Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/12/2016

Le 59ème Salon International des Santonniers d'Arles - Provence & Afrique

A arles-2016 (1).jpg

Comme chaque année, pour ceux qui aiment les crèches comme moi, nous pouvons admirer les Crèches et Santons de Provence crées par de grands Santonniers (femmes et hommes). l'Association Internationale du Salon des Santonniers d'Arles à pour but de faire connaître et apprécier les crèches et les Santons de Provence, de toutes régions de France et de tous les pays en respectant les traditions nationales, régionales et locales. Après les Catalans l'année dernière, c'est l'Afrique qui vient se mêler aux Santons et Crèches Provençales.

RECONSTITUTION D'UN MOULIN A HUILE

Réalisé en 2011 par M. GAYRAUD D'AGNEL

12, rue Notre Dame - 13910 MARSEILLE

DSCN7670.jpg

LE DEVANT DU MOULIN A HUILE

DSCN7664.jpg

Les crèches Africaines sont de toute beauté, originales créées dans différents matériaux, différentes couleurs. On en découvre en laiton, en acier, fer, terre, en ébène, palissandre, ivoire, en argile peintes, en bois de dattier ou tout simplement en matériaux de récupération etc etc...

LES GUERRIERS MASSAÏ DE LILIANE GUIOMAR

Meilleur Ouvrier de France

La Bremonde - 04290 SALIGNAC

DSCN7755.jpg

Site Internet du Salon International des Santonniers d'Arles :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/2016/12/l-afrique-invitee-du-salon.html 

TRÈS BELLE SCÈNE DE LA MINE

(réalisé pour la crèche de l'Office du Tourisme d'Alès) 

DSCN7691.jpg

Pourquoi cette Scène de la Mine pour Alès, parce que c'est à Alès que se trouve la Mine Témoin d'Alès en Cévennes, ainsi que le Musée Minéralogique Ecole des Mines d'Alès

Voir la note sur ma visite de la Mine Témoin d'Alès et de l'exceptionnel Musée Minéralogique Ecole des Mines d'Alès, nous irons les revoir lors des beaux jours avec l'association :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2012/08/14/la-mine-temoin-d-ales-30.html

SCÈNE DE FOULAGE DU RAISIN JOSIANE ET PATRICK GIORDANO

61, impasse des Bassins

13580 LA FARE LES OLIVIERS

(combien de beaux souvenirs chez mes grands-parents paternels

avec mes cousins-cousines, oncles-tantes, mes parents lors des vendanges)

DSCN7714.jpg

Différentes crèches venues d'Egypte, Tunisie, Sénégal dont l'Île de Gorée, Bénin, Rwanda, Congo, Niger, Tanzanie, Mauritanie, Togo, Côte d'Ivoire etc etc.

CRÈCHE DU SÉNÉGAL

Sœurs Sénégalaises de la Communauté des Filles de la Résurrection

du Centre Emmanuel d'Arles 

DSCN7823.jpg

On pourras aussi admirer la Grande Scène du Désert, une création d'Arlette BERTELLO, une grande crèche africaine de 7 mètres sur 3 mètres 50 magnifique. Des cabanes, personnages et animaux... et encore l'oeuvre de l'artiste franco-algérienne Marie-Thérèse SALESSES qui sculpte la terre pour faire naître des personnages et scènes exceptionnelles.

LA GRANDE SCÈNE DU DÉSERT

Arlette BERTELLO : montage et collection personnelle.

Karine FRAISSE : santons et tentes.

Daniel AUBENAS : maisons blanches.

DSCN7838.jpg

Le Salon est ouvert actuellement jusqu'au 15 janvier 2017, tous les jours de 10 h à 17 h, sauf le 25 decembre et le 1er janvier 2017, gratuit pour les moins de 18 ans. N’hésitez pas à vous y rendre, c'est toujours une exposition exceptionnelle à voir, tant de beauté et de travail que fournissent les Santonniers. De plus vous pourrez admirer le Cloître Saint-Trophime qui est un des hauts lieu de l'histoire dans toute sa splendeur, il vient d'être restauré entièrement.

LE CLOÎTRE SAINT TROPHIME

(enfin restauré, très beau travail des restaurateurs)

 

Le vrai santon est une petite figurine d'argile créée artisanalement à la main. Les santons ne représentent pas seulement les figures religieuses de la nativité mais toute la vie foisonnante du village provençal. Des œuvres magnifiques d'un (ou d'une, je ne sait pas s'il existe de féminin...) Maître Santonnier que j'affectionne tout particulièrement d’année en année est Liliane GUIOMAR avec une renommée internationale. Elle a commencé sa carrière à 19 ans et travaille dans les Alpes de Haute Provence que j'affectionne depuis les années 1983-1986.

Vous y verrez des œuvres de Liliane Guiomar lors des expositions d'années précédentes :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/santonniers/  

LES TRÈS BELLES CRÈCHES AFRICAINES

 

En tout cas, cette année aussi nous en avons pris plein les yeux, c'est toujours un vrai bonheur venir découvrir le travail exceptionnel de cette association et de son Président Philippe Brochier. Ils arrivent toujours à me surprendre en présentant toujours de très belles crèches aussi belles les unes que les autres, chaque année un pays est l'invité d'honneur c'est toujours une découverte de pouvoir admirer des crèches venues de contrées lointaines comme l'Afrique cette année.

LES CALÈCHES SUR LA GRANDE AVENUE A ARLES

DSCN7511.jpg

Des calèches faisaient la navette entre le centre ville et le Palais des Congrès lors du Salon Provence Prestige qui réunissait de nombreux artisans, de l'art de la table aux santons de Provence, des bijoutiers, du prêt à porter et divers autres corps de métiers.

LES CALÈCHES LORS DU SALON PROVENCE PRESTIGE

(les chevaux de races Poitevine et Auxoise ci-dessous)

 DSCN8020.jpg

On pouvait admirer les santons Fouque d'Aix-en-Provence, nous allions les admirer sur le très beau Cours Mirabeau que j'aime, lors des fêtes de Noël (lorsque je travaillais à l'Aérospatiale à Marignane), les santons Escoffier à Aubagne. Cette calèche était tiré par des chevaux d'attelage et de trait, un de race Poitevine et l'autre de race Auxoise, ils étaient magnifiques, il y avait 4 ou 5 attelages avec différentes races de chevaux.   

ARRIÈRE DES CALÈCHES

(on dirait les chariots des colons du Far-West)

DSCN7529.jpg

Mais depuis toujours, et toujours au centre de cette exposition, les artistes artisans provençaux vous étonneront encore avec leurs créations et leurs pièces majeures. Parcours dans un univers qui permet de faire une découverte complète de cet art emblématique de Provence, art pratiqué aujourd'hui sur un très large territoire et qui a même conquis des espaces au-delà des frontières de ce sud santonniers.

LA MAGNIFIQUE CRÈCHE D'UN CRÈCHISTE AMATEUR

(Un concours de crèches Amateurs et Professionnels pour lequel on vote)

DSCN7648.jpg

LE MAS DE LA BELUGUE

Vainqueur du concours de crèche Salin de Giraud Année 2014

Hervé Bernard - Quartier Barcarin - 13129 Salin de Giraud

DSCN7632.jpg

Il parait qu'au fin fond de la Camargue, par une nuit de fort Mistral (les Mistral est un vent), un enfant est né. (C'est un pélot qui me l'a dit). Si vous voulez aller le voir, descendez à Salin de Giraud, passez devant la gare des Charlots, puis le chemin de la Belugue, et là, il vous attend, blotti dans son mas.

FRÉDÉRIC MISTRAL ÉCRIVAIN ET POÈTE OCCITAN

SANTON D'EMMANUEL FOUQUE AIX EN PROVENCE

DSCN7663.jpg 

Traduction du texte au-dessus :

Parèis, qu'au fin founs de la Camargo, per uno niue de fort Mistrau, un nistoun es nascu. (Es un pelot que me l'a di). Si voulès ana lou véire, descendès à Salin de Giraud, passas davans la garo di Carlot, pièi, prendes la draio de la Belugo, e aqui, vous espère, agroumeli dins sous mas.

LISE BERGER Meilleur Ouvrier de France

Chemin de Roumiguière - Villa Roc Fleuri

13360 ROQUEVAIRE

DSCN7679.jpg

LA GRANDE CRÈCHE AFRICAINE

DSCN7783.jpg

N’HÉSITEZ PAS A VOUS Y RENDRE

VOUS Y VERREZ DE TRÈS BELLES

TRADITIONNELLES CRÈCHES PROVENÇALES

ET LES CRÈCHES AFRICAINES PAYS INVITÉ

A L'AN QUE VEN

 

23/12/2016

Histoire de la Fête de Noël

NATALE MER BOIS FLOTTE.jpg

Les peuples préhistoriques adoraient la lumière et ils avaient construit des temples qui aidaient à comprendre l'arrivée des saisons pour les premiers agriculteurs européens, les hommes du néolithique.

Dans le temple mégalithique de New Grange en Irlande, la lumière du soleil ne rentre que le jour du solstice d'hiver, le 25 décembre.

De même dans le temple de Stonehenge en Angleterre, le soleil ne se lève dans une pierre percée que le 21 juin, jour du solstice d'été.

Les Égyptiens adoraient à cette période, le fils du Dieu Osiris, Aïnou surnommé le soleil renaissant et marqué au front d'une étoile d'or.

Les Celtes faisaient de grands feux aux solstices pour lutter contre les ténèbres. Ils avaient très peur de ces périodes sombres avec le jour plus court mais en même temps, ils savaient que le soleil allait réchauffer le sol et les plantes.

Au 6ème jour qui suivit le solstice d'hiver, notre 1er janvier, ils coupaient en grande cérémonie le gui sacré qui montrait que la nature revivait sur les chênes qui semblaient morts, le druide criait alors : "o ghel an heu" ! qui signifiait "que le blé lève" et qui est devenu "Au gui, l'an neuf".

Les Romains fêtaient les Saturnales du 17 au 25 décembre, les hommes et les femmes portaient alors des guirlandes autour du cou et s'offraient toutes sortes de cadeaux.

Un peu plus tard, sous l'empire romain, le 25 décembre devint la fête du "soleil invaincu" avec une des divinités solaires représentée par un nouveau-né.

La religion chrétienne qui célébrait jusqu'au IIIème siècle la naissance du Christ le 6 janvier (anciennes Saturnales romaines) décida en 354 que le 25 décembre deviendrait la date de la naissance de Jésus Christ.

Le 25 décembre est une fête qui regroupe de nombreuses croyances très anciennes avant de devenir une des dates les plus importantes du calendrier chrétien.

(Source : http://www.lespasseurs.com/Les_Legendes_de_NOEL.htm)

MA CRÈCHE COMME TOUS LES ANS CHEZ MOI

3964178528 (2).jpg

Un autre jour, un autre mois, un autre Noël

Un autre hiver, un autre sourire, une autre année

Que tous ces souvenirs illuminent votre Noël

Et que la joie de Noël

vous accompagne en ce jour de décembre

Joyeux Noël à tous ! 

 

22/12/2015

58e Salon International des Santonniers d'Arles (13)

ARLES SANTONS.jpg

Comme tous les ans depuis 1958, date à laquelle eut lieu le tout premier Salon des Santonniers en Arles. Nous allons pouvoir admirer dans les magnifiques salles du Cloître Saint-Trophime, une merveilleuse exposition sur les crèches et créchistes, professionnels et amateurs.

LA PRIMATIALE SAINT TROPHIME ET L’ARCHEVÊCHÉ

(le Salon International des Santonniers d'Arles, se trouve au fond de la cour)

ARLES 159.jpg

C'est un salon très attendu qui attire tous les ans, de nombreux visiteurs, des passionnés (comme moi), des collectionneurs, des amoureux de cette belle tradition qu'est la crèche Provençale, mais aussi de lointains pays. Les Santonniers, perpétuent avec passion un savoir-faire unique et ancestral, parfois depuis plusieurs générations, ils œuvrent pour promouvoir les nombreuses traditions provençales. Ils nous transmettent l'amour de la Provence au travers de l'Art du Santon.

LA SANTONNIÈRE MADAME LILIANE GUIOMAR

Autodidacte géniale et surdouée

IMG_4563.JPG

Chaque année, elle met à l'honneur les plus belles crèches, les plus beaux santons de toute la Provence mais aussi des pays lointains. Voir l'historique, des photos, coupures de presse sur le site de l'Association, cette année, l'invité mis à l'honneur sera "La Catalogne" les santonniers Catalans se nomment les Pessebristes

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

C'est une exceptionnelle exposition à laquelle je me rends depuis quelques années déjà pour mon plus grand plaisir, j'aime me promener parmi ces vitrines ou les Santonniers nous offrent une vue féerique de leur art. Lorsque je visite le Salon je suis comme la petite fille de 10 ans qui aimait tant les crèches en Sardaigne, émerveillée par toutes ces magnifiques créations, ces couleurs, ces thèmes. Je continue à faire ma crèche comme on la faisait toujours dans ma famille, j'ai encore des santons et animaux de mon enfance et j'en rajoute tous les ans.

LA CRÈCHE QUE JE FAIS TOUS LES ANS

(l'année prochaine je changerais d'endroit, trop petit)

crèche 057.jpg

Voir note sur le 57e salon, l'année dernière, le Cloître était encore en restauration une partie était terminée mais il restait quelques endroits encore en cours, je pense que cette année il doit être restauré complètement pour le plaisir des yeux, c'est un lieu exceptionnel :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/11/08/57e-salon-international-des-santonniers-en-arles-13-819405.html

J'adore ce Salon que les équipes de l'Association, avec à sa tète son Président Monsieur Philippe BROCHIER, mettent en valeur dans les vitrines, ils mettent à l'honneur le savoir faire des Santonniers, les crèches Provençales, la Tradition, le Patrimoine car pour moi, elles font partie intégrante de notre Patrimoine.

LE CLOÎTRE SAINT TROPHIME EN COURS DE RESTAURATION

 

LA CITE ÉPISCOPALE

Dès le IVe siècle ap J.C. la communauté chrétienne d'Arles édifie à l'angle Est de l'Hauteur un premier groupe épiscopal. Celui-ci est transféré au Ve siècle à proximité du Forum, sous le vocable de Saint Etienne. Au XIIe siècle, cet ensemble est reconstruit et comprend la Primatiale Saint Trophime, l’Archevêché et les bâtiments canoniaux organisés autour d'un cloître dont la construction ne se terminera qu'aux XIVe siècle. Un chœur gothique viendra prolonger l'église au XVe siècle. Les sculptures du portail roman et celles des deux galeries romanes du cloître, d'une exceptionnelle qualité, sont les fleurons de l'art roman provençal.

LA CITE ÉPISCOPALE AU XVe SIÈCLE

Au XVIIe siècle le palais épiscopal est reconstruit, des modifications sont apportées à l'église et aux bâtiments des chanoines. Enfin, au XVIIIe siècle, on édifie la grande façade classique que l'on peut admirer depuis la place de la République.

1 251.jpg

LE PORTAIL DE L'EGLISE SAINT TROPHIME

Le thème iconographique général de ce porche a été élaboré par des clercs très cultivés, qui ont associé une image de la Vision de Saint Jean à celle du Jugement Dernier.

1 366.jpg

LE CLOÎTRE

Ce bâtiment construit au XIIe (galerie Nord et Est) et au XIVe siècle (galerie Ouest et Sud) était destiné à la vie régulière des chanoines attachés à la cathédrale : il comporte la salle capitulaire (salle du chapitre) au Nord, le dortoir en étage à l'Est et le réfectoire à l'Ouest.

APRES LA RESTAURATION DU CLOÎTRE

IMG_4309.jpg

Pour en savoir plus sur la Cité Épiscopale d'Arles, document très intéressant :

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/document/archeveche-cite-episcopale-st-trophime-arles-eggert.pdf

SCÈNES EXTRAITES DE LA GRANDE CRÈCHE

DES SAINTES MARIES DE LA MER

IMG_4687.jpg

J'espère que jamais nous ne perdrons nos si belles traditions, en ces temps mouvementés ou d'ailleurs cette année, l'inauguration a été un peu attristée par les nombreuses victimes tombées lors des attentats terroristes du Bataclan à Paris le 13 novembre 2015. Vous en saurez plus sur le site de l'Association qui se trouve un peu plus haut.

ARLÉSIENNES DANS LE GRAND ESCALIER DE LA MAIRIE

(lors du mariage d'une Arlésienne, je ferais une note plus tard)

ARLESIENNES 277.jpg 

Le Salon se tient dans les salles du Cloître Saint Trophime, du 14 novembre 2015 au 10 janvier 2015, les horaires d'ouverture sont de : 10 h à 18 h, tous les jours sauf le 25 décembre 2015 et le 1er janvier 2016.

L’ÉTABLI DE LA SANTONNIÈRE GELATO ROSE A MARSEILLE

(tous les Santonniers fabriquent eux mêmes leurs outils)

IMG_4532.jpg

Le mot Santon vient du provençal Santoun qui veut dire : le petit saint. Le Santonnier, en provençal Santounié modèle les santons avec de l'argile, s'il n'est pas en argile ce n'est pas un vrai santon provençal.

LA CRÈCHE D'HENRY VEZOLLES

IMG_4744.jpg

Voici en provençal quelques santons de la crèche provençale :

  • L'enfant Jèsu - l'enfant Jésus
  • Sant Jousè - Saint Joseph
  • La santo Vierge - Marie
  • Lou biou - le boeuf
  • L'ase - l'âne
  • Li pastre - les bergers
  • Lou ravi - le ravi
  • Lou viei et la vièio - le vieux et la vieille
  • Lou pescadou - le pêcheur
  • Lou tambourinaire - le santon avec son tambourin
  • La peissouniero - la poissonnière
  • Lou pourtarié d'aigo - le porteur d'eau
  • Lou bouscatié - le bucheron
  • La jardiniero - la jardinière
  • La  masiéro - la fermière
  • Lou mòunié - le meunier
  • Le boulangié - le boulanger
  • Lou banastaire - le vannier
  • L'estamaire - le rétameur
  • L'amoulaire - le rémouleur
  • La fielarello - la fileuse
  • La bugadiero - la lavandière
  • L'ange boufarèu - l'ange bouffi    

A LA COUR DE LOUIS XIV

Liliane Guiomar

IMG_4601.jpg 

A LA COUR DE LOUIS XIV

Autour de Louis XIV, La Vaillière, Marie Thérèse et Anne d'Autriche. La France découvre le chocolat en 1615 à l'occasion du mariage d'Anne d'Autriche, fille de Philippe III, avec Louis XIII. La reine Marie Thérèse a deux passions, le Roi et le chocolat. Faute de savoir retenir l'attention royale, elle se gave de chocolat. Le chocolat fut découvert au Mexique, il arrive en Espagne avant de conquérir le monde entier.

LE BILLET DOUX

Liliane Guiomar

IMG_4605.jpg

LE BILLET DOUX

Certains considèrent le chocolat comme aphrodisiaque, voire ? Monsieur le croit, Madame boit du thé, peut-être pour rester zen.

LES CONQUISTADORS

Liliane Guiomar

IMG_4614.jpg

LES CONQUISTADORS

Bien plus terribles que le monstre de Gila, gros lézard venimeux du Mexique qui inquiète la monture de l'un des conquistadors.

CRÈCHE LORS D'UN CONCOURS EN ITALIE A VÉRONE

CRÈCHE DE VÉRONE DE LILIANE GUIOMAR

 

DANS LA CRÈCHE VÉRONE

LES AMOUREUX ROMEO ET JULIETTE

Liliane Guiomar

IMG_4769.jpg

P.S. : Toutes les photos qui sont sur cette note sont celles du salon de l'année 2014.

NOEL4.jpg

Vœux en Provençal

Bon Bou d'An

Et a l'An Che Vem

Diéu nous Fague

La Gràci de Vèire

L'An che Vèn

E Se Noun Sian Pas Mai

Que Noun fugen Pas Mens.

Bon Novè - Joyeux Noël

Traduction des Voeux en Provençal

Bonne Fin d'Année

A l'Année Prochaine

Que Dieu Nous Fasse la Grace

De Voir l'An Qui Vient

Si Nous Ne Sommes pas Plus

Que Nous Ne Soyons Pas Moins

LIGNE ETOILES.gif

Joyeux Noël à ma famille, à mes amis

Une pensée pour nos chers disparus

 

 

24/12/2014

Joyeuses Fêtes à Tous, la Trêve de Noël de nos Poilus 1914 - 2014

bleuet.jpg

Symbole du Souvenir National, le Bleuet de France

Je n'avais pas envie de mettre un poème comme d'habitude pour ces fêtes de Noël, alors en cette année de commémoration de la Grande Guerre de 1914 - 1918, j'ai eu envie de rendre hommage à tous nos Poilus qui ont donné leur vie pour qu'on retrouve notre "Liberté". Mais aussi à tous ces soldats qui sont morts dans cette guerre dans le monde entier, sans aucune distinction de nationalité car, pleurer ses morts, avoir du chagrin est la même souffrance pour tous sans exception, personne ne souffre plus qu'un autre !

3.jpg

Dans un Forum j'ai trouvé ces écrits de Laurent59 en 2009 :

Bientôt Noël, je relis régulièrement quelques lettres de Poilus qui passent leur premier Noël de guerre en décembre 1914. Les illusions sont perdues et cette guerre qui se voulait courte, n'en finit pas de durer.

Voici un extrait de deux courriers écrits sur le "Front de l'Argonne" en hiver 1914, les deux hommes sont de la même Compagnie (19e), du même Régiment (272e) mais pas du même Rang.

Lettre datée du 25 décembre 1914, tranchées près de Servon, auteur : Capitaine Pierre Quentin Bauchart.

Le temps est presque beau, ce matin, juste assez de neige pour nous rappeler que c'est le soir de Noël, et les tranchées en sont saupoudrées. Comme réveillon, j'offre à mes hommes une avancée de quelques mètres vers les Boches (Allemands), les tranchées s’enchevêtrent et deviennent inextricables, d'autant plus que plupart sont inondées.

4.jpg

Je serais plein, non seulement de courage mais d'entrain si je pensais au moins à vous... Merry Christmas ! Quelle ironie ! Il est né le divin enfant qui apportera aux hommes la doctrine d’amour. Mais les hommes l'ont crucifié ! Et continuent à le faire... Vaillant Noël pour les femmes et les enfants de France ! Noël, c'est le jour de l'Espoir...

Dans la même tranchée, le même jour, le Caporal Louis Bénard écrit :

Jour de Noël ! Mais plutôt Noël des gueux ! Nous sommes dans la tranchée, le réveillon n'est guère réussi, nous avons mangé un biscuit avec une tasse de thé ! Quelle fête ! Un de mes camarades nous a chanté Minuit Chrétien, cela ne manquait pas d'une certaine grandeur au milieu de la fusillade intense. J'ai hâte de rentrer, tu me manques tellement, les enfants me manquent aussi. Ici on survit dans le froid et la misère, heureusement, notre Capitaine Pierre Quentin Bauchart veille sur nous.

Le Capitaine Pierre Quentin Bauchart sera tué le 7 octobre 1916 dans la Somme. Le Caporal Louis Bénard envoya une lettre par jour à sa femme bien-aimée, il survivra à cette guerre sans aucune blessure. Après ces quatre longues années de guerre, ces premiers mots seront... "j'ai honte d'être encore en vie" ! Émouvant n'est ce pas ?

Dans le gourbis "Noël 1914" avec les hommes de la 19e Compagnie Argonne.

B1.jpg

Je voulais aussi vous parler de cette fameuse "Trêve de Noël" qui a eu lieu dans certaines tranchées du Front. Ces fraternisations ont été longtemps tenues cachées, il ne fallait surtout pas en parler car les Français et les Allemands, vont sortir de leurs tranchées et venir à la rencontre les uns des autres, ils ont échangés des cigarettes, journaux etc, et puis la guerre à repris comme avant.

A1.jpg

Paroles de Poilus, lettres et carnets du front 1914-1918 - Librio-(extrait)

Tranchées-Palace, le 14 décembre 1914 :

Chers parents,

Il se passe des faits à la guerre que vous ne croiriez pas, moi-même, je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais pas vu, la guerre semble autre chose, eh bien, elle est sabotée. Avant-hier et cela a duré deux jours dans les tranchées que le 90e occupe en ce moment. "Français et Allemands se sont serrés la main", incroyable je vous dis ! Pas moi, j'en aurais eu regret. Voilà comment cela est arrivé : les Boches (Allemands) arborent un drapeau blanc et gueulent : "Kamarades, Kamarades, rendez-vous".

1766345128.jpg

Ils sortent alors de leurs tranchées, sans armes, rien du tout, l'Officier en tête, nous en faisons autant et cela a été une visite d'une tranchée à l'autre, échange de cigares, cigarettes, et à cent mètres d'autres se tiraient dessus, je vous assure, si nous ne sommes pas propres, eux sont rudement sales, dégoûtants ils sont, et je crois qu'ils en ont marre eux aussi. Mais depuis, cela a changé on ne communique plus, je vous relate ce petit fait, mais n'en dites rien à personne, nous ne devons même pas en parler à d'autres soldats.

Je vous embrasse bien fort tous les trois.

Votre fils, Gervais.

boule de noêl 1.jpg

Celui qui n'a pas Noël dans le cœur,

Ne le trouvera jamais au pied d'un arbre.

(Roy Lemon Smith)

* * * * * * * * * *

Revenons aux choses essentielles,

Prenons garde, le Monde est fragile...

Une pensée pour tous les disparus de la Guerre,

Pour toutes les personnes qui nous manquent !

Pour nos familles et nos amis,

Je vous souhaite à toutes et tous,

De très Joyeuses fêtes de Noël.

 

07/12/2014

57e Salon International des Santonniers en Arles (13)

arles.jpg

Voilà, cette année aussi nous allons pouvoir admirer les plus belles créations des santonniers de Provence et des alentours. Depuis décembre 1958 dans les salles du magnifique Cloître Saint-Trophime on peut voir différentes crèches, provençales mais aussi du monde entier (voir dans mes différentes notes).

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2013/11/18/56e-salon-international-des-santonniers-en-arles-13-789527.html

ÉGLISE SAINT-TROPHIME LE CLOCHER ROMAN

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

ZZ.jpg

C'est vraiment l'exposition qu'il faut voir, j'en ait vu des belles dans des villes et villages mais, celle d'Arles est vraiment la plus belle et la plus complète et la plus insolite. En la visitant je suis toujours étonnée de la qualité, la beauté et la mise en scène qui est faite avec gout par son Président Philippe Brochier et toute son Association, aux Santonniers bravo à vous tous, à bientôt Philippe. Elle réunit les plus belles représentations des crèches Provençales avec des pièces uniques ils arrivent toujours à nous surprendre chaque année.

LA SUPERBE FAÇADE DE L'EGLISE SAINT-TROPHIME

Z15.jpg

Le Salon International des Santonniers est ouvert du

15 novembre 2014 au 11 janvier 2015

"Cloître Saint-Trophime"

Place de la République

13 200 ARLES

LE PALAIS DE L’ARCHEVÊCHÉ 

(à gauche l'église Saint-Trophime)

AA.jpg

LE LUSTRE AUX SANTONS DE 1918

(GIBERT Jean-Amédée, collection particulière)

1 IMG_2588.jpg

Site Internet de l'Association, vous y verrez les photos de l'inauguration du 14 novembre :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

LE CLOCHER DE L’ÉGLISE SAINT TROPHIME

(clocher massif carré, il mesure 40 m de haut)

IMG_2861.jpg

Monument majeur de l'art roman provençal le Cloître Saint-Trophime est au centre des bâtiments de la cité épiscopale. La construction du Cloître a débuté au XIIe siècle mais ne prendra fin qu'a la fin du XIVe siècle en raison du déclin de l'influence d'Arles au profit d'Aix en Provence et d'Avignon. L'ensemble épiscopal d'Arles, est un des plus prestigieux de l'époque médiévale, l'église et sont Cloître sont Propriété de la Ville d'Arles et classés Monuments Historique en 1846 et 1943 et au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1981.

LE CLOITRE VU DEPUIS LA TERRASSE A L’ÉTAGE

(en partie restauré l'année dernière)

IMG_2843.jpg

Sujets provençaux du XVIIe et XIXe siècle, le corps en paille pour le mannequin, cotonnades, extrémités en cire ou papier mâché, yeux sulfure ou peinture.

P.S. : Toutes les photos des crèches sont celles de l'Année 2013.

TRES BEAUX SUJETS PROVENÇAUX

A  IMG_2661.jpg

Les chanoines l'occupent peu de temps et les salles du cloître sont transformés en grenier et réserves avant d'être en partie occupées par des habitations après la révolution. Les galeries nord et son style roman, elles sont décorées par des statues de grande qualité. La galerie nord s'attache à la représentation des saints patrons de l'église d'Arles et du mystères pascal.

FRÉDÉRIC MISTRAL PAR PAUL FOUQUE 1964 

IMG_2615.JPG

La galerie est plus large, intègre de motifs gothiques, vous verrez sur les piliers l'évocation de la passion du Christ et sur les chapiteaux le récit de l'enfance et de la vie du Christ. Les deux autres galeries plus tardives et le grand portail sont de style gothiques.

Les chapiteaux de la galerie sud évoquent la vie de Saint-Trophime, la galerie ouest évoque des thèmes éclectiques dans son décor comme le couronnement de la Vierge ou le culte des saints de Béthanie. L’accès au Cloître se fait par la cour de l'Archevêché accessible depuis le Place de la République.

TAPISSERIES D'AUBUSSON DU XVIIe SIÈCLE

IMG_2558.JPG

Dans une des salles du Cloître, on peut admirer sept magnifiques Tapisseries d'Aubusson du XVIIe siècle, elles mettent en scène l'histoire de Godefroy de Bouillon conduisant la première croisade et libérant Jérusalem.

C.jpg

Le Cloître de Saint-Trophime appartient à deux époques, deux galeries sont romanes et datent du XIIe siècle, les deux autres sont gothiques et datent du XIVe. Il y a aussi un décor sculpté exceptionnel avec un très riche bestiaire imaginaire. Là encore, on voit bien que les architectes ont réemployés les colonnes de l'antiquité romaine. Par ailleurs, vous pourrez aussi découvrir la Salle du Chapitre, le Réfectoire et un rarissime dortoir vouté des chanoines, le centre du Cloître est un ancien cimetière.

UNE PARTIE DU CLOITRE AVEC LE PUITS

ET LE BÉNITIER DES CHANOINES

1 308.jpg

La Salle occidentale du Cloître Saint-Trophime

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-r%C3%A9fectoire-sintes.pdf

LE CLOCHER AVEC LE PUITS

(vue de l’intérieur de la cour de l’Archevêché)

I.jpg

La cour de l'ancien Archevêché abrite un magnifique escalier précédé d'une sculpture du XIXe siècle du pur style "pompier", l'Aveugle et le Paralytique. Le style Académique, aussi appelé "Pompier", est le courant dominant sous le second empire. Il a un gout très fort pour des grandes compositions historiques avec de beaux casques un peu partout. Peut-être est ce pour cela qu'on l'a appelé Pompier, à cause des casques bien brillants, ou bien parce que le style était pompeux. A part cela, le bâtiment a peu d’intérêt.

L'AVEUGLE ET LE PARALYTIQUE

(Jean Turcan sculpteur Arlésien 1846-1895)

Nous allons pouvoir admirer le magnifique Cloître enfin restauré, en effet les travaux ont débuté au printemps 2012 et nous avons pu voir les échafaudages et les premiers nettoyages des pierres lors des expositions des années 2012 et 2013. La différence entre le restauré et le non restauré était vraiment époustouflant, j'ai hâte d'aller voir l'exposition des crèches et le savoir-faire des Maîtres-Santonniers, mais aussi de pouvoir admirer le Cloître dans toute sa splendeur.

H.jpg

Le Cloître fait l'objet aux XIXe et au XXe siècle de plusieurs campagnes de restaurations qui lui rendent son volume originel et le consolident. Néanmoins, l'état des lieux du monument, réalisé en 2006, a révélé un état avancé de dégradations de la pierre et des sculptures, conséquences des désordres passés, de la pollution atmosphérique et des effets du climat.

A.jpg

Diagnostic archéologique du Cloître Saint-Trophime : premières découvertes

http://www.patrimoine.ville-arles.fr/images/document/cloitre-st-trophime-arles-archeologie-raynaud.pdf

G.jpg

La "ville d'Arles et l’État, avec l'aide financière de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du Département des Bouches-du-Rhône et le Mécénat du World Monument Fund", ont engagé un programme de restauration et de valorisation du cloître. L'objectif est de le protéger de nouvelles dégradations et rendre tout leur éclat à l'architecture et au décor sculpté.


Le programme de travaux de restauration, a été établi par le maître d’œuvre, il a été validé après expertise et essais par un comité scientifique composé de spécialistes internationaux. Les connaissances développées à l'occasion de la restauration exemplaire du portail de l'église Saint-Trophime ont servi de repère pour la restauration du cloître. Des travaux préalables à la restauration ont été réalisés, notamment pour résoudre le problème de l'écoulement de l'eau, cause principale des dégradations.

Z10.jpg

Un système d'évacuation performant et discret a été mis en place et le préau a reçu un aménagement minéral destiné à diminuer les apports en eau. La restauration a débuté au printemps 2012, le chantier est intervenu sur trois éléments : les maçonneries, les sculptures et les décors peints. Un laboratoire indépendant a été chargé de suivre chaque étape et validé les protocoles initiaux et les résultats obtenus.

B.jpg

Les crèches

La crèche est relatée depuis le XIIIe siècle, il s'agit en fait du lieu où Marie aurait déposé Jésus, sûrement dans la mangeoire garnie de paille, dans une étable où des animaux lui procuraient la chaleur. La légende raconte que c'est Saint François d'Assise qui, en 1223, imagina une crèche et l'installa dans une grotte afin de représenter la naissance du Christ.

IMG_2664.JPG

En France la tradition de faire une crèche de Noël est apparue vers le XIVe siècle et connut certaines difficultés durant la Révolution qui interdisait la représentation de scène religieuse. Mais la crèche resta dans le cœur des croyants pour nous parvenir plus tard.

IMG_2782.JPG

Les santons sont apparus en Provence vers le XVIIe siècle, les santons (santoun qui signifie petit saint) représentent alors les habitants du village se rendant à l'église (pécheur, berger, boulanger...). Mais à cette époque la crèche représentant la naissance de Jésus n'est encore visible que dans les églises. Il faudra encore attendre, avant que les crèches s'installent dans les maisons. Dans la maison, la crèche de Noël trouve souvent sa place sous l'ombre bienveillante de notre beau sapin de Noël.

E.jpg

Santibelli

Littéralement les "Beaux Saints", il s'agit de petites statues de plâtre ou d'argile mais aussi partiellement de cire ou de papier mâché qui sont, à l'origine une création des artisans de la péninsule italienne et dont la mode a été rapportée à Marseille dont l'âge d'or se situe entre 1820 et 1860.

Leur taille variait de 25 à 50 cm, ils représentaient le plus souvent le Christ, la Vierge et tous les Saints, puis avec le temps bien d'autres sujets virent le jour. Ces figurines, ornées d'un décor naïf et coloré, sont souvent placées sous un globe de verre, chapelets, médailles ou fleurs artificielles enrichissent leur décoration surannée... Une niche creusée dans un mur de la salle commune pouvait l'accueillir, mais il pouvait être également posé sur une étagère ou un meuble.

IMG_2600.JPG

Paul Fouque

La dynastie est crée en 1934 par Jean Baptiste Fouque, en 1947, son fils Paul Fouque réalise sa première série de santons et en 1952, il crée le "Coup de Mistral" qui fera le tour du monde. Il obtiendra la médaille de Meilleur Ouvrier de France en 1968. En 1987, il prendra sa retraite et sa fille Mireille Fouque lui succède. En 2006, Emmanuel Fouque, le petit fils, rejoint l'entreprise.

A IMG_2708.jpg

Claude André Férigoule

Avignon 1863 - Arles 1946, déssinateur, statuaire et sculpteur, il fut l’élève de Falguiére et ami de Frédéric Mistral et Léo Lelée. Il est l'auteur des dioramas du Musée Arlaten dont il fut le conservateur de 1897 à 1924. Il travailla beaucoup sur les arlésiennes et l'on peut dire qu'il fut l'inspirateur des santonniers Toscan établis à Marseille pour tout ce qui est la partie folklore de leur œuvre.

A  IMG_2770.jpg

J'espère vous avoir donné envie d'aller voir l'exposition Internationale des Crèches, et par la même occasion pouvoir admirer le magnifique Cloître Saint-Trophime restauré. Dés que je m'y rends, je vous ferais une autre note pour vous montrer le Cloître restauré et vous parlerais en détail des Cryptoportiques que j'ai visité et qui sont vraiment incroyables à voir. Les Cryptoportiques sont les vestiges de l'ancien Forum qui sont à moitié enterrés, sous le magnifique Hôtel de Ville nous avons parcouru des galeries souterraines, c'est un lieu unique et super intéressant.

UNE PARTIE DES CRYPTOPORTIQUES

CRYPTOPORTIQUES.jpg

Vous pourrez aussi en profiter pour visiter en Arles, le riche patrimoine antique (monuments romains et romans) qui sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1981 dont :

  • L’Amphithéâtre Romain,
  • Le Théâtre Antique,
  • Les Cryptoportiques,
  • Les Thermes Romains de Constantin,
  • Les vestiges du Cirque Romain,
  • Le Cloître Saint-Trophime (dont je vous ait parlé),
  • Les Alyscamps qui sont le départ du chemin d'Arles, l'une des trois voies menant à Saint Jacques de Compostelle.

A1.jpg

En espérant vous y voir nombreux,

Comme tous les ans d'ailleurs,

Nous allons pouvoir nous remémorer nos Noëls,

Lorsque nous étions des enfants,

Bonne visite à tous,

Bon voyage dans vos souvenirs...