BOUCHE A FEU POUR UTILISER LES CANONS

SAM_2559.jpg

VUE DU FORT LIBERIA DEPUIS LES CHEMINS DE GARDE 

SAM_2540.JPG

Il y a une autre balade en train que j'ai prévu de faire qui est très touristique aussi, celle du "Train Rouge du Pays Cathare et du Fenouillèdes", son départ se fait depuis Rivesaltes. Dans les magasins de Villefranche de Conflent on trouve des sorcières comme Samantha qui nous dit, "j'ai 385 ans, tous mes enfants et petits enfants sont à l’intérieur, je chasse l'hiver et les mauvais esprits disent que je suis une Bruxies - une Sorcière. 

UNE BRUXIES

(c'est une sorcière, une spécialité de la ville)

SAM_2477.JPG

Site Internet du Train du Pays Cathare et du Fenouillèdes :

http://images.tpcf.fr/images/horaires/2013/Affiche%20TPCF%202013.pdf

TRAIN JAUNE CERDAGNE.jpg

Carte du Train Jaune avec le trajet et tous les renseignements :

Carte du Train Jaune.pdf

A 2.jpg

LA GARE DE VILLEFRANCHE DE CONFLENT

(le Train Jaune nous attend... pour de nouvelles aventures)

IMG_4137.JPG

Fondée en 1092 par le Comte Guillaume Raymond de Cerdagne, dans un verrou stratégique de la Vallée de la Tet, au pieds du Pic du Canigou (2784 m), Villefranche-de-Conflent a conservé intacte l'enceinte fortifiée dont la construction s'échelonne du XIème au XVIIIIème siècle.

LE CANIGOU VU DEPUIS CORSAVY

(qu'on appelle le Balcon du Canigou)

canigou depuis corsavy.jpg

L’intérêt stratégique de la cité, est déjà reconnu au Moyen Âge, il est renforcé après le Traité des Pyrénées en 1659, Louis XIV, charge Vauban de compléter les défenses de Villefranche et d'en faire une place forte. Elle permettait de barrer la route de la Cerdagne aux invasions toujours menaçantes des Sarrasins d'où le système défensif, la ville était surveillée par un système de tours.

CATALAN BUVANT AU POUROU

(dans les rues de Villefranche)

DSC_0635.JPG 

On peut admirer une des grandes rues principale de la ville avec de part et d'autre deux magnifiques portes d'entrée, la "Porte de France" construite en 1783, ainsi que la "Porte d'Espagne" construite en 1791.

 

LA PORTE D'ESPAGNE

DSC_0642.jpg

On se croirait vraiment dans une autre époque lorsque l'on marche dans ces petites ruelles aux boutiques typiques d'artisans et de petits restaurants sympa. On peut aussi admirer de nombreuses façades de maisons individuelles, certaines sont inscrites aux monuments historiques. Au centre du village adossée aux remparts, l'église romane Saint Jacques, magnifique avec sa façade de marbre rose elle date de 1095.

LE MÉCANISME AVEC LA LOURDE CHAÎNE

(elle actionnait le Pont-Levis)

SAM_2483.JPG

LA PORTE DE FRANCE ET LE PONT QUI ENJAMBE LA RIVIÈRE TÊT

(on aperçoit les échauguettes aux coins à droite)

PORTE DE FRANCE.jpg

LA PORTE COMTALE AVEC SON HERSE DU PONT LEVIS

(la herse est une grille de fermeture de porte)

SAM_2533.JPG

Elle possède un portail sculpté de motifs en fer forgé du XIIème siècle, de nombreux retables, des statues, des toiles et des marbres funéraires des XVIIème et XVIIème siècle ainsi que de nombreux ex-voto. A gauche du portail roman se trouvent les 3 rainures sont des "Unités de Mesure" qui servaient aux commerçants du textile, elles servaient à mesurer les draps et pièces des tissus lors du marché qui avait lieu sur la place du village.

LA PORTE DE L’ÉGLISE AVEC LES UNITÉS DE MESURES

(en marbre rose du Conflent)

villefranche de conflant.jpg

L’ÉGLISE SAINT JACQUES ET SON MAGNIFIQUE CLOCHER

(église Romane du XIe siècle)

SAM_2476.jpg

eglise.jpg

On peut y voir des tombes ornées de têtes de mort souriantes, dans le lieu des baptêmes (nef à gauche), on peut admirer une cuve très profonde en marbre rose, ou les baptêmes étaient pratiqués par immersion complète dans l'eau bénite jusqu'au XIVème siècle.

LA TOUR DU DIABLE

(on voit la bouche à feu pour les canons)

SAM_2467 LA TOUR DU DIABLE.jpg

On visitera d'abord les remparts commencés à la fin du XIe siècle, considérablement renforcés au XIVe siècle sous le règne de Pierre le Cérémonieux (il fit bâtir douze tours semi-circulaires dont quatre sont encore visibles). Au XVe siècle la Tour du Diable, sous Vauban la construction de six bastions d'angle, ceux du Roi, de la Reine, du Dauphin, de Cornellia, de la Boucherie et de la Montagne. Les deux portes de France et d'Espagne ont été ouvertes sous Louis XVI. On peut circuler dans les remparts en suivant le double chemin de ronde, le chemin médiéval couvert et surmonté par celui de Vauban.

LA PLUS VIEILLE TOUR DÉFENSIVE DE LA VILLE

(elle servait à se réfugier en cas d'attaque, peu d'ouvertures)

SAM_2514.jpg

Nous avons visité la grotte des Grandes Canalettes, le Musée Minéralogique de VERNET, la grotte de la Cova Bastera (Préhisto-Grotte), puis ce que j'attendais avec impatience depuis pas mal de temps c'était de voyager avec le "Petit Train Jaune de Cerdagne ou le Canari".

PREHISTO-GROTTE COVA BASTERA

(juste en face des remparts de Villefranche-de-Conflent)

COVA BASTERA.jpg

GROTTE DES GRANDES CANALETTES

2603921942_2.jpg

Voir note sur la magnifique Grotte des Grandes Canalettes :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/07/01/grotte-des-grandes-canalettes-a-villefranche-de-conflent.html

PLAN DE LA VILLE AVEC LE TRAIN JAUNE ET LES GROTTES 

PLAN CITE OK.jpg

Le "Petit Train Jaune ou le Canari" comme certains l'appellent affectueusement est vraiment jaune comme un canari, en 2010 il a fêté son 100ème anniversaire (1910-2010) et fait la fierté de tous les Catalans. C'est très agréable car il va nous faire vivre un voyage assez particulier, son parcours assez exceptionnel parmi des paysages montagnards grandioses comme j'aime en voir.

DRAPEAU CATALAN SUR LES CANONNIÈRES

SAM_2532.jpg

Çà y est nous y sommes, le train aux wagons jaunes nous attend déjà en gare de "Villefranche-de-Conflent", il y a des wagons fermés et des wagons découverts, même si il fait encore un peu froid (il est 8 heures du matin) nous attendons sur le quai de la gare impatiemment de pouvoir monter à bord.

UNE MEURTRIÈRE BOUCHÉE AVEC UN BOULET DE CANON

SAM_2469.jpg

Nous nous sommes levés tôt pour avoir accès au wagon découvert car il y a beaucoup de touristes, au début une petite pointe de stress car je suis côté ravin et j'ai un peu peur mais bon, je prends sur moi car ça en vaut vraiment la peine. J'ai beaucoup voyagé en train mais, jamais dans un "wagon découvert" donc un peu d’appréhension, mais en même temps j'ai hâte d'entendre le bruit du train sur les rails.

IMG_4221.JPG

Ce décor montagnard et le parcours en train, m'ont fait repenser aux voyages que je faisait il y a bien longtemps, après un long parcours depuis Rome (ligne Rome - Paris, près de 1 400 km). J'ai fait ce voyage jusqu'à Paris, le nez collée à la fenêtre pour admirer les paysages qui défilaient devant mes yeux, je n'ait pas fermé l’œil une fois de peur de rater quelque chose, même la nuit je regardais les lumières des villes et villages au loin.

PETITE CHAPELLE DANS LA MONTAGNE

(vue depuis le Train Jaune)

IMG_4165 chapelle.jpg

Un arrêt dans un endroit pour lequel j'ai une tendresse toute particulière, avec des souvenirs inoubliables de ces voyages. Le train faisait une halte à Modane qui se trouve dans les Alpes (que j'aime beaucoup aussi) dans le Département de la Savoie avec des paysages montagnards d'une beauté qu'on ne peut décrire, il faut les vivre ces moments que je garde en moi pour toujours.

LA ROUTE NATIONALE QUI SERPENTE EN CONTREBAS

(nous sommes dans le Train jaune)

IMG_4181.JPG

Cette ligne est longue de 63 km et relie Villefranche-de-Conflent à Bourg-Madame et Latour-de-Carol, elle dessert entre autres Mont-Louis ou nous nous sommes arrêtés 1 heure après, pour aller jusqu'au terminus qui est Latour-de-Carol il faut 3 heures. Elle dessert aussi, Font Romeu très prisée par les skieurs, les amateurs de montagne aussi bien été comme hiver, Saillagousse ou Err.

F.jpg

Édifiée au début du siècle, la ligne ferroviaire avait pour mission de relier les hauts plateaux Catalans au reste du département. Les premiers travaux entrepris en 1903 permirent, dés 1910, de relier Villefranche-de-Conflent à Mont-Louis.

L’ARRÊT DU TRAIN JAUNE EN GARE DE MONT LOUIS 

IMG_4213.jpg

La ligne définitive ne sera achevée qu'en 1927 en atteignant Latour-de-Carol, elle conserve actuellement son tracé initial dans un environnement de paysages montagnards magnifiques.

PAYSAGES MONTAGNARDS

(vers la gare de Mont Louis)

IMG_4203 VERS MONT LOUIS.jpg

La construction de cette voie a ainsi nécessité l'édification de 650 ouvrages d'art, dont 19 tunnels et 2 ponts remarquables : le Viaduc Séjourné (suspendu à 65 m au-dessus du sol) et le Pont Gisclard (à 80 m au-dessus d'un précipice impressionnant) pour permettre au Train Jaune de se jouer du relief.

POUR REDESCENDRE ON A PRIS LES WAGONS FERMÉS

(plus de place dans les wagons ouverts) 

IMG_4569.jpg

Le Pont Gisclard est l'unique pont suspendu ferroviaire encore en service. il est situé sur la ligne ferroviaire la plus élevée de France "La Ligne du train Jaune" qui part de Villefranche de Conflent à destination de la Tour de Carol. La ligne a été inaugurée en 3 parties en 1910, 1911 et 1927 sous les couleurs de la Compagnie du Midi. Ce pont suspendu exceptionnel porte le nom de son illustre créateur Albert Gisclard, mort tragiquement lors des premiers essais de charge sur le viaduc en 1909.

IMG_4202.jpg

La ligne fonctionne toute l'année, tandis que le petit train jaune dessert 22 gares, cela doit être aussi magnifique de pouvoir le prendre lorsque la neige est là et pourvoir admirer ces paysages extraordinaires sous un manteau blanc.

LE PONT GISCLARD

(classé Monument Historique le 29 avril 1997)

Très beau site sur les cartes postales anciennes des gares des Pyrénées Orientales :

http://www.cpa-gares-66.fr/ponts_cerdagne_046.htm

LA GARE D'OLETTE ET SON CLOCHER TOUR

IMG_4144 GARE OLETTE ET SON CLOCHER.jpg

Le train roule malgré ses 100 ans à une vitesse de 55 km, on peut admirer les villages, les rivières en contrebas, on découvre quelques ouvrages comme 2 grands viaducs les plus impressionnants de la région, des ponts, des tunnels de plus d'une centaine de mètres.

18.jpg

J'ai été impressionnée lorsque nous passions les viaducs par la hauteur, on pouvait voir la route nationale et les voitures en contrebas, mais c'est quelque chose à faire car jamais on n'aura ces sensations si on n'est pas dans ce train. On aperçoit des chapelles sur des plateaux, des villages de montagne, des anciennes gares, mais aussi des maisons atypiques et puis ces paysages magnifiques à perte de vue, j'ai adorée.

FORTIFICATIONS AVEC LE CHEMIN DE RONDE COUVERT D'UN TOIT

(meurtrières et échauguettes)

SAM_2465.jpg

Je me suis souvenue de nos nombreux voyages avec ma famille au départ de PARIS arrivée à ROME, le bruit du roulement assez particulier du train passant dans les tunnels, les paysages qui défilent par la fenêtre, moi le nez collé à la vitre je ne me lassait pas de regarder, j'ai fait un retour dans mes souvenirs, j'ai adorée.

SAM_2470.jpg

Le train évoque pour moi, une sensation de liberté, d’évasion, voyager en train, c'est relaxant, romantique (j'ai toujours rêvée de voyager dans le magnifique Orient Express) enfin, le train est un moyen magique de voyager que j'adorais et que j'aime toujours.

train jaune 2.jpg

Sur les hauteurs de Villefranche-de-Conflent qu'il domine à 150 m environ, se trouve le "Fort Liberia", le fort a hébergé une garnison allant jusqu’à 100 hommes, plus les officiers. Question armement, il était équipé de deux canons de douze livres, deux de huit livres et 6 de quatre livres, chacun équipé de 200 projectiles.

A10 FORT.jpg

Site Web du Fort Liberia :

http://www.fort-liberia.com/

FORT LIBERIA AU DESSUS DE VILLEFRANCHE

(une fortification Vauban)

1.jpg 

Le magasin du fort contenait douze milles livres de poudre ce qui lui donnait une bonne autonomie pour les canons mais aussi pour les armes à feu, mousquet et pistolet des hommes. Remarquable monument construit par Vauban en 1681, fortifié sous Napoléon III (1850 - 1856).

LA GARE DE VILLEFRANCHE DE CONFLENT

IMG_4135.jpg

Une prison pour femmes y fut aménagé, parmi les célébrités, citons Inès de Llar qui était celle qui fit échouer le complot entre les Français lors de la conspiration de Villefranche et les empoisonneuses de Louis XIV, deux d'entre elles y sont restées emprisonnées 36 ans et 43 ans. En effet dans les coulisses de la Cour de Louis XIV, des troubles affaires d’empoisonnement, de magies et messes noires, de sacrifices rituels d'enfants y avaient cours.

IMG_4211.jpg

Au XVIIIIème siècle, Napoléon III apporte des modifications au fort, telles que la construction d'un pont-levis, d'une seconde entrée et d'un souterrain de 734 marches reliant la forteresse à la ville, on l'appelle aussi l’escalier des 1 000 marches.

grottes.jpg

Je vous parlerais plus tard dans de prochaines notes de :

Mont-Louis ville fortifiée par Vauban ou se trouve le C.N.E.C. soit le Centre National d'Entrainement Commando, une très belle visite.

ENTRÉE PRINCIPALE DE LA CITÉ FORTIFIÉE DE MONT LOUIS

(cité fortifiée la plus haute de France, 1567 M)

IMG_4254.jpg

La Préhisto-Grotte Cova Bastera qui se trouve en face de Villefranche-de-Conflent, est une grotte fortifiée par Vauban, elle est la partie préhistorique et historique du réseau des Canalettes et des Grandes Canalettes.

DSC_0027.jpg

Le Musée Géologique de Vernet-les-Bains se trouve aux pied du massif du Canigou, il recèle plus de 10 000 pièces de la magnifique collection de minéraux et fossiles découverts pour la plupart par M. André Trochon en France dans près de 280 m² et 4 salles d’expositions. Depuis novembre 2013, M. Trochon a fait don de sa collection au Musée National d'Histoire Naturelle de Paris afin que tous les amoureux de géologie puissent continuer à venir les admirer, un grand homme très gentil avec une femme adorable que j'ai eu le plaisir de rencontrer, j'ai acheté le livret du musée qu'il nous a dédicacé. Ils auraient pu au moins lui rendre hommage en accolant son nom à celui du musée, il aurait été honoré certainement après autant de temps passée dans son musée. On sentait la passion qui l'animait lorsqu'il nous parlait de ce musée, de chaque pièce qui s'y trouvait, et surtout des anecdotes sur ses découvertes, nous y avons passé quelques heures très agréables.

LE CASINO DE VERNET LES BAINS

(l'entrée du Musée se fait par la porte que vous voyez sous la terrasse)

IMG_4096.jpg

Le Site des Orgues d'Ille-Sur-Têt qui est un magnifique site naturel, des falaises qu'on appelle cheminées des Fées et autres sites visités. 

SAM_2223.JPG

JE VOUS INVITE TOUS SI VOUS ÊTES DANS LE COIN

A FAIRE CETTE MAGNIFIQUE BALADE

QUE JE REFERAIS CAR JE N'AIT PAS PU VOIR

DES LIEUX TRÈS INTÉRESSANTS

BON SÉJOUR A TOUS 

 

24/12/2014

Joyeuses Fêtes à Tous, la Trêve de Noël de nos Poilus 1914 - 2014

bleuet.jpg

Symbole du Souvenir National, le Bleuet de France

Je n'avais pas envie de mettre un poème comme d'habitude pour ces fêtes de Noël, alors en cette année de commémoration de la Grande Guerre de 1914 - 1918, j'ai eu envie de rendre hommage à tous nos Poilus qui ont donné leur vie pour qu'on retrouve notre "Liberté". Mais aussi à tous ces soldats qui sont morts dans cette guerre dans le monde entier, sans aucune distinction de nationalité car, pleurer ses morts, avoir du chagrin est la même souffrance pour tous sans exception, personne ne souffre plus qu'un autre !

3.jpg

Dans un Forum j'ai trouvé ces écrits de Laurent59 en 2009 :

Bientôt Noël, je relis régulièrement quelques lettres de Poilus qui passent leur premier Noël de guerre en décembre 1914. Les illusions sont perdues et cette guerre qui se voulait courte, n'en finit pas de durer.

Voici un extrait de deux courriers écrits sur le "Front de l'Argonne" en hiver 1914, les deux hommes sont de la même Compagnie (19e), du même Régiment (272e) mais pas du même Rang.

Lettre datée du 25 décembre 1914, tranchées près de Servon, auteur : Capitaine Pierre Quentin Bauchart.

Le temps est presque beau, ce matin, juste assez de neige pour nous rappeler que c'est le soir de Noël, et les tranchées en sont saupoudrées. Comme réveillon, j'offre à mes hommes une avancée de quelques mètres vers les Boches (Allemands), les tranchées s’enchevêtrent et deviennent inextricables, d'autant plus que plupart sont inondées.

4.jpg

Je serais plein, non seulement de courage mais d'entrain si je pensais au moins à vous... Merry Christmas ! Quelle ironie ! Il est né le divin enfant qui apportera aux hommes la doctrine d’amour. Mais les hommes l'ont crucifié ! Et continuent à le faire... Vaillant Noël pour les femmes et les enfants de France ! Noël, c'est le jour de l'Espoir...

Dans la même tranchée, le même jour, le Caporal Louis Bénard écrit :

Jour de Noël ! Mais plutôt Noël des gueux ! Nous sommes dans la tranchée, le réveillon n'est guère réussi, nous avons mangé un biscuit avec une tasse de thé ! Quelle fête ! Un de mes camarades nous a chanté Minuit Chrétien, cela ne manquait pas d'une certaine grandeur au milieu de la fusillade intense. J'ai hâte de rentrer, tu me manques tellement, les enfants me manquent aussi. Ici on survit dans le froid et la misère, heureusement, notre Capitaine Pierre Quentin Bauchart veille sur nous.

Le Capitaine Pierre Quentin Bauchart sera tué le 7 octobre 1916 dans la Somme. Le Caporal Louis Bénard envoya une lettre par jour à sa femme bien-aimée, il survivra à cette guerre sans aucune blessure. Après ces quatre longues années de guerre, ces premiers mots seront... "j'ai honte d'être encore en vie" ! Émouvant n'est ce pas ?

Dans le gourbis "Noël 1914" avec les hommes de la 19e Compagnie Argonne.

B1.jpg

Je voulais aussi vous parler de cette fameuse "Trêve de Noël" qui a eu lieu dans certaines tranchées du Front. Ces fraternisations ont été longtemps tenues cachées, il ne fallait surtout pas en parler car les Français et les Allemands, vont sortir de leurs tranchées et venir à la rencontre les uns des autres, ils ont échangés des cigarettes, journaux etc, et puis la guerre à repris comme avant.

A1.jpg

Paroles de Poilus, lettres et carnets du front 1914-1918 - Librio-(extrait)

Tranchées-Palace, le 14 décembre 1914 :

Chers parents,

Il se passe des faits à la guerre que vous ne croiriez pas, moi-même, je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais pas vu, la guerre semble autre chose, eh bien, elle est sabotée. Avant-hier et cela a duré deux jours dans les tranchées que le 90e occupe en ce moment. "Français et Allemands se sont serrés la main", incroyable je vous dis ! Pas moi, j'en aurais eu regret. Voilà comment cela est arrivé : les Boches (Allemands) arborent un drapeau blanc et gueulent : "Kamarades, Kamarades, rendez-vous".

1766345128.jpg

Ils sortent alors de leurs tranchées, sans armes, rien du tout, l'Officier en tête, nous en faisons autant et cela a été une visite d'une tranchée à l'autre, échange de cigares, cigarettes, et à cent mètres d'autres se tiraient dessus, je vous assure, si nous ne sommes pas propres, eux sont rudement sales, dégoûtants ils sont, et je crois qu'ils en ont marre eux aussi. Mais depuis, cela a changé on ne communique plus, je vous relate ce petit fait, mais n'en dites rien à personne, nous ne devons même pas en parler à d'autres soldats.

Je vous embrasse bien fort tous les trois.

Votre fils, Gervais.

boule de noêl 1.jpg

Celui qui n'a pas Noël dans le cœur,

Ne le trouvera jamais au pied d'un arbre.

(Roy Lemon Smith)

* * * * * * * * * *

Revenons aux choses essentielles,

Prenons garde, le Monde est fragile...

Une pensée pour tous les disparus de la Guerre,

Pour toutes les personnes qui nous manquent !

Pour nos familles et nos amis,

Je vous souhaite à toutes et tous,

De très Joyeuses fêtes de Noël.

 

08/02/2014

Commémorations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 1914 à 1918 de 2014 à 2018

B.jpg

Nous venons de commémorer il y a quelques mois, l'Armistice qui fut signé à la clairière de Rethondes dans la foret de Compiègne dans le département de l'Oise le 11 Novembre 1918 à 5 heures 10. Il mit fin à celle qu'on appelait : "la Grande Guerre ou la Der des Ders", en effet, le 11 novembre 1918 à 11 heures, les cloches et les clairons de tous les villages de France sonnaient le "Cessez-le Feu".

les-douleurs-dela-guerre0001-z.jpg

Vous pouvez consulter la Convention d'Armistice du 11 novembre 1918 sur le site du Service Historique de la Défense : 

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Nouvel-article,194.html

Près d'un siècle après le déclenchement des hostilités, la Grande Guerre reste toujours présente dans la mémoire collective même si il ne reste plus de Poilus, le dernier M. Lazare PONTICELLI est décédé le 12 mars 2008.

SAC INDIVIDUEL D'UN POILU 1914-1918

EAI MONTPELLIER.JPG

Le Monde en guerre, d'abord conflit Européen, pour la France il devint mondial le 3 août 1914, 72 pays participèrent de près ou de loin à la Grande Guerre de 14-18. Ci-dessous vous trouverez la liste de ces 72 pays qui d'ailleurs seront les invités de la France (notre Président Monsieur François Hollande, l'a annoncé lors de son discours au palais de l’Élysée le jeudi 7 novembre 2013).

UNIFORMES DES POILUS COULEUR GARANCE

(avant le changement d'uniformes, ils étaient trop visibles au front)

03 poilus avant.jpg

Les soldats des 72 pays, défileront parmi les soldats français, avec leurs drapeaux et uniformes sur les Champs Élysées le 14 juillet 2014, j'ai hâte d'y assister car cela va être une cérémonie grandiose et en même temps elle sera extrêmement émouvante.

UNIFORMES DES POILUS BLEU HORIZON

(après le changement du 27/07/1914)  

03 poilus apres.jpg 

Cliquez sur la carte des pays, vous y verrez des cartes postales, des photos, des affiches d'époque de tous ces pays avec des explications, les noms de pays de l'époque, certains uniformes, les dates d'entrée en guerre etc :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/11/11/centenaire-premiere-guerre-mondiale-72-pays-belligerants_n_4252210.html 

001.jpg

Chaque commune de France, chaque famille française, restent marquées à jamais par la dureté, la souffrance et l'horreur que fut cette Grande Guerre. Mais l'année 1914 fut aussi un moment d'union, en effet les Français s'unirent dans une "Cohésion Nationale" afin de faire face tous ensemble à cette immense tragédie qu'ils n'oublieront jamais...

LE DERNIER POILU M. LAZARE PONTICELLI

il s'est éteint le 12 MARS 2008 à l'âge de 110 ans,

il aimait raconter "Pour que les Jeunes Sachent"

2537482840.jpg 

Note sur "l'Artisanat de Tranché, 700 objets fabriqués par les Poilus de la collection de Monsieur Jean-Pierre Malka", elle est visible au Phare de Palavas-les-Flots, c'est une très belle et émouvante collection n’hésitez pas à aller l'admirer :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/11/07/hommage-aux-poilus.html

LE MUSÉE DE L'ARTISANAT DES POILUS A PALAVAS LES FLOTS

(magnifique collection appartenant à monsieur Jean-Pierre MALKA)

L'année 2014 marquera des le début des commémorations (elles vont durer de 2014 à 2018 ***) du "Centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-1918", mais aussi du "70ème anniversaire de la Libération de la France" ces manifestations vont durer quatre années et vont nous permettre de rendre hommage aux Poilus (le nom qu'on donnait aux soldats) qui ont donné leurs vies pour que vive la Liberté dans notre pays et que nous soyons Libres... Cette guerre éclata l'été 1914, la majeur partie de la population pensait qu'elle serait courte et ne dépasserait pas deux mois mais hélas, elle durera quatre longues années jusqu'en 1918.

MACHINE A CREUSER LES TRANCHÉES 

(source web)

02 poilus Machine a creuser les tranchées.jpg

Elle demeure avant tout inoubliable pour son terrible bilan en pertes humaines : 8 millions de militaires décédés au cours de cette guerre et qui ont obtenu la mention "Mort pour la France" sur l'ensemble des fronts. Ces soldats disparus, laissèrent derrière eux des dizaines de milliers de veuves et autant d'orphelins.

876834780.jpg

A ces chiffres s'ajoutent plus de 6 millions de blessés, certains légers mais d'autres souffrant d'infirmités physiques plus graves (amputations, blessures au visage, aveuglement, empoisonnement aux gaz etc. On les appelait les "Gueules Cassées" qui connurent d'importantes difficultés lors de leur retour dans la vie civile et familiale.

1.jpg

Nombreux étaient ceux qui souffraient de stress-post-traumatique ayant vécu l'horreur dans les tranchées (bombardements, gaz de combats, morts), ils eurent beaucoup de mal à se réintégrer dans la société. Cependant, les mutilés du visage ou du crâne, des membres, ne furent pas reconnus comme invalides fin 1918 mais, il leur fallut attendre 1925 (soit 7 ans après...) pour percevoir leurs premières pensions.

PROTHÈSE DE BRAS ARTICULE D'UN POILU

(source web)

05 poilus prothèse bras articulé.jpg

J'ai lu une phrase qui devrait faire réfléchir certaines personnes :

Il faut que la mémoire reste vigilante car,

les histoires anciennes,

parfois redeviennent actuelles... 

C'est après la guerre que le bleuet fut utilisé comme la fleur du souvenir en faveur des mutilés de la guerre. Le bleuet est la fleur symbolique du Souvenir des "Morts pour la France", fabriqués par les victimes de la guerre. Elle est le symbole de la réinsertion par le travail d'ailleurs les premiers bleuets (en papier) sont vendus dans certains lieux de Paris de façon familiale.

LE BLEUET SYMBOLE DU SOUVENIR

"DES MORTS POUR LA FRANCE"

Bleuet.jpg

Comme le coquelicot (pour les Anglais), le bleuet étaient les seules fleurs qui poussaient dans la terre des tranchées, pour les poilus ces fleurs avec ses couleurs, symbolisaient la vie qui continuait malgré les bombardements et toutes les souffrances endurées ainsi que la mort omniprésente. 

"Bleuets de France"

* * *

Les voici les petits bleuets !

Les Bleuets couleur des cieux,

Ils vont jolis, gais et coquets,

Car ils n'ont pas froid aux yeux.

En avant partez joyeux ;

Partez, amis, au revoir !

Salut à vous, les petits "bleus",

Petits "Bleuets", vous notre espoir !

(Poème d'Alphonse Bourgoin, 1916)

fiori  fiordaliso.jpg

Le premier département de France qui fut libéré fut "La Corse", d'ailleurs le 8 octobre 1943 à Ajaccio, le Général De Gaulle y déclarera :

 "La Corse a la fortune et l'honneur,

d'être le premier morceau libéré de la France" 

corse-liberee.jpg

"Je n'ai rien dit"...

* * *

Quand ils sont venus chercher les communistes,

je n'ait rien dit,

je n'étais pas communiste.

* * *

Lorsqu'ils ont emprisonné les socialistes,

je n'ait rien dit,

je n'étais pas socialiste.

* * *

Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes,

je n'ait rien dit,

je n'étais pas syndicaliste.

* * *

Lorsqu'ils sont venus "ME" chercher,

il  ne restait plus personne,

pour protester.

(Poème écrit en 1942 par Martin Niemöller plusieurs versions)

1489273_751296681566929_1041572446_n.jpg

MOBILISATION GÉNÉRALE DU 2 AOÛT 1914 EN FRANCE

DÉPART DES SOLDATS POUR LE FRONT

544136_156964037796761_864975941_n.jpg

Retour sur toute la durée de 1914 à 1918 et de 2014 à 2018 :    

*** Après le 14 juillet 2014 seront commémorés : l'assassinat de Jean JAURES à Paris le 31 juillet, la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France le 3 aout, ainsi que la bataille de la Marne du 6 au 12 septembre. Ensuite le 11 novembre 2014 permettra de faire un retour mémoriel sur toute la Durée du Conflit, jusqu'à l'Armistice de 1918 et cela sur l'ensemble du territoire. Les grandes dates de la suite du conflit, dont les batailles de la Somme et de Verdun en 2016 et celle du Chemin des Dames en 1917, seront commémorées jusqu'en 2018, année ou prendront fin les "Commémorations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 14-18".

ÉQUIPEMENT COMPLET DES POILUS

Equipement poilu 1918.jpg

Le débarquement de 1944 sera commémoré à Ouistreham en 2014 :

Le "70ème anniversaire de la Libération de la France" aura lieu en 2014, il aura une portée d'autant plus forte qu'il s'agira de l'anniversaire décennal, avec les derniers témoins du second Conflit Mondial. Le Débarquement en Normandie sera célébré le 6 juin à Ouistreham, à "Sword Beach", plage ou le commando français Kieffer débarqua. Le Président des États-Unis Barack OBAMA et la reine Élisabeth II y sont attendus.

DIVERSES MANIFESTATIONS

02.jpg    

FR-Amiens-Glisy-2014_big.jpg

Une "Grande Collecte Européenne" de documents, photos de soldats, lettres, carnets de notes, correspondances, médailles et décorations ou tout autre document en rapport à la guerre et aux Poilus a eu lieu depuis novembre 2013 aux Archives Départementales de chaque ville. Cette collecte continue encore de nos jours, vous pouvez toujours vous rendre aux Archives Départementales de votre ville si vous n'avez pas pu y aller avant (vos documents sont scannés et vous sont rendus).

POILU INHUME OFFICIELLEMENT LE 11/11/2013

SOIT 98 ANS APRÈS SON DÉCÈS

04 poilus officiellement inhumé dans le carré militaire du cimetière, 98 ans après son décès inh 11 -11-2013.jpg

Vous pouvez aussi mettre vos documents sur "EUROPÉANA 1914-1918" depuis chez vous si vous avez Internet et un scanner en vous rendant sur le site et en créant votre compte :

http://www.europeana1914-1918.eu/fr

LIVRE PAROLES DE POILUS

01.jpg

LETTRE EXTRAITE DE CE LIVRE

paroles de poilus 1.jpg 

Une pensée pour toutes les victimes

de cette Grande Guerre de 1914 - 1918,

Pour les Poilus ainsi que leurs familles. 

a6.jpg 

En souvenir du 11 novembre pour qu'on ne vous oublie jamais,

Pour que votre sacrifice n'ait pas été vain,

Vous avez vaillamment défendu (votre) notre pays,

Ainsi que Notre Chère Liberté...

CANDELE 2.jpg

 

21/06/2013

La Maternité Suisse d'Elne - Château d'En Bardou (66)

ELNE A OK.jpg

La première fois ou j'ai entendu parler de la "Maternité Suisse d'Elne", c'était en 2011 lorsque j'ai visité le Camp d'Internement de Rivesaltes (voir liens notes plus bas). J'ai d'abord entendu parler de l'action qu'avait menée pendant la Seconde Guerre Mondiale, une jeune femme de 24 ans du nom d'Elisabeth EINDEBENZ (12 juin 1913 - 23 mai 2011).

ANCIENNE PORTE D'ENTREE DU CHATEAU

c.jpg

Voici un site Internet très intéressant, très bien documenté sur la Maternité Suisse avec des photos du château démoli, sa reconstruction, ses propriètaires dans les lieux, son architecture avec des photos de la coupole, des albums photos de cette période :

http://www.maternitesuissedelne.com/index.html 

ELISABETH AVEC UNE PETITE FILLE

(broderies sur papiers avec poèmes réalisés par les pensionnaires)

B3.jpg

Sur le premier cadre à gauche on peut lire écrit en espagnol le texte suivant :

Cette nuit en me réveillant,

il m'est passé par l'esprit,

que sans votre protection,

nous allions être en difficulté.

C'est pourquoi je vous souhaite,

pour l'année 1941,

beaucoup de prospérité.

(Juanito Gonzalez)

SILHOUETTE D'HOMME SUR LA PLAGE

AU CAMP D'ARGELES SUR MER

a9.jpg

(valises et couvertures à ses pieds)

elne.jpg

Il y en a plusieurs exposés, sur un autre cadre du montage on peut y lire :

Dans cette triste campagne,

une nouvelle année commence.

Nous la souhaitons plus qu'heureuse,

à Madame Isabel.

(Rolanda Gonzales)

a.jpg 

Elisabeth, jeune collaboratrice du Secours Suisse, la Maternité verra le jour grâce à elle, entre 1939 et 1944 des futures mères seront accueillies afin d'accoucher loin de l'horreur des camps ou elles étaient internées.

maternite elne 1.jpg

Elle était institutrice et infirmière et aura permis de faire naître et sauver (avec l'aide de ses collaboratrices) des centaines de bébés (597) de mères persecutées. Pour la plupart elles étaient réfugiées espagnoles, mais aussi des tziganes et des juives lors de cette période extrêmement difficile. Par la suite elle aura su extraire du génocide entre 1939 et 1944 des centaines d'enfants juifs.

ELISABETH EIDENBENZ

dd.jpg

Étant obligée de fermer la Maternité sous la pression des allemands en 1944, elle repartira en Suisse, puis pendant la libération participera au sauvetage de femmes qui subirent sévices et viols pendant l'arrivée des troupes soviétiques qui ont amené à la débacle définitive des nazis en Autriche en 1945. Elle aida aussi (avec le soutien de son réseau) les internés du Camp d'Argeles-sur-Mer à tenir le coup, en introduisant des l'hygiene dans le camps afin de freiner la propagation des épidemies.  

A4.jpg

Les mères espagnoles dans la Maternité l'appelaient "la Seniora Isabel", cet épisode historique, fut passé sous silence pendant des décennies, puis on commença à en reparler dans les années 1990.

a6.jpg

Elle se trouve un peu à l'écart d'Elne mais hélas, plusieurs fois je n'ait pas pu la visiter "fermée au public en attente de travaux" mais, j'ai pu au moins en voir l'exterieur. Je m'y suis rendue une autre fois en passant pour aller en Espagne, toujours fermée et elle vient d'ouvrir le 16 fevrièr 2013 après la fin des travaux de la 1ère tranche inaugurée par Christian Bourquin, Président de la Région.

A3.jpg

Site Internet sur l'inauguration de la Maternité rénovée le 16 fevrièr 2013 à 11 heures avec les personnes nées à la Maternité, cela a du être un moment d'intense émotion se retrouver dans ce lieu qui les a vus naître, même moi j'ai été émue de me trouver dans ces lieux :

http://leblogabonnel.over-blog.com/article-maternite-d-elne-monument-d-histoire-monument-d-amour-elisabeth-eindenbez-association-d-a-m-e-115423776.html

LA MATERNITE AVANT TRAVAUX EN 2011

avant 1.jpg

ON APERCOIT LE GRAND ESCALIER

(avant sa destruction pour installer l'accueil)

avant 2.jpg

AVANT LES TRAVAUX A TRAVERS LE GRILLAGE EN 2011

AVANT.jpg

Une grande et magnifique bâtisse à l'écart du village d'Elne, elle est devenue un symbole d'humanité, Elisabeth Eidenbenz n'y reviendra qu'en 2002 et sera justement honorée.

  • En 2002, elle recevait à la Maternité même, la médaille des "Justes parmi les Justes entre les Nations attribuée par l'Etat d'Israël.
  • En 2006, la médaille de "l'Ordre civil de la Solidarité" décérnée par la Reine Sofia d'Espagne, ainsi que la "Creu de San Jordi" remise par la Generalitat de Catalunya (Gouvernement Catalan).
  • En 2007, elle était décorée de la "Légion d'Honneur" par la République Française.     

IMG_1396.JPG

En mars 2012, la ville a commencé la 1ère tranche des travaux de rénovation grâce au soutien de l'Europe, de la Région, du Département et de nombreux donateurs, permettant :

  • la création d'un espace d'accueil du public d'un seul niveau à l'emplacement de l'aile du château disparue, avec la création d'une salle audio-visuelle ou l'on peut voir un film en racontant son histoire.
  • l'installation d'un ascenseur permettant ainsi l'accés au château pour les personnes à mobilité réduite.
  • la mise en conformité de l'ensemble du bâtiment pour la sécurité du public.     

ELNE B.jpeg

Les années à venir verront la mise en oeuvre d'études muséographiques et architecturales pour prévoir la 2ème tranche de travaux concernant l'exposition permanente. Une réflexion est engagée pour prolonger l'action d'Elisabeth EIDENBENZ par la mise en oeuvre d'un foyer maternel à proximité de la Maternité.

PLAN DE LA 1ERE TRANCHE DES TRAVAUX

(source journal "Elne Citoyenne" d'août 2011)

maternite elne.jpg

Le portail est à moitiè ouvert, j'entre dans ce lieu un peu sur la pointe des pieds en pensant à ce que cette allée qui nous amène au château, ce parc, ce château ont été les témoins. On entend presque les gazouillis et les rires des enfants jouant dans le parc on s'attend presque à les voir courir en culottes courtes derrière la haie qui masque l'entrée au fur et à mésure que l'on avance.

ANCIEN MONTE-PLATS AU REZ DE CHAUSSEE

A5.jpg

On peut voir des photos dans l'exposition de moments avec les mères et les infirmières posant aux pieds de ce magnifique éscalier. Les bébés dans des paniers d'osier ou alors dans des cagettes en bois avec des pieds (cagettes de fruits et légumes).

LA MATERNITE EN TRAVAUX

(construction de l'accueil en 2012)

DSC_1042.JPG

DSC_1033.JPG

C'est très émouvant de se retrouver dans cet endroit ou la tristesse de ces années noires se mêlait la joie de mettre au monde un bébé, dévenir mère dans ces conditions.

FRISES SUR LES FACADES DU BATIMENT

(elles sont toutes différentes les unes des autres)

102CANON2.jpg

Malgré certaines esquisses de sourires, on voit bien les visages fermés des mères avec leurs bébés dans les bras qui ne savent pas ce qui les attend, ou qui se doutent... mais là, elles se sentent sécurité pour le moment. Beaucoup de femmes ont appelées leurs petites filles "ELNA" en rapport avec ELNE ou se trouvait la Maternité.

ELISABETH AVEC UNE PETITE FILLE DANS SES BRAS RIANT

ELLE NOUS ACCUEILLE DANS LA 1ERE SALLE

a8.jpg

Vous verrez sur le site au début de la note des articles de presse ou on explique la "valeur symbolique" de ce prénom "ELNA" pour les personnes qui on connu la Rétirada (exode des réfugiés espagnols lors de la guerre civile).

MATERNITE APRES LES TRAVAUX EN 2013

FF.jpg 

Cette exposition nous montre la vie quotidienne de la Maternité, Elisabeth en parle en disant ceci (dans le livre Femmes en exil Mères des camps) :

 _500____img427_297.jpg

Notre Maternité d'Elne située au milieu des champs fertiles entre les Pyrénées, et où la cigogne de notre enfance descendait souvent plus d'une fois par jour par la cheminée pour y déposer un joli bébé rose, représentait pour de pauvres femmes réfugiées un oasis de paix et de bien-être pour les 6 à 8 semaines pendant lesquelles elles étaient hebergées. Tout autour naissait la plaine rose des fleurs de pêchers...

EXPOSITION AVANT TRAVAUX

 (source de la photo trouvée sur le net par une amie)

MATERNITE ELNE AVANT TRAVAUX.jpg

Je vous parlerais dans d'autres notes des diffèrentes expositions que j'ai visité sur la Retirada à Argèles-sur-Mer, mais aussi à Saint-Laurent-de-Cerdans et d'autres lieux dans les Albères et le Haut-Vallespir, lieux de passage des réfugiés.

CHEMINS EMPRUNTES PAR LES REFUGIES ESPAGNOLS

(de nombreuses randonnées sur les mêmes chemins)

CAMIN RETIRADA.jpg

MEMORIAL 1939 DE LA RETIRADA FAIT AVEC DES CHAINES

(à l'entrée de Saint-Laurent-de-Cerdans)

RETIRADA.jpg

3500.jpg

Une fois passé l'accueil, on regarde le film vidéo sur l'histoire de cette période, on y voit aussi Elisabeth qui parle de ces mères, des bébés de la vie quotidienne à la Maternité etc. Nous pouvons visiter librement on monte ce grand éscalier aux marches ébréchées ou cassées et reparées pour se plonger dans le passé.

ENTREE ACTUELLE DE LA MATERNITE DERRIERE NOUS

(début de l'exposition à gauche)

IMG_7619 OK.jpg

Une exposition de la Croix-Rouge Suisse est presentée dans le château, réalisée  par Helena Kanyar Becker qui est historienne, elle s'intitule :

 "FEMMES OUBLIEES"

l'aide humanitaire suisse aux enfants 1917 - 1948

a10 OK.jpg

J'ai été un peu deçue quand même, car on m'avait dit que l'on pouvait visiter toute la Maternité et monter jusqu'a la coupole mais, arrivés à l'étage un panneau interdiction, chantier en cours. Je demande à l'accueil et, effectivement les travaux ne sont pas terminés, tant pis j'y retournerais lorsque tout sera finalisée, j'ai beaucoup aimé quand même.

INVITATION POUR L'INAUGURATION JE N'AIT PAS PU M'Y RENDRE

invitation inauguration 16 02 2013 OK.jpg

SALLE D'ACCOUCHEMENT ELLE S'APPELLAIT "MARRUECOS"

BBBB.jpg 

Voir notes sur le Camp de Rivesaltes dit aussi Camp Joffre qui a un rapport avec la Maternité Suisse d'Elne :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2011/02/09/musee-memorial-camps-de-rivesaltes.html

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/03/16/nicole-berge.html

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/05/02/savoir-une-chose-comme-l-ayant-vue-de-nicole-berge.html

LA PORTE D'ENTREE PRINCIPALE AVEC SON VITRAIL

(un grand escalier se trouvait derrière, actuellement l'accueil)

B1.jpg

Au pied de l'éscalier un grand panneau avec les noms de tous les enfants nés dans la Maternité, le premier un garçon est né le 7 décembre 1939 et la derniere une petite fille née le 30 avril 1944.

aaaaa.jpg

Je vous invite si vous le pouvez, à aller visiter la Maternité car la municipalité d'Elne l'a rachetée pour en faire non pas un simple musée, mais un lieu d'activité solidaire et de témoignage vivant de l'histoire, en exemple à tous ceux qui sont épris de paix et d'humanité en ce monde.

Une pensée pour ce lieu si particulier et émouvant,

pour toutes les personnes qui ont séjourné dans la Maternité,

pour tous les enfants qui y sont nés,

pour les mamans qui ont accouché dans ce lieu,

pour Elisabeth EIDENBENZ et son courage,

 et pour toutes les personnes qui l'ont aidée dans cette dure tache...

OO.jpg

 

19/05/2013

Aiacciu - Ajaccio souvenirs...

253457_488860064472164_163834394_n.jpg

La Corse... "Île de Beauté", c'est vraiment un endroit de rêve avec des paysages magnifiques, toutes les couleurs y sont représentés, celles du ciel, du soleil, de la mer, des façades des maisons aux couleurs pastels, de la montagne avec son maquis épais et verdoyant.

LE BICORNE DE NAPOLÉON

A22.jpg 

J'aime beaucoup entendre les gens parler le Corse, c'est une très belle langue comme le Sarde d'ailleurs, je les comprends un peu. On décide de passer une semaine de vacances à Ajaccio, ce n'est pas la bonne saison mais ça m'est égal je suis très contente d'y retourner après tant d'années.

ON ARRIVE ON APERÇOIT LES COTES CORSES

AJACCIO NAPOLEON MARSEILLE1.jpg

Lorsque mes parents décidaient de partir en Sardaigne pour les grandes vacances, je ne tenais pas en place, j'étais si heureuse de retourner en Sardaigne voir ma famille, mes amis mais c'était aussi l’excitation du voyage qui était long. Nous résidions en région Parisienne alors le trajet parfois (Paris/Civittavecchia ou alors Paris/Genova-Gênes).

LA COURONNE DE NAPOLÉON

(sur le Cours Napoléon, à chaque fois que je la vois,

mes nombreux souvenirs heureux reviennent,

le soir elle s'illumine j'adore)

AJACCIO COURONNE.jpg1.jpg

Lorsque nous habitions Ajaccio, on descendait à Bonifacio prendre le ferry dans cette magnifique ville (Bonifacio Corse/SantaTeresa di Gallura en Sardaigne) un trajet de  50 mn puis la route jusqu'a Burcei en province de Cagliari (je ne m'ennuyais jamais à regarder tous ces paysages.

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GENOISE

J'ai toujours adoré voyager car j'aimais déjà voir défiler les paysages, avec mon père hélas qui ne voulait jamais s’arrêter (il partait d'un point A à un point B) pour nous faire visiter un lieu alors, on les admirait de loin en roulant. Des l'annonce du voyage je commençais à préparer ma valise, mais il me fallait reprendre des affaires car on ne partait que bien plus tard, sa faisait beaucoup rire ma famille.

PLACE FOCH STATUE DE NAPOLEON (1er Consul) ET 4 LIONS

(à droite la rue du Cardinal Fesch, boutiques de Corail)

RUE FOCH STATUE NAPOLEON.jpg

La Corse on l'aime (en tout cas moi... je l'aime) en toute saison, par beau temps mais aussi qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige, je suis toujours partante pour y aller, ne serait-ce que quelques jours.

VOICI LE TROTTOIR OU NOUS FAISIONS DU PATIN A ROULETTES

AVEC UNE VUE MAGNIFIQUE SUR LA BAIE D'AJACCIO

(école de la place Miot, au bout de la baie à gauche)  

AJACCIO1.jpg

La Corse me touche aussi, parce que c'est une île ou j'aurais adoré m'installer définitivement (on dit qu'il n'est jamais trop tard... à la retraite peut-être), lorsqu'on a vécu dans une île, on ressent un je ne sait quoi... de magique, elle est pour moi la petite sœur de la Sardaigne d'ou je suis originaire, voici mon blog :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

CORSE ET SARDAIGNE 2 ILES MAGNIFIQUES

QUI SONT A JAMAIS DANS MON COEUR

A.jpg

Par contre la semaine de notre départ, le temps est à la tempête, vent fort, pluies torrentielles, à Toulouse et Montpellier des arbres déracinés, de la neige à Grenoble, de fortes perturbations dans toute la France, nous nous demandions si nous allions pouvoir partir. Le mois d'octobre dernier à connu des températures estivales, puis deux tempêtes dans le Sud, de très fortes pluies avec un bon coup de froid généralisé, enfin un temps de fous quoi.

BATEAU ARRIVEE OK.jpg

Le jour de notre départ (28 octobre 2012) depuis Toulon avec "Corsica Ferries" destination Ajaccio, la télévision nous montre les images du Napoléon Bonaparte navire de la Compagnie SNCM à Marseille, amarré au quai mais, gîtant fortement sur le côté quel choc de le voir ainsi...

Suite à la terrible tempête avec des bourrasques de vent soufflant à plus de 100 km/h, il a cassé toutes ses amarres en heurtant un quai ou il se trouvait en hivernage. Une grande brèche de 30 mètres à l'arrière s'est ouverte, des compartiments étanches ont étés inondés d'ou le bateau penché vers l'arrière.

DEVANT NOTRE RESIDENCE ON VOYAIT LES BATEAUX

(sur le Golfe d'Ajaccio, arriver ou partir)

z6bis.jpg

Heureusement aucun blessé n'est à déplorer aucun passager à bord mais seulement des membres d'équipages qui se trouvaient là pour des travaux de maintenance.

LE NAPOLEON BONAPARTE A MARSEILLE

LE 28 OCTOBRE 2012

(photos prises en roulant sur le pont en voiture)

AJACCIO NAPOLEON MARSEILLE OK.jpg

ARTICLE DE JOURNAL RELATANT LE DRAME 

NAPOLEON BONAPARTE 3.jpg

Lorsque l'on passe devant le Port de Marseille on l'aperçoit on n'en croit pas nos yeux, ça fait vraiment bizarre de le voir ainsi, on dirait presque une scène de film catastrophe comme en voit parfois à la télévision. En tout cas le temps est toujours aussi mauvais, beaucoup de vent, la tempête est toujours présente, on se demande malgré tout si nous allons pouvoir partir à 21 heures comme prévu avec un temps pareil.

LA MAISON FAMILIALE DES BONAPARTE A AJACCIO

(aujourd'hui musée, içi naquit Napoléon Bonaparte)

MAISON NAPOLEON OK.jpg 

Nous arrivons à Toulon et apprenons que nous ne partirons que vers 23 heures le départ est retardé suite au vent, ce qui nous laisse le temps d'aller voir des amis pas très loin de Toulon. Nous avons eu le temps de manger dans un restaurant tranquillement puis reprenons la route pour le port.

 

Voilà nous arrivons au port et prenons la file pour l'embarquement voitures, nous sommes déjà très nombreux et impatients d'embarquer. Devant nous imposant, majestueux nous attend le "MEGA EXPRESS de Corsica Ferries" nous doutons un peu puis, la file commence à bouger, ouf... nous allons enfin pouvoir embarquer avec deux heures de retard, mais nous les rattraperons dans la nuit en arrivant à l'heure le lendemain matin.

LA CHAPELLE IMPÉRIALE EN TRAVAUX

(visite impossible hélas, c'est parfois le risque hors saison)

CHAPELLE IMPERIALE OK.jpg 

Dés que nous entrons dans le garage du bâteau, ça y est pour moi le voyage a commencé, nous récuperons nos affaires et montons chercher notre cabine pour pouvoir nous reposer.

LES ANCIENNES HALLES SONT DEVENUES L'OFFICE DE TOURISME

(nous allions y faire notre marché avec ma mère et ma sœur)

1.jpg

Nous avons passé une nuit un peu mouvementée et courte, dans la nuit mon estomac était un peu bizarre... (d'habitude je n'ait aucun soucis, mais là... j'avais quand même hâte d'arriver). Enfin le jour se lève je regarde par le hublot et je vois l'écume blanche s'abattre contre le bateau. La mer est un peu démontée et noire  mais on commence à voir les côtes alors je décide de me lever et d'aller sur le pont profiter du moment, même si beaucoup de vent.

LE PALAIS FESCH - MUSEE DES BEAUX ARTS

(Peintures Européennes du XIVe au XIXe siècle - Collections Napoléoniennes

Peintures Corses - Chapelle Impériale)

musee fesch ok.jpg

Dés ma sortie je sent un froid glacial sur mon visage, le vent souffle fort encore, heureusement j'avais prévu je suis bien emmitouflée dans ma doudoune je ne me lasse pas d'admirer la mer, de sentir les embruns sur mon visage. Un timide soleil s'annonce, la terre se rapproche de plus en plus, on commence à voir les premières maisons toutes petites au loin avec les rayons de soleil elles brillent.

A MADONUCCIA - STATUE DE LA VIERGE DE LA MISERICORDE  

(Protectrice d'Ajaccio elle se trouve Place Foch)

STATUE MADONUCCIA DANS SA NICHE PLACE FOCH.jpg

Je suis émue d'apercevoir après tant d'années les côtes Corses, les îles Sanguinaires apparaissent au loin, on voit l'écume blanche de la mer déchaînée venir s’écraser contre les rochers. On aperçoit la Tour Génoise de la PARATA qui monte la garde, gamins nous allions nous balader et escalader les rochers, on approche d'Ajaccio doucement la ville commence à se réveiller.

"U BORGU" AU 27 RUE DU CARDINAL FESCH

(curieuse maison de deux étages de galeries à arcades)

IMG_4325.JPG

Article du journal Corse Matin sur cette bien curieuse maison, elle s’appelle la "Casa Montepagano" et symbolisait l'âge d'or du corail :

http://www.corsematin.com/article/corse/ajaccio-la-casa-montepagano-symbole-de-lage-dor-du-corail.9145.html

MAISON PAS LOIN DE LA CITADELLE

z3.jpg

Un timide arc en ciel apparaît, on dirait qu'il est là pour nous souhaiter la bienvenue en tout cas je le prends comme ça, on revient dans l'île qui pour moi a beaucoup compté dans ma vie. L'île ou j'ai de très beaux souvenirs, des sorties avec mes copines et copains d'école, de belles balades dans le maquis aux mille odeurs et couleurs avec ma famille. Nous allions ramasser les champignons et châtaignes dans la région de la Castagniccia ou ailleurs.

GUIDE SUR AJACCIO.jpg

Je me souviens des parties de pêches, des oursinades sur le bord de mer, dans la montagne nous allions ramasser les châtaignes et puis, la mer avec le soleil qui réchauffe les corps et les coeurs (ma mère m'appelait le lézard je pouvais rester des heures au soleil), je n'oublierais jamais cette période de ma vie.

ARC EN CIEL VU DU BATEAU SUR AJACCIO

(très émouvant pour moi de voir Ajaccio la ville ou je résidais)

0.jpg

Nous allions souvent à la plage Saint-François juste en bas de notre rue nous baigner, je regardais les paysages magnifiques à perte de vue tout autour de moi. Je me rends compte que j'ai presque toujours vécu au bord de mer ou avec les montagnes autour, avec des paysages immensément beaux, voilà pourquoi j'aime la nature et la liberté qu'elle m'apporte. Nous allions aussi à la plage de "la femme nue" comme nous l'appelions car une statue de femme nue y était, elle se trouvait pas très loin non plus de chez nous, elle y est toujours, j'avais oublié son nom elle s'appelle la statue de la Pudeur.

plage la pudeur.jpg

CARTE POSTALE DE LA PLAGE SAINT FRANÇOIS

DANS LES ANNÉES 70/80

(notre plage en bas de chez nous, nous n'avions qu'à traverser)

PLAGE ST FRANCOIS 1.jpg

Site Internet sur les îles Sanguinaires, le Site est Classé Natura 2000 :

www.parata-sanguinaires.com

LA CITADELLE MIOLLIS  2EME REP DÉTACHEMENT AJACCIO

(construite par la République Génoise entre 1492 et 1789)

B3.jpg 

La Citadelle d'Ajaccio a été construite sur un promontoire rocheux, elle est de forme hexagonale avec six bastions, dominant le magnifique Golfe d'Ajaccio. Elle a longtemps défendu la ville des envahisseurs venus par la mer, et se jette presque dans les eaux turquoises aux pieds de la plage Saint François ou nous allions. Elle possède des murs épais, de larges fossés profonds avec une vue sur tout le golfe d'Ajaccio ils pouvaient apercevoir les envahisseurs entrer dans le golfe d'Ajaccio.

citadelle ajaccio ok.jpg

Site Internet avec plans et photos de l’intérieur de la Citadelle :

http://mathieu.nivaggioni.free.fr/vos/tours/fotomi2a.php?aki=116

PETITE MAISON EN BAS DES DOUVES

(bizarre... que fait elle là...)

IMG_4712 OK.jpg

J'ai beaucoup de souvenirs de mon école qui se trouvait au bord de la mer "Ecole Place Miot" (aujourd'hui c'est un grand terre plein avec des jeux d'enfants et des appareils pour la pratique du sport). Depuis le balcon de notre appartement on pouvait admirer la mer et le superbe golfe d'Ajaccio entouré de ses montagnes parfois enneigées (j'y restais très souvent à la regarder, à aller au-delà de l'horizon, j'ai toujours aimé la mer), il nous suffisait de traverser la rue pour aller à la plage ou à l'école.

PLACE MIOT (I ET II) ACTUELLEMENT

(anciennement il y avait les préfabriqués de l'école)

2.jpg

PLACE MIOT AVANT

(on y voit notre bâtiment ou l'on résidait,

la plage de la Pudeur et l'école en préfabriqués)

place   MIOT PLAGE PUDEUR.jpg

LES PRÉFABRIQUÉS DE NOTRE ECOLE

(ce n'est pas ma classe, photo qu'on m'a envoyé)

PLACE MIOT PREFABRIQUES.jpg

Mais je me souviens aussi de l'immense chagrin lorsque nous (moi je l'ait vécu comme ça) devions quitter ces lieux ou nous étions heureux pour suivre nos parents, (notre vie a été une succession de plusieurs départs, d'arrivés, d'au-revoir ou d'adieux, d'abandons...), quitter notre famille, notre village, nos amis, notre école ainsi que les endroits aimés.

VOICI CE QUE J'Y METTAIS DANS MA VALISE

VALISE.jpg

Le projet qu'avaient mes parents était de construire leur maison en Sardaigne pour s'y réinstaller lors de leur retraite. Puis une fois installés ici dans le Sud ils n'en sont jamais repartis, ils ont revendu leur maison (très bien je dois dire) et comptaient y retourner seulement en vacances, hélas ma mère est décédée quelques temps après. Cette situation a été le cas de beaucoup d'enfants d'immigrés qui n'avaient pas leur mot à dire.

LA CITADELLE VUE DU COTE DU PORT DE PÊCHE

z4.jpg 

Je vous parlerais une prochaine fois de Tino Rossi qui résidait sur la route des Sanguinaires, il était né au 45 de la rue du Cardinal Fesch.

VOILA MON SOUVENIR DE TINO ROSSI

(beau souvenir... lorsque je l'entends elle me ramène toujours à Ajaccio)

  

RUE DU CARDINAL FESCH

(ou nous habitions des notre arrivée en Corse,

s'y trouvent la Chapelle Impériale et le Musée Fesch)

RUE FESCH ok.jpg

Au fur et à mesure que le bateau avance vers le port, la ville s'étale devant nous éclairée par les timides rayons du soleil, le sommet des montagnes est blanc il a neigé il n'y a pas longtemps. Pleins de souvenirs refont surface, je reconnais la ville, les maisons, les endroits ou nous allions, c'est marrant mais (pour moi) c'est un peu comme si... "on rentrait enfin chez nous".

VUE D'AJACCIO AVEC LES SOMMETS ENNEIGÉS

MONTAGNES ENNEIGES OK.jpg

On débarque enfin, ça y est nous y sommes à Ajaccio on décide de prendre le petit déjeuner en ville à côté du Casino face à la mer, devant la plage Saint-François ses palmiers ont bien grandi depuis ils sont si hauts, nous n'habitions pas très loin ça a un peu changé mais on reconnaît de suite les lieux, quelle émotion il me semble rêver.

cafe.jpg

L'air est un peu frais mais ça m'est égal le soleil est là, toute la semaine nous aurons une semaine fantastique, un temps splendide pour un mois d'octobre sauf un jour où la pluie s'est invitée mais ce n'était pas grave nous avions la vue sur la mer alors... ce n'était pas grave. Nous allons prendre possession de notre appartement, déposer les bagages, puis nous irons nous balader dans nos souvenirs.

z8.jpg

LA CATHÉDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION

(Napoléon y fut baptisé)

1.jpg 

La résidence se trouve au nord d'Ajaccio sur la route des Îles Sanguinaires, "Les Calanques", on passe devant les imposantes chapelles funéraires des familles aisés Ajacciennes. A l'époque elles étaient loin des habitations, nous les avons retrouvés accolées à des bâtiments qui se sont construits, des lotissements, même un supermarché Champion mitoyen à celle-ci, regardez sur mappy vous les verrez très bien c'est bizarre quand même.

GOLFE D'AJACCIO LA PLAGE DE LA PUDEUR

(que de merveilleux souvenirs me reviennent)

01.jpg

Merveilleuse chanson des "I Muvrini - Dans la Main de la Terre", cette chanson me touche beaucoup, une phrase m'a émue :

Un poète avait écrit pour elle,

l'homme n'est ni grand ni petit,

il a la taille de ceux qu'il sait

aimer et respecter...

(dommage, certains n'ont pas compris...)  

LES ANCIENNES CHAPELLES

(elles étaient éloignées de la ville, voila ce qu'il en est maintenant,

ça m'étonne beaucoup qu'on ait laissé construire si près)

chapelles.jpg

AVANT L'URBANISATION VOILA LES CHAPELLES

tombeaux.jpg1 OK.jpg

Nous n'avons que la route à traverser depuis notre résidence et la mer est là immensément bleue sur l'immense et magnifique Golfe d'Ajaccio. L'appartement est moderne et fonctionnel, simplement GE...NIA...LISSIME..., de grandes baies vitrées s'ouvrent sur un balcon avec vue magnifique sur la mer et les îles Sanguinaires. Mon lit a pleine vue sur les îles Sanguinaires, le soir avec le lumières allumées et le phare c'est très chouette, je laisserais les rideaux à moitié tout le long su séjour.

RÉSIDENCE LES CALANQUES

(sur la Route des Sanguinaires)

z1.jpg

z.jpg

AJACCIO A METTRE4.jpg

Site Internet de la résidence :           

http://www.residence-lescalanques.fr/francais/

6.jpg

La ville d'Ajaccio est un lieu unique, elle s'ouvre sur un magnifique golfe avec sur ses hauteurs les montagnes qui lorsque nous débarquons sont enneigées c'est très beau à voir. Je revenais en Corse, à Ajaccio ou j'ai vécu, ou j'ai beaucoup de bons souvenirs d'école avec mes amis, des sorties avec l'Association des Sardes à Ajaccio, des fêtes de Noël, de Nouvel An, de Pâques, le dimanche à la messe je lisait la page choisie par le prêtre à l'église Saint Jean Baptiste.

PLACE D'AUSTERLITZ (U CASONE) STATUE DE NAPOLÉON 

(avec l'école nous allions faire notre sport, sur ce grand parc

au pied de Napoléon que j'ai toujours admiré)

Z5.jpg 

AJACCIO NAPOLEON.jpg

Nous posons nos bagages, puis nous repartons pour notre première balade pas très loin, nous choisissons les Îles Sanguinaires. Beaucoup de vent, nous garons la voiture sur les parkings aménagés maintenant on n'arrive plus en voiture aux pieds de la Tour de la Parata comme avant et c'est mieux pour le site.

LE PORT DE PÈCHE  ET CELUI DES FERRYS D'AJACCIO

(face à la place Foch ou se trouve la Mairie) 

PORT OK.jpg 

La Pointe de la Parata est une presqu'île rocheuse à laquelle on accède par un chemin goudronné en partant du parking. Le temps de la balade on a sur notre gauche une vue exceptionnelle sur le magnifique golfe, la mer et les îles Sanguinaires un peu plus loin. Sur notre droite, le maquis qui par moment, nous apportait des odeurs de garrigues qui embaumaient l'air que nous humions en nous régalant. Sur les autres îles un sémaphore et un phare s'y trouvent.

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GÉNOISE DE LA PARATA

(4 îlots ou se trouvent le sémaphore et le phare,

elles marquent l'entrée du magnifique golfe d'Ajaccio )

129.jpg

Le centre ville est très intéressant, beaucoup de choses à voir, mais je vous en parlerais dans une autre note, nous avons visité la ville, l'endroit ou nous habitions dans la rue du Cardinal Fesch ou se trouve la Chapelle Impériale qui est l'aile droite du Musée Fesch.

LES MAGNIFIQUES ILES SANGUINAIRES 

ajaccio.jpg

LA COURONNE IMPÉRIALE

ET LA CROIX DE LA LÉGION D'HONNEUR

(crée par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802,

elle est située sur le Cours Napoléon et le Cours Grandval)

AYACCIO MONTAGE.jpg

--------------

517dPHTU7sL__SL500_.jpg

Voici un joli livre avec 500 cartes postales du début du XXe siècle qui témoignent de la richesse des traditions du passé Corse. On peut y voir les villes d'Ajaccio, Bastia, Corte, Bonifacio et tant d'autres, le travail des agriculteurs, pécheurs, l'industrie et les métiers d'antan. Puis on y verras les traditions, les croyances, la vie de tous les jours des Corses, toute leur culture, leur histoire, la gastronomie, la langue Corse et surtout le tourisme.

EN SORTANT DU RESTAURANT LA MER ETAIT DECHAINEE

(on s'est arrêtés regarder et écouter le bruit des vagues dans la nuit)

02.jpg

Nous avons dîné dans un restaurant vraiment typique Corse à Ajaccio, le "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville", dans un décor de rêve... moi j'ai adoré la salle au ciel étoilé en fait c'est la place du village avec la fontaine ou l'on va nous même avec le broc chercher l'eau.

PHOTO PRISE SUR LE SITE DU RESTAURANT

(regardez ça donne vraiment envie non !!! Alors allez-y)

retaurant ajaccio 20123.jpg 

J'aurais aimé manger dans cette superbe place mais trop de monde, c'était sympa quand même ou nous étions juste dans la salle à côté, réservez et demandez la salle au ciel étoilée elle est merveilleuse. Nous avons aussi très bien mangé des plats traditionnels, c'était délicieux et très copieux, si un jour j'y retourne j'irais à nouveau car c'est trop beau et bon.

 "BUON APPITITTU SALUTE"

Site Internet du "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville" :

http://www.20123.fr/index.php

UNE PETITE BIERE CORSE PIETRA BIONDA

(à PORTO la Tour Génoise Carrée, prochaine note)

z2.jpg

AJACCIO BIERE A PORTO ok.jpg

Si vous ne connaissez pas (mais j'en doute...) courez y vite, vous passerez un agréable séjour en vous immergeant dans le maquis Corse aux nombreuses senteurs, ses plages magnifiques, son patrimoine, ses couleurs, sa gastronomie (je ferais une autre note), ses odeurs enfin vous profiterez de la vraie vie dans une nature riche et abondante.

A CASA CUMUNA - MAIRIE D'AJACCIO (place Foch)

(en haut de escaliers le Salon Napoléonien pour les réceptions)

B1.jpg

Je vous parlerais dans une prochaine note, d'autres sites intéressants que j'ai visité comme le "Site Préhistorique Corse de FILITOSA" qui est un lieu magnifique classé aux Monuments Historiques.

SITES PRÉHISTORIQUES DE FILITOSA - CAURIA - PADDAGHIUfilitosa cauria renagiu ok.jpg 

Puis le site préservé de "CAURIA" ou 4 500 ans d'histoire nous contemplent avec son dolmen et ses alignements de menhirs. Pas très loin se trouve un autre endroit magique, le site de "PADDAGHIU" avec sa plus grande concentration de menhirs de la Méditérranée occidentale. 

I MUVRINI - A TE CORSICA

 

Poème sur la langue Corse :

"Sunettu"

O lingua corsa cusî chiara e netta

Da i primi jorni di a mio giuventù

Discorsu aghiu cun te, e a to virtù

Mi piace, m'arricchisce e m'adidiletta.

A i Corsi, impinzutiti un demu retta !

Vai sempre diritta e à capu insù,

Senza scaglià, chi pensa a cio chi fù

L'omu d'avà chi t'ama e ti rispetta.

Lingua corsa di i babbi e di babboni,

Di a nostra mamma, lingua di i fuconi

Quandu u Corsu era Corsu e stava fieru.

O lingua di l'amanti à la funtana,

Lingua di Sambucucciu e di Sampieru,

Di Santu Casanova e a "Tramuntana" !

Matteo LUCIANI (5 jennaghiu 88)

1383560037.gif

A.jpg

Bonghjornu

e

benvinuti

à

tutti 

in

Corsica...

DRAPEAU CORSE.gif

28/07/2012

Grotte des Grandes Canalettes à Corneilla-de-Conflent (66)

A11.jpeg

C'est un lieu unique en Europe, ces 3 grottes figurent parmi les plus belles de France, elles sont d'ailleurs l'un des sites les plus visités dans les Pyrénées-Orientales. Effectivement après en avoir visité quelques unes comme, la grotte des :

  • Les Grottes du Cerdon (01)
  • Le Grand Site de l'Aven d'Orgnac (07)
  • Le Gouffre de Cabrespine (11)
  • La Grotte de la Luire (26)
  • La Grotte de la Draye Blanche (26)
  • La Grotte Préhistorique de Thaïs (26)
  • L'Abîme de Bramabiau (30)
  • La Grotte de la Cocalière (30)
  • La Grotte de Trabuc (30)
  • La Grotte des Demoiselles (34)
  • La Grotte de Clamouse (34)
  • La Grotte de Choranche (38)
  • Les Grottes de La Balme (38)
  • La Grotte Dargilan (48)
  • Les Grottes de Bétharram (65)
  • La Grotte des Grandes Canalettes (66)
  • La Grotte de la Cova Bastera (66)
  • La Grotte de Villecroze (83) 

celle-ci est parmi les plus belles que j'ai eu l'occasion de visiter, elle est splendide.  

ENTRÉE DE LA GROTTE DES GRANDES CANALETTES

DSC_0658.JPG

Dans un rayon de 500 m en direction de Vernet-les-Bains dans les Pyrenées-Orientales, au pied du Massif du Canigou (2 784 m) qui est un "Parc Naturel Régional", on peut visiter 3 magnifiques grottes.

LE MASSIF DU CANIGOU AU LOIN

A12.jpeg

Site Internet des 3 grottes :

http://www.grottes-de-france.com/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=8

La première se trouve juste en face de la Cité Médiévale du XIème siècle, fortifiée par VAUBAN au XVIIème siècle qu'est Villefranche-de-Conflent. Le village est classé un des "plus Beaux Village de France" inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. La première s'appelle la "Cova Bastera Préhisto-Grotte", un peu plus loin se trouve la "Grotte des Grandes Canalettes" et au dessus la "Grotte des Canalettes".

LA SAGRADA FAMILIA

DSC_0732.JPG

Site Internet de Villefranche-de-Conflent :

http://www.villefranchedeconflent.com/

LA COLONNE CATALANE

DSC_0728.JPG

Moi j'ai visité celle des Grandes Canalettes qu'on appelle aussi le "Versailles Souterrain" pour ses féeries et sa beauté, la température y est toujours constante à 14°. On assiste à un spectacle musical "Son et Lumière" dune grande qualité acoustique dans la cathédrale souterraine, avec de la musique classique ainsi que la voix puissante et unique de Pavarotti qui m'ont émue dans ce lieu magique, et m'ont fait presque glisser une larme par tant de beauté.

PAVAROTTI (Te voglio bene assai)

(dans cette immense salle elle donne des frissons...)

 

L'histoire commence en 1957 avec la découverte du réseau FUILLA par Henri SALVAYRE, hydrogéologue et spécialiste du monde souterrain. En 1978, le hasard d'une conférence lui fait rencontrer Edmond DELONCA, alors foreur. La passion de l'hydrogéologie et de la spéléologie associée à la perspective de redécouvrir le réseau FUILLA et d'ANGKOR, devait réunir les deux hommes et sceller une belle amitié.

LE RÉSEAU DE LA GROTTE (réseau Fuilla)

RESEAU.jpg

L'exploration permit la découverte de la Salle Blanche le 8 mai 1982 qui est à elle seule un véritable musée souterrain. C'est une des dernières grottes aménagées en France, elle a été ouverte au public à Pâques en 1984, on ne connaît à ce jour de découverte aussi récente présentée au public. Elle est classée comme le réseau aménagé le plus complet et le plus beau, son acoustique est vraiment extraordinaire.

DSC_0808.JPG

Site Internet du Massif du Canigou avec la carte pour y accéder : 

http://www.casteil.fr/images/canigou/accesPDF.pdf

a (3).jpg

Passée la porte d'entrée nous entrons dans le monde souterrain, on arrive dans une immense salle ou une exposition audio-visuelle très intéressante est présentée sur "La Goutte d'Eau" et son parcours, son histoire on peut y visionner un documentaire avec de très belles images et explications sur l'eau.

SALLE D'EXPOSITION SUR L'EAU 

CANALETTES EAU.jpg

"L'eau est la chose la plus nécessaire à l'entretien de la vie, mais elle peut facilement être corrompue... Elle a donc besoin que la loi vienne à son secours. Voilà la loi que je propose : quiconque sera convaincu d'avoir corrompu l'eau d'autrui, eau de source ou eau de pluie, ou de l'avoir détournée, outre la réparation du dommage, sera tenu de nettoyer la source ou réservoir conformément aux règles prescrites par les interprètes".

Les Lois, livre VIII, PLATON

IMG_1324.jpg

Puis on aperçoit des étagères ou sont disposés des objets sur lesquels on laisse couler la même eau dont les minéraux ont  formé les sculptures de la grotte.

OBJETS EN COURS DE PÉTRIFICATION

NOEL GROTTE.jpg 

Ces objets sont ensuite pétrifiés et mis à la vente dans la boutique à la sortie, j'ai pu voir ce même phénomène mais en plus important aux "Les Jardins des Fontaines Pétrifiantes" à la Saône en Isère (voir note du 22/11/2010).

 

"La Grotte des Grandes Canalettes"

km 200 Route de Vernet les Bains

66820 Corneilla-de-Conflent

LE LAC AUX ATOLLS ET SES CHOUX FLEURS

a.jpg

Le Lac aux Atolls, on peut admirer le fond du lac avec son effet miroir, les concrétions du fond du lac sont en carbonate de chaux. Ces concrétions sont désignées sous le nom de choux-fleurs ou de coraux souterrains car ils ressemblent à juste titre à des choux-fleurs, voyez par vous même.

LES CHOUX FLEURS

b.jpg

La Galerie d’Accès mesure 160 mètres et est creusée dans les calcaires de l’ère primaire vieux de 395 millions d'années. La Salle de la Fontaine a été formée par l'écoulement vertical de l'eau dans une fissure qui arrive à la surface du massif calcaire. La galerie se poursuit par le couloir des Cupules creusé dans le marbre et représente une ancienne conduite. Les Cupules sur la voûte ont été creusées par l'érosion de l'eau.

LE PLAFOND DES EXCENTRIQUES

excentriques plafond.jpg

Dans la dernière salle un dénivelé de 400 m, après avoir monté des escaliers sur la passerelle au fond du gouffre on peut admirer des stalagmites qui ont à peu près une taille humaine. 

LE BALCON DES TÉNÈBRES 

balcon des tenebres.jpg

Le Balcon des Ténèbres est sur la bordure même de la salle du DOME ROUGE et domine le GOUFFRE SANS FOND. Ils résultent des mouvements de l'écorce terrestre il y a environ 40 millions d'années qui creusèrent le cœur de la montagne. La voûte est haute de 30 mètres et la profondeur du gouffre est de 40 mètres. La grotte se poursuit bien au-delà sur une dizaine de kilomètres.

LE TOMBEAU DE MARTEL

DSC_0742.JPG   

On peut y admirer des stalagmites, stalactites, draperies, fistuleuses, gour, piliers enfin tous types de concrétions que l'on rencontre sous terre. On entend aussi de l'eau couler un peu partout en déposant les minéraux qui donnent ces couleurs si belles aux sculptures naturelles

LE BÉNITIER

BENITIER.jpg 

Dans une prochaine note, je vous parlerais de la grotte "COVA BASTERA" , elle se trouve à l’extérieur de l'enceinte de Villefrance-de-Conflent. C'est une grotte fortifiée par "VAUBAN", inscrite au patrimoine de l'UNESCO comme Villefranche d'ailleurs, on l'appelle aussi la "PREHISTO Grotte" je vous expliquerais pourquoi dans la note.

LE GLACIER SUSPENDU

DSC_0746 MIS BLOG.JPG

ENTRÉE DE LA GROTTE COVA BASTERA 

(à droite en bas, la grotte fortifiée vue de l’extérieur un canon y est installé)

TRAIN JAUNE 22 07 2012.jpg

Je vous invite tous à vous y rendre, en effet les Pyrénées-Orientales offrent des paysages magnifiques et des activités diverses et variées comme des randonnées à pied ou en 4 X 4. Des lieux uniques à visiter et à découvrir ainsi que des magnifiques villages classés "Plus Beaux Villages de France" comme le village d'EUS à flanc de colline construit en terrasses (la photo ne rend pas la beauté du village).

EUS.jpg

VILLAGE DE "EUS" AVEC L'EGLISE SAINT-VINCENT

A1.jpg 

IMG_1248.jpg

Bonne visite à tous...